Archives par mot-clé : musique

Appel à contributions – prolongé : “Science-fiction sonique et novum sonore” (ReS Futurae n° 25)

Science-fiction sonique et novum sonore

Res Futurae n° 25,  juin 2025

 

Échéance des propositions : PROLONGÉ JUSQU’AU 31 JANVIER

Dirigé par Guillaume Dupetit (Université Gustave Eiffel) et Aurélie Huz (Université Paris-Nanterre)

Dire que la science-fiction est aussi affaire de sons est à la fois une évidence, un euphémisme et une réalité jusque-là peu explorée dans la recherche, en particulier en français.

Une évidence, premièrement, car malgré des origines littéraires souvent réaffirmées comme preuve de légitimité (Verne et Wells), lesquelles n’ont pas manqué d’ailleurs d’explorer l’exotisme du code oral de langue dans nombre de vocables inventés (« Morlocks » et « Elois » en témoignent), la culture de science-fiction a, dès le début du xxe siècle, constitué des imaginaires sonores via une pléthore de médias dont elle a accompagné le développement et sur lesquels la revue ReS Futurae a déjà donné plusieurs éclairages : le théâtre (n°18), le cinéma (n°17), la radio, la musique, la télévision et les séries (n°19) ou encore les jeux vidéo (n°12) en dessinent une dynamique médiatique complexe et interconnectée, où le son est une pleine composante des référents et des effets science-fictionnels.

Continuer la lecture de Appel à contributions – prolongé : “Science-fiction sonique et novum sonore” (ReS Futurae n° 25)

Appel à contributions : Science-fiction sonique et novum sonore

Science-fiction sonique et novum sonore

Res Futurae n° 25,  juin 2025

 

Échéance des propositions : 15 janvier 2024

Dirigé par Guillaume Dupetit (Université Gustave Eiffel) et Aurélie Huz (Université Paris-Nanterre)

Dire que la science-fiction est aussi affaire de sons est à la fois une évidence, un euphémisme et une réalité jusque-là peu explorée dans la recherche, en particulier en français.

Une évidence, premièrement, car malgré des origines littéraires souvent réaffirmées comme preuve de légitimité (Verne et Wells), lesquelles n’ont pas manqué d’ailleurs d’explorer l’exotisme du code oral de langue dans nombre de vocables inventés (« Morlocks » et « Elois » en témoignent), la culture de science-fiction a, dès le début du xxe siècle, constitué des imaginaires sonores via une pléthore de médias dont elle a accompagné le développement et sur lesquels la revue ReS Futurae a déjà donné plusieurs éclairages : le théâtre (n°18), le cinéma (n°17), la radio, la musique, la télévision et les séries (n°19) ou encore les jeux vidéo (n°12) en dessinent une dynamique médiatique complexe et interconnectée, où le son est une pleine composante des référents et des effets science-fictionnels.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Science-fiction sonique et novum sonore

Appel à contributions : Science-fiction sonique et novum sonore (revue Res Futurae)

Science-fiction sonique et novum sonore

Revue Res Futurae, dossier n°25, juin 2025

 

Date d’échéance : 15 janvier 2024

Responsables du dossier : Guillaume Dupetit (Université Gustave Eiffel) et Aurélie Huz (Université Paris Nanterre).

Texte de l’appel :

Dire que la science-fiction est aussi affaire de sons est à la fois une évidence, un euphémisme et une réalité jusque-là peu explorée dans la recherche, en particulier en français.

Une évidence, premièrement, car malgré des origines littéraires souvent réaffirmées comme preuvede légitimité (Verne et Wells), lesquelles n’ont pas manqué d’ailleurs d’explorer l’exotisme du code oral de langue dans nombre de vocables inventés (« Morlocks » et « Elois » en témoignent), la culture de science-fiction a, dès le début du XXe siècle, constitué des imaginaires sonores via une pléthore de médias dont elle a accompagné le développement et sur lesquels la revue ReS Futurae a déjà donné plusieurs éclairages : le théâtre (n°18), le cinéma (n°17), la radio, la musique, la télévision et les séries (n°19) ou encore les jeux vidéo (n°12) en dessinent une dynamique médiatique complexe et interconnectée, où le son est une pleine composante des référents et des effets science-fictionnels. Continuer la lecture de Appel à contributions : Science-fiction sonique et novum sonore (revue Res Futurae)

PARUTION : L’Oiseau Bleu, n° 5 : Famille et parenté dans les fictions pour la jeunesse : troubles, instabilités et mutations”

L'Oiseau Bleu, n° 5 : L’Oiseau Bleu, n° 5 : “Famille et parenté dans les fictions pour la jeunesse : troubles, instabilités et mutations“, sous la direction de Bochra et Thierry Charnay, octobre 2023

« Les normes de conduite, les valeurs positives ou négatives attachées, dans toutes les sociétés, aux diverses positions de parenté sont le socle sur lequel sont élaborées les figures du père idéal, de la fille modèle, du cousin (croisé) exemplaire et leurs contreparties négatives : la mère indigne, le fils ingrat, l’oncle maternel qui a renié ses devoirs vis-à-vis de ses neveux. Un pas de plus, et l’on se retrouve dans un conte de fées ou au cœur de la Bible, dans ce passage par exemple où Caïn, dévoré de jalousie, tue son frère Abel, le fils obéissant et donc l’enfant préféré de son père ».

Maurice Godelier, Métamorphoses de la parenté, Flammarion, Champs essais, 2010 (2004), p. 306.

Lire en ligne…

Sommaire 

Sylvain BREHM (Université du Québec à Montréal, Canada)
De la cellule à la constellation familiale. On est tous fait de molécules ou l’utopie de la famille élective.

Samuel CHAMPAGNE (Université du Québec, Trois Rivières, Canada) Influences de la famille sur la construction identitaire des protagonistes en littérature à thématique homosexuelle destinée aux adolescents. Continuer la lecture de PARUTION : L’Oiseau Bleu, n° 5 : Famille et parenté dans les fictions pour la jeunesse : troubles, instabilités et mutations”

Appel à contributions : Entre mise en texte de la musique et mise en musique du texte (revue ATeM n°9-1)

Entre mise en texte de la musique et mise en musique du texte

Revue ATeM N°9,1 (Janvier 2025)

Date d’échéance : 30 juin 2024

Éds. Agnetta, Marco / Fuchs, Gerhild / Mathis-Moser, Ursula /
Mertz-Baumgartner, Birgit / Messner, Monika

Texte de l’appel

Musik zur Sprache gebracht – La musique mise en langage. C’est ainsi que s’intitule un volume publié en 1984 par Carl Dahlhaus et Michael Zimmermann, contenant des textes sur l’esthétique musicale de trois siècles, qui montre (entre autres) que la musique incite depuis toujours – en dépit du topos de l’indicibilité – à la réflexion au moyen du langage. À l’inverse, les textes constituent également, à travers toutes les époques, une base riche pour les compositions musicales, que ce soit dans la mise en musique ou dans la mise en forme musicale de narrations initialement verbales (par exemple dans ce que l’on appelle la ‹ musique à programme ›). De telles pratiques légitiment le renversement créatif du titre cité : le langage – mis en musique. Ces transferts et médiations entre langage et musique, qu’ils soient artistiques ou méta-réflexifs, seront au centre du cahier thématique n°9,1 (janv. 2025) d’ATeM. La simple combinaison d’un texte et d’une musique (et d’une interprétation) – comme elle caractérise la chanson – n’est pas au centre de l’intérêt. Continuer la lecture de Appel à contributions : Entre mise en texte de la musique et mise en musique du texte (revue ATeM n°9-1)

Appel à communications : Du cadre à la bordure. Arts plastiques, musique et cinéma (Lyon)

Du cadre à la bordure. Arts plastiques, musique et cinéma 

11 et 12 juin 2024

Université Lyon 2

Date d’échéance : 15 décembre 2023

Colloque organisé par les laboratoires Passages Arts & littératures – XX-XXI (Université Lumière Lyon 2) et ECLLA (Université Jean Monnet Saint-Étienne)

Texte de l’appel

Il semblerait que le cadre, « sorte de bordure dans laquelle on place un tableau, une photographie, un bas-relief… bref, une œuvre à deux dimensions […][1] » soit la condition de l’existence de l’œuvre d’art picturale. Plus que d’être un moyen de protection, le cadre isole l’œuvre « de l’immense nature[2] » selon les mots de Baudelaire, « ménage une transition entre l’œuvre et son entourage quotidien[3] » et assure la présence d’une « fiction » du dedans, par opposition à la réalité de dehors (selon Jacques Morizot et Roger Pouivet[4]). Le cinéma possède son propre cadre – premièrement imposé par l’écran – ainsi que l’a largement étudié Gilles Deleuze, et fait décliner le mot en termes techniques : « cadrer », « cadrage », qui exposent les choix de l’artiste de faire entrer tel ou tel élément dans son périmètre, selon des esthétiques spécifiques. Continuer la lecture de Appel à communications : Du cadre à la bordure. Arts plastiques, musique et cinéma (Lyon)

Appel à communications : “Love is blind ?” Amour, médias et cultures populaires de 1950 à aujourd’hui (ENS Lyon)

Love is blind ?” Amour, médias et cultures populaires de 1950 à aujourd’hui 

12 et 14 février 2024

ENS de Lyon

Date d’échéance : 15 novembre 2023

Colloque international organisé avec le soutien du Centre Max Weber et du CEMTI dans le cadre de l’ANR GEM

Texte de l’appel

En choisissant l’expression « Love is blind » comme titre de ce colloque, nous avons souhaité mettre l’accent sur la manière dont les cultures populaires subvertissent ou cristallisent certaines conceptions de l’amour, matérialisées par la réitération de métaphores telles que « l’amour est aveugle ». Cette formule a été déclinée, au fil du temps, en différents formats et objets médiatiques et culturels : le tube d’Eve, Love Is Blind, sorti en 1999 ; une émission de télé-réalité, diffusée en 2010 sur la chaîne privée TF1, dans laquelle les participant·es avaient trois jours pour trouver l’amour dans une pièce partiellement plongée dans l’obscurité et équipée de caméras infrarouges ; le retour, dix ans plus tard, de cette émission sur Netflix ; ainsi que l’un des romans de l’écrivain William Boyd, publié en 2019. Continuer la lecture de Appel à communications : “Love is blind ?” Amour, médias et cultures populaires de 1950 à aujourd’hui (ENS Lyon)

Appel à communications : A kind of magic : visions et déclinaisons interdisciplinaires du magique

A kind of magic : visions et déclinaisons interdisciplinaires du magique

29, 30 et 31 mai 2024

Université de Turin

Date d’échéance : 15 novembre 2023

Colloque doctoral organisé par le XXXVIIIe cycle du Cours de Doctorat en Lettres de l’Université de Turin

Texte de l’appel

La notion de magique, loin d’être exclusivement un héritage du passé, peut s’ériger au contraire comme un élément clé permettant une lecture de notre présent et de notre avenir, à partir de la réalité qui nous entoure. Le cas de la ville de Turin semble parfaitement illustrer cela. En effet, elle est perçue comme sommet commun aussi bien du célèbre « triangle de la magie blanche » que du « triangle de la magie noire ». De plus, le magique se constitue comme un champ d’investigation indépendant et transversal qui mérite de l’attention et des études académiques qui veulent en définir des traits formels, des fonctions et des potentialités encore inexplorés. Continuer la lecture de Appel à communications : A kind of magic : visions et déclinaisons interdisciplinaires du magique

Séminaire : Popular culture, politics and identity in Britain

Popular culture, politics and identity in Britain

Octobre 2023 à avril 2024

Université Rennes 2

Organisé par Guillaume Clément (Université Rennes 2/SCELVA) et l’équipe angliciste de Rennes 2

Présentation

In recent years, the study of popular culture has blossomed into a field of study in its own right, at the crossroads of several methodologies (history, political science, literature, sociology, musicology, film studies, and so on). This pluridisciplinary approach will be applied to the analysis of popular culture in the troubled political context that has lately been experienced in Britain and many other parts of the world. While British politics remains, to this day, defined by an increasing sense of polarisation and the influence of populism, not least in the context of the Brexit referendum, it should be interesting to study how British popular culture mirrors and comments upon the state of British society, politics and identity, and whether it portrays it realistically, beyond stereotypes. This seminar aims at providing colleagues from a variety of academic backgrounds (English studies, cultural studies, literature, film studies, history) with a space in which they may showcase their own research. It is hoped that this seminar may also provide doctoral students interested in pursuing research on popular culture in the future with deeper insight into the methodologies that may be applied when considering such a multi-faceted object.

Programme :

– 19 Octobre 2023 (salle L201):
Guillaume Clément – Université de Rennes
“The roots of Brexit in popular culture”

Continuer la lecture de Séminaire : Popular culture, politics and identity in Britain

Colloque : Musicaliser la langue. Le flow et la voix dans le rap (université Paris Cité)

Colloque international Musicaliser la langue : le flow et la voix dans le rap

18-19 novembre 2022

Université Paris Cité (Grands Moulins)

Organisé par Marion Coste (Héritages, CY Université), Hector Jenni (Thalim, Université Sorbonne Nouvelle) et Cyril Vettorato (CERILAC, Université Paris Cité)

Programme

Vendredi 18 novembre / Friday 18 November

10h : accueil des intervenant.e.s et du public.
10h30 : présentation du colloque

11h : FLOWS ET VOIX DU RAP FRANÇAIS

Juliette Hubert (Université Polytechnique Hauts-de-France), « Le flow “gang” selon Niska : comment faire de la trap qui fait “danser les gars” ».

Francesca Aiuti (Université Degli Studi Roma Tre), « “Vol 99 pour Neptune” : le flow afro-futuriste de Youssoupha ».

Hector Jenni (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), « Le flow qui surine : violence de la performance rappée chez Booba ».

Garance Bressaud (EHESS), « Réceptions et usages de l’Auto-Tune dans le rap français amateur aujourd’hui ».

Continuer la lecture de Colloque : Musicaliser la langue. Le flow et la voix dans le rap (université Paris Cité)