Archives par mot-clé : théologie/theology

Appel à communications : Science-fiction, religion, théologie

Journée d’étude, « Science-fiction, religion, théologie »

21 avril 2021

Université catholique de Lille

organisé au sein du laboratoire Ethics (EA 7446) – Chaire Ethique, technologie et transhumanismes

Modalités : en webinaire

Comité scientifique :

  • Ugo Bellagamba (Université Côte d’Azur)
  • Franck Damour (Université catholique de Lille)
  • David Doat (Université catholique de Lille)
  • Dominique Foyer (Université catholique de Lille)
  • Carole Guesse (Université de Louvain)
  • Jessica Lombard (Université du Piémont Oriental)
  • Jean-Guy Nadeau (Université de Montréal)
  • Tyler Reigeluth (Université catholique de Lille)
  • Natacha Vas-Deyres (Université Bordeaux Montaigne)

Argument : 

Sans en être totalement absentes, la religion et la théologie sont des champs qui sont peu investis par les formes contemporaines de fictions. Un tel constat ne tient pas devant les œuvres de science-fiction qui abondent en références théologiques et religieuses. La littérature de science-fiction recourt en effet fréquemment au référentiel des croyances et des pratiques religieuses, à leurs rôles dans les sociétés, à leurs relations avec les identités, à la façon dont elles codent les rapports au monde et aux autres. Mais elles traitent aussi fréquemment de questions théologiques : les dieux sont souvent présents, ou des formes de vie dont les caractères (omniscience, omniprésence, éternité) les rapprochent des dieux ; plus généralement, bien des romans, films et séries de science-fiction scénarisent des formes du sacré, permettent de poser des questions métaphysiques sur l’origine des choses et leur finalité, sur le Bien et le Mal, sur la finitude, sur la mort et les au-delà, etc. Autant de thématiques que la théologie prend en charge. Ces questionnements sont parfois explicites, parfois implicites, et ne sont pas du tout marginaux : Olaf Stapledon, Philip K. Dick, Arthur C. Clarke, Stanislas Lem, Greg Bear, Dan Simmons, Pierre Bordage, Frank Herbert, Ray Bradbury, Orson Scott Card… la liste semble infinie. Faut-il y voir un intérêt de circonstances ou un élément propre à la démarche de la science-fiction ? Gérard Klein, dans sa préface à l’anthologie Histoires divines, soutient la seconde hypothèse : « Il peut sembler singulier que la Science-Fiction, tout imprégnée de science positive, ait parfois trouvé une source d’inspiration dans la théologie. Mais à y regarder d’un peu plus près, c’est là une rencontre inévitable. (…) La Science-Fiction confine volontiers au délire d’interprétation, et n’était son caractère affirmé de fiction, elle y sombrerait tout à fait. Or quel domaine offre plus que la théologie un champ vaste et définitif à l’interrogation, à la spéculation et à l’interprétation ! » (Librairie Générale française, Paris, 1983, p. 5) Continuer la lecture de Appel à communications : Science-fiction, religion, théologie

Appel : Théologie et horreur

Call for Abstracts – Theology and Horror, pour le 15 janvier 2019

Explorations of the relationship between religion and horror are fairly well established. However, this is not the case for theology and horror. Many times explorations of theology and horror involve simplistic readings in which theological concepts or doctrines are spotted within horror narratives and noted as points of connection. While this approach has its place, great possibilities exist for going deeper and wider in the exploration of horror and theology. Horror can be a subversive and edgy genre, and this doesn’t often connect well with conservative assumptions which underlie much of the theological enterprise. Theology is often neat and sanitized; horror is messy and dirty.

This volume seeks to do something different, and to break new ground. Along with exploring how theology is present in horror, this volume will seek to explore how theology can be changed and shaped by an interaction with horror. This can be illustrated with examples of possible topics:

Continuer la lecture de Appel : Théologie et horreur