Archives par mot-clé : médias

Appel à communications : Public(s) et Illustration(s) jeunesse(s) : regards, pratiques et perspectives (Moulins)

Public(s) et Illustration(s) jeunesse(s) : regards, pratiques et perspectives.

17 et 18 octobre 2024

Musée de l’Illustration Jeunesse à Moulins

Date d’échéance : 15 juin 2024

Colloque organisé par Cyril Devès (Historien de l’art, coordinateur scientifique du CRHI, Ecole Emile Cohl et directeur de Mnémos’Arts) et Emmanuelle Martinat-Dupré (responsable scientifique du mij, Moulins).

Texte de l’appel :

Résonances scientifiques de l’illustration jeunesse

Première édition – Quand l’illustration jeunesse rencontre ses publics.

Le musée de l’illustration jeunesse (mij), patrimoine du Conseil départemental de l’Allier, lance sa première édition des Résonances scientifiques et rencontres de l’illustration jeunesse, les 17 et 18 octobre 2024. C’est l’occasion pour le musée de proposer un colloque dont le propos vise à faire un état des lieux de l’illustration jeunesse. Quoi de mieux pour lancer un événement qui se veut pérenne et bisannuel que de s’attarder sur les premiers concernés, le public. C’est pour lui que l’illustrateur illustre, l’auteur écrit et que l’éditeur édite. Un constat évident mais qui n’est pas sans poser des questions. L’emploi du singulier pour « Illustration jeunesse » ne met-il pas à mal ce domaine de création ? Ne devient-elle pas une expression « fourre-tout », voire restrictive ? Ne serait-il pas préférable d’en préférer son pluriel, plus à même de répondre à ses lecteurs. Pour preuve, la typologie du public est vaste et implique une multiplicité de l’image. Continuer la lecture de Appel à communications : Public(s) et Illustration(s) jeunesse(s) : regards, pratiques et perspectives (Moulins)

Festival Plumes de Presse 2024 (Montpellier)

Festival Plumes de Presse – Journalisme, enquêtes et littérature

15 au 17 mai 2024

Saint-Charles, place Albert Ier – Université Paul -Valéry Montpellier 3

Organisé par Marie-Ève Thérenty (Université Paul Valéry Montpellier3, RIRRA21, IUF) avec Amélie Chabrier (Université de Nîmes, RIRRA21) pour la partie exposition et les activités ludiques et Christine Marcandier (Université Aix-Marseille et Seuil), Nicolas Le Flahec (Université de Bordeaux) et Adeline Wrona (Celsa, Paris-Sorbonne) pour la partie rencontres.

Présentation

Depuis une dizaine d’années, les rentrées littéraires sont marquées par des ouvrages d’écrivains-journalistes ou de journalistes-écrivains et par des prix littéraires attribués à des écrivains-journalistes. La littérature française s’ouvre de plus en plus à un genre littéraire qui semblait l’apanage des États-Unis : la non-fiction. Parallèlement la presse écrite, entrée en crise au moins depuis le développement d’internet, cherche une légitimité dans de nouvelles écritures. Enfin, en France, sont apparus aussi bien du côté de la presse, de la production éditoriale que du web, des dispositifs hybrides se rattachant à la fois à la littérature et à l’information : des mooks, des sites de journalisme narratif, des maisons d’édition…

C’est à ces phénomènes et à d’autres qui font bouger la frontière depuis longtemps poreuse entre journalisme et littérature que se consacre le festival Plumes de presse, à travers des expositions, des rencontres, des activités ludiques, des dédicaces, des conférences.

Partenaires : Université Paul-Valéry Montpellier 3, La Comédie du livre-10 jours en mai, RIRRA21, Unîmes, Institut Universitaire de France, ANR Polarisation, Libération, Sauramps.

Consulter le programme du Festival Plumes de Presse 2024

Appel : Multiverse Convention

18 octobre 2024, Peachtree City (Etats-Unis)
Date limite de soumission : 30 juin 2025

Multiverse Convention was formed from our belief that great stories don’t only come from the books and  comics we love to read. Each fan is their own universe as well, with their own unique story to tell. Added  together, these infinite stories create the Multiverse of modern fandom. 

This Multiverse also informs the creation of works of speculative fiction, a body of work encompassing every  imaginable academic field. In this light, we seek to create a multidisciplinary academic program that will  showcase the innumerable ways speculative fiction is inspired by various branches of academia. 

Continuer la lecture de Appel : Multiverse Convention

Appel à contributions : Gothic Technologies (revue Between)

Gothic Technologies

Revue Between XV.29 (mai 2025)

Date d’échéance : 30 septembre 2024

Sous la direction d’ Anna Chiara Corradino (University of Potsdam), Massimo Fusillo (Scuola Normale Superiore), et Marco Malvestio (University of Padua).

Texte de l’appel :

Historically, there has been a profound connection between the Gothic and technology: first, because of the Gothic’s ability to theorize its risks and ambiguities (as in Mary Wollstonecraft Shelley’s seminal Frankenstein, 1818); and second, because it is through up-to-date technological solutions that the Gothic began to populate the stage, initially in the form of dramas (as in Matthew Lewis’s The Castle Spectre, 1797) and later in popular shows like phantasmagorias. Moreover, the emergence of new communication technologies, such as the telegraph, the radio, and the telephone, is strictly tied to the development of spiritualism, and thus to contemporary manifestations of the ghost story genre. Continuer la lecture de Appel à contributions : Gothic Technologies (revue Between)

Appel à contributions : Intelligences artificielles, écrans, et réseaux dans la littérature et les médias de science-fiction pour la jeunesse

Intelligences artificielles, écrans, et réseaux dans la littérature et les médias de science-fiction pour la jeunesse

Date d’échéance : 01 juin 2024.

Texte de l’appel : 

Dans le cadre du colloque “Intelligences artificielles, écrans, et réseaux dans la littérature et les médias de science-fiction pour la jeunesse” organisé par M. Emmanuel Buzay et Mme Julie Roy à l’Université de Massachusetts à Amherst les 26 et 27 octobre 2023 en vue de la publication d’une anthologie aux éditions Artois Presse Université, un appel à contributions est lancé pour 2024.

Lorsque le média devient sujet de l’œuvre, la science-fiction se veut champ d’exploration des ambitions les plus folles d’avancées technologiques tout comme des inquiétudes les plus pressantes sur un futur « sous surveillance ». De la réalité virtuelle et augmentée aux réseaux sociaux, en passant par l’intelligence artificielle, les écrans et technologies sont de plus en plus utilisés comme dispositifs d’intrigue dans la SF pour la jeunesse. Dans de nombreux livres, séries, ou jeux vidéos de science-fiction jeunesse, les écrans sont utilisés comme un moyen de communication, de divertissement et de contrôle. Les personnages peuvent se connecter à des réseaux virtuels, naviguer sur des sites web futuristes et utiliser des hologrammes pour communiquer avec d’autres personnes. Continuer la lecture de Appel à contributions : Intelligences artificielles, écrans, et réseaux dans la littérature et les médias de science-fiction pour la jeunesse

Call for papers : Small Screen Food: American Identity Through a Culinary Televisual Lens

Proposals (500 words): March 15, 2024
Completed Chapters (7,000 words): August 15, 2024

Salman Rushdie characterized the serial television show “as the novelistic medium of the 21st century,” signifying its emerging importance and elevating its status to a realm traditionally occupied by novels. This shift, propelled by technological advancements and new patterns in media consumption like streaming and binge-watching, highlights televisions’ artistic and cultural importance. Rushdie’s view acknowledges television series as valuable cultural artifacts of considerable artistic depth and cultural weight.

Small Screen Food invites scholars in a variety of fields to contribute to an interdisciplinary volume of essays examining the art of serial television. In Television Studies, scholars engage in a nuanced examination of television as a unique cultural medium. This field goes beyond mere content analysis, employing diverse methodologies to probe television’s influence on societal narratives, cultural norms, and individual identities. Scholars in television studies explore television’s reflection and influence on cultural and social values, considering its role in shaping public consciousness and serving as a platform for ideological discourse. Within this scope, the portrayal of food on small screen reveals myriad ways culinary representations in television series both mirror and shape cultural identities and social dynamics. Rushdie’s comparison of TV series to novels opens pathways for Literary Studies to use the analytical tools and theories of the field to interrogate the genre as long form fiction, giving attention to narrative strategies and structures. This volume also intersects intentionally with the field of food studies, a discipline that delves into the complex interplay between food, culture, and identity. This field of scholarly inquiry examines how food practices and preferences transcend mere sustenance, serving as carriers of cultural heritage, expressions of social status, ethical beliefs, and personal values/ideological commitments. Investigating these aspects, food studies scholars investigate food as a potent symbol of both personal identity formation and cultural expression.

Continuer la lecture de Call for papers : Small Screen Food: American Identity Through a Culinary Televisual Lens

Appel à communications : Wings of Ink: Manifestations of Fantasy in Literature, International conference

 

Wings of Ink : Manifestations of Fantasy in Literature

Lundi 13 et mardi 14 mai 2024

Facultad de Filología, Universidad Complutense de Madrid

Echéance des propositions : 15 février 2024

Literature has always found its most fruitful and unrestrained source of creativity in fantasy. When imagination runs wild and boundless, it creates fresh and wild ideas that are not limited by the realism that prevails in other subgenres, which sometimes ends up stifling creativity. Many novels, short stories and poems are filled with fantasy: castles in the sky, dragon riders, warrior princesses, mysterious gates to imaginary worlds, swordsmen, sorceresses, and all manner of mythical creatures. Since the dawn of time, dreamers everywhere have found fantasy in the form of myths, fairy tales and superstitions. Even when reason seemed to prevail in a society increasingly obsessed with science, fantasy found its place in literature. During the 19th century, hundreds of traditions that had been forgotten for decades were rediscovered. The 20th century, for its part, witnessed the revival of those imaginaries in the form of important and famous books: The Lord of the Rings, The Chronicles of Narnia, The Neverending Story, The Books of Earthsea, Harry Potter, etc. These stories defied reality and resulted in the creation of new identities and worlds. Today, their heritage has given rise to a whole literary genre that never ceases to inspire new plots. From fairy tales and epic poems, fantasy has evolved in many directions, seeking new ways of dreaming and creating that fit the taste of 21st-century readers: dragons no longer destroy cities nor kidnap princesses, but are ridden by brave heroes; princesses do not wait for their Prince Charming, but escape their prisons by themselves; knights wear clothes from faraway lands which differ largely from the garments of medieval Europe.

The purpose of this interdisciplinary conference is to encourage a debate, both from a theoretical and comparative perspective, about fantasy in 21st-century literature as the heir of a canon and the promoter of new stories. Generally speaking, the goal is to spark a debate about the current situation of Fantasy and its new forms of expression, both in literature and in other media, and in contrast with other artistic expressions. We wish to stimulate a discussion between tradition and change where every young researcher who wants to delve into this genre can take part and find new approaches and perspectives. 

Appel à communications : Vandalizing the Classics: Subversion, Parody and Satire in Video Game Adaptations of Literature – GamesLit 2024 (Université de Rouen)

Games and Literary Theory 2024 Conference (GamesLit) : « Vandalizing the Classics: Subversion, Parody and Satire in Video Game Adaptations of Literature »

16 et 17 mai 2024

Université de Rouen

Date d’échéance : 1er mars 2024 repoussée au 8 mars 2024

Organisé par Laura Goudet (Université de Rouen & IUF) et Clément Personnic (Montreal University)

Texte de l’appel

This year’s Games and Literary Theory conference (16th-17th of May, 2024 – Rouen, France) wishes to bring light on the phenomenon of adaptation by the particular lens of subversion, parody and satire. From sports like soccer transposed into games and games implemented into computer games like chess (Juul 2005, p. 49, Maiore 2023) to movie adaptations that started an important synergy between the cinema and video game industry (Blanchet 2009), games as adaptation have been an ongoing topic of interest in the field of (video) games research. For this conference, we want to explore how classic works of literature have been adapted into games with a specific focus on playful irreverence. In what ways do game adaptations of literary texts ‘speak back’ to their source material? When and why are they deferential and when and why are they disruptive? Is subversion and parody always intentional, or is it sometimes an unintended side-effect of adapting a ‘serious’ medium into a ‘playful’ medium? Equally, we are interested in literary adaptations of games – how do these written works ‘take liberties’ with their ludic intertexts?

Continuer la lecture de Appel à communications : Vandalizing the Classics: Subversion, Parody and Satire in Video Game Adaptations of Literature – GamesLit 2024 (Université de Rouen)

Appel à communications : L’intelligence imaginaire : enjeux esthétiques des IA (cinéma et arts visuels)

L’intelligence imaginaire : enjeux esthétiques des IA (cinéma et arts visuels)

 14 mars 2024

Quai des Savoirs (Toulouse)

Date d’échéance : 20 janvier 2024

Journée d’études organisée par Camille Prunet (Maitre de conférences en théorie de l’art, Université Toulouse Jean Jaurès) & Vincent Souladié (Maître de conférences en histoire et esthétique du cinéma, Université Toulouse Jean Jaurès).

Texte de l’appel :

À partir du 2 février 2024 à Toulouse, le présente sa nouvelle exposition « IA, double je », à l’occasion de laquelle La Cinémathèque de Toulouse propose de janvier à mars une rétrospective de films sur le sujet. Associée à ces manifestations scientifiques et culturelles, cette journée d’études s’intéressera précisément aux « imaginaires esthétiques » des intelligences artificielles dans le cinéma et les arts visuels, c’est-à-dire aux représentations qu’elles suscitent et génèrent, aux modalisations artistiques de leur système perceptif et énonciatif, à l’épistémologie du vrai et du faux induit par leurs images.

Les intelligences artificielles sont impliquées de manière exponentielle dans les activités de secteurs très variés de l’industrie, du commerce, de l’éducation, de la culture, ou des arts. L’amplitude des champs sur lesquels elles peuvent agir pose la question des niveaux de relation au monde concernés par leur assistance virtuelle. Continuer la lecture de Appel à communications : L’intelligence imaginaire : enjeux esthétiques des IA (cinéma et arts visuels)

Appel à communications : Dire le vrai dans la culture médiatique, XIXe – XXIe s. (Paris)

 

 

 

 

Dire le vrai dans la culture médiatique (XIXe – XXIe siècles)

3 et 4 octobre

Paris

Date d’échéance : 15 mars 2024

Colloque international organisé par : GRIPIC (CELSA, Sorbonne Université, Paris), Chaire de journalisme scientifique Bell (Université Laval, Québec) et Médias 19 (Université aval).

Texte de l’appel :

L’époque contemporaine est marquée par une inflation des discours, des dispositifs, des polémiques autour des notions de « vrai » et de « faux ». « Fake news », « théories du complot », « post-vérité », « faits alternatifs », « infodémie », mensonges, aveux, fact checking, etc. sont autant de termes qui peuplent la vie sociale, politique et économique des sociétés contemporaines, et leur ampleur est amplifiée par l’intense circulation médiatique et numérique dont ils sont l’objet, au point d’être considérés comme un problème public à l’échelle transnationale (Pereira et Paz García, 2021). À tel point que la « vérité » semble sans cesse se dérober, comme si elle était désormais introuvable. La science elle-même, qui obéit pourtant à des règles et des normes de production du vrai, n’échappe pas au phénomène, en témoignent les nombreuses polémiques autour de la crise sanitaire mondiale de la Covid et des changements climatiques. Continuer la lecture de Appel à communications : Dire le vrai dans la culture médiatique, XIXe – XXIe s. (Paris)