Archives par mot-clé : moyen-âge

Parution : Fantasy et imaginaire(Mundus Fabula, Dossier thématique)

Audrey Tuaillon Demésy et Sébastien Haissat (dirs.), “Fantasy et imaginaire”, Mundus Fabula, Dossier thématique

Présentation

Après trois éditions des ateliers-séminaires Loisirs et imaginaires, publiés sous forme de dossiers sur Mundus Fabula, le quatrième temps de réflexion autour de cette thématique globale a porté sur “Fantasy et imaginaire”. Inscrits dans le cadre de l’ANR Aiôn (https://aion-project.org), ces rencontres se tiennent au laboratoire C3S (https://laboratoire-c3s.fr). Elles permettent d’inviter des collègues à présenter leurs travaux puis à échanger collectivement, à l’aide d’une table ronde. 

Fantasy et imaginaire sont deux termes intimement liés, notamment en études littéraires. L’enjeu de l’atelier-séminaire 2021 était de faire dialoguer ces deux notions à l’aide de terrains de recherche aussi bien issus de la littérature que des sciences sociales. Plus spécifiquement, l’accent a été mis sur l’usage fait des fictions dans le champ des loisirs. Les imaginaires ainsi (re)produits au cours des temps ludiques et/ou festifs ont pu être étudiés par chacun des intervenants, dans des pratiques aussi diverses que les re-créations (d’univers fictionnels), la scénographie dans un festival metal ou les jeux vidéo. Avant leur publication, les textes ont tous fait l’objet d’une double expertise. Continuer la lecture de Parution : Fantasy et imaginaire(Mundus Fabula, Dossier thématique)

Parution : Dictionnaire du Moyen Âge imaginaire. Le médiévalisme, hier et aujourd’hui (dir. A. Besson, W. Blanc et V. Ferré)

Anne Besson, William Blanc et Vincent Ferré (dir.), Dictionnaire du Moyen Âge imaginaire. Le médiévalisme, hier et aujourd’hui, Vendémiaire, 2022. 

Gentes dames et preux chevaliers, gueux et sorcières, moines rubiconds et inquisiteurs fanatiques, mais aussi Robin des Bois, Jeanne d’Arc, Gengis Khan, Saladin, Mélusine, le roi Arthur…

Le Moyen Âge est bien plus qu’une période historique : c’est un livre d’images foisonnant où artistes, créateurs et cultures populaires n’ont eu de cesse de puiser, réinventant inlassablement selon leur goût et celui de leur temps enluminures, donjons et cathédrales.

Rassemblant les meilleurs chercheurs sur le sujet, ce dictionnaire, premier du genre, décrypte en plus de 120 entrées cette recréation d’un Moyen Âge fantasmé qu’on désigne sous le nom de « médiévalisme », de Walter Scott à Umberto Eco, de l’Allemagne au Japon en passant par la Turquie et l’Afrique, des romans historiques aux films et séries de fantasy, sans oublier les jeux vidéo, les jeux de rôle, la bande dessinée, la peinture, les fêtes médiévales, la musique et la poésie…

Un bréviaire indispensable pour explorer les mille métamorphoses de ce temps lointain qui obsède notre imaginaire contemporain.

Cet ouvrage réunit 72 contributeurs et contributrices sous la direction d’Anne Besson, directrice du Dictionnaire de la fantasy (Vendémiaire, 2018), William Blanc, auteur du Roi Arthur, un mythe contemporain (Libertalia, 2016) et de Vincent Ferré, directeur du volume Médiévalisme. Modernité du Moyen Âge (2010).

Continuer la lecture de Parution : Dictionnaire du Moyen Âge imaginaire. Le médiévalisme, hier et aujourd’hui (dir. A. Besson, W. Blanc et V. Ferré)

Appel à contributions : Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter (séminaire “Modernités médiévales”, en ligne)

Appel à propositions pour le séminaire 2022-2023 de l’association « Modernités médiévales » : Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter

Date limite d’envoi des propositions : 10 septembre 2022

Date des réponses du comité scientifique : 20 septembre 2022

Le séminaire « Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter » de l’association « Modernités médiévales » s’intéressera en 2022-2023 aux usages humoristiques associés à la période médiévale et à son imaginaire au fil de l’histoire.

On voit en effet se développer aujourd’hui un humour médiévaliste, et s’il a déjà été étudié sur son versant audiovisuel, c’est par exemple moins le cas pour ses déclinaisons sur les médias numériques ou sur les réseaux sociaux, qui se sont en particulier fait remarquer en France durant la période très incertaine des débuts du COVID. L’on y revisite aussi bien les enluminures (Simon de Thuillières) et la langue médiévale pour commenter l’actualité (compte Twitter @Jehan le Brave) que des tubes des années 80 dans le sillage du « bardcore », avec des exemples comme Hildegard Von Binglin ou Maître Frelon (« Elle a les yeux arquebuse »). Le jeu sur un faux ancien français, expérimental et potache, reposant surtout sur la réinvention lexicale, serait une sorte de retour aux sources fantasmé en même temps peut-être qu’une forme de parade (aux deux sens du terme : résistance et ostentation) au franglais, au globish… 

Cette nouvelle sociabilité et ces pratiques humoristiques contemporaines en lien avec le médiéval nous invitent à nous demander avec Michèle Gally, dans son dernier ouvrage, A la croisée des temps. Les avatars littéraires du Moyen Âge, « quelle représentation du passé (et ce qu’il contribue à en construire) et aussi quel souci le geste de remonter au Moyen Âge – et non à une autre époque – engagent chez nos contemporains » (CNRS Editions, 2022, p. 189). Rit-on du Moyen Âge ou des représentations et visages qu’on lui prête ? Les temps épidémiques sont-ils à l’origine de rapprochements ? Rit-on avec le Moyen Âge, contre lui ? A côté ou en opposition à lui ? Cette recréation témoignerait peut-être aussi de « l’attitude inquiète vis-à-vis du présent et de l’avenir », souligne ainsi Michèle Gally (p. 191).

Continuer la lecture de Appel à contributions : Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter (séminaire “Modernités médiévales”, en ligne)

Appel à contributions : Mythical Pasts, Fantasy Futures (Getty Museum et Haggerty Museum, en ligne)

Mythical Pasts, Fantasy Futures: The Middle Ages in Modern Visual Culture

A Digital Symposium co-organized by the J. Paul Getty Museum and the Haggerty Museum of Art September 8th and 9th, 2022

Échéance des propositions : 15 avril 2022

This virtual symposium will bring together an interdisciplinary group of academics and museum professionals working on the broad topic of how the Middle Ages appears in the contemporary imagination, and the legacies of medieval-inspired aesthetics in a wide variety of artistic traditions and media. The rise of modern fantasy visual culture is closely tied to the renewed interest in the medieval past that emerged in the late eighteenth century and which is ongoing today. Medievalisms pervade modern fantasy, illuminating not only the complex receptions of the Middle Ages when subjected to new modes of inquiry, but also the challenges and anxieties that coincided with what is broadly conceived as “modernity.”
The visual and conceptual relationships between modern fantasy and medievalisms has become an urgent subject in a variety of cultural studies disciplines and constitute key points of departure in the two exhibitions that frame this symposium: The Fantasy of the Middle Ages (The Getty Center, June 21–September 11, 2022) and J. R. R. Tolkien: The Art of the Manuscript (Haggerty Museum of Art, August 19–December 12, 2022). While much of the scholarly work on this topic has been focused on literary uses of medieval tropes, this symposium presents an opportunity to reframe the conversation in terms of the visual and especially engage issues of popular culture.

The symposium organizers seek submissions in two different categories: Conference Papers and Lightning Talks. We welcome proposals from scholars, museum professionals, graduate students, and independent researchers. 

Continuer la lecture de Appel à contributions : Mythical Pasts, Fantasy Futures (Getty Museum et Haggerty Museum, en ligne)

Appel à contributions : Humour et Moyen Age, de Rabelais à Twitter (séminaire en ligne)

Appel à propositions pour le séminaire 2022 de l’association « Modernités médiévales » : Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter

Date limite d’envoi des propositions : 20 février 2022

Date des réponses du comité scientifique : 28 février 2022

Le séminaire « Humour et Moyen Âge, de Rabelais à Twitter » de l’association « Modernités médiévales » s’intéressera en 2022 aux usages humoristiques de la période médiévale et de son imaginaire.

Si l’humour médiévaliste de certaines œuvres, notamment audiovisuelles, a déjà été largement étudié1, d’autres aspects de l’utilisation du Moyen Âge à des fins humoristiques restent encore à explorer plus en détail. Les propositions pourront en particulier étudier les spécificités comiques de l’utilisation du Moyen Âge, tantôt trivial, tantôt macabre, de François Rabelais à Jean Teulé, mais aussi absurde ou coloré, comme dans de nombreuses productions médiévalistes pour la jeunesse. Parmi de nombreuses approches possibles, il pourra également être question du détournement des enluminures médiévales via des visuels cinématographiques2 ou des memes, comme le propose le générateur MedievalMemes.org.

Bien évidemment, les jeunes chercheur.se.s sont également invité.e.s à participer à ce séminaire.

Le séminaire se déroulera en ligne au printemps 2022, et pourra être prolongé à l’automne 2022

Lundi 4 avril, 17h-19h : Séminaire 1

Mercredi 4 mai, 17h-19h : Séminaire 2

Jeudi 2 juin, 16h-19h : Séminaire 3 et assemblée générale de « Modernités médiévales »

Les propositions de communication, composées d’un titre et d’un résumé d’environ 1500 signes, et accompagnée d’une brève notice bio-bibliographique, seront envoyées pour le 20 février 2022 aux adresses suivantes : modernitesmedievales@gmail.com et annebesson@free.fr

  1. Voir entre autres Lucy Mazdon, France on Film. Reflections on Popular French cinema, Londres, Wallflower, 2001 ;Justine Breton, Monty Python : Sacré Graal !, Paris, Vendémiaire, 2021 ; Clément Pélissier, Explorer Kaamelott. Les dessous de la table ronde, Paris, Third Éditions, 2021. []
  2. Simon De Thuillières, Le Codex, 2021. []

Appel à contributions : Sérialités narratives : pour une approche décloisonnée des fictions au long cours (Université de Genève)

Colloque international : Sérialités narratives : pour une approche décloisonnée des fictions au long cours

les 26-27-28 janvier 2023

Université de Genève

Échéance des propositions : 31 mars 2022

Contexte scientifique

Le projet de recherche « Canoniser les Sept Sages » (C7S) porte sur une ample somme romanesque médiévale, le Cycle des sept sages de Rome. Composé de manière cumulative au cours du XIIIe s., le C7S développe l’univers romanesque du roman-souche par un mouvement de constante amplification qui repose notamment sur le déploiement de la chronique fictive d’une lignée d’empereurs de Rome et de Constantinople, descendants du sage Caton. Considéré du point de vue de la culture médiévale, le Roman des Sept Sages est un classique littéraire. Cependant, la construction contemporaine du canon de la littérature médiévale a contribué à marginaliser cet univers narratif riche et complexe. 

Principes directeurs du colloque

Dans l’optique de « canoniser les Sept sages », notre groupe de recherche se propose de rendre au C7S sa place parmi les grands cycles narratifs médiévaux. Ces œuvres romanesques de grande envergure sont fondées sur un principe d’amplification potentiellement infini, fait d’agrégats narratifs, de greffes textuelles et/ou d’inventions rétrospectives. Les « ambages » du Livre de Lancelot font depuis longtemps l’admiration de ses lecteurs, de Dante à Roubaud, et la connaissance des grands cycles romanesques (Perceforest et Guiron le courtois) a connu un important renouvellement depuis une décennie, ouvrant la voie à de nombreux travaux sur la notion d’écriture sérielle. 

En proposant la tenue d’un colloque sur les sérialités comme phénomène culturel dans une perspective de littérature globale, au début de l’année 2023 à l’Université de Genève, nous souhaitons confronter les principes méthodologiques qui sont les nôtres avec la critique et la théorie contemporaine portant sur les fictions sérielles. Il s’agit de consolider la réflexion sur les procédures d’amplification narrative en l’inscrivant dans le cadre plus vaste de la création sérielle comme phénomène transhistorique. Des Mille et une nuits à Harry Potter, du Perceforest à Stars Wars, les fictions sérielles procèdent par réduplication, réappropriation, enchâssement, emprunts, parodies, réécritures. Les notions contemporaines de transfictionnalité, de polytextualité, trans- et inter-médialité trouvent leur pertinence pour l’étude de tout type de fictions longues. Nous souhaitons rassembler des théoriciens du récit et des créateurs de fictions sérielles dans différents types de media (bande dessinée, cinéma, télévision). Le colloque visera à favoriser les échanges entre praticiens et critiques, entre spécialistes de la fiction contemporaine, médiévistes et historiens de la littérature moderne dans le but de promouvoir une approche décloisonnée de la complexité narrative et des outils conceptuels forgés pour en rendre compte.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Sérialités narratives : pour une approche décloisonnée des fictions au long cours (Université de Genève)

Appel à communications : Dantastique ! Images et imaginaires dantesques dans la culture populaire, entre « rêve médiéval » et société de consommation (Université de Florence)

Appel à communications : Dantastique ! Images et imaginaires dantesques dans la culture populaire, entre « rêve médiéval » et société de consommation

20-21 janvier 2022

Université de Florence 

Échéance des propositions : 30 août 2021

Nous sommes heureux d’annoncer que le projet ANR DHAF (Dante hier et aujourd’hui en France), le World Languages and Cultures Department de la Elon University, l’Université Grenoble Alpes, l’Université de Florence, l’Institut Français de Florence, et l’Accademia Europea di Firenze organisent un colloque international sur la thématique de l’imaginaire dantesque dans la culture populaire. Le colloque se tiendra auprès de l’Accademia Europea di Firenze, de l’Institut Français et de l’Università di Firenze les 20 et 21 janvier 2022.

Les communications pourront être présentées en anglais, français ou italien. Outre les communications   sélectionnées par le comité scientifique sur la base des réponses au présent appel, nous avons le plaisir d’annoncer que le colloque prévoit la participation des conférenciers invités suivants :

  • Elizabeth Coggeshall (Florida State University) et Arielle Saiber (Bowdoin College)
  • Francesca Roversi Monaco (Università di Bologna)
  • Stefano Lazzarin (Université Jean Monnet, Saint-Étienne)

Continuer la lecture de Appel à communications : Dantastique ! Images et imaginaires dantesques dans la culture populaire, entre « rêve médiéval » et société de consommation (Université de Florence)

Colloque : “Arthur Transmédial”

Colloque international « Arthur transmédial : la légende du roi Arthur entre cinéma, séries, bande dessinée, musique et jeux »

Organisé par Brigitte Friant-Kessler et Emanuele Arioli, enseignants-chercheurs à l’Université Polytechnique Hauts-de-France (Valenciennes), en distanciel, les 12 et 13 novembre 2020.

Le lien pour assister au colloque, accessible à toutes et à tous, les 12 et 13 novembre :

https://bbb.uphf.fr/b/ari-e5l-6wx-wwx

La légende du roi Arthur a connu un renouveau grâce au succès des nouveaux médias et à la culture de masse. Très populaire jusqu’au XVIe siècle, d’abord dans les manuscrits médiévaux puis dans les imprimés de la Renaissance, elle s’est partiellement éclipsée aux XVIIe-XVIIIe siècles avant de connaître un nouvel essor à partir du XIXe. Aux XIXe-XXesiècles, les réécritures modernes se multiplient et les sources médiévales – les romans en vers de Chrétien de Troyes (XIIesiècle) ainsi que les romans en prose du XIIIe siècle (Petit Cycle de Robert de Boron, Cycle VulgateTristan en prosePerlesvaus…) – redeviennent accessibles grâce aux éditions savantes. Aujourd’hui, cette légende, résolument « transmédiale », circule aussi bien dans le cinéma, les séries télévisées, les bandes dessinées, que dans la musique et même l’univers des jeux.

Ce colloque vise à interroger le processus de transmédialité à l’œuvre dans les productions liées à la légende du roi Arthur, les mécanismes de « migration » qu’impliquent ces transpositions à d’autres médias, les manières dont ces vieilles histoires dialoguent avec le monde contemporain. On pourra s’intéresser notamment, mais pas exclusivement, au destin transmédial de certains héros arthuriens – comme Arthur, Merlin, Guenièvre, la fée Morgane, la Dame du Lac, Perceval, Lancelot – ou de certains thèmes ou éléments emblématiques du mythe, tels que la quête du Graal, les guerres livrées par le roi Arthur, le parcours initiatique de chaque chevalier, les figures féminines de la légende. Comment s’est opérée l’émergence et comment évaluer la persistance de créations que l’on pourrait qualifier de « para-arthuriennes » ?                               Continuer la lecture de Colloque : “Arthur Transmédial”

Parution : Fantasy Art and Studies 7, “Arthurian Fantasy/Fantasy arthurienne”

La légende arthurienne demeure l’une des principales sources d’inspiration de la Fantasy, de T.H. White à la série Merlin de la BBC, en passant par Marion Zimmer Bradley. Ce 7ème numéro de Fantasy Art and Studies met en évidence tout ce que la Fantasy doit à la matière arthurienne et tout le potentiel créatif que les personnages, motifs et thèmes du Moyen Âge possèdent encore aujourd’hui.

Continuer la lecture de Parution : Fantasy Art and Studies 7, “Arthurian Fantasy/Fantasy arthurienne”

Parution : Kaamelott et l’histoire

Kaamelott, un livre d’histoire, Justine Breton et Florian Besson (dir.), éditions Vendémiaire, 2018

 

Le Graal pourrait-il être un bocal à anchois ? Comment Perceval connaît-il la Poétique d’Aristote ? Merlin tient-il du démon ou de la pucelle ? Les règles du sloubi seraient-elles inspirées de celles du trut ? Les dragons étaient-ils des anguilles ? Recrutait-on les chevaliers à la taverne ? Pourquoi le casque du Viking est-il cornu ? S’est-on rendu compte à Kaamelott que l’empire romain avait pris fin ?

La série télévisée Kaamelott qui met en scène le roi Arthur et les chevaliers de la Table Ronde a marqué le public par son humour décapant, ses personnages loufoques et ses répliques devenues cultes. Mais faut-il prendre au sérieux la façon dont elle réécrit aussi bien la légende arthurienne qu’une période historique charnière, entre Antiquité tardive et Moyen Âge ? C’est le pari qu’a fait une équipe de jeunes chercheurs : montrer que, au-delà des anachronismes qui font toute la saveur de la série, Kaamelott produit un discours riche d’enseignement. Tant il est vrai que chaque génération réactualise ses mythes, les parodiant ou les réinventant Continuer la lecture de Parution : Kaamelott et l’histoire