Archives par mot-clé : théâtre

Parution : Femmes de spectacle au XIXe siècle (F. Fix, V. Ponzetto)

Florence Fix, Valentina Ponzetto, Femmes de spectacle au XIXe siècle, Berne, Bruxelles, Peter Lang, coll. “Dramaturgies”, 2022.

Quelle est la place des femmes dans l’industrie du spectacle du XIXe siècle au-delà des métiers de performance très exposés qu’exercent les actrices, chanteuses, et danseuses ? Comment les femmes qui dirigent une salle ou une troupe peuvent-elles se frayer un chemin dans un milieu socio-économique considéré principalement comme une affaire d’hommes ? Comment être autrice, organisatrice de tournées et de programmations, critique littéraire, écuyère ou maîtresse de ballet ?

Dans une perspective pluridisciplinaire et internationale, ce volume propose des interprétations et des réponses à ces enjeux qui embrassent le monde du spectacle dans sa diversité et sa complexité. Les contributrices proposent de jouer au féminin l’adaptation à un milieu socio-professionnel masculin, entre défi des préjugés et mimétisme, censure, voire autocensure, et affirmation de soi, utilisation avisée des aléas de la vie familiale et professionnelle et création de nouveaux réseaux.

Continuer la lecture de Parution : Femmes de spectacle au XIXe siècle (F. Fix, V. Ponzetto)

Appel à contributions : Numéro spécial Loxias, “Le Blackface ou la représentation de l’identité raciale dans les arts vivants”

Numéro spécial Loxias : “Le Blackface ou la représentation de l’identité raciale dans les arts vivants” 

Échéance des propositions : 15 Mars 2023

Dans Blackface (2021), Ayanna Thompson définit la pratique du grimage racial, ou « blackface » comme : « l’application de n’importe quelle prothèse – maquillage, suie, liège brûlé, minéraux, masques – pour imiter la couleur de peau d’une autre race ». S’il semble y avoir un consensus sur ce qu’est le grimage racial, la portée à donner à cette pratique culturelle fait, quant à elle, polémique. S’agit-il d’un « simple » accessoire scénique ? Ce numéro spécial cherchera à comprendre le processus de création du grimage racial – appelé barbouillage en français – comme outil de représentation de l’altérité raciale sur scène, mais aussi à examiner sa réception.

Cet appel à publication fait suite au séminaire de recherche « Le Blackface ou la représentation de l’identité raciale au théâtre » qui a eu lieu le 16 juin 2022 à l’université Côte d’Azur de Nice, financé par le C.T.E.L.A. UPR 6307 (Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des Arts Vivants) et organisé par Nora Galland. Suite à cette manifestation scientifique, il nous a semblé pertinent d’élargir le champs d’étude (ballet classique, arts du cirque, opéra, théâtre de rue ou scène de théâtre) en incluant l’ensemble des arts vivants au lieu de se concentrer uniquement sur le théâtre.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Numéro spécial Loxias, “Le Blackface ou la représentation de l’identité raciale dans les arts vivants”

Parution : Le théâtre égyptien – Dramaturgie boulevardière 1900-1960 (Hanan Hashem)

Hanan Hashem, Le théâtre égyptien – Dramaturgie boulevardière 1900-1960, L’Harmattan, Collection “Univers théâtral”, 2022

Présentation

À partir de 1900, la Belle Époque égyptienne est marquée par une acculturation européanisante. L’Égypte, qui découvre en effet le théâtre sous sa forme européenne comme on le pratiquait au XIXe siècle, s’empare de cet art de la représentation en produisant des pièces teintées de pittoresque, de couleur locale. À une époque où le Caire vit au rythme de Paris et Alexandrie à celui de Marseille, des théâtres à l’italienne se construisent dans les grandes villes du pays. Mais au lieu d’adapter des pièces du répertoire européen, les auteurs créent des pièces arabisantes. Cela donne le goût du théâtre aux bourgeois et aristocrates égyptiens, qui fréquentent ainsi entarbouchés les théâtres, les kursaals et l’Opéra, devenant alors de véritables théâtromanes… Cet ouvrage se propose d’examiner la dramaturgie boulevardière de certains auteurs oubliés de nos jours tels que Farah Antun, Antun Yazbek, les frères Teymour, Ibrahim Ramzi, Abbas Allam ou encore Fawzi Al-Miladi, et ce, afin d’en déceler les spécificités dramatiques et théâtrales.

Biographie de l’auteur

Hanan HASHEM est docteur en Études théâtrales (diplômée de l’Université de Strasbourg). Après avoir publié une étude intitulée Émile Augier, Alexandre Dumas fils, Victorien Sardou. Dramaturgie du savoir-vivre sous le Second Empire (L’Harmattan, 2015), elle consacre à présent ses recherches au théâtre égyptien de l’époque 1900 et à l’Histoire des Grands magasins en Égypte, en tant que chercheure indépendante.

Journée d’études : Théâtre & Radio en Suisse romande (Université de Lausanne)

Journée d’étude : Théâtre & radio en Suisse romande

10 novembre 2022, Université de Lausanne

organisée par le Centre des Sciences historiques de la culture (SHC),  le Pôle d’Histoire audiovisuelle du contemporain (HAC) de l’Université de Lausanne  et les Archives & Musée de la Littérature (AML, Bruxelles).

Les relations entre la radio romande et le domaine théâtral, si elles sont d’une longévité et d’une richesse indéniables, n’ont pas encore retenu l’attention du monde académique. Outre les captations scéniques, c’est sous l’enseigne du radiothéâtre que les studios de Lausanne et de Genève ont propulsé la RTS dans le champ de la création radiophonique européenne, en partageant leur activité entre lesdites « dramatiques », les feuilletons populaires et d’exigeants programmes de nature expérimentale.

L’ambition de cette rencontre est de fournir un tremplin pour l’étude systématique de ce répertoire (dont l’âge d’or est délimité par les décennies 1940 et 1990), en favorisant un premier dialogue entre littéraires, historien∙ne∙s et spécialistes en études théâtrales (encore globalement peu initié∙e∙s au maniement des archives sonores), les représentant∙e∙s du domaine de la conservation/patrimonialisation du sonore, et d’ancien∙ne∙s producteur∙rice∙s, réalisateur∙rice∙s et auteur∙rice∙s du radiothéâtre romand. Pensée comme le préambule d’une dynamique de recherche durable et pluridisciplinaire, elle se donne ce triple objectif : faire le point sur les sources et archives disponibles, poser les bases méthodologiques pour leur juste compréhension et esquisser de premières analyses de corpus.  

Continuer la lecture de Journée d’études : Théâtre & Radio en Suisse romande (Université de Lausanne)

Appel à contributions : Renouvellement de l’écriture de soi. Littérature de jeunesse et matériaux autobiographiques et auto-réflexifs au théâtre et en performance (Université de Haute-Alsace)

Colloque international : Renouvellement de l’écriture de soi. Littérature de jeunesse et matériaux autobiographiques et auto-réflexifs au théâtre et en performance

20-21 avril 2023, Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes (ILLE, UR 4363), Université de Haute-Alsace, F-Mulhouse, Campus Illberg

Échéance des propositions : 15 décembre 2022

L’ILLE s’est intéressée à plusieurs reprises depuis 2008 à la problématique de l’Écriture de soi. La Journée d’Étude du 29 avril 2022 a permis de remettre cette problématique dans le débat en interrogeant le « je » dans les écritures de soi, dans des romans ou des nouvelles récentes (XXème et XXIème siècle), à travers la construction du discours, la simulation ou dissimulation de soi, l’image de soi et aussi l’introduction d’un possible infradiscours.
Dans la poursuite de l’investigation de ce large champ, ce colloque propose de sonder les écritures de soi sous l’angle de ce que le matériau se dit en fonction du genre qui est investi – les deux pistes retenues pour l’édition 2023 sont la littérature de jeunesse et les matériaux autobiographiques et auto-réflexifs au théâtre et en performance.

Axe 1 : Les jeux du je dans la littérature jeunesse

La littérature de jeunesse a de tous temps puisé de la matière dans le domaine biographique, pour produire des autobiographies/autofictions attrayantes. Pourtant, rares sont les études qui s’y intéressent et ce genre rencontre encore peu d’intérêt dans la recherche scientifique récente, quand le matériau ne manque pas. 
Le journal intime a eu ses heures de gloire par le passé et fait moins recette, mais les récits de migration, en lien avec les problématiques de notre temps, sont devenus un point fort dans la littérature européenne actuelle. Le déguisement autobiographique, la simulation ou dissimulation dans une autofiction augmentée, sont parfois les biais qui permettent de rendre les récits crédibles. Le genre de l’autobiographie écrite pour la jeunesse s’est beaucoup développé durant les 20 dernières années, des collections entières lui ont été dédiées. Ces récits ont la particularité de créer une grande proximité avec les jeunes lecteurs qui recherchent des voix authentiques, sincères, capables de leur parler et d’entrer en écho avec leurs propres problèmes.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Renouvellement de l’écriture de soi. Littérature de jeunesse et matériaux autobiographiques et auto-réflexifs au théâtre et en performance (Université de Haute-Alsace)

Parution : Revue d’études culturelles, n°9, “Jouer Marilyn”

Revue d’études culturelles, n°9, “Jouer Marilyn”, septembre 2022.

Personnage de nombreuses fictions autant que de documentaires, image et icône, Marilyn Monroe pose un défi d’incarnation de taille quand elle est interprétée au théâtre. Comment « jouer » sur les planches cette image de cinéma dont le corps, la voix et le visage sont immédiatement reconnaissables ? Quelles actrices, pour jouer les nombreuses Marilyn – comédienne, chanteuse, femme – qu’elle a été ? À quoi joue-t-on, d’ailleurs ? Marilyn mise en jeu, c’est aussi rejouer la partie d’une Marilyn jouée par les hommes – producteurs, agents, journalistes… À travers des articles, des témoignages, des entretiens, des extraits de pièces, ce volume se propose de partir à la rencontre de ces « Marilyn de théâtre ».

Continuer la lecture de Parution : Revue d’études culturelles, n°9, “Jouer Marilyn”

Parution : Histoire de la censure en France (Laurent Martin)

Laurent Martin, Histoire de la censure en France, Paris, PUF, coll. “Que sais-je?”, 2022

La République démocratique, en France, garantit la liberté d’expression. Est-ce à dire que la censure n’y a plus cours ? N’existerait-elle pas sous de nouvelles formes ? Et si oui, quelle influence a-t-elle sur la société ?

Les censeurs ont toujours été attentifs aux moyens de diffusion des idées. Du XVIe au XVIIIe siècle, le contrôle de la parole affecta particulièrement l’édition. Il s’est porté ensuite, au XIXe, sur la presse et le théâtre. Puis ce fut au tour des médias audiovisuels d’être dans le viseur. Aujourd’hui, les autorités se préoccupent surtout des publications sur Internet…

Laurent Martin décrit l’histoire et le fonctionnement des appareils de contrôle culturel en France, leurs logiques et leurs acteurs, analysant les effets et contre-effets de ce contrôle sur la vie culturelle. Continuer la lecture de Parution : Histoire de la censure en France (Laurent Martin)

Appel à contributions : Critique policière et mythologie (InterCriPol, Athènes)

Colloque international : Critique policière et mythologie

Athènes, 3-5 Mars 2023

Échéance des propositions : 30 septembre 2022

InterCriPol, qui s’est donné pour mission de rouvrir et de résoudre les cold cases de la fiction, organisera à Athènes les 3-5 mars 2023 un colloque international qui prendra pour point de départ le récent ouvrage de Pierre Bayard, Œdipe n’est pas coupable (Minuit, 2021), dans lequel il remet en cause la solution de Sophocle. Le colloque comprendra deux jours de communications, suivis d’une visite de la scène de crime et d’une reconstitution.

Comme de nombreuses lectrices et lecteurs, au premier chef Voltaire, l’ont en effet souligné, l’enquête qui fait l’objet de la tragédie et qui conclut à la culpabilité du roi de Thèbes, menée de façon précipitée et en dépit du bon sens, ne peut être prise pour argent comptant. Ainsi, de nombreuses zones d’ombre demeurent et demandent à être dissipées, avec le concours de tous les détectives de bonne volonté.

En parallèle, InterCriPol est en train de constituer un dossier collectif de contre-enquêtes, à paraître dans sa revue annuellequi cherche à explorer toutes les hypothèses concernant les Labdacides (dont quatre articles sont déjà accessibles) et qui pour­ra s’enrichir des communications présentées au colloque. 

Toute intervention – en français ou en anglais – susceptible de faire avancer ce dossier sera la bienvenue, mais les contributions pourront aussi concerner une autre œuvre théâtrale de l’Antiquité, voire un autre épisode de la mythologie grecque ou romaine. Quelle que soit l’œuvre choisie, celle-ci devra être soumise à une critique policière rigoureuse, menée dans l’esprit d’InterCriPol.

Pour toute information ou suggestion, écrire à : Pierre Bayard et Zoe Angelis

Parution : Pupi et guarattelle, les marionnettes de Naples et de Palerme. Une korémachie italienne (Anna Leone)

Anna Leone, Pupi et guarattelle, les marionnettes de Naples et de Palerme. Une korémachie italienne, Classiques Garnier, 2022. 

Les pupi et les guarattelle, des marionnettes très anciennes, continuent à dominer la scène contemporaine italienne. Pour saisir la façon dont elles articulent leur passé « populaire » avec le présent, ce livre étudie leur image à travers le temps et leurs performances contemporaines.

Appel à contributions : Live performance and video games. Appropriations, inspirations and mutual transfers (Zürich, en ligne)

Appel à contributions : Live performance and video games. Appropriations, inspirations and mutual transfers

5, 6 and 7th of October 2022, International online symposium

Échéance des propositions : 15 juin 2022

Organised by Réjane Dreifuss (ZHdK), Simon Hagemann (Université de Lorraine) and Izabella Pluta (Centre d’études théâtrales, Université de Lausanne)

Since the early 2000s, video games have become the economically dominant medium and their cultural importance has been growing ever since. It is, therefore, logical that an increasing number of creators of live performances are interested in video games. The influence of the latter can be viewed both thematically and formally (or scenographically), with various intermedia configurations (Muehlhausen 2014). The opposite phenomenon can also be observed: video games generally draw on pre-existing media and are sometimes inspired by live performance.

To better understand new performances that are marked by video games, it would appear beneficial for theatrical research to draw upon game studies. Conversely, video games are increasingly observed from the perspective of their performative dimension (Jayemanne 2019). Narrative strategies, immersion, interaction, identification, multimodality, characters and the relationship between physical and virtual worlds: the fields of investigation concerning the complex relationship between live performance and video games are numerous and compound (Nicholson and Harpin 2017). This symposium will bring together specialists in the field and will provide an overview of research into this relationship. These events will also constitute an opportunity to extend certain previously proposed analyses.

While intermedia theatre, in general, is the subject of a considerable amount of research and the various forms of participatory theatre, such as immersive theatre have also been the subject of several publications, the relationship between live performance and video games is still rarely studied and relatively few research papers dedicated to these issues exist (Biggin 2017, Dreifuss 2017, Männel 2018, Büscher 2018). Indeed, even if the portal nachtkritik.de has established the category, “Game Theater”, in its lexicon, where journalist Christian Rakow writes on the topic since 2012,  and although several doctoral theses have been completed or are in progress in relation to this theme (Foster 2017, Dreifuss, Männel), there is a limited number of articles that relate to this topic. It should be noted that two international colloquia were held at the Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK), in 2016, “Gamification: Digitale Ausrahmungen des Theaters” and in 2018 “Ludification im Theater. Neue Utopien des Theatralen”, both organized by Dieter Mersch and Réjane Dreifuss.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Live performance and video games. Appropriations, inspirations and mutual transfers (Zürich, en ligne)