Archives par mot-clé : roman

Appel à communications : Adolescences romanesques. La génération des Six Compagnons, 1960-1980 (Caen)

Adolescences romanesques. La génération des Six Compagnons (1960-1980)

20-21 novembre 2024

Université de Caen Normandie INSPE

Date d’échéance : 20 juin 2024

Colloque organisé par Christiane Connan-Pintado, Stéphanie Lemarchand et Anne Schneider.

Texte de l’appel : 

[I]l n’est pas possible d’écrire pour la jeunesse, si, en même temps, on ne s’efforce pas d’écrire sur la jeunesse. Georges G.-Toudouze

À mi-chemin de la guerre et du nouveau millénaire, dans le contexte politique, social et économique favorable des « Trente Glorieuses », l’édition pour la jeunesse connaît en France un essor remarquable (Piquard, 2004). Tel est l’empan temporel que nous proposons de cerner afin d’observer les romans publiés en France pour et sur l’adolescence au cours des années 1960-1980. L’expansion de cette littérature a été amorcée au cours de la décennie précédente : l’importation de séries américaines et britanniques à succès et le développement des différentes collections de G. P. (pour Général Publicité, maison d’édition pour la jeunesse essentielle des années 1940-1980) et de Hachette ont modifié sensiblement le paysage éditorial, les éditeurs invitant leurs auteurs à proposer des fictions de leur cru. Continuer la lecture de Appel à communications : Adolescences romanesques. La génération des Six Compagnons, 1960-1980 (Caen)

Séminaire LPCM – Séance 5, Jeudi 8 février 2024, 17h-19h : (Trans)médialité, transculturalité (Université Paris Cité/En ligne)

Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM, “Dans l’atelier des chercheur·se·s en littératures populaires et culture médiatique”, vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…).

Séminaire LPCM – Séance 5, Jeudi 8 février 2024, 17h-19h : (Trans)médialité, transculturalité (Université Paris Cité/En ligne)

Lieu : Université Paris Cité, salle 679C, Bâtiment des Grands Moulins, esplanade Vidal-Naquet, bâtiment C, 6e étage

Attention : ne pas confondre le bâtiment des Grands Moulins avec la Halle aux Farines, de l’autre côté de l’esplanade. En arrivant depuis la passerelle, il s’agit du grand bâtiment administratif sur votre gauche. L’entrée se fait au niveau de la grille située près de la sculpture de bateaux “Monochrome for Paris” de Nancy Rubins

 À distance :  en ligne sur Zoom

Lien de connexion : pour obtenir le lien de la réunion et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Interventions

  • Laurence Riu-Comut (Université de Pau et des Pays de l’Adour) : Quand le roman contemporain compose avec les films de genre : formes et enjeux de la transposition intermédiale du western et du film noir
  • Ada Lipman (INALCO) : Bien plus que des comédies musicales kitsch : comment étudier le cinéma populaire hindi (Bollywood) ?
  • Enzo Le Guiriec (Université Jean Moulin Lyon 3) : Le fait religieux japonais dans le jeu vidéo et le dungeon crawler

Continuer la lecture de Séminaire LPCM – Séance 5, Jeudi 8 février 2024, 17h-19h : (Trans)médialité, transculturalité (Université Paris Cité/En ligne)

Appel à communications : Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ? (Arras)

Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ?

Séminaire le 7 juin 2024

Arras, université d’Artois

Date d’échéance : 29 mars 2024

Texte de l’appel :

Dans la lignée des travaux de « Textes et Cultures » sur les transformations du patrimoine et du numéro 44 des Cahiers Robinson, Bible et littérature de jeunesse, ce séminaire, qui aura lieu le 7 juin, s’intéresse aux enjeux des réécritures de mythes dans la littérature de jeunesse contemporaine. Il vise à confronter, sous l’angle très circonscrit du destinataire enfantin, les trois sources majeures de la culture européenne, comme le rappelle Olivier Millet, que sont les mythes d’origine biblique, gréco-romaine et celtique. Cela permettra d’interroger la manière dont tout un pan du patrimoine immatériel est transmis, actualisé, détourné, voire instrumentalisé pour le jeune lectorat. Continuer la lecture de Appel à communications : Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ? (Arras)

Parution : Alexandre Dumas. Métisser l’histoire

Isabelle Durand, Alexandre Dumas. Métisser l’histoire, Calype, Coll. “Destins”, publication le 30 mars 2024.

Alexandre Dumas n’est pas seulement l’auteur des Trois Mousquetaires et du Comte de Monte-Cristo : homme de théâtre, voyageur, aventurier à ses heures, il est aussi un homme inscrit dans les turbulences de son époque. Initiateur de nouvelles formes théâtrales, inventeur du roman-feuilleton, infatigable vulgarisateur d’Histoire, il est l’auteur d’une œuvre immense tant par son invraisemblable quantité que par le succès qu’elle a rencontré et rencontre encore.

Et pourtant, il a aussi su faire de sa vie une oeuvre faite d’aventures, de rebondissements, de succès et de déceptions, de femmes, d’amis, de rivaux. Le destin exceptionnel du petit-fils d’esclave est aussi passionnant que celui de ses personnages.

“La grande difficulté est de se garder de ces deux fautes, dont la première est de maigrir le passé, comme le fait l’Histoire ; et la seconde de défigurer l’Histoire comme le fait le roman.” — Alexandre Dumas

Isabelle Durand est professeure de littérature comparée à l’université Bretagne Sud. Ses recherches portent sur les rapports entre littérature et histoire, particulièrement.

Parution : OSS 117, l’espion est-il mat ?

Morgane Gay-Bianco, OSS 117, l’espion est-il mat ?, Antipodes, Collection “GRHIC”, 2023

Jean puis Josette Bruce publièrent plus de 240 romans d’OSS 117 entre 1949 et 1972; tous mettant en scène l’espion de la CIA, Hubert Bonisseur de la Bath, qui parcourt un univers simpliste, exotique et érotisé pour sauvegarder le Monde Libre. Suivant une recette bien rôdée, chaque épisode est une partie d’échecs où le lectorat est au fait des règles et des subtilités et où, en plus, il connaît à l’avance le gagnant. Le succès de la série paralittéraire en fait un objet de recherche de choix pour appréhender les imbrications de l’imaginaire politique de la France de l’après Seconde Guerre mondiale et de l’évolution des cultures de Guerre froide.

Dans les années 1950, la fiction d’espionnage représente un marché lucratif pour de nombreuses maisons d’édition françaises. Dix ans plus tard, les grands éditeurs fusionnent et le roman d’espionnage est de plus en plus assimilé à quelques grands noms, dont la série OSS 117 de la famille Bruce. À première vue, l’évolution du genre paralittéraire suit les mutations des cultures de Guerre froide où le manichéisme des années 1950 pressenti dans le bloc occidental se complexifie et s’ambiguïse la décennie suivante avec l’ajout de nouvelles menaces dont les perturbations dues à la décolonisation et les tensions éclatant au sein des deux blocs. L’analyse de l’univers de références de la série OSS 117 appréhende les imbrications de l’imaginaire politique de la France de l’après Seconde Guerre mondiale et de l’évolution des cultures de Guerre froide.

Continuer la lecture de Parution : OSS 117, l’espion est-il mat ?

Appel à contributions : Le roman d’espionnage (revue Fixxion)

Le roman d’espionnage

Date d’échéance : 1er juin 2024

 

Revue critique de fixxion française contemporaine, n°30 : « Le roman d’espionnage » 

Numéro coordonné par Chloé Chaudet et Alexandre Gefen

Texte de l’appel :

Scroll down for English version

« J’aimais Malko, le prince espion et pornographe de Gérard de Villiers, celui qui défendait l’Occident contre les Rouges » déclare Philippe Lançon dans Le Lambeau, lorsque sa blessure lui impose de se réfugier dans ses souvenirs. Mais rares sont les critiques de langue française osant, comme lui, faire une place à Gérard de Villiers (le créateur de SAS) ou à Jean et Josette Bruce (et leur héros OSS 117). Ne se réduisant pas à ces exemples bien connus, le roman d’espionnage constitue pourtant un genre à la fois extrêmement populaire, culturellement important et littérairement inventif. S’il s’avère moins canonisé que le roman policier ou le polar, les origines que l’on a pu lui attribuer ne sont pas moins nobles (L’Ancien Testament, L’Odyssée ou encore L’Art de la guerre). Et il n’est pas si difficile de montrer, à l’instar de Luc Boltanski dans Énigmes et complots. Une enquête à propos d’enquêtes (Gallimard, 2012), qu’il engage une herméneutique du monde et du livre fondamentale pour la modernité occidentale, ou, tel Peter Szendy dans Sur écoute. Esthétique de l’espionnage (Minuit, 2007), qu’il expose des modes de perception originaux du devenir socio-historique. Continuer la lecture de Appel à contributions : Le roman d’espionnage (revue Fixxion)

Philippe Roussin (EHESS)

Directeur de recherche émérite au CNRS est membre du Centre de recherche sur les arts et le langage (UMR CNRS/EHESS)

Philippe Roussin enseigne avec Sabina Loriga, Directrice d’études EHESS, le séminaire Temps historique et chronotope littéraire dans le cadre de la mention Histoire du master en sciences sociales de l’EHESS et est l’un des organisateurs du séminaire collectif Narratologies contemporaines de la spécialité «Théorie littéraire » du master Lettres de l’E.N.S. Il a été en poste à la Maison française d’Oxford ( 2012-2016) et Visiting Professor in French Studies, Wadham College ( 2012-2016). Entre 2017 et 2022, il a coordonné le GDRI (CNRS) Literature and Democraty : Theoretical , Historical and Comparative Approaches (XXIth-XXst centuries), qui a réuni une soixantaine de chercheurs d’une dizaine d’équipes en Espagne, aux Etats-Unis, en France, au Japon, au Royaume-Uni, à Taiwan et en Tunisie et qui a donné lieu à une série de publications en français, espagnol et anglais référencées infra. Il est membre du comité de rédaction de la revue Communications. Projet de recherche actuel : la littérature entre patrimoine et contemporain.

PUBLICATIONS

Ouvrages

  • 2005, Misère de la littérature, terreur de l’histoire. Céline et la littérature contemporaine, Paris, Gallimard, collection NRF-ESSAIS, 754 pages

Direction ou co-direction d’ouvrages et de numéros de revue

  • 2024 (printemps, à paraître) : « Liberté pour les sciences sociales », Communications, n° 114, Paris, éditions du Seuil, dirigé par Nicole Lapierre, Evelyne Ribert et Philippe Roussin.
  • 2022 Literature, Democracy and Transitional Justice.Comparative World Perspectives ❖ Edited by Mohamed-Salah Omri and Philippe Roussin, Transcript 19, Legenda, Oxford, 268 pages.
  • 2020 « Post-censures » Communications, n° 106, Paris, éditions du Seuil, dirigé par Catherine Brun et Philippe Roussin, 221 pages.
  • 2019, Escribir la democracia. Literatura y transiciones democráticas (siglos XX- XXI), sous la direction de Anne-Laure Bonvalot, Agnès Delage, Anne-Laure Rebreyend, et Philippe Roussin, Madrid Presses de la Casa de Velázquez, 308 pages.
  • 2018 «Le formalisme russe. Cent ans après», Communications, n° 103, Paris, éditions du Seuil, dirigé par Catherine Depretto, John Pier et Philippe Roussin , 285 pages.
  • 2017, Emerging Vectors of Narratology, Ed by Hansen Per Krogh/ Pier John/ Roussin Philippe/ Schmid, Wolf Series Narratologia 57, de Gruyter, Berlin, 628 pages
  • 2016, « Démocratie et Littérature. Expériences quotidiennes, espaces publics, régimes politiques », Communications, n° 99, Paris, éditions du Seuil, dirigé par Philippe Roussin et Sebastian Veg, 218 pages.
  • 2016, Céline à l’épreuve. Réceptions, critiques, influences (1961-2011), sous la direction de Philippe Roussin, Alain Schaffner et Régis Tettamanzi, Paris, Honoré Champion, 347 pages
  • 2013, Philosophy. Sign. Narrative, Hsueh-i Chen, Jieh- Hua Chen, Cristal Huang, Kyoto Lee, John Pier & Philippe Roussin, Bookmans Books Ltd, Taipei, Taïwan, 210 pages
  • 2013, The Third ENN Conference, Emerging Vectors of Narratology: Toward Consolidation or Diversification ?, John Pier et Philippe Roussin, Paris, March 29 and 30 2013, 114 pages
  • 2012, Ecritures de l’histoire, Ecritures de la fiction, sous la direction de John Pier et Philippe Roussin, on line publication, http://narratologie.ehess.fr/
  • 2012, Marc Pataut, Humaine, J.-F. Chevrier, V. Naoum-Grappe, Ph Roussin et Pia Viewing, CRP/ Le Point du jour, 2012, 160 pages
  • 2011, Réévaluer l’art moderne et les avant-gardes, sous la direction de Esteban Buch, Denys Riout et Philippe Roussin, Paris,éditions de l’EHESS, 244 pages
  • 2009, La Bibliothèque de la Pléiade. Travail éditorial et valeur littéraire, J. Gleize et Ph Roussin (dirs), Paris, Editions des archives contemporaines, 197 pages
  • 2006, « Des faits et des gestes. Le Parti pris du document 2 », Communications, n° 79, Paris, Éditions du Seuil, juin, sous la direction de J.-F. Chevrier et Ph. Roussin, 368 pages
  • 2001, Partages de la littérature, partages de la fiction, études réunies par J. Bessière et Ph. Roussin, Genève/Paris, HonoréChampion, 220 pages
  • 2001, «Le Parti pris du document. Littérature, photographie, cinéma, architecture au XXe siècle », Communications, n° 71, Paris, éditions du Seuil, septembre, numéro dirigé par J.- F. Chevrier et Ph. Roussin, 462 pages
  • 1998, « La Contagion », Communications, n° 66, Paris, éditions du Seuil, sous la direction de J. Cheyronnaud, Philippe Roussin et G. Vigarello, 192 pages
  • 1998, Critique et affaires de blasphème à l’époque des Lumières, textes réunis par Ph. Roussin, Paris/Genève, Honoré Champion, 270 pages
  • 1994, Céline, USA, South Atlantic Quaterly, Durham, Duke University Press, A. Kaplan and Ph. Roussin special issue editors, 93:2, 345 pages
  • 1993 Cinquante ans d’exercice de la médecine en France, Carrières et pratiques des médecins français 1930-1980, C. Herzlich, M. Bungener, G. Paicheler, Ph. Roussin et M.- C. Zuber, Paris, éditions INSERM/ Doin, 274 pages 

Continuer la lecture de Philippe Roussin (EHESS)

Appel à contributions : Du film au roman, du roman au film : l’affiche pour passerelle (Tours)

Du film au roman, du roman au film : l’affiche comme passerelle »

21 mars 2024

Bibliothèque des Cinémas Studio

Journée d’étude organisée par Sophie Mentzel, Marine Miquel et Delphine Robic-Diaz, du laboratoire ICD  de l’Université de Tours.

Date d’échéance : 31 décembre 2023

Texte de l’appel :

Les affiches de films sont une ressource trop méconnue et négligée scientifiquement. Pour preuve, aucune méthodologie, aucun état de l’art n’existe encore pour se saisir de cette matière dont l’analyse du discours demande de croiser les approches plastiques avec des enjeux de communication autour des productions culturelles.

Cette Journée d’Etudes se propose de se concentrer sur le rapport entretenu par les affiches de films avec les premières de couverture de romans, qu’il s’agisse d’adaptations ou de novellisations. Ce mouvement peut être appréhendé, en effet, comme une influence réciproque, permettant d’inscrire des représentations dans un imaginaire collectif transartistique (du film au roman, du roman au film, comme l’indique le titre de cette manifestation), mais aussi transmédial (si l’on considère les premières de couverture de romans et les affiches de films comme des supports médiatiques s’inscrivant dans un imagier du temps long) voire sur une échelle internationale à partir des différentes affiches d’une même adaptation conçues spécifiquement pour chaque territoire d’exploitation (analyse croisée des codages culturels). Continuer la lecture de Appel à contributions : Du film au roman, du roman au film : l’affiche pour passerelle (Tours)

PARUTION : L’Oiseau Bleu, n° 5 : Famille et parenté dans les fictions pour la jeunesse : troubles, instabilités et mutations”

L'Oiseau Bleu, n° 5 : L’Oiseau Bleu, n° 5 : “Famille et parenté dans les fictions pour la jeunesse : troubles, instabilités et mutations“, sous la direction de Bochra et Thierry Charnay, octobre 2023

« Les normes de conduite, les valeurs positives ou négatives attachées, dans toutes les sociétés, aux diverses positions de parenté sont le socle sur lequel sont élaborées les figures du père idéal, de la fille modèle, du cousin (croisé) exemplaire et leurs contreparties négatives : la mère indigne, le fils ingrat, l’oncle maternel qui a renié ses devoirs vis-à-vis de ses neveux. Un pas de plus, et l’on se retrouve dans un conte de fées ou au cœur de la Bible, dans ce passage par exemple où Caïn, dévoré de jalousie, tue son frère Abel, le fils obéissant et donc l’enfant préféré de son père ».

Maurice Godelier, Métamorphoses de la parenté, Flammarion, Champs essais, 2010 (2004), p. 306.

Lire en ligne…

Sommaire 

Sylvain BREHM (Université du Québec à Montréal, Canada)
De la cellule à la constellation familiale. On est tous fait de molécules ou l’utopie de la famille élective.

Samuel CHAMPAGNE (Université du Québec, Trois Rivières, Canada) Influences de la famille sur la construction identitaire des protagonistes en littérature à thématique homosexuelle destinée aux adolescents. Continuer la lecture de PARUTION : L’Oiseau Bleu, n° 5 : Famille et parenté dans les fictions pour la jeunesse : troubles, instabilités et mutations”

Appel à contributions : Fabula-LhT : Sérialités narratives. Pour une approche décloisonnée des fictions au long cours

Fabula-Lht : Sérialités narratives. Pour une approche décloisonnée des fictions au long cours

Date d’échéance : 5 février 2024.

Appel à contributions pour un prochain numéro de la revue Fabula-LhT : littérature, histoire, théorie.

Sous la direction de Yasmina Foehr-JanssensSimone VenturaCamille Carnaille et Prunelle Deleville.

Texte de l’appel

Quels profits intellectuels y aurait-il à penser le phénomène de sérialité narrative à partir d’un corpus non borné historiquement ? Qu’apprendrions-nous en traitant dans un même sommaire des œuvres antiques, médiévales, modernes et contemporaines ? Dans le prolongement d’un colloque ayant eu lieu à Genève en janvier 2023, ce prochain numéro de Fabula-LhT assemblera des contributions portant sur les formes de sérialité narratives comme phénomène culturel, dans une perspective de littérature globale. Continuer la lecture de Appel à contributions : Fabula-LhT : Sérialités narratives. Pour une approche décloisonnée des fictions au long cours