Archives par mot-clé : roman populaire

Parution : Explosions populaires (Orages n°19)

Orages. Littérature et culture (1760-1830), n° 19, « Explosions populaires », sous la direction de  Sophie Marchand et Olivier Ritz, 2020. 

« Ce grand volcan aurait pu dormir encore longtemps, il s’est embrasé, il s’est éteint, il s’est rallumé. les écrivains ont voulu que les laves coulassent d’un côté plutôt que d’un autre ; ces laves ont emporté le journaliste et sa plume. »

Ces mots de Louis-Sébastien Mercier, tirés du chapitre du Nouveau Paris intitulé « Explosion », résument les questions qui nourrissent ce numéro d’Orages. les articles ici réunis se penchent sur les modalités choisies pour représenter les explosions populaires de la période 1760-1830 et sur l’émergence de formes propres à les incarner et à les porter. Ils s’intéressent aussi aux jugements et à l’axiologie qui accompagnent ces phénomènes. La littérature, les arts, la pensée se trouvent également modifés : l’explosion concerne des formes et des publics régénérés par les bouleversements historiques.

La spécifcité de ce numéro est de ne pas se cantonner au point de vue des contemporains des événements. Ces explosions populaires que les arts et les discours fixent sur le moment façonnent des grilles d’intelligibilité de l’histoire qui ont elles-mêmes une histoire. Ce sont aussi ces usages des figurations du peuple, de ses émotions, de son accès à la représentation que nous souhaitons interroger, depuis le théâtre du règne de louis XVI jusqu’aux représentations contemporaines de la Révolution.

Le dossier rassemble des contributions de Sophie Wahnich, Thibaut Julian, Jacob Lachat et Shelly Charles, ainsi que le compte rendu d’une table ronde avec Florent Grouazel et Younn Locard, auteurs de la bande dessinée Révolution, couronnée par le Fauve d’or au Festival d’angoulême 2020. la rubrique « Textes » présente un extrait de l’Apologie de la Révolution française de James Mackintosh (1792) présenté par Olivier Ritz, ainsi que les dénouements du Masaniello de Carafa (1827) et de La Muette de Portici d’auber (1828) introduits par Olivier Bara.

Un entretien exclusif avec Éric Vuillard, auteur de 14 Juillet (2016) et de La Guerre des pauvres (2019), publiés chez Actes Sud, complète ce dossier.

Continuer la lecture de Parution : Explosions populaires (Orages n°19)

Parution : Écrire l’esclavage dans la littérature pour la jeunesse

Écrire l’esclavage dans la littérature pour la jeunesse

Textes réunis et présentés par Christiane Connan-Pintado, Sylvie Lalagüe-Dulac et Gersende Plissonneau,

Presses Universitaires de Bordeaux, coll. « Modernités n° 45 », 2020.

Depuis la promulgation de la loi Taubira en 2001, qui institue l’esclavage comme crime contre l’humanité et prescrit son enseignement dans les classes, les fictions historiques pour la jeunesse abordant cette période se sont multipliées. Plusieurs d’entre elles ont pris place sur les listes de référence du Ministère de l’éducation nationale et peuvent servir de support à l’enseignement de cette page d’histoire à travers trois disciplines : l’histoire, la littérature et l’éducation civique. À partir d’un corpus d’ouvrages publiés en France, dont certains en traduction, il s’agit d’interroger le genre de la fiction historique, ses atouts et ses limites dans un domaine régi par une tension permanente entre le docere et le placere. Il convient en effet de soupeser le couple disparate formé par la fabulation et l’archive car il pourra, selon le cas, incliner l’ouvrage vers la vocation documentaire ou vers une fictionnalisation débridée.

Afin d’envisager les différentes propositions de l’édition pour la jeunesse autour de la question vive de l’esclavage, l’ouvrage trace un parcours en trois étapes. La première opère un retour sur les origines de cette production et se penche, d’une part, sur la réception française des authentiques récits d’esclaves et du premier roman abolitionniste, La Case de l’Oncle Tom, d’autre part, sur le détournement d’une œuvre littéraire, quand un écrivain en vient à l’adapter pour la jeunesse. L’étape suivante s’attache au statut des personnages d’esclaves mis en exergue dans les ouvrages du corpus, des personnages privés d’histoire, dont l’identité et les origines ont été niées et auxquels la littérature tente de redonner vie. Enfin, sont explorées, en dernière partie, les voies génériques empruntées par les auteurs pour la jeunesse : d’abord le roman, genre dominant, qui tient la balance entre fiction et histoire de manière contrastée ; puis les genres graphiques, bande dessinée et album, qui diffusent une représentation iconotextuelle de l’esclavage.

Nourri par l’histoire et agrémenté par la fiction, ce parcours d’œuvres adressées à la jeunesse pour aborder la question de l’esclavage, se propose d’approfondir des enjeux et une poétique propres à retenir aussi bien l’attention des littéraires que celle des historiens.

Ouvrage publié avec le soutien des équipes TELEM (EA 4195, Université Bordeaux-Montaigne), E3D (Université de Bordeaux) et de l’INSPE de l’académie de Bordeaux.  Continuer la lecture de Parution : Écrire l’esclavage dans la littérature pour la jeunesse

Parution : Belphégor 18-2, Roman Populaire Espagnol – Roman historique, 1900-1950

Belphégor 18-2, Àngels Santa et Carme Figuerola (dir.), « Roman Populaire Espagnol – Roman historique, 1900-1950 », 2020  

I. Roman Populaire Espagnol

Continuer la lecture de Parution : Belphégor 18-2, Roman Populaire Espagnol – Roman historique, 1900-1950

Parution : Cahiers Robinson n° 48 : « Paul-Jacques Bonzon. A l’ombre des séries, des oeuvres singulières »

Cahiers Robinson n° 48. Paul-Jacques Bonzon. A l’ombre des séries, des oeuvres singulières2020.

sous la direction de Christine Prévost et Aurélie Gille- Comte Sponville

Cette livraison s’intéresse à la partie de l’œuvre de Paul-Jacques Bonzon qui n’entre pas dans le cadre des séries. Des romans comme Du gui pour ChristmasLes Orphelins de Simitra, L’Éventail de Séville, ou encore Le Viking au bracelet d’argent, ont connu un grand succès tant auprès du public que des prescripteurs. Relire ces romans permet d’éclairer le développement de la littérature de jeunesse dans les décennies des Trente Glorieuses.

Relire Bonzon aujourd’hui, c’est aussi mesurer l’écart entre notre monde et celui de l’après-guerre, encore désuet, un monde dans l’attente d’une modernité qui va l’emporter, un monde où les gens semblent avoir des désirs simples mais où l’appel de l’exotisme se fait sentir avec insistance. Continuer la lecture de Parution : Cahiers Robinson n° 48 : « Paul-Jacques Bonzon. A l’ombre des séries, des oeuvres singulières »

Journée Zévaco

Journée d’études pour le centenaire de la disparition de Michel Zévaco (1918-2018)

Université Paris Nanterre
Vendredi 23 novembre 2018
Salle de séminaire 2, bâtiment Weber
à partir de 9h

PROGRAMME

Télécharger le programme au format pdf

9h – Accueil des participants

9h20 – Introduction
Luce Roudier – Quel Zévaco en 2018 ?

> Ouverture de la journée
Valse d’A. Siobud, Ma Préférée
Enregistrement Alain Roudier (2018), piano Steingraeber E272.

Continuer la lecture de Journée Zévaco

Parution : Pardaillan n°3

Le Pardaillan N°3 – Populaire, moi ?

Pour son troisième numéro, Le Pardaillan se propose de retourner la notion de « populaire », pour la lire différemment, désancrée de son domaine habituel. On s’est en effet habitué à considérer l’usage du terme « populaire » comme légitime dans certains champs culturels (le jeu vidéo est populaire), et scandaleux dans d’autres (Rembrandt ne l’est pas) : il ne peut être que fructueux d’essayer de réfléchir en sens inverse…

Sommaire

Editorial : Et on tuera tous les éditos

Les Cahiers Zévaco
– Luce Roudier – Réécriture populaire d’un mythe littéraire : le Don Juan de Michel Zévaco

Dossier : Populaire, moi ?
– Félicité de Rivasson – Paul Féval ou la filiation du populaire. Légendes et conteurs dans les Romans du Mont Saint-Michel.
– Pierre Troullier – Joyce poète : comme une chanson populaire ?
– Gilles Losseroy – Dada à la soupe populaire
– Nicolas Fréry – De toge et de glaive. La référence à Plutarque dans le roman de cape et d’épée.
– Emmanuelle Guittet – Des préférences littéraires au choix des livres : quelles formes populaires de la lecture à l’ère de l’éclectisme des goûts ?
– Isabelle Rachel Casta – « Nous abattrons Robespierre… » Maximilien de Robespierre : une figure populaire… de l’impopularité ?
– Sandrine Caroff-Urfer – Le personnage du duc de Beaufort du XVIIe au XXIe siècle : variations esthétique, éthique et politique de l’idée de « populaire » Continuer la lecture de Parution : Pardaillan n°3

Colloque : Ville et roman populaire

Romanesque et ville dans le roman populaire du XIXe au XXIe s. : documents, indices, stratégies

Du 12 octobre 2017 au 13 octobre 2017

Université Picardie Jules Verne, Amiens, Logis du Roy

Ce colloque international et pluridisciplinaire s’inscrit dans le cadre d’un programme Balaton (de coopération franco-hongroise, sur financement européen) porté, d’une part, par le Centre d’Etudes des Relations et des Contacts Linguistiques et Littéraires (axe Roman & Romanesque) de l’Université de Picardie Jules Verne et, d’autre part, par le Département des Sciences de la Communication et des Médias et le Département des Études Françaises de l’Université de Debrecen, en Hongrie. Il en constitue le second volet, après un séminaire de recherche organisé à Debrecen en 2016 pour préciser les questions propres au romanesque de la ville dans le roman populaire européen du XIXe au XXIe siècle. L’ensemble des travaux sera publié à l’automne 2018 dans la revue Romanesques (chez les Classiques Garnier).

Comment les romanciers plongent-ils leurs lecteurs dans une ville volontiers labyrinthique ? Comment l’écriture de cette ville mystérieuse et mouvante, lieu d’aventures souvent incroyables, Continuer la lecture de Colloque : Ville et roman populaire

Parution : Scandales de Paris

La Vierge du Trottoir, Dubut de Laforest, collection « Les Oubliés », La Taupe médite (éditions du CMZ)

En octobre 1898, Dubut de Laforest et son nouvel éditeur, Fayard, se lancent dans l’entreprise prodigieuse des Derniers Scandales de Paris. Le défi qu’ils se lancent consiste à présenter au public une vaste série romanesque composé de 37 épisodes, totalisant plus de 5000 pages, et diffusée le plus largement possible. Rien de moins !
Depuis qu’il s’est installé à Paris, en 1881, Dubut de Laforest a écrit une trentaine d’ouvrages, des romans, principalement, mais aussi des recueils de contes et des pièces de théâtre. De cette manière, il a acquis une certaine notoriété, laquelle est accrue pas la condamnation de son roman, Le Gaga, pour « outrage aux bonnes mœurs » en 1886. Continuer la lecture de Parution : Scandales de Paris

Appel : Roman populaire et villes

Romanesque et ville dans le roman populaire du XIXe au XXIe s. : documents, indices, stratégies

Colloque international à Amiens, 12-14 octobre 2017

Appel : avant le 31 mars 2017

Ce projet de colloque s’inscrit dans le cadre d’un programme Balaton porté, d’une part, par le Centre d’Etudes des Relations et des Contacts Linguistiques et Littéraires (axe Roman & Romanesque) de l’Université de Picardie Jules Verne et, d’autre part, par le Département des Sciences de la Communication et des Médias et le Département des Études Françaises de l’Université de Debrecen. Il en constitue le second volet, après un séminaire de recherche organisé à Debrecen du 16 au 19 novembre 2016 pour préciser les questions propres au romanesque de la ville dans le roman populaire européen du XIXe au XXIe siècle.

Idéalement, les nouveaux échanges permis par ce colloque international déboucheront sur une troisième étape : celle d’un jumelage avec un autre centre de recherche et un autre pays, de façon à préciser notre perspective comparatiste selon un axe géographique, dans le cadre du programme Elargissement d’Horizon 2020 [1].

Les travaux retenus pourront alors faire l’objet d’un volume de la collection Romanesques [2] en 2020.

Au cours du XIXème siècle, la population des villes, particulièrement celle de Londres et de Paris, augmente considérablement sous l’effet Continuer la lecture de Appel : Roman populaire et villes