Archives par mot-clé : rétromanie

Appel à contributions : “Retrophilia, nostalgia, and the end of pop culture” (Imaginaires, online journal)

CFP Imaginaires – Pop Culture Online Journal : “Retrophilia, nostalgia, and the end of pop culture

University of Reims, CIRLEP EA4299

Échéance des propositions : 27 décembre 2022

In 2011, music critic Simon Reynolds’s essay Retromania came out, the main argument of which was that “We live in a pop age gone loco for retro and crazy for commemoration. […] Could it be that the greatest danger to the future of our music culture is … its past?” (Reynolds ix).  Reynolds’s focus was on pop music at the turn of the new millennium, questioning the role of its producers and the tastes of its audience, stuck in a state of “hyper-stasis”. One decade after Reynolds’s thought-provoking analysis, one may wonder whether this assumption is still relevant today. Can it be extended to other objects of pop culture?

In a 2021 Guardian article, Mark Singer contended that “Covid has pushed pop culture into nostalgia. It’s time for something new”. The American journalist “worried that culture was increasingly trapped in its own past, awash with reissues and remakes. In contrast to most of the 20th century, very little in the world of music or cinema felt radically new” ( last accessed 11/08/22)

-Consumption-based nostalgia for children: books, films, and toys.

– Retro-consumption in music: revival of vinyl discs, CDs, even cassettes (and their players) Old bands reforming for special concerts/performances. 

-Retro-parties or revival parties: The Jazz Age Lawn Party (New York City’s original prohibition era inspired gathering. );  The Blitz Party in London (“London’s best-loved and most authentic 1940s party”,  <London’s Best 1940s-Theme New Years Eve Party (theblitzparty.com)> 

2- Retro and vintage culture: forms and formats

-Back to traditional forms of serialisation: weekly episodes vs binge watching – what narrative (and marketing) issues? Ex. On Netflix, Better Saul => one episode per week; more recently, Guillermo Del Toro’s Cabinet of Curiosities built up viewers “curiosity” by releasing two episodes every day. Continuer la lecture de Appel à contributions : “Retrophilia, nostalgia, and the end of pop culture” (Imaginaires, online journal)

Parution : Nostalgies contemporaines. Médias, cultures et technologies

Emmanuelle Fantin, Sébastien Fevry et Katharina Niemeyer (dir.), Nostalgies contemporaines. Médias, cultures et technologies, Presses Universitaires du Septentrion, “Information-communication”, 2021.

La nostalgie est devenue une ressource fondamentale de la culture médiatique contemporaine. Les séries télévisées au look rétro, l’amour du vintage et des meubles patinés, le déferlement du rétro-gaming ou encore les commémorations (muséales) d’un passé souvent idéalisé peuplent désormais notre quotidien. La nostalgie est pourtant bien plus qu’une simple rétrogradation temporelle, et c’est ce que les auteur·e·s de cet ouvrage entendent démontrer à travers des réflexions critiques et des cas d’études originaux et inédits. Comment comprendre la passion pour les photographies de maisons en ruines ? Qu’est ce qui nous pousse à regarder en boucle nos séries préférées ou celles de notre enfance ? Pourquoi écrire aujourd’hui une carte postale qui sera reçue en 2042 ? Voici quelques-unes des nombreuses questions auxquelles cet ouvrage collectif transdisciplinaire – le premier en langue française – propose d’offrir des pistes de réponse.

Table des matières…

Appel : Du rétro au néo

Appel à contribution

Recherches en communication

Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention. Objets en mouvement !

Numéro coordonné par Sarah Sepulchre et Sébastien Fevry (Université catholique de Louvain).

image : Retour vers le retro émission web sur le rétrogaming!

Les 8 et 9 décembre 2016, le Groupe interdisciplinaire de recherches sur les cultures et les arts en mouvement (Gircam, ILC, UCL) a organisé le colloque Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention. Objets en mouvement ! Suite à la richesse des communications et des débats qui ont eu lieu lors de cet événement nous avons décidé de monter un numéro sur cette thématique au sein de la revue Recherches en communication.

En ces temps de dématérialisation, à l’heure du tout virtuel, il semblerait que nous assistions à un retour des objets du passé. Des mots, des modes et des usages culturels confirment le phénomène : vintage, reboot, remake, remastering, vinyle, polaroïd, rétro, néo, customisation, sépia… Récemment, un magazine féminin consacrait l’un de ses articles à l’art oublié du diorama. En 2011, le journaliste et théoricien anglais Simon Reynolds signait déjà un ouvrage intitulé Rétromania montrant comment la culture musicale contemporaine se tournait désormais essentiellement vers le passé…

Face à cette constellation de phénomènes, il semble important Continuer la lecture de Appel : Du rétro au néo