Archives par mot-clé : super-héros

Appel à communications : Atelier “Super-(em)pouvoir(ment) : culture comics, grands pouvoirs… grandes responsabilités ?” (Aix-en-Provence)

Atelier “Super-(em)pouvoir(ment) : culture comics, grands pouvoirs… grandes responsabilités ?”

21-24 mai 2024

Aix-Marseille Université

Date d’échéance : 20 février 2024

55e Congrès de l’Association Française d’Études Américaines “Power & Empowerement”, organisé par Savinien Capy (ELICO, Université Lyon 2) et Charles Joseph (3L.AM, Le Mans Université).

Texte de l’appel : 

Représentant la majorité des ventes de comic books aux États-Unis, les super-héros sont devenus des figures emblématiques de la culture populaire tant dans le pays qu’à l’international, succès relancé depuis le début des années 2000 avec la déferlante de leurs adaptations cinématographiques et sérielles. De par la place centrale qu’ils occupent dans l’imaginaire collectif, autant que par les arcs narratifs de leurs intrigues, les questions de pouvoir et d’empouvoirement surgissent. Parce qu’ils s’articulent autour de personnages dotés de capacités extra-ordinaires, le concept de « pouvoir » fait partie de l’ADN narratif des produits que sont les comic books. Ces derniers permettent également d’interroger comment les concepts de pouvoir, de prise de pouvoir, d’accès au(x) pouvoir(s), de rapport de pouvoir, etc. sont représentés dans un médium naturellement enclin à se plier aux goûts du public, et se voulant miroir des représentations mentales d’une majorité de la population. Continuer la lecture de Appel à communications : Atelier “Super-(em)pouvoir(ment) : culture comics, grands pouvoirs… grandes responsabilités ?” (Aix-en-Provence)

Appel à contributions : Batman… Also Starring

Échéance des propositions : 1er décembre 2023
Contact : AlsoStarringSuperheroes@gmail.com

The editor of Batman… Also Starring is seeking abstracts for essays that could be included in the upcoming collection. Many academic texts focus on Batman as a cultural figure in comics as well as in films, television programs, and video games. However, like all great superheroes, Batman is as much defined by his supporting cast as he is by his costume, abilities or origin. While there is no shortage of scholarship devoted to his most famous sidekicks — such as Nightwing, Batgirl or the many Robins — and his most popular villains — like Joker, Catwoman, and Harley Quinn — little critical attention has been paid to the majority of his cast. This collection is intended to close those gaps by investigating the cultural, sociological, philosophical, psychological, narratological, pedagogical, theological, or other areas of academic interest connected to the lesser-known members of Batman’s cast.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Batman… Also Starring

Appel à contributions : Sēmēion Med, n°9, “Mythologie et idéologie dans le cinéma contemporain”

Sēmēion Med, n°9, “Mythologie et idéologie dans le cinéma contemporain”.

Échéance des articles : 20 novembre 2023

Historiquement, l’introduction de héros bibliques, mythiques ou légendaires dans le cinéma, inspirés de la mythologie, du conte merveilleux ou de la littérature est très ancienne, datant du film muet avec les personnages de Hercule, de son avatar Maciste dans le cinéma italien, et d’Ulysse. D’autres personnages mythiques ou bibliques vont s’y ajouter dans les péplums italiens et américains, tels les Ben-Hur de William Wyler (1959), Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille (1958), Moise et Aaron de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub (1974), Jésus de Nazareth de Franco Zeffirelli (1977), Le Roi David de Bruce Beresford (1985) ou encore Exodus : Gods and Kings de l’américain Ridley Scott (2014), Noah de Darren Aronofsky (2014). 

Dans le cinéma arabe, on peut citer les productions cinématographiques les plus marquantes, telles que le long métrage Arrissala [Le Message], film de référence dans le genre du syrien Moustapha Akkad (1976), décrivant la vie du Prophète de l’Islam Mūhammad [sws], Bilal, le Compagnon du Prophète Mūhammad. La naissance d’une légende, film d’animation émirati-saoudien de Khurram H. Alavi et Ayman Jamal (2016),Omar Ibn al-Khāttab [Compagnon du Prophète et Second Calife de l’Islam], série télévisée de 31 épisodes, co-produite par MBC Group et Qatar-Tv et réalisée par Hatem Ali. 

De manière générale, la transposition des mythes et des légendes, sacrés ou profanes, au cinéma proviennent de différentes sources, écrites pour la plupart :

Continuer la lecture de Appel à contributions : Sēmēion Med, n°9, “Mythologie et idéologie dans le cinéma contemporain”

Parution : Les Superhéros. Que sont nos héros devenus ?

Frédérique Toudoire-Surlapierre, Sébastier Hubier (dir.), Les Superhéros. Que sont nos héros devenus ?, Le Murmure, 2021. 

Héritier syncrétique du vengeur masqué, du vigilante et du détective de hard boiled, un nouveau type de personnages a émergé avec la postmodernité avant d’étendre son influence dans notre hypermodernité : le super-héros. Dans le sillage des célèbres analyses d’Umberto Eco, de Claude Lalumière ou de Mark Shainblum, les auteurs de ce volume s’attachent à l’étude des nouveaux modes d’expression héroïques au cinéma, dans les romans, les comics, les roman-graphiques, les séries télévisées, la culture gaming et autres nouvelles médiatisations culturelles. Alors que le parcours initiatique des personnages d’antan correspondait surtout à une « consolation héroïque » (Ivanhoe de Walter Scott, Les Trois Mousquetaires, Le Comte de Monte-Christo d’Alexandre Dumas et même, d’une certaine façon, Ulysses de Joyce), nos héros contemporains sont avant tout des héros masqués, jouant et rejouant sans cesse leur existence pour prouver leur grandeur d’âme aussi bien que leur hyper-puissance technique et technologique. Leurs pouvoirs sont certes souvent surnaturels – ils sont, surtout, littéralement anormaux ; et ils ont disséminé dans les fictions d’aujourd’hui sous des formes si variées et si changeantes qu’ils n’est possible de les analyser que dans une perspective transdisciplinaire confrontant et articulant des disciplines académiques ET non-académiques – seule manière de cerner la complexité du monde actuel postpop, postcolonialiste, poststructuraliste, postféministe, postmarxiste, postapocalyptique, posthumaniste et, indéniablement, postlittéraire. Que sont donc nos héros devenus ? C’est cette question qu’abordent les auteurs de ce volume croisant, outre la littérature comparée, les sciences politiques et les champs de la théorie générique et fictionnelle, les fameuses studies : ethnic studies, women’s/ feminist studies, cultural studies, science & technology studies, gender & queer studies, media studies et, bien sûr, cartoon studies.

Continuer la lecture de Parution : Les Superhéros. Que sont nos héros devenus ?

Parution: “Figures de justiciers et de justicières” (Cahiers Robinson, n° 50)

Cahiers Robinson, n° 50, “Figures de justiciers et de justicières”, sous la direction d’Isabelle-Rachel Casta et de Cédric Hannedouche

Résumé

Ce numéro étudie les récits d’injustice, infligées ou subies, dans la littérature de jeunesse. La soif d’équité parcourt les cultures de jeunesse, faisant émerger des figures de justiciers populaires encore « réalistes » (du Bossu de Paul Féval au héros d’Eugène Le Roy, Jacquou le Croquant), mais qui peu à peu vont muter en constructions surnaturelles, le masque contribuant souvent à procurer une double identité fantasmagorique.

Ces « raccommodeurs de destinées », pour parler comme Francis Lacassin, deviennent ainsi les dépositaires de valeurs temporairement défaillantes, qu’ils vont s’ingénier à rétablir, à l’instar de Fantômette et de Daredevil, à moins que l’on ne leur préfère Constance Kopp, la shérif intrépide d’Amy Stewart, ou Buffy, la Tueuse élue au cœur blessé.

Romans et séries font donc circuler les grand invariants de l’imaginaire justicier : la loi, la morale, l’oubli et le pardon, la vengeance ou la réparation y trouvent tour à tour matière à fiction.

Sommaire

Introduction

Luce ROUDIER
Fantômette, une justicière… pas si masquée

Charlotte LINDGREN
Bamse, un justicier en salopette

Christian CHELEBOURG
Fantomiald, chroniques d’un superhéros italien

Nadège LANGBOUR
Les enfants justiciers de la bibliothèque

Isabelle-Rachel CASTA
« Jouvences » du justicier / vengeur

Cédric HANNEDOUCHE
L’antépisode ou présuite en littérature justicière

Christine BARON
Justiciers juristes dans quelques romans de John Grisham

Christiane CONNAN-PINTADO
Constance Kopp et la cause des femmes

Florine LEMARCHAND
Couples de justiciers chez P. Lyfoung & A. Jay

Léa PRADEL
L’enfer sur mer de Gabriel de La Landelle

Stéphane LEDIEN
Un exemple de la filiation du comic book avec le roman noir

Olivier AMMOUR-MAYEUR
Justice et vengeance dans les séries zombies

Mathieu PIERRE
Buffy contre le patriarcat

Thierry JANDROK
Des terreurs de l’enfance à la justice par la terreur

VARIA

Patrick TOURCHON & Leniiv ROMAN
Georges Bayard contre le bien-écrire

Alain CHIRON
André Baruc, un auteur des Trente Glorieuses

Notes de lecture

 

Continuer la lecture de Parution: “Figures de justiciers et de justicières” (Cahiers Robinson, n° 50)

Journées d’études : Fiction et nouveaux discours historiques (Université de Paris)

Journées d’études : Fictions et nouveaux discours historiques 

28-29 juin 2021

Université de Paris, Bâtiment Sophie Germain, 1 Place Aurélie Nemours, 75013 Paris, salle 1021

Il sera également possible de suivre les journées d’études à distance. Pour ce faire, merci de compléter les informations dans le formulaire d’inscription en ligne : https://form.123formbuilder.com/5928801/form.

Vous recevrez le lien d’invitation Zoom par courriel. Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 26 juin 2021, 18h.

Organisatrices

Laurence CROS (maître de conférences en études canadiennes, Université de Paris, LARCA-UMR 8225)
Marie-Jeanne ROSSIGNOL (professeure d’histoire américaine, Université de Paris, LARCA-UMR 8225)

Organisation

Université de Paris ; Laboratoire de Recherche sur les Cultures Anglophones (LARCA UMR 8225) ; CNRS

Continuer la lecture de Journées d’études : Fiction et nouveaux discours historiques (Université de Paris)

Parution : « Approches transmédiales du récit dans les fictions contemporaines », Cahiers de narratologie n°37 (Assises LPCM 2018)

Rémi Cayatte & Anaïs Goudmand (dir.), 2020, « Approches transmédiales du récit dans les fictions contemporaines », Cahiers de narratologie n°37.

Ce numéro des Cahiers de Narratologie réunit des articles issus d’une partie des interventions qui ont eu lieu lors des premières Assises de la recherche en cultures populaires et médiatiques, organisées à l’initiative de l’Association internationale des chercheurs en littératures populaires et culture médiatique, du 11 au 13 octobre 2018 à l’Université Paris Nanterre et à l’Université Paris Sorbonne.  Suivant le principe d’une publication multi-support, il sera suivi par des dossiers à paraître dans diverses revues (Belphégor, Le Pardaillan, Sciences du jeu…).

Les articles réunis ici ont pour objectif commun d’aborder les fictions non pas à l’échelle d’un seul média, mais à l’échelle de l’écologie médiatique au sein de laquelle elles s’inscrivent. Tout en adoptant des perspectives différentes (diachroniques, historiques, économiques, conceptuelles), ils s’inscrivent dans une approche transmédiale en abordant différentes comparaisons entre des objets médiatiquement hétérogènes pour en faire ressortir les multiples points de contact sur le plan narratologique. Continuer la lecture de Parution : « Approches transmédiales du récit dans les fictions contemporaines », Cahiers de narratologie n°37 (Assises LPCM 2018)

Mythologies du superhéros

MythologiesFigurations & reconfigurations d’un panthéon populaire
Mythologies du superhéros. Histoire, physiologie, géographie, intermédialités, sous la direction de François-Emmanuel Boucher, Sylvain David et Maxime Prévost, Liège : Presses universitaires de Liège, coll. « Acmé », 2014, 246 p., EAN 9782875620491.

Cet ouvrage cerne les différentes manifestations des mythologies modernes des récits de superhéros, au fil de leur évolution historique, de leurs migrations transmédiatiques et transnationales.

Appel: Les super-héros d’aujourd’hui : que sont nos héros devenus ?

Les super-héros d’aujourd’hui : que sont nos héros devenus ?

Journée d’étude organisée par l’Institut de Lettres et Langues Européennes (ILLE) de l’Université de Haute-Alsace le vendredi 5 décembre 2014

Dans le prolongement de la journée d’étude portant sur les hackers, nouveaux types de personnages apparus dans la littérature, la culture et le cinéma contemporains, on s’interrogera sur un autre type de ces personnages qui ont émergé avec la postmodernité et se sont renforcés dans notre hypermodernité : celui de super-héros. Dans le prolongement des analyses d’Umberto Eco, De Superman au surhomme, on s’interrogera sur les nouveaux modes d’expression héroïques dans les personnages d’aujourd’hui. Quand les personnages d’antan stimulaient une « consolation héroïque » (Les Trois Mousquetaires, Monte-Christo d’Alexandre Dumas, Ulysses de James Joyce, ou même Ivanhoe de Walter Scott), nos héros contemporains sont des héros masqués, jouant de leur hyper-puissance technique et technologique. Leurs pouvoirs sont surnaturels et anormaux ; ils se sont disséminés sous différentes formes qu’il sera intéressant de mettre au jour et d’analyser dans une perspective transdisciplinaire.

Que sont donc nos héros devenus ? Par quels mécanismes gratifiants réussissent-ils à transformer leur condition héroïque ? L’avenir est-il dans les héroïnes ? Dans quelle mesure également sont-ils à même de faire de grandes œuvres de celles, très différentes, qui les accueillent (romans, cinéma, mais également comics, roman-graphique, séries télévisées et autres nouvelles médiatisations culturelles) ? Ce sont ces différentes questions que l’on abordera. Outre la littérature comparée et les champs de la théorie générique et fictionnelle, cette approche nécessitera également de croiser les expériences de champs disciplinaires novateurs dans le domaine des sciences humaines et sociales (cultural studies, humanités numériques, etc.).

Les propositions de communication sont à adresser à Frédérique Toudoire-Surlapierre (frederique.toudoire@free.fr) et Sébastien Hubier (sebastien.hubier@univ-reims.fr) avant le 8 septembre 2014.

Sébastien Hubier Frédérique Toudoire-Surlapierre