Archives par mot-clé : théâtre

Appel à communications : Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ? (Arras)

Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ?

Séminaire le 7 juin 2024

Arras, université d’Artois

Date d’échéance : 29 mars 2024

Texte de l’appel :

Dans la lignée des travaux de « Textes et Cultures » sur les transformations du patrimoine et du numéro 44 des Cahiers Robinson, Bible et littérature de jeunesse, ce séminaire, qui aura lieu le 7 juin, s’intéresse aux enjeux des réécritures de mythes dans la littérature de jeunesse contemporaine. Il vise à confronter, sous l’angle très circonscrit du destinataire enfantin, les trois sources majeures de la culture européenne, comme le rappelle Olivier Millet, que sont les mythes d’origine biblique, gréco-romaine et celtique. Cela permettra d’interroger la manière dont tout un pan du patrimoine immatériel est transmis, actualisé, détourné, voire instrumentalisé pour le jeune lectorat. Continuer la lecture de Appel à communications : Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ? (Arras)

Appel à communications : Confluences littéraires québécoises. Aspects inter- et transculturels de l’extrême contemporain au Québec (Passau, Allemagne)

Confluences littéraires québécoises – Aspects inter- et transculturels de l’extrême contemporain au Québec

Université de Passau, Allemagne

Date d’échéance : 31 janvier 2024

Texte de l’appel :

14e Congrès de l’Association allemande des Francoromanistes

“Confluences: croisements et convergences”.

Section “Confluences littéraires québécoises – Aspects inter- et transculturels de l’extrême contemporain au Québec”.

L’identité culturelle quant à elle est un processus plus fluide qui évolue de lui-même et qu’il ne faut pas tant percevoir en termes d’héritage du passé qu’en termes de projet d’avenir. UNESCO (2009) Investir dans la diversité culturelle et le dialogue interculturel. Paris, Rapport mondial de l’UNESCO (résumé), 7.

En 2009, l’UNESCO a choisi de recourir, non par hasard, à une sémantique fluide pour souligner le dynamisme et la prospective des négociations des identités culturelles postcoloniales et postmigratoires des issues à la fois des individus et collectifs, et qui s’expriment par des processus complexes. Il existe déjà de nombreux concepts tels que le mestizaje, la créolisation et l’hybridité, la transculturalité, la perméabilité et l’interpénétration, la fluidité et l’émergence, les croisements (par exemple dans les mémoires croisées) et les palimpsestes, les rhizomes, les structures en archipel et la relationnalité, la transformation et la transmutation. Continuer la lecture de Appel à communications : Confluences littéraires québécoises. Aspects inter- et transculturels de l’extrême contemporain au Québec (Passau, Allemagne)

Appel à communications : Représentation de l’enfance et de la jeunesse dans la littérature de l’Anthropocène. Atelier Anthropo(s)cène 2024 (Halifax, Canada)

Représentation de l’enfance et de la jeunesse dans la littérature de l’Anthropocène  

Atelier Anthropo(s)cène du 17 au 19 octobre 2024

L’Université Dalhousie et l’Université Saint Mary’s à Halifax, en Nouvelle-Écosse (Canada)

Date d’échéance : 31 mai 2024

Atelier organisé par Dr Liza Bolen de l’Université du Nouveau-Brunswick, Saint Jean, et Dr Pooja Booluck-Miller de l’Université du Nouveau-Brunwsick, Saint Jean.

Texte de l’appel :

Les discussions centrées sur l’Anthropocène font surgir des enjeux politiques, sociaux et écologiques qui font directement appel au monde des adultes : on peut penser, par exemple, aux ententes entre les nations dans la gestion des ressources naturelles, aux engagements substantiels avancés par les instances gouvernementales et les acteurs industriels en ce qui concerne les objectifs de diminution des émissions de gaz à effet de serre, ou au déploiement de l’aide humanitaire suite aux catastrophes naturelles qui sont de plus en plus courantes, et violentes. Cependant, si ce sont principalement les adultes qui gèrent et qui décident, il faut bien saisir que l’enfance et la jeunesse occupent une place de taille dans cette grande conversation, puisque la crise climatique actuelle aura des effets directs et profonds sur les générations à venir. Continuer la lecture de Appel à communications : Représentation de l’enfance et de la jeunesse dans la littérature de l’Anthropocène. Atelier Anthropo(s)cène 2024 (Halifax, Canada)

Appel à contributions : Retour vers le vivant : valoriser les archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle

Retour vers le vivant : valoriser les archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle

Date d’échéance : 15 mai 2024

Texte de l’appel :

Dans le prolongement du colloque 2023 du Centre d’études théâtrales de l’UNIL, consacré à la valorisation des archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle, voici un appel à contributions complémentaires pour les actes. Ceux-ci paraîtront chez un éditeur à confirmer. Si vous êtes intéressé·e à participer, n’hésitez pas à nous envoyer votre texte (après une prise de contact préalable avec les responsables.

Les textes sont attendus pour le 15 mai 2024. Ils devront comporter 35000 signes au grand maximum, notes comprises, hors bibliographie ni résumés (en français et en anglais). Les consignes de rédaction à suivre sont celles de la revue Fabula-LhT, que voici.

Pour mémoire :

Retour vers le vivant : valoriser les archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle

Journées d’étude 2023 du Centre d’études théâtrales consacrées à la question de la valorisation des archives filmiques et sonores dans la recherche, l’enseignement, la médiation culturelle ou la création contemporaine.

Les archives filmiques et sonores qui documentent les spectacles connaissent aujourd’hui une multiplicité d’usages. Qu’il s’agisse de captations, avec ou sans public, ou de moments de répétitions, elles fournissent des sources précieuses aux historien·nes intéressés par les pratiques performatives du passé. Le plus souvent sous forme d’extraits, on les retrouve sur les cimaises des expositions, sur les sites internet des institutions à vocation patrimoniale, dans des bases de données élaborées par des chercheur·ses et au cœur de nombreuses activités d’enseignement et de médiation culturelle. Elles contribuent aussi à la formation des praticien·nes de la scène et nourrissent une création contemporaine volontiers réflexive, critique ou mélancolique. Continuer la lecture de Appel à contributions : Retour vers le vivant : valoriser les archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle

Michel Poupin (ESPE)

Statut : PRAG Sciences sociales à l’ESPE – à la retraite

Chercheur associé au groupe de recherches sur les Littératures Populaires et les Cultures Médiatiques, UR 13334 EHIC de l’Université de Limoges. (Espaces humains et interactions culturelles (EHIC), axe 3)

Thématique de recherche : Théâtre amateur

Terrain de recherche : Ouest de la France plus particulièrement

Projets :

Appel à communications : A kind of magic : visions et déclinaisons interdisciplinaires du magique

A kind of magic : visions et déclinaisons interdisciplinaires du magique

29, 30 et 31 mai 2024

Université de Turin

Date d’échéance : 15 novembre 2023

Colloque doctoral organisé par le XXXVIIIe cycle du Cours de Doctorat en Lettres de l’Université de Turin

Texte de l’appel

La notion de magique, loin d’être exclusivement un héritage du passé, peut s’ériger au contraire comme un élément clé permettant une lecture de notre présent et de notre avenir, à partir de la réalité qui nous entoure. Le cas de la ville de Turin semble parfaitement illustrer cela. En effet, elle est perçue comme sommet commun aussi bien du célèbre « triangle de la magie blanche » que du « triangle de la magie noire ». De plus, le magique se constitue comme un champ d’investigation indépendant et transversal qui mérite de l’attention et des études académiques qui veulent en définir des traits formels, des fonctions et des potentialités encore inexplorés. Continuer la lecture de Appel à communications : A kind of magic : visions et déclinaisons interdisciplinaires du magique

Parution : Textyles : « Littérature et télévision »

Textyles, n° 63,  « Littérature et télévision », sous  la direction de Clément Dessy, Selina Follonier et David Martens, 2022.

Depuis que la télévision existe, les écrivains entretiennent avec elle des rapports pour le moins complexes. Issue du monde de l’image, le mass media qu’elle incarne depuis les années 1980 radicalise le rejet des tenants d’une littérature exigeante. Il s’agit toutefois d’une vision incomplète et biaisée. Télévision et littérature n’ont cessé de mutuellement s’enrichir. Les écrivains ont bénéficié de l’action de journalistes qui ont cherché à mieux faire connaître leurs oeuvres, tandis qu’ils trouvaient l’opportunité de se forger une identité publique, voire un personnage. La télévision, service public à ses origines, a quant à elle fait place à la littérature et au théâtre, notamment pour échapper à l’image persistante de divertissement populaire ou pour mieux s’ancrer dans la culture locale des spectateurs.

Notes de la rédaction

La présente livraison de Textyles étudie les relations entre littérature belge et télévision en abordant tour à tour les émissions littéraires, les captations théâtrales (les « dramatiques ») ainsi que des séries adaptées (Mariages de Charles Plisnier). Elle s’intéresse aussi aux relations ambiguës de plusieurs figures des lettres belges avec la télévision, comme Maurice Carême, Amélie Nothomb et Jean-Philippe Toussaint, et met en avant le travail inlassable de promotion par des journalistes, comme celui de Christian Bussy en faveur du mouvement surréaliste. Sont en outre décortiquées des émissions qui ont marqué les histoires croisées de la télévision et de la littérature, à travers l’interview de Georges Simenon à Apostrophes et la réception de Marguerite Yourcenar à l’Académie française. Elle accueille enfin des réflexions de spécialistes du champ littéraire belge, ainsi que des témoignages de professionnels de la télévision.

Depliant-Textyles-63

Parution : Femmes de spectacle au XIXe siècle (F. Fix, V. Ponzetto)

Florence Fix, Valentina Ponzetto, Femmes de spectacle au XIXe siècle, Berne, Bruxelles, Peter Lang, coll. “Dramaturgies”, 2022.

Quelle est la place des femmes dans l’industrie du spectacle du XIXe siècle au-delà des métiers de performance très exposés qu’exercent les actrices, chanteuses, et danseuses ? Comment les femmes qui dirigent une salle ou une troupe peuvent-elles se frayer un chemin dans un milieu socio-économique considéré principalement comme une affaire d’hommes ? Comment être autrice, organisatrice de tournées et de programmations, critique littéraire, écuyère ou maîtresse de ballet ?

Dans une perspective pluridisciplinaire et internationale, ce volume propose des interprétations et des réponses à ces enjeux qui embrassent le monde du spectacle dans sa diversité et sa complexité. Les contributrices proposent de jouer au féminin l’adaptation à un milieu socio-professionnel masculin, entre défi des préjugés et mimétisme, censure, voire autocensure, et affirmation de soi, utilisation avisée des aléas de la vie familiale et professionnelle et création de nouveaux réseaux.

Continuer la lecture de Parution : Femmes de spectacle au XIXe siècle (F. Fix, V. Ponzetto)

Appel à contributions : Numéro spécial Loxias, “Le Blackface ou la représentation de l’identité raciale dans les arts vivants”

Numéro spécial Loxias : “Le Blackface ou la représentation de l’identité raciale dans les arts vivants” 

Échéance des propositions : 15 Mars 2023

Dans Blackface (2021), Ayanna Thompson définit la pratique du grimage racial, ou « blackface » comme : « l’application de n’importe quelle prothèse – maquillage, suie, liège brûlé, minéraux, masques – pour imiter la couleur de peau d’une autre race ». S’il semble y avoir un consensus sur ce qu’est le grimage racial, la portée à donner à cette pratique culturelle fait, quant à elle, polémique. S’agit-il d’un « simple » accessoire scénique ? Ce numéro spécial cherchera à comprendre le processus de création du grimage racial – appelé barbouillage en français – comme outil de représentation de l’altérité raciale sur scène, mais aussi à examiner sa réception.

Cet appel à publication fait suite au séminaire de recherche « Le Blackface ou la représentation de l’identité raciale au théâtre » qui a eu lieu le 16 juin 2022 à l’université Côte d’Azur de Nice, financé par le C.T.E.L.A. UPR 6307 (Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des Arts Vivants) et organisé par Nora Galland. Suite à cette manifestation scientifique, il nous a semblé pertinent d’élargir le champs d’étude (ballet classique, arts du cirque, opéra, théâtre de rue ou scène de théâtre) en incluant l’ensemble des arts vivants au lieu de se concentrer uniquement sur le théâtre.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Numéro spécial Loxias, “Le Blackface ou la représentation de l’identité raciale dans les arts vivants”

Parution : Le théâtre égyptien – Dramaturgie boulevardière 1900-1960 (Hanan Hashem)

Hanan Hashem, Le théâtre égyptien – Dramaturgie boulevardière 1900-1960, L’Harmattan, Collection “Univers théâtral”, 2022

Présentation

À partir de 1900, la Belle Époque égyptienne est marquée par une acculturation européanisante. L’Égypte, qui découvre en effet le théâtre sous sa forme européenne comme on le pratiquait au XIXe siècle, s’empare de cet art de la représentation en produisant des pièces teintées de pittoresque, de couleur locale. À une époque où le Caire vit au rythme de Paris et Alexandrie à celui de Marseille, des théâtres à l’italienne se construisent dans les grandes villes du pays. Mais au lieu d’adapter des pièces du répertoire européen, les auteurs créent des pièces arabisantes. Cela donne le goût du théâtre aux bourgeois et aristocrates égyptiens, qui fréquentent ainsi entarbouchés les théâtres, les kursaals et l’Opéra, devenant alors de véritables théâtromanes… Cet ouvrage se propose d’examiner la dramaturgie boulevardière de certains auteurs oubliés de nos jours tels que Farah Antun, Antun Yazbek, les frères Teymour, Ibrahim Ramzi, Abbas Allam ou encore Fawzi Al-Miladi, et ce, afin d’en déceler les spécificités dramatiques et théâtrales.

Biographie de l’auteur

Hanan HASHEM est docteur en Études théâtrales (diplômée de l’Université de Strasbourg). Après avoir publié une étude intitulée Émile Augier, Alexandre Dumas fils, Victorien Sardou. Dramaturgie du savoir-vivre sous le Second Empire (L’Harmattan, 2015), elle consacre à présent ses recherches au théâtre égyptien de l’époque 1900 et à l’Histoire des Grands magasins en Égypte, en tant que chercheure indépendante.