Archives par mot-clé : XXe siècle

Parution : Faits divers & vies déviantes – XIXe-XXIe siècle (R. Pinker)

Roy Pinker, Faits divers & vies déviantes – XIXe-XXIe siècle, Paris, Éditions du CNRS, 2022.

Un « chourinage » dans la Seine en 1890, l’empoisonnement d’une archiduchesse d’Autriche par ses bas noirs en 1894, l’inquiétude autour d’une maison hantée à Yzeures-sur-Creuse en 1897, la mystérieuse disparition d’un étudiant en 1906, l’explosion de l’outil piégé d’un marbrier en 1914, un meurtre de chien en 2015 : voilà quelques-unes des affaires sélectionnées ici par Roy Pinker dans la presse du XIXe au XXIe siècle. Ces faits divers, incidents, accidents, canulars, délits, voire crimes, mettent en scène une incongruité du quotidien, un déraillement de la logique, une petite vie obscure ou infâme soudainement rendue visible par un journal.

Ces petits faits curieux, loin d’être insignifiants, apparaissent alors comme les symptômes des inquiétudes ou des enthousiasmes d’une société ; ils forment les éléments significatifs d’un vaste imaginaire social et médiatique, qui passionnait l’historien du crime, Dominique Kalifa, auquel ce livre est dédié, abordant tous ses sujets de prédilection : le fait divers, le sensationnalisme, les marginaux, la Belle Époque, le bagne, les bas-fonds, l’érotisme.

Pour Faits divers et vies déviantes (2022), Roy Pinker dissimule une trentaine d’universitaires, de journalistes et d’écrivains, amis de Dominique Kalifa auquel le livre rend hommage. L’ouvrage a été piloté par Marie-Ève Thérenty.

Préface d’Alain Corbin.

Roy Pinker était un pseudonyme collectif utilisé par les journalistes de Détective dans les années trente pour faire croire que leur hebdomadaire avait aux États-Unis un dynamique correspondant particulier et pour pratiquer en fait un journalisme inventif, créatif et parfois romancé. Ce pseudonyme a été repris par une équipe d’historiens de la presse (voir le projet Numapresse) qui signent ainsi des livres inventifs avec une écriture plus grand public que les ouvrages académiques.  

Parution : Dessiner des petits mickeys. Une histoire sociale de la bande dessinée en France et en Belgique (1945-1968) ( Jessica Kohn)

Jessica Kohn, Dessiner des petits mickeys. Une histoire sociale de la bande dessinée en France et en Belgique (1945-1968), Paris, Éditions de la Sorbonne, coll. “Histoire contemporaine”, 2022.

Pour passer d’une histoire de la bande dessinée « héroïque », marquée seulement par une poignée de grands auteurs masculins et par quelques-uns de leurs chefs-d’œuvre, à une véritable histoire sociale des métiers du dessin, Jessica Kohn examine dans cet ouvrage la construction du groupe professionnel des dessinateurs de bande dessinée après la Seconde Guerre mondiale. Elle propose ainsi de renverser la perspective classiquement adoptée par les historiens bédéphiles depuis les années 1960.
Analyser le métier dans toute sa diversité permet de l’envisager en termes d’origine sociale et de genre, de débouchés professionnels et de types de pratique du dessin. En effet, dans les années 1950-1960, la transformation de l’offre éditoriale, caractérisée notamment par l’apparition de nouveaux titres de presse, entraîne l’adaptation des pratiques professionnelles et, en particulier, une spécialisation progressive des dessinateurs vers la bande dessinée.
Chemin faisant, égrainant des noms d’auteurs et de maisons d’édition rarement cités, parfois même oubliés, comme Jean Chakir, Nadine Forster ou Julio Ribera, de Cœurs vaillants à Coq hardi en passant par Le Journal de Mickey, cette étude donne à voir l’étendue du milieu professionnel de la bande dessinée en France et en Belgique et la diversité inattendue des productions graphiques dans les illustrés pour enfants.

Continuer la lecture de Parution : Dessiner des petits mickeys. Une histoire sociale de la bande dessinée en France et en Belgique (1945-1968) ( Jessica Kohn)

Parution : Démons du crime. Les pouvoirs du truand dans l’entre-deux-guerres (V. Platini)

Vincent Platini, Démons du crime. Les pouvoirs du truand dans l’entre-deux-guerres, Paris, Classiques Garnier, coll. “Perspectives comparatistes”, 2022.

Durant l’entre-deux-guerres apparaissent dans la littérature des figures de truands ambiguës. Cet ouvrage examine les discours à l’œuvre dans la construction de personnages qui transgressent une norme de vie. Le public se réapproprie ces figures et en fait les vecteurs de nouvelles pratiques culturelles.

Mots-clés: Michel Foucault, XXe siècle, littérature populaire, roman policier, film noir, film de gangsters, crime, criminel, violence, discipline

Continuer la lecture de Parution : Démons du crime. Les pouvoirs du truand dans l’entre-deux-guerres (V. Platini)

Parution : Études françaises, vol. 58, n°1, “Sur les traces du récit sentimental québécois (1920-1965)” (dir. Marie-Pier Luneau et Jean-Philippe Warren)

Parution : Études françaises, vol. 58, n°1, “Sur les traces du récit sentimental québécois (1920-1965)”, dir. Marie-Pier Luneau et Jean-Philippe Warren, 2022. 

Il est admis que le genre sentimental correspond à une forme figée, rigide et pauvre. Pourtant, pour peu que l’on examine attentivement les textes qui s’inscrivent dans ce registre, on ne peut qu’être frappé par leur étonnante plasticité. Ce numéro d’Études françaises est consacré au récit sentimental au Québec des années 1920 aux années 1960. Durant ces décennies parfois décrites comme une période de crise et de « Grande noirceur », le récit sentimental québécois n’a eu de cesse d’offrir des visions renouvelées des rencontres amoureuses et du mariage, tout autant que de l’éducation des filles, du confort matériel et de la sexualité. Il constitue une formidable caisse de résonance pour certains des rêves de la société québécoise de cette époque.

Sommaire

Marie-Pier Luneau, Jean-Philippe Warren, Présentation. Sur les traces du récit sentimental québécois (1920-1965), p. 5–13.

Caroline Loranger, Parcours amoureux et économiques dans le roman sentimental publié par les éditions Édouard Garand, p. 15–31.

Marie-Pier Luneau, Jean-Philippe Warren, D’amour et d’or pur. Les impératifs matérialistes du bonheur amoureux dans le roman sentimental québécois de l’après-guerre, p. 33–53.

Karol’Ann Boivin, Jeune fille moderne, jeune fille instruite. L’instruction des héroïnes sentimentales chez Police Journal (1944-1965), p. 55–75.

Adrien Rannaud, Désirs d’amour, magazine et culture moyenne chez Gabrielle Roy. Autour de trois nouvelles sentimentales publiées dans La Revue moderne en 1940, p. 77–94.

Harold Bérubé, Quelle place y a-t-il pour l’amour dans l’univers du Domino Noir (1944-1949) ?, p. 95–116.

Ariane Gibeau, Nuit de noces traumatique et crise de la conjugalité chez Claire Martin, Charlotte Savary et Reine Malouin. Vers une politisation des violences sexuelles en littérature québécoise, p. 117–134.

Rachel Nadon, Pierre Gélinas critique littéraire au Jour (1943-1946), p. 137–158.

Jihen Souki, Rhétorique préfacielle de Gérard Genette ou l’art du palimpseste, p. 159–173.

Table des illustrations, p. 185.

Parution : Rewind, Replay. Britain and the Video Boom, 1978-92 (Johnny Walker)

Johnny Walker, Rewind, Replay. Britain and the Video Boom, 1978-92, Edinburgh University Press, 2022. 

Charts the introduction and rise of video entertainment in Britain from the launch of Betamax and VHS in 1978 to the development of the video superstore in the early 1990s. 

  • Presents the first book dedicated to Britain’s video boom
  • Considers the development of the video distribution industry in the UK, identifying the key players
  • Appraises the development of video shops and clubs, from the late 1970s to arrival of Blockbuster

Rewind, Replay is the first history of Britain’s video boom. It considers the earliest video distributors who, from the late 1970s, took chances on a wide range of films and other programmes to attract consumer interest. It also addresses the phenomenon of the video shop, the speed with which video rental became a habitual practice among the British public, and the key industry players who, at the height of a recession, invested wholesale into what contemporaneous media reportage was describing as a mere ‘plaything’.

Media historian Johnny Walker explores how distributors and store owners navigated various pressures including piracy, the video nasties moral panic and market rationalisation, as well as significant developments including the introduction of new legislation bespoke to the video medium and the corporate expansion of the industry in the late 1980s and early 1990s, to show how the pre-recorded videocassette, over the course of a few years, became a staple of high street retail.

Continuer la lecture de Parution : Rewind, Replay. Britain and the Video Boom, 1978-92 (Johnny Walker)

Parution : Écrivains et artistes en revue. Circulations des idées et des images dans la presse périodique entre France et Italie (1880-1940) (dir. Alessandra Marangoni, Julien Schuh)

Alessandra Marangoni, Julien Schuh (dir.), Écrivains et artistes en revue. Circulations des idées et des images dans la presse périodique entre France et Italie (1880-1940), Turin, Rosenberg & Sellier, coll. “Biblioteca di studi francesi”, 2022.

Au tournant des XIXe et XXe siècles, les «petites revues» de littérature et d’art ont été de véritables laboratoires d’expérimentation esthétique, mais aussi des lieux de discussion, de débats, d’échanges à une echelle internationale. C’est aussi au sein de ces périodiques, qui circulaient à travers toutes les grandes villes européennes, que se sont tissées et consolidées les relations culturelles entre la France et l’Italie. Leurs collaborateurs, tels Remy de Gourmont, Ricciotto Canudo, Guillaume Apollinaire ou Giovanni Papini, ont oeuvré de concert à l’émergence de réseaux artistiques et littéraires.

Les revues, objets collectifs, hétéroclites, mêlant les genres (poésie, roman, chroniques, critique, beaux-arts) et les médias (texte, illustration, photographie, experimentations typographiques voire musique) sont par nature des lieux de comparaison, de dialogue, de réappropriation, de jonction entre des champs et des espaces culturels différents.

L’étude de ces périodiques permet de dévoiler les mécanismes des échanges culturels internationaux dans l’Europe de la Belle Époque.

Ce volume collectif, issu de deux Journées d’étude à Padoue et à Paris, offre des pistes pour repenser l’histoire des circulations culturelles entre l’Italie et la France au prisme des revues. Continuer la lecture de Parution : Écrivains et artistes en revue. Circulations des idées et des images dans la presse périodique entre France et Italie (1880-1940) (dir. Alessandra Marangoni, Julien Schuh)

Parution : Television before TV. New Media and Exhibition Culture in Europe and the USA, 1928-1939 (Anne-Katrin Weber)

Anne-Katrin Weber, Television before TV. New Media and Exhibition Culture in Europe and the USA, 1928-1939, Amsterdam University Press, 2022.

Television before TV rethinks the history of interwar television by exploring the medium’s numerous demonstrations organized at national fairs and international exhibitions in the late 1920s and 1930s. Building upon extensive archival research in Britain, Germany, and the United States, Anne-Katrin Weber analyses the sites where the new medium met its first audiences. She argues that public displays offered spaces where television’s symbolic, cultural, political, and social definitions were negotiated and eventually stabilized; for the historian, the exhibitions therefore constitute crucial events to understand not only the medium’s pre-war emergence, but also its subsequent domestication in the post-war years. Designed as a transnational study, her book highlights the multiple circulations of artefacts and ideas across borders of democratic and totalitarian regimes alike. Richly illustrated with 100 photographs, Television before TV finally emphasizes that even without regular programmes, interwar television was widely seen.

Anne-Katrin Weber is a television historian with a special interest in non-institutional televisual uses and technologies. Her work is at the intersection of media history and archaeology, science and technology studies, and exhibition studies. She holds a PhD from the University of Lausanne, Switzerland, and is currently a NOMIS Fellow at eikones. Centre for the Theory and History of the Image (University of Basel). Her research has been published in English and French; she has edited several journal issues and volumes.

Appel à contributions : La presse dans l’Empire colonial français – XIXe-XXe s. (Le Mans Université)

Colloque international : La presse dans l’Empire colonial français – XIXe-XXe siècles

Le Mans Université, 21-22 juin 2023

Échéance des propositions : 1er août 2022

Les études de presse (presse périodique et revues) portant sur les espaces coloniaux sont encore relativement rares et commencent à peine à bénéficier des avancées conceptuelles et méthodologiques qui ont marqué le renouvellement en France depuis une quinzaine d’années de l’histoire et de la critique des périodiques en métropole (Blandin, Charle, Delporte, Kalifa, Mollier, Robinet, Thérenty, Vaillant…), elles-mêmes en partie tributaires du renouveau des études sur l’histoire du livre, de la lecture, et des pratiques culturelles liées à l’écrit (Chartier, Cavallo, Lyons, Lahire…). La presse des colonies (à distinguer de la presse « coloniale » publiée en métropole) n’est encore souvent convoquée que comme source documentaire, ou seulement évaluée en fonction du positionnement de tel ou tel titre dans l’échiquier politique local. La prise en compte des organes de presse animés par les autochtones est plus faible encore, à l’exception parfois de ceux qui ont hébergé un temps de grandes figures littéraires et politiques, et/ou qui ont joué un rôle explicite dans l’accession à l’indépendance. Or la presse périodique constitue un excellent point d’entrée pour étudier les transformations politiques, sociales et culturelles, et identifier au plus près le système complexe des interactions entre les différentes forces socio-ethniques en présence et au travail dans le cadre colonial – interactions qui ne peuvent être décrites seulement en termes d’imitation, de confrontation, d’aliénation, ou de simple transfert.

Centrées sur l’Empire colonial français (colonies, mandats, protectorats, concessions) et sur la période 1830-1960, les propositions peuvent porter (liste non limitative) sur les rapports entre la presse métropolitaine et la presse publiée dans les colonies, sur les liens entre les différents espaces coloniaux (emprunts, circulation des textes), sur les relations entre presse francophone et presse publiée dans les langues locales, sur le rôle de la presse dans l’émergence d’élites locales et dans les mutations culturelles et politiques des sociétés colonisées, sur l’articulation entre presse « autochtone » des espaces coloniaux et les modalités précoloniales locales de publication et d’information et enfin sur les problèmes d’accessibilité des collections, de localisation des fonds et l’usage des outils numériques en vue de leur exploitation.

Les propositions (300 mots environ) accompagnées d’une brève bio-bibliographie (150 mots environ) sont à adresser avant le 1er août 2022 à l’adresse suivante : colloquepressecolonies@gmail.com.

Les participants seront notifiés le 15 septembre 2022.

Colloque : Congrès Médias 19 – Numapresse

Congrès Médias 19 – Numapresse – Programme complet

30 mai – 3 juin 2022, Centre culturel canadien et Bibliothèque nationale de France, Paris

Le projet scientifique franco-québécois Médias 19, articulé autour de la plateforme numérique www.medias19.org et le projet scientifique international Numapresse organisent un congrès à Paris pour faire état de la recherche actuelle sur la presse, à l’heure de la numérisation des corpus. Ce congrès interrogera notamment la circulation internationale des textes, genres, formats de presse, la rééditorialisation des contenus du journal et proposera une histoire culturelle et littéraire de la presse du dix-neuvième au vingt-et-unième siècle, en mobilisant les grands corpus de presse numérisés et les nouveaux outils de lecture fournis par les humanités numériques.

Le congrès, piloté par Guillaume Pinson (Université Laval) et Marie-Ève Thérenty (Université Paul Valéry Montpellier 3), se tiendra du 30 mai au 3 juin 2022. Les trois premières journées se dérouleront au Centre Culturel canadien, les deux suivantes à la BnF. Un hommage à Dominique Kalifa, historien du crime, de la presse et des imaginaires culturels, clôturera la manifestation.

Comité d’organisation : Nejma Omari, Claire-Marine Parodi, Guillaume Pinson, Marie-Ève Thérenty

Programme

Lundi 30 mai – Centre culturel canadien

9h00-10h00 Séance 1, Grand auditorium

Guillaume Pinson (Université Laval) et Marie-Ève Thérenty (Université Paul-Valéry Montpellier 3) : Introduction du congrès

Pierre-Carl Langlais (Numapresse), conférence d’ouverture

Modéliser le journal : nouvelles perspectives sur deux siècles de presse numérisée

Continuer la lecture de Colloque : Congrès Médias 19 – Numapresse

Appel à communication : Colloque international “La littérature aux champs. La ruralité dans le texte et l’image de la littérature et de la littérature pour la jeunesse contemporaine (XXe-XXIe siècles)” (UCLouvain et ULille)

Colloque international: « La littérature aux champs. La ruralité dans le texte et l’image de la littérature et de la littérature pour la jeunesse contemporaine (XXe-XXIe siècles) »

1-2 décembre 2022

Louvain-la-Neuve

Organisé par : GRIT (UCLouvain)-ALITHILA (ULille)

Programme Horizon 2020 « Comics » (Conseil Européen de la Recherche-UGent)

Présentation

Depuis plusieurs années, les médias rendent compte d’une crise mondiale qui touche à une réalité devenue de plus en plus prioritaire : la Nature. Réchauffement climatique, pollution, érosion des terres, appauvrissement des sols, déforestation, épuisement de la biodiversité… Autant de causes et d’effets qui préoccupent un nombre de plus en plus important de savants comme de citoyens lambdas, de jeunes et de moins jeunes, en Europe et ailleurs. Mais qu’en est-il de cette crise quand on se focalise sur cette Nature particulière qu’est la campagne ? Continuer la lecture de Appel à communication : Colloque international “La littérature aux champs. La ruralité dans le texte et l’image de la littérature et de la littérature pour la jeunesse contemporaine (XXe-XXIe siècles)” (UCLouvain et ULille)