Table ronde : Eclectic Detective & Noir Fiction in French (en ligne)

The Henri Peyre French Institute and the Ph.D. Program in French
at The Graduate Center of CUNY are hosting the virtual roundtable:

Eclectic Detective & Noir Fiction in French

Friday February 11th, 2022, 12:30 PM-2:30 PM (New York) / 6:30-8:30 PM (Paris)

What is crime and noir fiction? Qu’est-ce que le polar? Within the genre of detective fiction this question comes back repeatedly, as if it were almost impossible to grasp the concept of detective fiction, and the field itself.

Since the 1980s, French and Francophone noir and detective fiction have not only experienced an important level of generic hybridity, as Natacha Levet argued in “Le roman noir contemporain : hybridité et dissolution génériques” but keep reinventing themselves under new forms. Florence Aubenas’ L’inconnu de la Poste (2021), a nonfiction true crime narrative, is one its latest and unexpected variations. During this roundtable we will examine and address a range of new trends and their recent developments in the field of detective fiction and the crime story in French Studies. The event will include presentations from an international pool of early career scholars based in Belgium, France, Ireland, and the United States, working on topics related to detective, crime and noir fiction in French studies.

Please join us Friday February 11th 2022 at 12:30 pm (EST) / 6:30 pm (CET) 

Continuer la lecture de Table ronde : Eclectic Detective & Noir Fiction in French (en ligne)

Parution : Albert Robida, de la satire à l’anticipation

Claire Barel-Moisan et Matthieu Letourneux (dir.), Albert Robida, de la satire à l’anticipation, Les Impressions Nouvelles, 2022.

Illustrateur et satiriste de génie à l’influence considérable, Albert Robida (1848-1926) est resté fameux pour ses fresques d’anticipation, comme Le Vingtième siècle ou La Vie électrique, ou pour ses grands dessins de presse. On voit parfois en lui un précurseur de la science-fiction, un prophète visionnaire des sociétés du XXe siècle, ou même l’inventeur avant l’heure de la télévision, du téléphone et du voyage en avion… Contre ces raccourcis quelque peu anachroniques, cet ouvrage a pour ambition de replacer les grandes anticipations de Robida dans leur contexte, celui de la presse satirique et de ses cibles, mais aussi celui des logiques du rire au XIXe siècle : les transports, les médias, les femmes, la technophilie, les spectacles… c’est toute la culture de l’époque qui est passée au crible de sa verve satirique à travers une technique d’exagération qui le conduit à imaginer inlassablement ce que pourraient donner dans l’avenir les mutations qui transforment en profondeur le XIXe siècle finissant.

 

Parution : Itinéraires. LTC, 2020-3, “Le rap, une poésie de performances”

Itinéraires. LTC, 2020-3, “Le rap, une poésie de performances

Sous la direction de Magali Nachtergael

“Considérer le rap dans le sillage croisé de la performance poétique et de la tradition orale simplifie immédiatement le lien entre études littéraires et cette forme littéraire contemporaine populaire. Cependant le rap, véritable art total, embrasse des problématiques liées à ses diverses modalités de performance – orale, rythmée, visuelle, sociale – mais aussi à l’histoire de la poésie en tant que création expérimentale et socioculturelle. Les contributions émanent de chercheurs et chercheuses internationaux (Belgique, Cameroun, États-Unis, Grande-Bretagne, France, Haïti, Québec, Sénégal) et le volume aborde des productions rappées francophones et anglophones selon une perspective à la fois globalisée et située. Partant du point de vue des études littéraires, il considère les dimensions rythmique, visuelle et sociopolitique de cette performance poétique plurimédiale.”

Continuer la lecture de Parution : Itinéraires. LTC, 2020-3, “Le rap, une poésie de performances”

Appel à contributions : Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées (École Thématique du CNRS 2022, Fréjus)

Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées (École Thématique du CNRS 2022)

3-9 juillet 2022, Fréjus

Échéance des propositions : 14 mars 2022

L’École Thématique « Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées » est organisée par l’ISJPS (UMR 8103 CNRS/Paris 1 Panthéon-Sorbonne), avec le soutien du programme ERC DEMOSERIES et en partenariat avec l’Institut ACTE (EA 7539/Paris 1 Panthéon-Sorbonne), la FEMIS et l’Université Gustave Eiffel, du 3 juillet après-midi au 9 juillet midi, à Fréjus dans le Var (France).

Projet scientifique :

« Winter is coming… ». Une phrase connue presque partout dans le monde. Une phrase qui a réuni les familles et les groupes d’amis autour de la télévision, de l’ordinateur, de la tablette ou du smartphone. Une phrase qui a reposé la question du téléchargement et de la propriété intellectuelle des séries. Une phrase qui a banalisé le terme « spoiler » et a tenu en haleine des millions de personnes, pendant des années, avant de se terminer en véritable guerre des réceptions. Cette devise, celle de la Maison Stark de Game of Thrones, est la marque de l’explosion des séries télévisées amorcée depuis les années 2000. Là où les références de culture populaire étaient autrefois surtout littéraires, musicales ou filmiques, l’espace occupé par les séries n’a cessé de grandir auprès du public.

En écho à ce développement, les chercheurs de diverses disciplines comme l’histoire, la philosophie, les sciences de l’information et de la communication, la science politique, la sociologie, les études culturelles… ont produit un nombre croissant de travaux sur les séries télévisées. Celles-ci restent cependant encore trop souvent considérées comme une forme culturelle secondaire, que l’on aborde en passant, alors que les enjeux qu’elles soulèvent, tant en termes de contenu que de forme et d’impact sur les plans moraux, sociaux et politiques, sont majeurs. Il est donc temps d’en faire un objet d’analyse scientifique qui prenne en compte l’ensemble de ses dimensions. Il est temps aussi de consolider la communauté de recherche qui travaille déjà sur les séries et qui apparaît pour l’instant encore largement morcelée. Ce sont les objectifs que se donne l’École Thématique « Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées ».

Continuer la lecture de Appel à contributions : Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées (École Thématique du CNRS 2022, Fréjus)

Parution : Utopie : entre non-lieu et contrée idéale (QUêtes littéraires n°11)

Quêtes littéraires, n°11 : « Utopie : entre non-lieu et contrée idéale » 

Table des matières

Avant-propos

François Rosset
D’Amaurote à Dumocala : variations sur les rois en utopie  
https://doi.org/10.31743/ql.13306

Matthieu Founeau
L’Abbaye de Thélème : une enclave soustraite au réel ou le paroxysme d’une société élitiste
https://doi.org/10.31743/ql.13307

Pauline Philipps
La trop fragile utopie de L’Astrée : une variation du pot de terre contre le pot de fer
https://doi.org/10.31743/ql.13308

Stanisław Świtlik
Azor d’Aunillon : l’équivoque du langage dans un récit utopique de 1750
https://doi.org/10.31743/ql.13309 

Continuer la lecture de Parution : Utopie : entre non-lieu et contrée idéale (QUêtes littéraires n°11)

Appel à contributions : Fictions du complot (ELFE XX-XXI)

Elfe XX-XXI, n° 12, automne 2023, « Fictions du complot »

Échéance des propositions : 20 mars 2022

Modalités de participation

Les projets d’articles d’une page maximum (taille de police : 12) devront être envoyés à Chloé Chaudet (chloe.chaudet@uca.fr) et Ivanne Rialland (ivanne.rialland@uvsq.fr) accompagnés d’une brève notice bio-bibliographique avant le 20 mars 2022.

L’acceptation ou le refus sera indiqué.e aux auteur.e.s mi-avril 2022, accompagné.e, le cas échéant, des consignes de présentation des textes (d’une longueur comprise entre 25 000 et 40 000 signes espaces incluses).

Les articles seront à envoyer à Chloé Chaudet et Ivanne Rialland avant le 15 octobre 2022. Ils seront évalués en double aveugle par le comité de lecture de la revue.

Fictions du complot

La fiction du complot prend son essor parallèlement à celui du roman et de l’État-nation, fondant un imaginaire sociopolitique de la modernité qui n’a ensuite cessé de se développer et de se reconfigurer. Au tournant du xixesiècle se multiplient en Europe les figures fictives de comploteurs, qui ressurgiront à chaque période de crise. Au cours des xxe et xxie siècles, les discours conspirationnistes prolifèrent de manière presque ininterrompue dans l’aire atlantique et au-delà. S’ils ont fait l’objet de diverses approches sociologiques, politologiques, historiques, médiatiques, rhétoriques ou anthropologiques, les fictions littéraires du complot sont pour l’heure abordées soit de façon très générale – dans le cadre d’approches panoramiques relevant des études culturelles, par exemple – soit de manière circonscrite, par l’analyse philologique des œuvres d’un seul auteur ou d’une seule autrice. En proposant une étude collective inédite des fictions du complot des xxe et xxiesiècles, attentive autant au macro- qu’au microtexte, ce numéro de la revue ELFe XX-XXI entend contribuer à combler une lacune au sein des études littéraires de langue française.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Fictions du complot (ELFE XX-XXI)

Colloque : Caricatures et cultures numériques (Université de Lausanne)

Colloque : Caricatures et cultures numériques

3-5 février, Université de Lausanne

Caricatures et cultures numériques est un projet soutenu par l’Alliance Campus Rhodanien. Ce travail est mené sous la direction du prof. Philippe Kaenel (Histoire de l’art, Centre des Sciences historiques de la culture, Faculté des Lettres, Université de Lausanne) et du prof. Laurent Baridon(Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, Université de Lyon (LARHRA UMR 5190). Ceci en collaboration avec le prof. Dominic Hardy (Centre de recherche interuniversitaire sur la culture et la littérature québécoises à l’UQÀM, Montréal.

Le dessin de presse joue un rôle essentiel dans l’histoire culturelle, politique et sociale contemporaine. L’actualité de la caricature est numérique. D’une part, les événements tragiques provoqués par l’ « affaire des caricatures de Mahomet » ont montré depuis une quinzaine d’années quels sont les enjeux de la communication de la satire graphique par internet, qui est source de manipulations et de malentendus. 

D’autre part, le dessinateur de presse, aujourd’hui, pense son œuvre à l’aide des outils de création permis par divers programmes de dessin et envisage la diffusion de son travail via internet. Enfin, nous sommes aujourd’hui à un tournant. La dispersion des archives des dessinateurs de presse au sein de diverses institutions est révélatrice d’une situation particulière : ni les musées des beaux-arts, ni les musées historiques locaux, ni les archives publiques, ni les bibliothèques ne sont officiellement « chargés » de recueillir et conserver ce patrimoine graphique en lien direct avec l’information écrite.

Le colloque (3-5 février à Lausanne) est l’occasion de réunir les actrices et acteurs du dessin de presse – artistes, éditeurs, organisateur, conservateurs, chercheurs – pour qu’ils partagent leurs expériences et discutent des solutions qu’ils envisagent. Voici un aperçu graphique des intervenant-e-s. Vous trouverez également le programme au format PDF ci-après et en version « cliquable » avec les liens renvoyant vers les fiches des intervenant-e-s.

Vous pouvez suivre le colloque à distance en vous inscrivant à l’adresse suivante dès le 15 janvier : caricaturesnumeriques@unil.ch

Programme (PDF)

Appel à contributions : Humour et Moyen Age, de Rabelais à Twitter (séminaire en ligne)

Appel à propositions pour le séminaire 2022 de l’association « Modernités médiévales » : Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter

Date limite d’envoi des propositions : 20 février 2022

Date des réponses du comité scientifique : 28 février 2022

Le séminaire « Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter » de l’association « Modernités médiévales » s’intéressera en 2022 aux usages humoristiques de la période médiévale et de son imaginaire.

Si l’humour médiévaliste de certaines œuvres, notamment audiovisuelles, a déjà été largement étudié1, d’autres aspects de l’utilisation du Moyen Âge à des fins humoristiques restent encore à explorer plus en détail. Les propositions pourront en particulier étudier les spécificités comiques de l’utilisation du Moyen Âge, tantôt trivial, tantôt macabre, de François Rabelais à Jean Teulé, mais aussi absurde ou coloré, comme dans de nombreuses productions médiévalistes pour la jeunesse. Parmi de nombreuses approches possibles, il pourra également être question du détournement des enluminures médiévales via des visuels cinématographiques2 ou des memes, comme le propose le générateur MedievalMemes.org.

Bien évidemment, les jeunes chercheur.se.s sont également invité.e.s à participer à ce séminaire.

Le séminaire se déroulera en ligne au printemps 2022, et pourra être prolongé à l’automne 2022

Lundi 4 avril, 17h-19h : Séminaire 1

Mercredi 4 mai, 17h-19h : Séminaire 2

Jeudi 2 juin, 16h-19h : Séminaire 3 et assemblée générale de « Modernités médiévales »

Les propositions de communication, composées d’un titre et d’un résumé d’environ 1500 signes, et accompagnée d’une brève notice bio-bibliographique, seront envoyées pour le 20 février 2022 aux adresses suivantes : modernitesmedievales@gmail.com et annebesson@free.fr

  1. Voir entre autres Lucy Mazdon, France on Film. Reflections on Popular French cinema, Londres, Wallflower, 2001 ;Justine Breton, Monty Python : Sacré Graal !, Paris, Vendémiaire, 2021 ; Clément Pélissier, Explorer Kaamelott. Les dessous de la table ronde, Paris, Third Éditions, 2021. []
  2. Simon De Thuillières, Le Codex, 2021. []

Appel à contributions : 30 ans de la cantologie ? #BALANCETAVOIX (Université Polytechnique Hauts-de-France)

Colloque : 30 ans de la cantologie ? #BALANCETAVOIX

7-9 septembre 2022 

Université Polytechnique Hauts-de-France (Valenciennes) 

Échéance des propositions : 30 avril 2022

Comité organisateur

Laboratoire : LARSH-De Scripto 

Pour marquer les trente ans de la cantologie, discipline initiée par Stéphane Hirschi et qui a, depuis 1992, intégré le monde de la recherche académique, le laboratoire LARSH-DeScripto de l’UPHF organise un colloque international qui s’inscrit dans la continuité du colloque Charles Trenet organisé en novembre 2018, et d’autres colloques sur la chanson organisés à ou depuis Valenciennes à partir du premier, fondateur, « La Chanson en lumière » en avril 1996. 

Théorisée par Stéphane Hirschi, la cantologie regroupe aujourd’hui des chercheurs et chercheuses francophones travaillant sur un objet d’études porteur et dynamique en France : le genre « chanson ». Pensée comme un « tout organique », associant étroitement un texte, une musique et une interprétation, la chanson suscite une diversité d’approches : littéraire, esthétique, musicologique, sociologique, historique, multi-médiale. 

Dans le sillage de Stéphane Hirschi et de ses précurseurs (Louis-Jean Calvet), plusieurs dynamiques ont permis d’élargir les champs de recherche, de croiser les compétences et d’étendre la diffusion. Ces trente dernières années ont vu l’étude de la chanson se développer dans les champs de recherches universitaires. La cantologie a le vent en poupe et ne cesse de se déployer. Des postes d’enseignants-chercheurs sont désormais créés dans ce champ de compétences, en musicologie, en arts du spectacle, en études de romanistique ou de langue française. Un réseau collaboratif, « Les Ondes du Monde », intégrant plusieurs universités françaises et étrangères dont l’UPHF, est créé en 2015. Des colloques, des Biennales sont régulièrement organisés – la dernière en date (septembre 2021) trouvant même une collaboration fructueuse avec la Philharmonie de Paris – ; des thèses exclusivement consacrées à des problématiques cantologiques (Brel, Gainsbourg, Renaud, Cabrel, Duteil, la chanson réaliste, la marginalité en chansons, Aznavour, la comédie musicale, jazz et chanson, le rap, la pop urbaine, les albums-concepts, etc.) sont soutenues ou en cours. Cette dynamique aboutit à des publications de plus en plus nombreuses et diversifiées, après une première collection dédiée, à partir des années 2000, aux éditions des Belles Lettres (Charles Trenet, Que reste-t-il de ses beaux jours ?, PUP, 2021 ; Cartographier la chanson contemporaine, PUP, 2019 ; La chanson dans les cinémas d’Europe et d’Amérique Latine, Peter Lang, 2019).

Continuer la lecture de Appel à contributions : 30 ans de la cantologie ? #BALANCETAVOIX (Université Polytechnique Hauts-de-France)

Chloé Ouaked (Université de Limoges)

Maîtresse de Conférences en Littératures Comparées, Université de Limoges

Equipe d’accueil EHIC (Espaces Humains et Interactions Culturelles).

Sujet de thèse 

La littérature, la photographie, l’hétérogène. Etude d’interactions contemporaines (C.Boltanski, W.Boyd, S.Calle, G.Davenport, J.Roubaud, W.G.Sebald). Sous la direction de B.Westphal.

Axes / thématiques de recherche 

Relations entre littérature et photographie. Relations inter-artistiques. Arts contemporains. Photographie, films, séries télévisées.
Littératures contemporaines. Théorie littéraire. Non-fiction. Féminismes.

Association internationale des chercheurs en « Littératures populaires et culture médiatique » / International Research Association in Popular Literature and Media Culture

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search