Archives par mot-clé : popular music

Parution : Modulations. Dans la guerre froide – la révolte et son double. Rock, soul, reggae et autres musiques (collectif)

Modulations. Dans la guerre froide – la révolte et son double. Rock, soul, reggae et autres musiques, ouvrage collectif, traduit de l’anglais par Pauline Bruchet et Benjamin Fau, Allia, 2021. 

“En intégrant dans leur musique les bruits de la ville, en trafiquant le cœur de leurs machines, en plongeant tête la première dans des univers mystérieux, en réactivant des rituels oubliés et en s’imaginant de nouvelles identités, ces musiciens se sont ouverts à l’idée que la machine, supposée nous déshumaniser, peut très bien, en réalité, nous rendre plus humains.”

Si vous cherchez un point commun entre Daft Punk et Karlheinz Stockhausen, Giorgio Moroder et Aphex Twin, Public Enemy et Brian Eno, n’allez pas plus loin : ils font tous partie de la plus grande aventure musicale de la fin du XXe siècle (et du début de ce siècle), celle des musiques électroniques. Du futurisme italien jusqu’aux travaux de déconstruction sonore des musiciens de house ou de downtempo, depuis les montages de bandes magnétiques des précurseurs de la musique concrète jusqu’à l’extrémisme brutal du gabber et la douceur ouatée de l’ambiant, en passant par les fulgurances des pionniers de la musique hip-hop et les visions électro-funk des inventeurs de la techno de Detroit, Modulations est la première histoire raisonnée de ces musiques publiée en France. Chaque chapitre, rédigé par un spécialiste, à la fois amoureux sonique et critique érudit, couvre une période de leur développement ou une branche de leur activité créative. Des annexes complètent le panorama en s’attardant sur les sous-genres les plus importants et les styles connexes, tandis que des transcriptions d’interviews donnent la parole aux acteurs eux-mêmes. S’adressant au néophyte autant qu’à l’amateur éclairé, Modulations offre au lecteur les clefs pour comprendre le texte et le contexte d’une musique qui a révolutionné notre approche tant de la composition que de l’écoute musicale, en réconciliant avant-garde et grand public.

Sommaire

Parution : Backstage. Scènes et coulisses des séries musicales (Pierre-Olivier Toulza)

Pierre-Olivier Toulza, Backstage. Scènes et coulisses des séries musicales, Presses Universitaires François Rabelais, coll. « Sérial », 2021.

Les séries télévisées musicales ne sont pas un phénomène nouveau aux États-Unis, mais le genre connaît un impressionnant renouveau depuis la fin des années 2000. Glee, Treme, Pose, Smash, Empire, Nashville, The Get Down, Vinyl, High School Musical. Ce véritable cycle impressionne par sa richesse et sa variété : les séries portant sur le chant côtoient celles qui privilégient la danse ou la pratique instrumentale ; aux séries des grands networks s’ajoutent celles des chaînes du câble et des services de VOD. Ces nouvelles séries musicales ont pour spécificité de dévoiler l’envers des univers du divertissement comme les conditions de la création artistique, en promettant une découverte des scènes et coulisses des mondes du spectacle. Ce livre décrypte le phénomène culturel des séries TV musicales américaines, en s’attachant aussi bien aux récits et aux spectacles proposés par ces séries qu’aux mutations industrielles qu’elles reflètent.

Pierre-Olivier Toulza est maître de conférences en études cinématographiques à Université de Paris. Il a récemment codirigé deux ouvrages sur la comédie musicale hollywoodienne, Stars et solistes du musical hollywoodien (Les Presses du réel, 2017) et Politiques du musical hollywoodien(Presses universitaires de Paris Nanterre, 2020).

Appel à contributions : Les contributions artistiques de Michael Jackson : un autre regard (NaKan, Journal of Cultural Studies)

« Les apports artistiques de Michael Jackson : un autre regard »

Nakan, Journal of Cultural Studies

Échéance des propositions  : 31 mars 2021

Numéro de la revue dirigé par Isabelle Petitjean

[Englis version below]

Le nombre des études universitaires portant sur Michael Jackson s’est accru ces dernières années, coïncidant sans doute, tout à la fois, avec une prise de conscience de son impact au sein de l’industrie musicale, de l’Histoire de la musique et de la société, et un intérêt croissant développé à son égard par les cultural studies. Pour autant, nombre des études le concernant ciblent bien moins ses apports artistiques que la fluidité dite anxiogène de son image artistique (Dalmazzo 2009, 2010 ; Scott 2012), de son startext (Raphael 2012) ou que sa capacité à brouiller tous les codes simultanément (Fast 2010, 2012). Michael Jackson intéresse essentiellement les domaines de la « race » (Zulu ed. 2010 ; Brackett 2012 ; Woodward 2014) du genre (Scott 2012), du sexe (Fuchs 1995), de l’altérité « étrange » (Fast 2012 ; Jefferson 2006) et ce, même dans le cadre musical (Roberts 2011 ; Malela 2012 ; Gondwe 2013 ; Petitjean 2019) ou chorégraphique (Takiguchi 2014). Ses chansons et ses courts-métrages musicaux ont été passés au crible d’interprétations tantôt orientalistes (Faust 2012), tantôt nationalistes (Rossiter 2012), tantôt post essentialistes ou post constructivistes (Fuss 1989 ; Awkward 1995) et les précédentes revues qui lui ont été consacrées (Zulu ed. 2010 ; Hawkins & Fast eds. 2012) ont largement souscrit à ces prismes mélaniques et musico-coloristes. Si son œuvre sonore et visuelle a, certes, évolué dans un contexte où genre et pigmentation ont toujours été connectés, Michael Jackson n’a, cependant, jamais eu de cesse de se battre pour ne pas être enfermé dans une niche marketing monoraciale. Et pour ce faire, il n’a eu de cesse de répercuter et de déployer un vivier de références pluralistes, interagissant avec la fragmentation et la rotation des genres au sein du courant dominant (Mercer 1994 : 95), jouant, plutôt que brisant les catégories (Brackett 2012), et proposant un art éminemment pluridisciplinaire, combinatoire et fédérateur.

En consacrant un numéro spécial à Michael Jackson, NaKan propose de décaler un regard et un faisceau d’approches trop souvent mélano-centrés pour générer une réflexion davantage tournée vers l’œuvre et les mediums d’expression de l’artiste, comme autant de canaux offrant une possibilité de contextualisations et d’analyses historiques et stylistiques. Les défis de cette édition résideront dans la capacité des contributeurs à renouveler le discours sur cette question « raciale » en s’éloignant du contexte étatsunien par exemple, et à proposer des approches disciplinaires ou pluridisciplinaires de la production sonore, chorégraphique, vidéographique et scénique de l’artiste, per se. C’est là tout l’enjeu des trois champs d’investigations et d’analyses qui sont proposés.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Les contributions artistiques de Michael Jackson : un autre regard (NaKan, Journal of Cultural Studies)

Isabelle Marc (Université Complutense de Madrid, Espagne)

Isabelle Marc est maîtresse de conférences en Études françaises, habilitée à diriger des recherches, à l’Université Complutense de Madrid, où elle enseigne la culture française contemporaine et la traduction littéraire.

Elle travaille sur les musiques populaires et la littérature middlebrow en France et en Europe, notamment sur les questions liées à la construction des identités (nationales, de genre…) et aux rapports entre l’esthétique populaire et élevée. Elle s’intéresse aussi aux phénomènes transcuturels et à la diplomatie culturelle et musicale.

Elle dirige la revue Thélème. Revista Complutense de Estudios Franceses. Elle est membre de l’IASPM et co-dirige l’European Popular Musics Research Group à l’Université de Leeds.  

CV complet :

https://www.ucm.es/admin/?pg=133541#

https://ucm.academia.edu/IsabelleMarc

ORCID number: https://orcid.org/0000-0002-2393-5891 Continuer la lecture de Isabelle Marc (Université Complutense de Madrid, Espagne)

Colloque : Prescription culturelle

La prescription culturelle en question

Cultural prescription in question

Dijon, 5-7 avril 2017

Tout au long du XXe siècle, tout du moins dans les pays qui avaient accès à ces ressources, l’essor de l’industrie des spectacles et de la musique, de la radio, du cinéma, de la télévision, de l’offre muséale et plus généralement des réseaux de communication a impliqué une forte diversification des modes de prescription culturelle et de leur circulation. Ce colloque se propose de décrire, discuter et analyser différentes formes de prescription culturelle que celles-ci soient traditionnelles ou émergentes et ce dans un contexte de globalisation croissante et de crise de l’expertise.

Colloque international à la MSH de Dijon organisé par le GEP (Groupe d’Études de la Prescription) avec le soutien des laboratoires Cimeos et Geriico, de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté et de l’ESPE (Université de Bourgogne).

Programme

5 avril, Demi journée 1

Continuer la lecture de Colloque : Prescription culturelle

Publication : Popular Music Society

Popular Music and Society

Volume 36, Issue 3, 2013

ISSN : 0300-7766 (Print), 1740-1712 (Online)

Table of contents

Introduction

Introduction: Directions in Music Fan Research: Undiscovered Territories and Hard Problems, Mark Duffett

Original Articles

A Long Strange Trip: The Continuing World of European Deadheads, Peter Smith & Ian Inglis

“Anyone who Calls Muse a Twilight Band will be Shot on Sight”: Music, Distinction, and the “Interloping Fan” in the Twilight FranchiseRebecca Williams

Diva Worship and the Sonic Search for Queer UtopiaCraig Jennex

Making Monsters: Lady Gaga, Fan Identification, and Social MediaMelissa A. Click, Hyunji Lee & Holly Willson Holladay

“His Soul Was Wandering and Holy”: Employing and Contesting Religious Terminology in Django FandomSiv B. Lie

Forum

Forum: My Music, Not Yours: Ravings of a Rock-and-Roll FanaticB. Lee Cooper

http://www.tandfonline.com/toc/rpms20/36/3#.UrQEHhaWU3M

Publication : Popular Music Fandom. Identities, Roles and Practices (Mark Duffet ed.)

Popular Music Fandom. Identities, Roles and Practices.
Edited by Mark Duffet

Routledge 2014

Series : Routledge Studies in Popular Music

This book explores popular music fandom from a cultural studies perspective that incorporates popular music studies, audience research, and media fandom. The essays draw together recent work on fandom in popular music studies and begin a dialogue with the wider field of media fan research, raising questions about how popular music fandom can be understood as a cultural phenomenon and how much it has changed in light of recent developments. Exploring the topic in this way broaches questions on how to define, theorize, and empirically research popular music fan culture, and how music fandom relates to other roles, practices, and forms of social identity. Fandom itself has been brought center stage by the rise of the internet and an industrial structure aiming to incorporate, systematize, and legitimate dimensions of it as an emotionally-engaged form of consumerism. Once perceived as the pariah practice of an overly attached audience, media fandom has become a standardized industrial subject-position called upon to sell box sets, concert tickets, new television series, and special editions. Meanwhile, recent scholarship has escaped the legacy of interpretations that framed fans as passive, pathological, or defiantly empowered, taking its object seriously as a complex formation of identities, roles, and practices. While popular music studies has examined some forms of identity and audience practice, such as the way that people use music in daily life and listener participation in subcultures, scenes and, tribes, this volume is the first to examine music fans as a specific object of study.

Table of contents

1. Introduction Mark Duffett

2. Back in the Mix: Exploring Intermediary Fandom and Popular Music Production Matt Hills

3. Beyond Capital, Towards Myth: EDM Fandom and Dance Practice Beate Peter

4. Hidden Fans? Fandom and Domestic Musical Activity Nedim Hassan

5. Researching Your Favorite Artist: Methodological Observations of a Brazilian Popular Music Scholar Alexei Michailowsky

6. Fantastic Voyeur: Lurking on the Dark Side of Biography Fred Vermorel

7. Song of Praise: Musicians, Myths and the « Cult » of John Coltrane Tony Whyton

8. « I ♥ IBIZA »: Music, Place and Belonging Cornel Sandvoss

9. Fan Words Mark Duffett

10. Record Collecting and Fandom Roy Shuker

11. After Jerry’s Death: Achieving Continuity in Deadhead Identity and Community Rebecca G. Adams, Amy M. Ernstes, and Kelly M. Lucey

12. Afterword: Fans and Scholars – A Reassessment Joli Jensen