Archives par mot-clé : séries télévisées / TV series

Changement de date : La série télé à l’heure du XIXe siècle

L’atelier de la SERD “La série télé à l’heure du XIXe siècle” (Paris, équipe ELH, UT2J), initialement prévu le 20 novembre 2020, a été repoussé au 26 janvier 2021

Localisation de l’événement :  Musée d’Orsay, Paris

Date-butoir de l’appel : 30 juin 2020

Présentation

L’époque contemporaine voit « une part vertigineuse des objets culturels qui nous entourent met[tre] en jeu les mécanismes d’une communication sérielle » caractérisée par la multiplicité et la diversité de de ses supports (Matthieu Letourneux). Le triangle traditionnellement formé par un auteur, son œuvre et son lecteur a laissé place à des mécanismes de réception protéiformes, au gré de la circulation d’une matière fictionnelle qui essaime d’un support et d’un public à l’autre avec une facilité déconcertante. Du roman à la bande-dessinée, en passant par le film, l’animation ou encore les produits dérivés, les univers fictionnels se déclinent à l’envi, faisant fi des frontières génériques, esthétiques ou médiatiques.

Parmi ces nouveaux modes de diffusion du récit, la série télévisée occupe aujourd’hui une place privilégiée, au point d’apparaître comme un « laboratoire incontournable de la fiction » (Claire Cornillon). Déjà forte d’une tradition de plusieurs décennies, initialement en butte à une défiance qui n’est pas sans rappeler les réserves formulées par les contempteurs de la « littérature industrielle » à l’encontre du roman-feuilleton, la série télévisée s’est en effet définitivement imposée comme un espace de création particulièrement fécond. Le succès à la fois commercial et critique de sagas majeures comme Game of thrones est ainsi révélateur de la légitimité progressivement conquise par un médium de masse longtemps relégué du côté d’une « médiaculture » largement entendue comme « sous-culture ».

Continuer la lecture de Changement de date : La série télé à l’heure du XIXe siècle

CALL FOR PAPERS: The Female Detective on TV

CFP: The Female Detective on TV

Deadline for submissions: May 30, 2020
Full name / name of organization: MAI: Feminism and Visual Culture
Contact email: contact@maifeminism.com

URL de référence

MAI: Feminism & Visual Culture invites academic authors with expertise in television studies and other related disciplines to contribute to our upcoming special issue on female detectives on TV.

For decades now, the female detective has occupied space within a genre that has been all-too-often reserved for the celebratory storylines of self-sacrificial men. She has served to break down sexist barriers placed before women within professional and personal frameworks, acting as an on-screen surrogate and inspiration for (female) spectators. The popularity of female-led TV crime drama across the world points to her success in captivating widespread audience attention. Continuer la lecture de CALL FOR PAPERS: The Female Detective on TV

Parution : La sérialité à l’écran

La Sérialité à l’écran. Comprendre les séries anglophones

Anne Crémieux, Ariane Hudelet, Presses Universitaires de François Rabelais, 26 €

Site de l’éditeur

Loin d’être systématiquement opposés par leur mode de production, leur public ou même leur portée artistique, cinéma et télévision sont liés par leur exploitation de la sérialité.
Quels liens entretient la sérialité au sens large avec le récit audiovisuel ? Quelle est sa spécificité en tant que stratégie narrative dans les arts audiovisuels ? Quelles implications esthétiques, culturelles, industrielles et économiques sont à l’œuvre dans les multiples formes de sérialité audiovisuelle qui existent ?

À travers l’histoire du cinéma mais aussi de son évolution inter-médiatique suite à l’arrivée de la télévision et d’internet, ainsi que l’analyse d’œuvres comme Hannibal, CSI, Scream ou encore Wolverine, cet ouvrage éclaire sur les mécanismes et les contraintes de l’écriture audiovisuelle en série.

Sommaire : Introduction ▪ La sérialité, hier et aujourd’hui ▪ Stratégies narratives ▪ Corps d’acteurs et passage du temps ▪ Le genre à l’épreuve de la forme sérielle

Avec les contributions de : Fanny Beuré, Adrienne Boutang, Claire Cornillon, Véronique Eleftériou, Hélène Laurichesse, David Lipson, Hélène Machinal, Martial Martin, Gilles Menegaldo, Aymeric Pantet, Yann Roblou & Jules Sandeau.

Parution : Les Émotions imaginaires. Une esthétique des séries télé

Stéphane Benassi, Les Émotions imaginaires. Une esthétique des séries télé, Garnier, 2020. 

En pensant l’esthétique des fictions plurielles de la télévision, cet ouvrage dépasse les approches particulières qui dominent leur étude depuis une dizaine d’années pour les appréhender de façon globale en se concentrant sur la relation sensible qui lie ses productions à leurs publics.

Parution : Serial Pinboarding in Contemporary Television

Anne Ganzer, Serial Pinboarding in Contemporary Television, Palgrave Macmillan, 2020 

This book provides an in-depth study of pinboards in contemporary television series and develops the interdisciplinary and innovative concept of Serial Pinboarding. Pinboards are character attributes; they visualize thought processes; are used for conspiracy theories, as murder walls, or for complex cases in any genre. They significantly condition, and are conditioned by, seriality. This book discusses how the pinboards in Castle, Homeland, Flash Forward, and Heroes connect evidence, knowledge, and seriality and how through transmediality and fan practices an “age of pinboarding” has formed. Serial Pinboarding in Contemporary Television will appeal to TV enthusiasts, professionals and researchers, and students of TV and production studies, fan studies, media studies, and art theory.

Site de l’éditeur https://www.palgrave.com/de/book/9783030352714

COLLOQUE : L’INTERSECTIONNALITÉ DANS LES SÉRIES TÉLÉVISÉES ET LE CINÉMA ANGLOPHONES

5 et 6 mars, Université Le Havre Normandie 

Dans le cadre du projet RIN Genre & écrans, nous avons le plaisir de vous convier à notre colloque intitulé « L’intersectionnalité dans les séries télévisées et le cinéma anglophones » qui se déroulera les 05 et 06 mars prochain dans la salle Olympe de Gouges au sein du bâtiment AI/LSH sur le site Lebon.

Ce colloque adoptera une approche intersectionnelle pour examiner les questions de genre, race/ethnicité et classe sociale au sein des séries télévisées et des films produits par des pays anglophones. Le concept d’intersectionnalité permet d’indiquer clairement que si l’oppression peut revêtir bien des formes, elle est encore plus épouvantable quand plusieurs d’entre elles se rejoignent. Regroupant des disciplines telles que les études cinématographiques, télévisuelles, culturelles, les gender studies, la Queer theory, les études afro-américaines, les études postcoloniales, etc., ce colloque s’efforcera de mettre en lumière non seulement les éléments intersectionnels au cœur des fictions à l’écran, mais aussi la critique intersectionnelle, ou au contraire les écueils de la critique non-intersectionnelle.

Source : https://genreecrans.hypotheses.org/365 Continuer la lecture de COLLOQUE : L’INTERSECTIONNALITÉ DANS LES SÉRIES TÉLÉVISÉES ET LE CINÉMA ANGLOPHONES

Favard, Florent (Université de Lorraine)

Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’IECA de Nancy, Florent Favard se spécialise dans la théorie et la pratique du cinéma, de l’audiovisuel et du transmédia, et plus spécifiquement sur la complexité narrative des séries télévisées contemporaines. Il travaille sur les genres de l’imaginaire dans une perspective narratologique contextualiste et transmédiale, et a notamment publié Écrire une série TV aux PUFR (2019) et Le récit dans les séries de science-fiction chez Armand Colin (2018).

Domaines de recherche

  • Complexité narrative des séries télévisées
  • Mondes fictionnels en régime sériel
  • Genres de l’imaginaire dans l’audiovisuel
  • Narratologie transmédiale

Site personnel : http://florentfavard.com/

Appel à contributions: Genesis, n°54, “Écrire à la chaîne. Génétique des productions sérielles”

Publiée par Sorbonne Université Presses et par voie numérique (https://journals.openedition.org/genesis/), la revue Genesis  (Manuscrits-Recherche-Invention) est spécialisée en critique génétique. Elle prépare un numéro consacré à la génétique des productions sérielles sous la direction de Matthieu Letourneux et de Luce Roudier. Continuer la lecture de Appel à contributions: Genesis, n°54, “Écrire à la chaîne. Génétique des productions sérielles”

Parution : Le cerveau comme Machine, Olivier Caïra

Olivier Caïra, Le cerveau comme machine, Georg éditeur, “Emprise de vue”, 2020.

Résumé du livre – Le cerveau comme machine

L’intelligence est une obsession contemporaine. Longtemps cantonnés aux énigmes policières et à la science-fiction, les surdoués envahissent aujourd’hui les écrans : drame, comédie, biopic, super-héros, espionnage…

La technologie est le principal moteur de cette obsession. Comme la révolution industrielle a engendré les figures de savants fous, l’informatique popularise une vision du cerveau comme machine : il s’optimise, se transplante, se pirate. L’interconnexion permet au surdoué de seconder ou de surclasser les agents de terrain. La maîtrise des nombres peut faire gagner au casino, résoudre des énigmes, voire chercher la clé de l’univers. L’intelligence est filmée comme moyen et comme fin : les créatures des nouveaux Frankenstein surpassent leurs créateurs, aux échecs ou lors de duels plus dangereux.

Au confluent de la sociologie, de la narratologie et des études filmiques, portant sur plus de 200 films et de 100 séries, Le cerveau comme machine est la première étude d’envergure sur l’intelligence extrême à l’écran. Continuer la lecture de Parution : Le cerveau comme Machine, Olivier Caïra

Appel à communication : Journée d’étude « Entre fiction et réalité, un décryptage des séries télévisées par la recherche »

1ère EDITION « LE BUREAU DES THESARDS »

Journée d’étude « Entre fiction et réalité, un décryptage des séries télévisées par la recherche »

APPEL A COMMUNICATION

La journée d’étude « Le bureau des thésards » est une initiative des doctorants de l’EDSHS ayant pour but de valoriser et de mettre en perspective la réflexion et/ou le travail de recherche des doctorants en rapport avec des séries télévisées. L’évènement se déroulera dans le cadre du Festival Off Séries Mania, qui aura lieu cette année du 20 au 28 mars 2020 à Lille et dans la région des Hauts de France. Cette journée d’étude propose à tous les doctorants des Universités Nord de France de réaliser une communication de médiation et de vulgarisation scientifique destinée au grand public.

La 1ere édition se tiendra à l’Amphi A de Lilliad, cité scientifique de l’Université de Lille

Le lundi 23 Mars 2020.

Pour cette édition, le bureau des thésards se propose d’interroger le thème suivant : « Entre fiction et réalité, décryptage des séries télévisées par la recherche ».

 Objectifs : 

– Donner la possibilité à des jeunes chercheurs de communiquer leurs savoirs devant un grand public ;

– Echanger entre jeunes chercheurs de disciplines diverses.

– Interroger le lien entre recherche scientifique, création artistique et production de biens culturels ;

– Promouvoir l’interdisciplinarité au sein des Universités Nord-de-France et avec les partenaires ;

– Permettre un espace de dialogue entre le monde de la recherche, le monde de la culture et tous les passionnés des séries télévisées ;

Les doctorant.e.s sélectionné.es présenteront leur travail pendant une durée de 20 minutes qui sera suivi de 10 minutes de discussion. Les présentations pourront se faire en français ou en anglais. La perspective de vulgarisation de cette communication les poussera à l’usage d’extraits courts de séries télévisées pour rendre attractif leur présentation et dynamiser la participation du public

Les proposition sont à envoyer avant le 22 Janvier 2020 à l’adresse suivante  bureaudesthesards@gmail.com. Merci d’utiliser le modèle d’abstract ci-joint et d’y préciser les éléments suivants : – Nom et prénom – Adresse mail – Laboratoire de recherche – Titre de la communication – Résumé en 300 mots maximum – Bibliographie sélective.

Le comité scientifique et organisateur vous remercie pour vos contributions.

Bruno Duquesne

Diana Santos

Manon Lenain

Maxime Morin

Marie Vautravers

Ph D Students de l’Université de Lille