Archives par mot-clé : narration

Appel à communication : Imaginaire et pensée du futur africain dans les fictions et essais francophones (Ottawa)

Imaginaire et pensée du futur dans les fictions et essais francophones

Colloque : 8-9 mai 2025

Université d’Ottawa

Date d’échéance : 31 octobre 2024

Texte de l’appel :

Afrofuturisme, Afroprophétisme, Afrotopisme, utopies africaines, Afrique au futur. A partir de la fin des années 1990, la catégorie du futur s’est imposée sur la scène de production intellectuelle, artistique et littéraire, comme s’il fallait conjurer avec force, au début du nouveau millénaire, la représentation de l’Afrique comme un continent à la dérive ou sans avenir. Outre les interventions de certains essayistes comme Achille Mbembe, l’accueil enthousiaste réservé à l’essai de Felwine Sarr, Afrotopia (2016), a été un moment fort. A la rhétorique teintée de pessimisme qui avait dominé les décennies précédentes (Tidiane Diakite, L’Afrique malade d’elle-même (1986), Alain et Edgar Hazoume, Afrique, l’avenir, en sursis(1988), Axelle Kabou, Et si l’Afrique refusait le développement (1992)) s’est substituée une rhétorique de l’euphorie. Des romanciers et romancières africains comme Abdourahmane Waberi et Léonora Miano, ont aussi produit des fictions futuristes d’une nouvelle Afrique n’ayant plus rien de commun avec celle au sujet de laquelle le philosophe congolais Kä Mana (1989) et l’économiste camerounais Daniel Etounga Manguelle (1991) pouvaient se demander si, faute de changer d’imaginaire, ou d’un Programme d’Ajustement Culturel elle n’allait pas mourir ou disparaître de la carte de l’humanité inventive, créatrice. Continuer la lecture de Appel à communication : Imaginaire et pensée du futur africain dans les fictions et essais francophones (Ottawa)

Appel à communications : BD et roman graphique : narration en images

BD et roman graphique : narration en images

Conférence 21-22 novembre 2024

BLA Marbach (Allemagne)

Date d’échéance : 30 juin 2024

Texte de l’appel :

Bien que la bande dessinée ait subi des critiques dès ses débuts et que l’on trouve encore aujourd’hui des voix qui ne considèrent pas la bande dessinée comme un art véritable, on assiste depuis trois décennies à une réflexion scientifique et publique sur la bande dessinée en tant que forme artistique. L’importance d’artistes de bandes dessinés, tels que Hugo Pratt, Möbius (Giraud), Hal Foster, Lewis Trondheim, Joann Sfar, Hergé, Robert Crumb, Art Spiegelman, Will Eisner et Anke Feuchtenberger, ne fait aucun doute ; les bandes dessinées et les romans graphiques occupent une place de choix dans les rubriques culturelles, tout comme dans les programmes des maisons d’édition telles que Suhrkamp et Rowohlt. Continuer la lecture de Appel à communications : BD et roman graphique : narration en images

Appel à contributions : Expansion. Science-fiction et formes expérimentales (revue ReS Futurae)

Expansion. Science-fiction et formes expérimentales

Date d’échéance : 15 juin 2024

Dossier Res Futurae n° 26, décembre 2025

Sous la direction de Jérôme Dutel (Université de Saint-Étienne) et Alice Ray (Université d’Orléans).

Texte de l’appel :

Les propositions d’articles, d’environ 250-300 mots, accompagnées d’une brève biobibliographie, sont à envoyer avant le 01/06/2024 aux deux adresses suivantes : jerome.dutel@univ-st-etienne.fr et alice.ray@univ-orleans.fr

Remise des articles V1 : 15 octobre 2024.

Le processus d’évaluation de la revue ainsi que les normes éditoriales sont disponibles en ligne : https://journals.openedition.org/resf/13028

 —

« Ça n’a pas été sans quelques complications,
sans heurts ni détours, que d’essayer de trouver
des mots pour vous parler ici. »
Noël Akchoté (en collaboration avec Guillaume Patin),
préface à Philippe Robert, Musiques expérimentales. Une anthologie transversale d’enregistrements emblématiques (2007, 2014) Continuer la lecture de Appel à contributions : Expansion. Science-fiction et formes expérimentales (revue ReS Futurae)

Appel à contributions : Science-fiction et formes expérimentales (revue Res Futuræ)

Science-fiction et formes expérimentales

Dossier Res Futurae n° 26, décembre 2025

Date d’échéance : 1er juin 2024

Responsables du dossier :Jérôme Dutel (Université de Saint-Étienne) et Alice Ray (Université d’Orléans).

Texte de l’appel :

Les propositions d’articles, d’environ 250-300 mots, accompagnées d’une brève biobibliographie, sont à envoyer avant le 01/06/2024 aux deux adresses suivantes : jerome.dutel@univ-st-etienne.fr et alice.ray@univ-orleans.fr.

Remise des articles V1 : 15 octobre 2024.

Le processus d’évaluation de la revue ainsi que les normes éditoriales sont disponibles en ligne.

« Ça n’a pas été sans quelques complications,
sans heurts ni détours, que d’essayer de trouver
des mots pour vous parler ici. »
Noël Akchoté (en collaboration avec Guillaume Patin),
préface à Philippe Robert, Musiques expérimentales. Une anthologie transversale d’enregistrements emblématiques (2007, 2014)

Ce numéro de ReSF se propose d’explorer, sans références évidentes, les frontières formelles du genre et d’étudier la manière dont ces dernières sont transcendées par les artistes de science-fiction, tous médias et aires géographiques et linguistiques confondus. Continuer la lecture de Appel à contributions : Science-fiction et formes expérimentales (revue Res Futuræ)

Appel à contributions : L’animal dans le genre policier. Bande dessinée et film (revue Ex Professo)

L’animal dans le genre policier. Bande dessinée et film

Revue Ex Professo (fin 2024 / début 2025).

Date d’échéance : 15 mai 2024

Numéro dirigé par Dalal Mesghouni (Université d’El Oued, Algérie) et Fatima Seddaoui (Université Toulouse-Jean Jaurès, France).

Texte de l’appel :

Qu’il soit domestique ou sauvage l’animal est celui qui accompagne en général le héros dans un récit filmique ou bédéïque de genre policier. Parmi les références, on peut citer dans la série de bande dessinée polar, Blacksad  de Canales et Guarnido dans laquelle l’enquête policière met en scène uniquement dans le genre animation, comme personnages des animaux anthropomorphes ; l’excellent John Chatterton : ses célèbres enquêtes policières de Yvan Pommaux dans le genre thriller de jeunesse.  L’animal canin  y  est  aussi présent dans la bande dessinée  intitulée Sherlock Holmes – Tome 1, Le chien des Baskerville, qui a connu des adaptations en tout genre, parue en Juillet 2010, de Ian Edginton (Auteur), Arthur Conan Doyle (Auteur), I.n.j. Culbard (Illustrations) dont l’ancestrale malédiction d’un chien fantôme alimente l’intrigue policière. Il faut noter aussi la série intitulée, Le Perroquet des Batignolles de Stanislas, de Boujut et de Jacques Tardi, sortie en 2011, où les volatiles que ce soit perroquet, canard ou encore éléphant sont dessinés à l’image graphique. Continuer la lecture de Appel à contributions : L’animal dans le genre policier. Bande dessinée et film (revue Ex Professo)

Appel à communications : Que la Force soit avec toi ! Le mythe de Star Wars (Paris)

Que la Force soit avec toi ! Le mythe de Star Wars

12-13 octobre 2024

Paris 13e

Date d’échéance : 1er juillet 2024

Festival Psy de l’Association des Psychanalystes Européens

Texte de l’appel :

La saga “Star Wars” a captivé les spectateurs du monde entier pendant plus de 40 ans avec ses récits, ses personnages emblématiques et ses thèmes universels. Au-delà des batailles intergalactiques, “Star Wars” aborde des questions profondes sur la nature humaine, les conflits intérieurs et les forces psychiques qui nous animent. Cette année, l’Association des psychanalystes Européens a choisi comme thème pour son prochain Festival Psy : “Que la Force soit avec toi”, thème qui permettra une exploration de l’univers mythique de “Star Wars”.

Dans le cadre du Festival Psy qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2024 à Paris 13ème, l’APE propose ainsi d’explorer plusieurs axes de recherche autour du mythe de “Star Wars” :

1. Skywalker et le complexe d’Œdipe

Comment la saga explore-t-elle les dynamiques familiales, les conflits générationnels et les héritages psychiques à travers les relations entre les personnages principaux, notamment les Skywalker ? Continuer la lecture de Appel à communications : Que la Force soit avec toi ! Le mythe de Star Wars (Paris)

Appel à communications : Colloque anniversaire des 5 ans d’Intercripol. Chambres closes et ouvertures théoriques.

Colloque anniversaire des 5 ans d’Intercripol. Chambres closes et ouvertures théoriques.

7 et 8 novembre 2024

Université Jean Moulin Lyon 3

Date d’échéance : 15 juin 2024

Texte de l’appel :

On s’accorde généralement sur le fait que le roman policier est né avec la publication de « Double assassinat dans la rue Morgue », de Poe (1841) – inaugurant au passage l’un de ses sous-genres les plus emblématiques, le mystère en chambre close, au sein duquel des auteurs comme G. K. Chesterton, J. D. Carr, P. Halter ou E. Hoch rivaliseront de virtuosité, explorant méthodiquement toutes les combinatoires offertes par le principe d’un meurtre commis dans un espace fermé à double tour, dans lequel l’assassin n’a, à première vue, eu la possibilité ni de pénétrer ni de sortir. Le premier roman à énigme reposant tout entier sur ce principe est Le Mystère de Big Bow d’Israël Zangwill (1891) ; Gaston Leroux, avec Le Mystère de la chambre jaune (1907), donne ensuite ses lettres de noblesse à cette situation insoluble qui connaîtra ensuite d’infinies variations, tant du point de vue du lieu lui-même que de son extension. On passe ainsi, par exemple, d’une chambre à un grenier chez Ellery Queen, ou à une île chez Agatha Christie. Continuer la lecture de Appel à communications : Colloque anniversaire des 5 ans d’Intercripol. Chambres closes et ouvertures théoriques.

Appel à contributions : Fantasy flora / Flore imaginaire (revue Fantasy Art and Studies)

Fantasy Flora / Flore imaginaire

Revue Fantasy Art and Studies

Nouvelle date d’échéance : 30 juin 2024

(English version below)

Branchiflore, athelas, feainnewedd ou rougeoyeur : tels sont les noms de quelques végétaux imaginaires qui croissent dans des mondes de Fantasy[1]. Qu’elle soit merveilleuse ou non, inventée de toutes pièces ou empruntée à notre réalité, la flore participe à la création d’univers. En tant qu’élément constitutif de la xéno-encyclopédie (Saint-Gelais, 1999) d’une œuvre, elle  enrichit un monde fictif, lui donne une profondeur et permet au lectorat de mieux imaginer l’espace dans lequel il plonge.

En ce que la Fantasy médiévaliste occidentale met régulièrement en scène des environnements naturels, il n’est guère étonnant de trouver des descriptions de forêts et d’arbres. Quelques auteurs, à l’image de J. R. R. Tolkien, offrent une grande place aux plantes dans leurs textes. Le professeur d’Oxford représente d’ailleurs volontiers arbres, fleurs et motifs végétaux dans ses illustrations. Continuer la lecture de Appel à contributions : Fantasy flora / Flore imaginaire (revue Fantasy Art and Studies)

Journée d’études : The Good Place. Welcome, everything is fine ! (en ligne)

Journée d’études “The Good Place. Welcome, everything is fine !”

14 juin 2024

En ligne (Zoom)

Organisé par Justine Breton (Université de Reims Champagne-Ardenne, CRIMEL), Claire Cornillon (Université de Nîmes, RIRRA 21) et Florent Favard (Université de Lorraine, Crem).

Inscription gratuite ici

Programme

10h : Introduction. Justine Breton, Claire Cornillon & Florent Favard

10h15 : « Devenir la meilleure version de soi-même, médiation des enjeux moraux et éthiques dans la série The Good Place », Charlotte Mariel

11h : « The Good Place, série kantienne? », Rémi Zanni

11h45 : « The Good, the Bad, and the Medium: towards a screen cartography » (video essay), Nilüfer Neslihan Arslan

12h30 : Pause

14h : « Les (re)configurations narratives de The Good Place », Claire Cornillon & Florent Favard

14h45 : « The 12th  Man: Masculinity, Jason Mendoza and the Jacksonville Jaguars », Mélissa Beattie

15h30 : « “Do you hear Ariana Grande playing ?” : les paradis sonores de The Good Place », Jérémy Michot

16h15 : Conclusion

Comité scientifique

Justine Breton, Université de Reims Champagne-Ardenne

Pablo Cabeza-Macuso, Université Paul Valéry-Montpellier 3

Hugo Clémot, Université Gustave Eiffel

Claire Cornillon, Université de Nîmes

Florent Favard, Université de Lorraine

Sarah Hatchuel, Université Paul Valéry-Montpellier 3

Shannon Wells-Lassagne, Université de Bourgogne

Appel à contributions : Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident (revue Communications)

Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident

Revue Communications (2026)

Date d’échéance : 1er juin 2024

Texte de l’appel :

English Version Below

Mots-clés : Industries culturelles, Franchises, Worldbuiling, Fandoms, Asie, Afrique, Amérique latine

Les sciences humaines et sociales ont pris acte de deux phénomènes caractéristiques de l’évolution récente des formes narratives. D’un côté les récits de longue haleine se multiplient dans la plupart des médias ; de l’autre, des encyclopédies (cartographies, généalogies, étymologies, bestiaires, etc.) s’y développent bien au-delà de la narration proprement dite. Ce sont aujourd’hui les mondes, davantage que les récits ou les personnages, qui structurent l’activité des industries de loisirs, dessinent le périmètre de la propriété intellectuelle et créent du lien au sein des communautés de fans.

De Balzac au jeu vidéo, l’idée d’« œuvre-monde » s’est ainsi imposée, au risque de se trivialiser. Pour autant, tout récit long ne donne pas forcément lieu à une diégèse qui « fait monde » ; en retour, le worldbuilding ne produit pas automatiquement de l’intrigue. Le numéro interrogera les articulations qui existent entre narration longue et construction de mondes, au lieu de les traiter comme des phénomènes nécessairement conjoints. Continuer la lecture de Appel à contributions : Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident (revue Communications)