Archives par mot-clé : récit policier / crime fiction

Appel à communicatioons : Pratiques et politiques de traduction dans les fictions criminelles 1945-1989 / Translation practices and policies in crime fiction 1945-1989 (Paris Nanterre)

Pratiques et politiques de traduction dans les fictions criminelles (1945-1989)

24-25 octobre 2024, colloque international

Université Paris Nanterre

Date d’échéance : 30 juin 2024

Texte de l’appel :

SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION

Organisé dans le cadre du projet ANR POLARisation (https://polarisation.hypotheses.org/), en collaboration avec le Centre des Sciences des Littératures en Langue Françaises (CSLF), le Centre de Recherches Anglophones (CREA) et le Centre de Recherches Pluridisciplinaires Multilingues de l’Université Paris Nanterre (CRPM), le colloque entend éclairer le rôle de la traduction dans la formation et l’affirmation des collections de littérature policière et la perception des principales orientations du genre policier entre 1945 et 1989 principalement en France mais aussi, à titre de comparaison, dans d’autres pays.

Bon nombre de collections, telles « Le Masque », la « Série Noire » et « Un Mystère » ont dû leur essor à la traduction de romans étrangers, majoritairement britanniques et américains. La traduction a façonné l’identité de ces collections et, à travers elle, conditionné une certaine perception de la fiction criminelle et de ses principales catégories génériques. Les romans publiés y sont généralement le résultat d’une série d’opérations de sélection, de coupe, de réécriture, de domestication et de nivellement culturel et linguistique qu’une double analyse du système des traductions fait apparaître, en reconstruisant les conditions matérielles du processus de traduction ou en étudiant les choix traductifs au niveau linguistico-textuel. Continuer la lecture de Appel à communicatioons : Pratiques et politiques de traduction dans les fictions criminelles 1945-1989 / Translation practices and policies in crime fiction 1945-1989 (Paris Nanterre)

Appel à contributions : L’animal dans le genre policier. Bande dessinée et film (revue Ex Professo)

L’animal dans le genre policier. Bande dessinée et film

Revue Ex Professo (fin 2024 / début 2025).

Date d’échéance : 15 mai 2024

Numéro dirigé par Dalal Mesghouni (Université d’El Oued, Algérie) et Fatima Seddaoui (Université Toulouse-Jean Jaurès, France).

Texte de l’appel :

Qu’il soit domestique ou sauvage l’animal est celui qui accompagne en général le héros dans un récit filmique ou bédéïque de genre policier. Parmi les références, on peut citer dans la série de bande dessinée polar, Blacksad  de Canales et Guarnido dans laquelle l’enquête policière met en scène uniquement dans le genre animation, comme personnages des animaux anthropomorphes ; l’excellent John Chatterton : ses célèbres enquêtes policières de Yvan Pommaux dans le genre thriller de jeunesse.  L’animal canin  y  est  aussi présent dans la bande dessinée  intitulée Sherlock Holmes – Tome 1, Le chien des Baskerville, qui a connu des adaptations en tout genre, parue en Juillet 2010, de Ian Edginton (Auteur), Arthur Conan Doyle (Auteur), I.n.j. Culbard (Illustrations) dont l’ancestrale malédiction d’un chien fantôme alimente l’intrigue policière. Il faut noter aussi la série intitulée, Le Perroquet des Batignolles de Stanislas, de Boujut et de Jacques Tardi, sortie en 2011, où les volatiles que ce soit perroquet, canard ou encore éléphant sont dessinés à l’image graphique. Continuer la lecture de Appel à contributions : L’animal dans le genre policier. Bande dessinée et film (revue Ex Professo)

Séminaire LPCM – séance 10, jeudi 25 avril 2024, 17H-19H : Séries TV et représentations (Université Nanterre / en ligne)

Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM, “Dans l’atelier des chercheur·se·s en littératures populaires et culture médiatique”, vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…).

Séance 10 – Jeudi 25 avril 2024, 17h-19h : Séries TV et représentation

Présentation de la séance : Quelles approches méthodologiques permettent de penser le rap comme un objet d’étude dans le cadre d’une thèse ? Quels sont les enjeux soulevés par ce genre musical ? les trois participants, qui préparent des thèses sur le rap depuis des méthodologies variées, présenteront leurs travaux en cours.

Lieu : Université Paris Nanterre, bâtiment Weber, salle de séminaire 1

À distance :  en ligne sur Zoom

Lien de connexion : pour obtenir le lien de la réunion et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Continuer la lecture de Séminaire LPCM – séance 10, jeudi 25 avril 2024, 17H-19H : Séries TV et représentations (Université Nanterre / en ligne)

Appel à communications : Colloque anniversaire des 5 ans d’Intercripol. Chambres closes et ouvertures théoriques.

Colloque anniversaire des 5 ans d’Intercripol. Chambres closes et ouvertures théoriques.

7 et 8 novembre 2024

Université Jean Moulin Lyon 3

Date d’échéance : 15 juin 2024

Texte de l’appel :

On s’accorde généralement sur le fait que le roman policier est né avec la publication de « Double assassinat dans la rue Morgue », de Poe (1841) – inaugurant au passage l’un de ses sous-genres les plus emblématiques, le mystère en chambre close, au sein duquel des auteurs comme G. K. Chesterton, J. D. Carr, P. Halter ou E. Hoch rivaliseront de virtuosité, explorant méthodiquement toutes les combinatoires offertes par le principe d’un meurtre commis dans un espace fermé à double tour, dans lequel l’assassin n’a, à première vue, eu la possibilité ni de pénétrer ni de sortir. Le premier roman à énigme reposant tout entier sur ce principe est Le Mystère de Big Bow d’Israël Zangwill (1891) ; Gaston Leroux, avec Le Mystère de la chambre jaune (1907), donne ensuite ses lettres de noblesse à cette situation insoluble qui connaîtra ensuite d’infinies variations, tant du point de vue du lieu lui-même que de son extension. On passe ainsi, par exemple, d’une chambre à un grenier chez Ellery Queen, ou à une île chez Agatha Christie. Continuer la lecture de Appel à communications : Colloque anniversaire des 5 ans d’Intercripol. Chambres closes et ouvertures théoriques.

Call for papers : True Stories? Murder, Memory, and Domestic Media

University of Southern Queensland
Date limite de soumission : 8 avril 2024

True crime has always been popular, and with the growing accessibility of alternative forms of on-demand  media, including streaming services and podcasts, the popularity of the genre has only grown, strengthened by  its appeal to the armchair detective and often the invitation to participate in the solution of the crime itself. As  Larke-Walsh (2023) observes, the viewer’s compulsion to close the case—or to contest it—testifies to the text’s  ‘potential for positive social impact’. Alternatively, Milliken and Anderson argue (2021) that the use of fictional  devices in true crime drama raises ethical questions about the exploitation of personal tragedy for public  consumption, with true crime often accused of sensationalist reporting, moralising missions, and victim  exploitation rather than advocacy.

Continuer la lecture de Call for papers : True Stories? Murder, Memory, and Domestic Media

Annabelle Marion (Université de Limoges)

Membre de l’EHIC (Université de Limoges) et membre associée du CERILAC (Université Paris Cité), Annabelle Marion est chercheuse postdoctorale du projet ANR POLARisation (2023-2027), centré sur le récit policier publié en France entre 1945 et 1989. Elle a consacré sa thèse de doctorat à l’étude de la reconstruction de la figure auctoriale de Jean Giono après la Seconde Guerre mondiale.

Ses recherches portent principalement sur la fabrique des représentations littéraires, saisies à différents niveaux qui articulent diversement les logiques individuelles et collectives. D’une part, ses travaux initiés pendant son doctorat se situent dans la lignée des études qui explorent les figurations auctoriales (Amossy, Diaz, Meizoz). D’autre part, ses recherches au sein de l’ANR POLARisation l’ont conduite à se pencher sur les représentations d’un genre, le récit policier. Ses derniers travaux interrogent ainsi la fabrique de la littérature policière à travers l’étude de la revue Mystère-Magazine.

Domaines de recherche 

  • Construction des identités et des représentations littéraires
  • Auctorialité, imaginaires et postures de l’auteur au XXe siècle
  • Fabrique du genre policier
  • Processus de médiatisation, de réception, de légitimation
  • Littérature narrative du XXe siècle, récit policier

Publications

  • Ouvrage

Renaissance de Giono. La reconstruction de l’auteur après la Seconde Guerre mondiale, Paris, Classiques Garnier, « Études de littérature des XXe et XXIe siècles », 2024. Continuer la lecture de Annabelle Marion (Université de Limoges)

Emmanuelle Laboureyras (CY Cergy Paris Université)

 Expert HECRES, Expert-Associé IH2EF, PRAG, Doctorante en Littérature, « Pratique et théorie de la création littéraire et artistique », CYU, Auteure. 

Expérience professionnelle : missions particulières 

Expert HCERES depuis avril 2023. 

  • Expert-Associé pour l’Institut des Hautes Etudes de l’Education et de la Formation (IH2EF), Poitiers, depuis juillet 2022. 
  • Membre de la Mission Académique de l’Encadrement, Académie de Montpellier depuis juillet 2023. 
  • Membre du « Réseau Thématique Transdisciplinaire Education », Axe 3, CNRS. 
  • Membre du Comité Scientifique pour la Revue des Sciences du Langage, LHUMAINE, 2022. 
  • Membre du Comité d’organisation du Colloque International PLURENSA 2023 « Plurilinguisme, enseignement-apprentissage, complexité et intégrité : perspectives épistémologiques, didactique et politique », Université Paul-Valéry – Montpellier 3 (France) du 7 au 10 juin 2023. 
  • Référente « Mission Egalité », pour le Département Sciences du Langage, Université Paul Valéry. 
  • Formatrice Académique « Egalité-Diversité-Lutte contre les Discriminations », EAFC Montpellier. 
  • Coordinatrice Départementale Erasmus + : Pays d’Europe Centrale. 

Enseignement 

Université Paul Valéry, Montpellier :

  • Depuis septembre 2020 : Enseignante en Master « Journalisme Numérique », en L3 Sciences du Langage, en L1 Lettres et InfoCom, (Dispositifs Numériques, Création de Webdocumentaires, Linguistique, Littérature et Esthétique), enseignante en écriture créative en L2 de Lettres. 
  • Tutrice des étudiants de Master 2 Journalisme, encadrement des mémoires de recherche, ITIC, Université Paul Valéry. 

Continuer la lecture de Emmanuelle Laboureyras (CY Cergy Paris Université)

Publication du carnet hypothèse du projet ANR POLARisation

Carnet hypothèse du projet ANR POLARisation : https://polarisation.hypotheses.org

Ce carnet documente la vie du consortium, présente les travaux du collectif et propose des notes de recherche (études de cas, terrains, bibliographie).

POLARisation vise à saisir la montée en puissance des récits criminels qui nourrissent en France l’imaginaire social, entre 1945 et 1989. Notre champ d’investigation repose sur les récits criminels imprimés publiés en France, examinés dans tout leur spectre générique et éditorial, depuis les collections policières des maisons d’édition généralistes ou spécialisées jusqu’aux récits de presse diffusés par les périodiques (journaux, revues et magazines).

Laurence RIU-COMUT (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

PRAG, Docteur en Littérature générale et comparée – Qualifiée aux fonctions de maître de conférences en 10e section

Laurence Riu-Comut est agrégée de Lettres modernes et docteure en Littérature générale et comparée. Qualifiée aux fonctions de maître de conférences en 10e section, elle est membre de l’équipe « Arts et savoirs » de l’unité de recherche ALTER (« Arts/Langages : Transitions et Relations ») à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, où elle enseigne en tant que PRAG. Elle a soutenu en 2022 une thèse de doctorat intitulée « Ce que les genres du cinéma font au roman contemporain. Formes et représentations du western et du film noir chez les romanciers des domaines français et anglo-saxon depuis 1980 », réalisée sous la direction d’Yves Landerouin à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Domaines de recherche 

  • Littérature et cinéma, littérature et séries, intermédialité, transmédialité
  • Roman contemporain des domaines français et anglo-saxon
  • Genres cinématographiques (film noir, western)
  • Roman policier en langues romanes, roman policier régional

Continuer la lecture de Laurence RIU-COMUT (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

Parutions : Plasticité, n° 4 : “De la bande dessinée polar au cinéma”

Plasticité, n° 4, “De la bande dessinée polar au cinéma”, dir. Mireille Raynal-Zougari Valérie Dupuy.

Le numéro 4 de Plasticité, « De la bande dessinée polar au cinéma », est constitué d’articles issus de la Journée d’études organisée le 18 novembre 2022 par Pascale Hellégouarc’h (laboratoire Pléiade, Université Sorbonne Paris Nord)  et Fatima Seddaoui (laboratoire LLA-CREATIS, Université de Toulouse Jean Jaurès)

Sommaire

Pascale Hellégouarc’h, Fatima Seddaoui et Mireille Raynal-Zougari

Introduction. De la bande dessinée polar au cinéma

Syrine Farhat

Les aventures transmédiatiques de Tintin du neuvième art au cinéma : adaptation d’une bande dessinée

Fatima Seddaoui Continuer la lecture de Parutions : Plasticité, n° 4 : “De la bande dessinée polar au cinéma”