Archives par mot-clé : représentations

Parution : LA PARISIENNE DU SECOND EMPIRE AUX ANNÉES FOLLES

La Parisienne du Second Empire aux Années folles
Sous la direction d’Anne-Simone et Pierre-Jean Dufief
 
 

Incarnée par quelques figures emblématiques, la Parisienne devient un véritable mythe dans la seconde moitié du XIXesiècle. Icône d’un commerce de la mode et du luxe en pleine expansion, figure paradoxale de la modernité, elle occupe la première place sur les scènes des théâtres, dans la grande presse et dans les journaux de mode qui émergent à cette époque. Peintres, romanciers et artistes s’emparent de ce personnage labile qui se joue des définitions. Créature en perpétuel mouvement, elle donne un tempo nouveau aux représentations de la femme posant la question de l’éternel féminin à l’heure de la naissance du féminisme.

Ce volume croise les approches de spécialistes de la littérature, de l’histoire de l’art et de l’histoire de la mode, et éclaire le passage du type au mythe, soulignant toutes les ambiguïtés d’une figure fantasmatique, émancipatrice et aliénatrice, qui conserve toute son actualité.

Anne-Simone Dufief est professeur émérite à l’université d’Angers et présidente de la société des Amis d’Alphonse Daudet. Elle travaille sur le roman et le théâtre du second XIXe siècle. Elle a publié Daudet romancier (Champion, 1997) et elle est co-auteur du Dictionnaire Alphonse Daudet (Champion, 2019).

Pierre-Jean Dufief est professeur émérite à l’université de Paris- Nanterre et président de la société des Amis des Frères Goncourt. Il travaille sur les romans du XIXe siècle ainsi que sur les correspondances d’écrivains. Il a édité le tome I de la Correspondance générale des Goncourt (Champion, 2004) et a co-dirigé avec Colette Becker le Dictionnaire des Naturalismes (Champion, 2017).

Table des matières

Appel à proposition : Télévision n°12, Questions d’éthique

Appel à proposition d’article pour le numéro 12  de la revue Télévision (CNRS Editions)

Questions d’éthique

Dossier coordonné par François Jost et Sylvie Pierre

Date limite d’envoi des propositions : 12 juillet 2020

Régulièrement, la télévision déclenche des débats qui touchent l’ensemble de la société. Les causes peuvent paraître futiles (les Raisins verts en 1962, les Shadocksen 1968, les reality shows des années 1990, l’avènement de la télé-réalité traitée de « télé-poubelle » en 2001) ou, au contraire graves (les retransmissions en direct des attentats de 2015 ou celle des manifestations des Gilets jaunes en 2019). Dans tous les cas, sont soulevées des questions éthiques sur les limites du représentable et du montrable. Continuer la lecture de Appel à proposition : Télévision n°12, Questions d’éthique

Appel à contributions : IA Fictions – Fictions et Intelligence artificielle

IA Fictions / AI Fictions

Fictions et Intelligence artificielle / Artificial Intelligence and Fictions

Colloque international  / International conference

Date limite / Deadline : 30 Septembre 2020 / 30 September 2020.

C’est le premier colloque jamais organisé sur le thème de l’intelligence artificielle (IA) dans la fiction (littérature, séries, films, bande dessinée, jeux vidéo, arts plastiques) : on s’intéressera aux représentations de l’IA et à leurs significations ainsi qu’aux usages créatifs de l’IA pour produire et comprendre la fiction en textes, en sons, en images fixes et animées, comme en jeux vidéo.

Le colloque aura lieu à la Maison de la recherche de l’Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle, Maison de la recherche, 3 rue des Irlandais, 75005 Paris, du 3 au 5 juin 2021. Continuer la lecture de Appel à contributions : IA Fictions – Fictions et Intelligence artificielle

Delphine Chedaleux (Université de Lausanne, Suisse)

Je m’appelle Delphine Chedaleux, je suis post-doctorante à l’Université de Lausanne (Section d’histoire et esthétique du cinéma) et mon travail consiste à analyser le rôle des cultures populaires et médiatiques (fictions sentimentales, cinéma mainstream, presse féminine, réseaux socionumériques) dans les processus de construction et de négociation des rapports et des identités de genre (mais aussi de classe, d’âge et de sexualité). Mon travail est résolument interdisciplinaire et mobilise un large corpus de sources et de données principalement interrogées sous l’angle des épistémologies féministes et des Cultural Studies.

J’ai soutenu en 2011 une thèse consacrée à la représentation du genre et de la jeunesse dans la culture cinématographique de la France occupée. J’ai publié en 2016 une version remaniée de ce travail aux Presses Universitaires de Bordeaux.

Mes recherches actuelles portent principalement sur :

Carnet : L’objectif de ce carnet est de présenter ces différentes recherches mais aussi de partager mes questionnements théoriques et méthodologiques, mes impressions de lecture, etc. Réagissez et commentez à votre guise!

Page institutionnelle

Page Academia

Appel à communication : Autopsie du Méchant : de l’ombre à la lumière

Journée d’étude
« Autopsie du Méchant : de l’ombre à la lumière »
Jeudi 9 avril 2020​, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges
Campus Vanteaux, 39E Rue Camille Guérin, 87036 Limoges

APPEL À COMMUNICATION

Il y a de cela quelques années il était impossible dans une œuvre cinématographique d’imaginer que le héros soit un méchant. Le film Joker a prouvé que la figure du méchant s’offre le premier rôle dans la culture populaire de nos jours. Le personnage du Joker était à l’origine l’adversaire d’un héros, mais son succès et ses réécritures lui ont permis de s’émanciper et de s’imposer sur le devant de la scène.
Peut-on saisir une identité du méchant ? L’histoire culturelle et artistique explore différents portraits du méchant ; il est donc difficile de définir ce personnage protéiforme. La figure du méchant peut-elle être cristallisée ? Parallèlement, dans l’actualité, l’instrumentalisation du méchant est omniprésente (tyrans au pouvoir, terroristes, tueurs en série, etc.). Cette figure est-elle en train de s’imposer face aux anciens « gentils » héros ?
Il se dégage une forme de fascination pour la figure du méchant, à la fois esthétique et sociale. Mais à quel moment la société a-t-elle commencé à troquer ses héros contre des figures parfois complètement opposées ?
Le temps des bons héros est révolu.
Les étudiant.es du Master Lettres et Arts de Limoges ont décidé d’organiser une journée d’étude sur ce sujet très contemporain et en pleine effervescence, en réunissant des acteurs.rices de plusieurs disciplines pour répondre aux différentes questions qu’il pose : Continuer la lecture de Appel à communication : Autopsie du Méchant : de l’ombre à la lumière

Appel à communication: Les Geeks Héros (pop) des temps modernes

Colloque organisé par Fabien Delmas, Hélène Valmary, Justine Nicollin et Alexandros Tsopotos pour le groupe de recherches POPPART – LePOPestPARTout

Université Paris-Est Marne-la-Vallée (Université Gustave Eiffel) 29-30 mai 2020

En tant qu’archétype, le geek et ses diverses déclinaisons (le fanboy, le nerd, le cyberpunk, le nolife) est emblématique du cinéma américain contemporain du point de vue thématique, historique et systémique. Plus généralement, à l’heure de la mondialisation, de la multiplication des supports, des réseaux de diffusion et des accès à l’information la place de plus en plus prégnante du geek dans le paysage cinématographique et télévisuel américain rend compte d’une sorte d’âge d’or de la pop culture triomphante et d’un moment où est reconsidérée la hiérarchie entre la culture savante (« high culture ») et populaire (« low culture »).

S’ils sont apparus dans les années 1960-1970 et qu’ils ont prospéré dans les années 1980-1990, c’est bien dans les années 2000 et grâce à la comédie que les geeks et les fanboys ont conquis leurs lettres de noblesse. Ils ont alors cessé d’être des faire-valoir ou de brillants mais maladroits adjuvants (des sidekicks) pour porter sur leurs frêles épaules la responsabilité du continuum narratif. Ce glissement et cette évolution de leur nature primaire ont eu lieu grâce, notamment, au producteur et réalisateur Judd Apatow avec la série Freaks and Geeks (Paul Feig, 1999-2000, NBC), et les films 40 ans, toujours puceau (The 40 Year-Old Virgin, Judd Apatow, 2005), Supergrave (Superbad, Greg Mottola, 2007) ou En cloque mode d’emploi (Knocked Up, Judd Apatow, 2007). 

Continuer la lecture de Appel à communication: Les Geeks Héros (pop) des temps modernes

Appel à contributions pour la revue ¿Interrogations? : Penser les représentations de l’ »idéal féminin » dans les médias contemporains

Revue ¿Interrogations? n° 31

Numéro coordonné par Sebastien Haissat

Clôture: 30 novembre 2019

Lien de l’appel

 

PRÉSENTATION :

Selon leurs cultures, les sociétés humaines construisent des normes qui prescrivent ce que doit être un homme ou ce que doit être une femme (Mead, 1963). D’une part, la famille, principalement les parents proches, mais aussi l’entourage social de la personne, participent à la transmission d’attitudes, de comportements et d’attentes sociales qui définissent des modèles de la féminité et de la masculinité auxquels il faudrait se conformer. Une étude de Curt Hoffman et Nancy Hurst montre que les parents ont des attentes différentes selon le sexe de l’enfant : ils souhaitent davantage que leur fils soit volontaire, travailleur, intelligent et ambitieux et que leur fille soit plutôt aimable, gentille, attirante et devienne une bonne mère (Hoffman & Hurst, 1990). D’autre part, les médias contemporains, particulièrement présents dans nos sociétés de consommation, véhiculent également des stéréotypes (Biscarrat, 2013) qui exercent une influence normative culturelle. Ainsi, la télévision, le cinéma et la presse par exemple, constituent des instances de socialisation non négligeables qui agissent dans la construction des identités de genre (Julliard, Quéméner, 2014), notamment à travers les discours qu’ils véhiculent (Courbières, 2013). Continuer la lecture de Appel à contributions pour la revue ¿Interrogations? : Penser les représentations de l’ »idéal féminin » dans les médias contemporains

Parution : « Ecrivains à l’écran »

 

Dossier « Ecrivains à l’écran » 

Captures. Figures, théories et pratiques de l’imaginaire, volume 2, numéro 1, mai 2017.

www.revuecaptures.org/dossier/écrivains-à-l’écran

Responsable : Nadja Cohen

(image : Kafka, film de Steven Soderbergh, 1991)

Sommaire

Présentation du dossier, Nadja Cohen

Partant du constat que, malgré son caractère apparemment peu cinégénique, la figure de l’écrivain est souvent présente à l’écran, l’introduction de ce numéro avance quelques hypothèses pour comprendre la fortune d’un tel personnage et analyser les enjeux de sa représentation. Elle justifie également les partis pris et pointe l’intérêt de ce dossier, tant pour les études cinématographiques que littéraires.

Des écrivains Jumeaux, Trudy Bolter

Étude approfondie des deux seuls films sur des écrivains jumeaux que j’aie pu identifier, en vingt vingt ans de recherches sur la figure de l’écrivain. Comment et pourquoi cette configuration? Il s’agit dans les deux cas de personnages renvoyant à l’auteur (King, Kaufman) révélant dans les deux cas une triple présence de celui-ci, textuelle, para-textuelle et intertextuelle.

« It’s a horrible thing to live with a writer ! », Nadja Cohen

Cet article étudie la série américaine The Affair (Showtime, 2014-) qui articule l’anatomie d’une passion amoureuse à la représentation d’un auteur en devenir. Il analyse le rôle de la figure de l’écrivain dans la peinture acerbe qui est faite du milieu éditorial mais aussi le travail particulier sur le langage. Plus encore, en ressort un questionnement sur la validité des récits et les liens inextricables unissant la fiction et la réalité.

Californication ou la légitimation de l’écriture télévisuelle, Sarah Sepulchre Continuer la lecture de Parution : « Ecrivains à l’écran »

Appel: fictions et représentations Japon-France

Fictionality in representations of Japan and Europe from a cross-cultural perspective

MUTUAL IMAGES 4th International Workshop

Aarhus University, Denmark, 13-14th May 2016

CALL FOR PAPERS

For the fourth Mutual Images workshop, we seek to explore the dynamic relations between Japan and Europe through the notion of fictionality. These past decades, the growth of cultural exchanges has created new opportunities of fictionalization between European and Japanese. Far from being restrained to its definition as a genre, Fictionality has become a key element in our contemporary society. Whether it is in entertainment media (novel, manga, video games, movies and other forms of current entertainment), Art (photography, painting), or even our perception of the other, the self, and reality, fictionality is present in our everyday life. The 20th century challenged our ability to imagine, evoke our/others’ imagination and receive it, and the 21st century is not slowing down this process. Fictionality in the form of the intentional use of invented stories and scenarios is ubiquitous in these cultures. It is employed in politics, business, medicine, sports, and throughout the disciplines of the academy. The power of fictionality, as a communicational strategy, has considerably grown with the postmodern age and globalisation.

Continuer la lecture de Appel: fictions et représentations Japon-France

Aviateurs – exposition en ligne, musée virtuel

Aviateurs – exposition en ligne, musée virtuel

Introduction

L’invention de l’avion, au début du XXe siècle, a été un événement artistique et médiatique majeur : les démonstrations des frères Wright en France ont été couvertes par les grands illustrés parisiens, qui ont propulsé l’image de l’aéroplane dans les imaginaires partagés d’Europe et d’ailleurs. Leur silhouette a dès lors été reproduite par tous les arts, dans tous les genres, et tous les registres.

Cette exposition retrace l’histoire de ces représentations de 1908 à 1939, et invite à s’interroger sur leurs significations. Quatre chapitres, qui correspondent à quatre époque distinctes dans l’histoire culturelle de l’aviation, scandent ce parcours. Le premier, intitulé « Les Pionniers », s’intéresse aux représentations des casse-cous qui, les premiers, se sont essayés à tutoyer les étoiles, suscitant une attention médiatique sans précédent. Le second, consacré aux « Paladins du Ciel », rend compte de l’évolution de la figure de l’aviateur consécutive à son entrée en lice dans les cieux de la Première Guerre mondiale. Un troisième chapitre, « Les Aventuriers », retrace le développement de l’aviation civile pendant l’entre-deux-guerres. Le dernier chapitre, enfin, s’attache à décrire l’effroi suscité par les premiers bombardements de civils, pendant la Guerre d’Espagne.

Chacun de ces chapitres est accompagné de nombreuses illustrations, photographies, peintures ou coupures de presse… qui sont brièvement contextualisées et commentées.
Bonne visite, et bonne lecture !

Table des contenus

Exposition à visiter sur le site « Popular Roots of European Culture » : http://popular-roots.eu