Archives par mot-clé : séries télévisées / TV series

Programme : Colloque « Traces et approches des usages dans la culture populaire et médiatique (1880-2020) » (Montréal, 29-30/05/2024)

Traces et approches des usages dans la culture populaire et médiatique (1880-2020)

29 et 30 mai 2024

Organisé par Chantal Savoie et Matthieu Letourneux à l’Université du Québec à Montréal.

Événement disponible sur Zoom (uniquement pour les séances à la Salle des Boiseries [J-2805])

Programme

Continuer la lecture de Programme : Colloque « Traces et approches des usages dans la culture populaire et médiatique (1880-2020) » (Montréal, 29-30/05/2024)

Séminaire LPCM – séance 10, jeudi 25 avril 2024, 17H-19H : Séries TV et représentations (Université Nanterre / en ligne)

Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM, “Dans l’atelier des chercheur·se·s en littératures populaires et culture médiatique”, vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…).

Séance 10 – Jeudi 25 avril 2024, 17h-19h : Séries TV et représentation

Présentation de la séance : Quelles approches méthodologiques permettent de penser le rap comme un objet d’étude dans le cadre d’une thèse ? Quels sont les enjeux soulevés par ce genre musical ? les trois participants, qui préparent des thèses sur le rap depuis des méthodologies variées, présenteront leurs travaux en cours.

Lieu : Université Paris Nanterre, bâtiment Weber, salle de séminaire 1

À distance :  en ligne sur Zoom

Lien de connexion : pour obtenir le lien de la réunion et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Continuer la lecture de Séminaire LPCM – séance 10, jeudi 25 avril 2024, 17H-19H : Séries TV et représentations (Université Nanterre / en ligne)

Appel à communication – Les rencontres de la fiction historique : la France imaginaire (Campus Condorcet, Aubervilliers)

Les rencontres de la fiction historique : la France imaginaire

Date : 12 et 13 novembre 2024

Lieu : Campus Condorcet, Aubervilliers

Échéance des propositions : 3 juin 2024

Organisé par : Victor Faingnaert (HisTeMé, Université de Caen), Julien Lalu (Criham, Université de Poitiers) et Romain Vincent (Experice, Université Sorbonne Paris-Nord)

Texte de l’appel

En 2019, Laurence Cros et Marie-Jeanne Rossignol invitaient les historien·nes « à surmonter leur réticence, presque instinctive, vis-à-vis de la fiction et à aborder les produits culturels comme objets légitimes de recherches historiques ». Ce projet de recherche s’est traduit par plusieurs colloques et journées d’études pendant deux années ainsi que par la publication d’un numéro du Temps des médias en 2021 dédié à la « fiction historique anglo-américaine ». Les articles sélectionnés abordent des fictions historiques variées : les romans historiques de Walter Scott, les séries Vikings, Peaky Blinders et Borgia, la comédie musicale Hamilton, les films fantastiques sur la guerre de Sécession et les jeux vidéo Assassin’s Creed.

Ce colloque cherche à prolonger ces recherches et ces espaces de rencontres afin d’étudier les fictions historiques, comprises comme un genre médiatique qui situe le récit fictionnel dans le cadre historique précis d’un passé proche ou lointain. Ainsi, l’usage de l’adjectif « historique » ne place pas ces fictions dans un régime scientifique, mais permet de les définir par l’importance du cadre temporel de leurs intrigues. L’objectif est d’étudier à travers ces productions ce qu’Éric Macé et Éric Maigret appellent des médiacultures, soit « une somme de médiation par lesquelles chaque société se configure elle-même à travers ses objets culturels, juridiques, techniques, artistiques ou médiatiques [tels que le cinéma, les jeux vidéo, la bande dessinée, et d’autres] et leurs formes d’appropriations ». Il s’agit donc d’analyser tout à la fois leur contenu, leur rôle dans la construction de représentations ainsi que les usages sociaux qui en sont faits. Continuer la lecture de Appel à communication – Les rencontres de la fiction historique : la France imaginaire (Campus Condorcet, Aubervilliers)

Appel : Old and New Science Fiction Imaginaries in English-Speaking Cinema and TelevisionAppel

2-4 Septembre 2024, Milan (Italie)
Date limite de soumission : 3 mai 2024
SERCIA – Société pour l’Enseignement et la Recherche du CInéma Anglophone

Keynote speakers: Naomi Mandel (Hebrew University of Jerusalem), Pawel Frelik (University of  Warsaw) 

In an interview about the end of the last millennium, James Ballard argued that Science Fiction (SF) had created  the greatest popular literature of the 20th century. The imagery that we saw in the cinema, television,  advertising and other media was the most powerful imagery produced in the last hundred years. By the end of  the century, the genre had done its job and it was dead. This hypothetical death has aroused a widespread  interest in the many ways in which it generated a collective social imaginary through popular images and stories  that, in Ballard’s words again, had “created the psychology of the last decades of the 20th century.” This debate  positioned the genre at the centre of academic discussions. The result was that SF, previously seen as a minor genre, became an important lens to understand not only the 20th century but the new millennium as well. Throughout the 20th century, SF territorialised the future  and, by extension, familiarised people with a large number of technologies and phenomena that have now  become standard in our current mediascape and social context. In other words, by territorialising the future,  the genre had built the present. 

Continuer la lecture de Appel : Old and New Science Fiction Imaginaries in English-Speaking Cinema and TelevisionAppel

Appel : Multiverse Convention

18 octobre 2024, Peachtree City (Etats-Unis)
Date limite de soumission : 30 juin 2025

Multiverse Convention was formed from our belief that great stories don’t only come from the books and  comics we love to read. Each fan is their own universe as well, with their own unique story to tell. Added  together, these infinite stories create the Multiverse of modern fandom. 

This Multiverse also informs the creation of works of speculative fiction, a body of work encompassing every  imaginable academic field. In this light, we seek to create a multidisciplinary academic program that will  showcase the innumerable ways speculative fiction is inspired by various branches of academia. 

Continuer la lecture de Appel : Multiverse Convention

Parution : La construction du corps au cinéma et dans les séries

 

 

Mise au Point, n°18, « La construction du corps au cinéma et dans les séries », sous la direction de Philippe Bourdier, 2023

Ce numéro de la revue en ligne MAP (Mise au Point) est consacré à la place du corps, considéré comme construction culturelle qui, à l’ère de la modernité ou de la post-modernité, associe à la fois les pratiques et discours d’éducation et les représentations qu’en offrent le cinéma et plus largement les médias. À l’heure où Sex Education, diffusée sur Netflix, en est à une production sérielle conduite sur plusieurs années, et où le body horror est devenu grand public, nombreux sont les films, les tutoriels, les séries télévisées, les films éducatifs qui font un usage spécifique, renouvelé de la présence des corps et délivrent une conception des corps digne d’être envisagée, tant par les chercheurs et chercheuses en études filmiques que ceux et celles en éducation.

Appel à communications : Pop, glamour et trash : la série TV selon Ryan Murphy. Entre héritage et hommage, une écriture de l’Amérique écorchée en images

Pop, glamour et trash : la série TV selon Ryan Murphy. Entre héritage et hommage, une écriture de l’Amérique écorchée en images

7 et 8 juin 2024

Université Gustave Eiffel

Date d’échéance : 20 avril 2024

Journées d’étude organisée par Stella Louis et Fabien Delmas (LISAA, CCAMAN, Université Gustave Eiffel).

Texte de l’appel :

Le développement spectaculaire des séries américaines et l’avènement de “l’âge d’or”[1] qu’elles ont connu à partir de la seconde moitié des années 1990 sont associés à l’émergence d’une figure à la notoriété nouvelle dans le champ du système de production : le showrunner. À la fois scénariste, producteur et parfois réalisateur, le showrunner apparaît comme une figure démiurgique propre à l’ère de la convergence[2] et de la sérialité telle qu’elle s’affirme à partir du début du XXIe siècle. Si Steven Bochco apparaît comme le précurseur de cette nouvelle fonction, voire de cet art nouveau, l’âge d’or des séries américaines du premier quart du XXIe siècle est jalonné de noms qui ont permis l’émergence d’œuvres sérielles souvent décriées artistiquement et défavorablement comparées au cinéma. Continuer la lecture de Appel à communications : Pop, glamour et trash : la série TV selon Ryan Murphy. Entre héritage et hommage, une écriture de l’Amérique écorchée en images

Appel à communications : Urgence climatique : quand les cultures populaires crient au réveil écologique (La Rochelle)

Urgence climatique : quand les cultures populaires crient au réveil écologique (La Rochelle)

La Rochelle Université

Date d’échéance : 19 avril 2024

Texte de l’appel :

C’est principalement le XIXe siècle, et les profonds changements technologiques, sociaux et économiques dus à la seconde révolution industrielle, qui vont poser les bases de ce qui deviendra le mouvement environnementaliste dont différentes branches se développeront à partir des années 1960. Parallèlement, les cultures populaires produisent des œuvres de fiction où les auteurs interrogent la préservation de l’environnement et questionnent les conséquences de nos modes de vie sur la planète. Ainsi sont publiés des récits qui mettent en exergue les conséquences désastreuses que les sociétés humaines peuvent avoir sur les écosystèmes, imaginant aussi des modes de vie alternatifs. Le roman de Frank Herbert, Dune, 1965, est un exemple très connu et représentatif de récit de science-fiction qui traite de l’impact ravageur de l’exploitation des ressources naturelles et prône la préservation des écosystèmes, mais il n’est pas le seul. Continuer la lecture de Appel à communications : Urgence climatique : quand les cultures populaires crient au réveil écologique (La Rochelle)

Parution : L’imaginaire en séries

Otrante, n°53, « L’imaginaire en séries II », sous la direction d’Anne Besson, 2024. 

Depuis plusieurs années, les séries télévisées retiennent l’attention de la recherche universitaire… mais la fantasy fait très pauvre figure dans ces travaux : il n’y est jamais question du merveilleux contemporain, dont les variantes historiques ou urbaines sont pourtant omniprésentes dans la culture contemporaine depuis un quart de siècle. Il est vrai que la rencontre entre fantasy et séries télévisées apparait plus récente ; mais son expansion est telle qu’elle mérite amplement que l’on s’y arrête.
Ce volume vise à proposer un premier panorama collectif du sujet, sur la piste des éventuelles spécificités de la série de fantasy (si on la rapproche des séries de science-fiction notamment, mais aussi des autres expressions médiatiques successivement explorées par le genre), en tant qu’elles témoignent de la reconfiguration des dynamiques entre genres de l’imaginaire, médias et publics intergénérationnels.

Journée d’études : The Good Place. Welcome, everything is fine ! (en ligne)

Journée d’études “The Good Place. Welcome, everything is fine !”

14 juin 2024

En ligne (Zoom)

Organisé par Justine Breton (Université de Reims Champagne-Ardenne, CRIMEL), Claire Cornillon (Université de Nîmes, RIRRA 21) et Florent Favard (Université de Lorraine, Crem).

Inscription gratuite ici

Programme

10h : Introduction. Justine Breton, Claire Cornillon & Florent Favard

10h15 : « Devenir la meilleure version de soi-même, médiation des enjeux moraux et éthiques dans la série The Good Place », Charlotte Mariel

11h : « The Good Place, série kantienne? », Rémi Zanni

11h45 : « The Good, the Bad, and the Medium: towards a screen cartography » (video essay), Nilüfer Neslihan Arslan

12h30 : Pause

14h : « Les (re)configurations narratives de The Good Place », Claire Cornillon & Florent Favard

14h45 : « The 12th  Man: Masculinity, Jason Mendoza and the Jacksonville Jaguars », Mélissa Beattie

15h30 : « “Do you hear Ariana Grande playing ?” : les paradis sonores de The Good Place », Jérémy Michot

16h15 : Conclusion

Comité scientifique

Justine Breton, Université de Reims Champagne-Ardenne

Pablo Cabeza-Macuso, Université Paul Valéry-Montpellier 3

Hugo Clémot, Université Gustave Eiffel

Claire Cornillon, Université de Nîmes

Florent Favard, Université de Lorraine

Sarah Hatchuel, Université Paul Valéry-Montpellier 3

Shannon Wells-Lassagne, Université de Bourgogne