Archives par mot-clé : médias

Baroni, R. & C. Gunti, (dir.) (2020), Introduction à l’étude des cultures numériques. La transition numérique des médias, Paris, Armand Colin.

Notre culture est entrée il y a près de 50 ans dans l’ère numérique. Transformant ses techniques de production, ses canaux de diffusion et ses modes de consommation, cette évolution a notamment redécoupé les frontières traditionnelles des arts et des médias. Premier ouvrage en français offrant un aussi vaste panorama de la mutation des productions artistiques depuis l’arrivée des technologies numériques, cette introduction à l’étude des cultures numériques est une synthèse qui vise non seulement à retracer l’évolution spécifique de différents médias (littérature, théâtre, bande dessinée, photographie, cinéma, télévision et jeux vidéo), mais aussi à envisager le phénomène de la convergence médiatique. Il s’agit enfin d’offrir un aperçu des principaux paradigmes (transfictionnalité, remédiatisation, interactivité, immersion, effets spéciaux, etc.) liés à l’essor des cultures numériques et de leur impact sur les formes narratives et fictionnelles, l’enseignement et la critique. Chaque chapitre est une porte d’entrée sur une problématique historique ou théorique très générale, tout en permettant un approfondissement ultérieur par le renvoi à une riche bibliographie.

URL de l’éditeur: https://www.armand-colin.com/introduction-letude-des-cultures-numeriques-la-transition-numerique-des-medias-9782200627980
Continuer la lecture de

Appel à contribution : Le détour de l’événement au prisme du journalisme

Appel à contributions pour un dossier de Communication, Revue du département d’information et de communication de l’Université Laval

Le détour de l’événement au prisme du journalisme

VOLUME 38/1

Numéro thématique coordonné par Gloria AWAD (Université d’Artois) et Nicolas PELISSIER (Université Côte d’Azur)

Date limite d’envoi des propositions : 20 avril 2020

Crise, risque, catastrophe, urgence, scandale, affaire, fait divers, guerre, conflit, fait politique, fait de société, acte terroriste, cérémonie, fête, exposition … autant de catégories invoquées, tant par la couverture journalistique dont ils font l’objet que par leurs différentes parties prenantes, pour nommer ce qui arrive. Ces catégories se caractérisent par leur porosité du fait de leur inscription dans la catégorie matricielle de l’événement.

L’événement en tant que catégorie analytique constitue un objet d’étude classique pour les sciences humaines et sociales, qu’il s’agisse de la philosophie, de l’histoire, de la sociologie ou de la psychologie, ainsi que pour les sciences du langage. L’irruption du nouveau, à quoi l’événement nous confronte, a trait à la fois au monde humain, à l’action humaine et à la communication humaine. L’événementialité est à la fois « un mode d’être » de ce qui arrive et de ce que nous faisons arriver par des modalités sociotechniques d’avènement dans des espaces de visibilité et des réalités. Continuer la lecture de Appel à contribution : Le détour de l’événement au prisme du journalisme

Call for Abstracts – Through a Glass Darkly: European History and Politics in Contemporary Crime Narratives

By DETECt Project

Edited by Monica Dall’Asta, Jacques Migozzi, Federico Pagello, Andrew Pepper

To talk about the crime genre—as opposed to detective or spy or noir fiction—is to recognise the comprehensiveness of a category that speaks to and contains multiple sub-genres and forms (Ascari, 2007). In this volume, we want to uncover the ways in which the crime genre, in all of its multiple guises, forms and media/transmedia developments, has investigated and interrogated the concealed histories and political underpinnings of national and supranational societies and institutions in Europe, particularly after the fall of the Berlin Wall in 1989.

Continuer la lecture de Call for Abstracts – Through a Glass Darkly: European History and Politics in Contemporary Crime Narratives

Parution : DIGITAL REASON

Digital Reason. A Guide to Meaning, Medium and Community in a Modern World

Jan Baetens, Ortwin de Graef, and Silvana Mandolessi, Leuven University Press

  • Introductory and user-friendly textbook for scholars and students in the humanities
  • Multidisciplinary approach to digital culture
  • Cross-fertilization of three major perspectives: history of ideas, art, identity and memory studies
  • Includes a wide selection of examples and case studies with many suggestions for advanced study and reading

Continuer la lecture de Parution : DIGITAL REASON

Appel à contributions : Communication & Management N° 3/2020

Le Storytelling, le récit entre construction et atomisation de
l’image et du discours

Limite de réception des propositions (3000 signes) 3 février 2020

Entendu communément comme l’art de raconter des histoires, comme type spécifique de récit évocateur ou de mise en scène d’un message, ou technique narrative, le storytelling se caractérise également par un flou, signe d’une instabilité tant dans sa forme que dans les contenus qu’il véhicule. Christian Salmon, qui a introduit la notion dans le grand public prédisait dans son dernier ouvrage, L’Ère du clash (2019), la fin du storytelling. Et pourtant, les analyses des campagnes de diverses institutions ou des discours politiques font montre d’une large utilisation de cette communication narrative.
(…)

Ce numéro de revue s’inscrit dans la volonté de prendre en considération, au-delà de l’analysedes contenus et des dispositifs techniques, les discours qui les accompagnent, les pratiques qui les sous-tendent, mais également la relation qu’ils créent avec le public par le biais d’un contrat de communication (Charaudeau) ou d’un contrat de lecture (Verón). Divers terrains et champs en ligne, et hors ligne, sont attendus dans ce numéro thématique : la communication des organisations, la communication politique et publique, les narrations médiatiques…

Continuer la lecture de Appel à contributions : Communication & Management N° 3/2020

Nineteenth-Century Transmedia Practices

Type: Call for Papers
Date: January 30, 2020 to February 1, 2020
Subject Fields: Popular Culture Studies, Journalism and Media Studies, Literature, Cultural History / Studies, Art, Art History & Visual Studies
 

CFP, International Symposium: “Nineteenth-Century Transmedia Practices”

30th January – 1st February 2020

University of Vienna, Austria

Organizers: Univ.-Prof. Dr. Monika Pietrzak-Franger (University of Vienna, Austria) and Prof. Dr. Christina Meyer (FU Berlin, Germany)

The notion that media content can proliferate and that consumption practices converge has given rise to a host of fascinating research projects in and outside of academia in the past years. Next to pedagogy, literary and cultural studies, such disciplines as economics, film and media studies along with legal studies have begun to trace, analyze and interpret various patterns and practices of transmediality. Simultaneously, numerous (globally operating) transmedia consulting companies began to invest in transmediality as a central marketing strategy (M.-L. Ryan 2017). In general, scholarship on transmediality has tended to focus on contemporary participatory media practices and media convergences in a networked culture (e.g. Jenkins, Ford, and Green 2013) along with addressing various principles of storytelling (cf. H. Jenkins 2008; M. Freeman 2017, 2018; M.-L. Ryan & J.-N. Thon 2014; etc.). In the meantime, some efforts have been made to trace historical developments and cultural specificities in transmedia practices (esp. Freeman 2014, 2016), very few of these, however, went beyond the beginnings of the 20th century.

This conference aims to instead focus on the historicity of transmedia practices, with particular focus on the long nineteenth century (roughly from 1780 to 1920), a century that famously saw the birth of the mass media and brought the “frenzy of the visible” (J.-L. Comolli 1980). We understand practices not just as activities or performative acts of an individual, or a human being, but of ‘transpersonal” institutions (such as clubs, libraries, academies, advertising companies, syndicates, etc.). We thus read practices as forms and ways of actions, agency and performance that are discursive and systemic (networked) rather than as isolated acts. Moreover, the conference is interested in how specific content(s) in multiple media that stay recognizably the same dispersed across cultures in a time before digital convergence. Tracing the processes, economics and technologies involved in transmedia practices and the aesthetics of expansion and transgression in the long nineteenth century will allow for an enhanced understanding of specific configurations in the past and reconfigurations in our present moment. We are interested in contributions, both case studies that may act as models for specific developments as well as more theory-driven investigations, that address questions like:

Continuer la lecture de Nineteenth-Century Transmedia Practices

«Techno-images. Configurations visuelles et médias (XIXe-XXIe siècles)»

Journée d’études doctorales

5 novembre 2019

4 rue des Irlandais, 75005 Paris, Salle Claude Simon

La journée d’étude « Techno-images » s’interroge sur les images issues des cultures techniques et visuelles de la modernité, dans une perspective de travail héritée de l’archéologie des médias. Elle explore, au travers de huit communications, les pratiques des images institutionnelles, scientifiques, publicitaires, opérationnelles, psychotechniques dans les cultures visuelles, sur une chronologie allant du XIXe au XXIe siècles.

Si la distinction entre « images traditionnelles » (traditionelle bilder) et « images techniques » (technische bilder) est évoquée par le philosophe des médias Vilém Flusser pour décrire l’image photographique – et plus spécifiquement les images produites par des appareils techniques (apparate) – le projet « Techno-images » propose de réfléchir à la notion à la fois complémentaire et concurrentielle de « techno-image », en la replaçant dans le cadre du tournant « techno-culturel » des médias. Dans la continuité des travaux sur la « culture technique » ou « les techniques de la culture » (Kulturtechniken), apparus à partir des années 1990 dans le contexte de la Medienwissenshaft (Kittler, Siegert), notre recherche s’interroge sur les images produites par les instruments techniques et les diverses pratiques qui contribuent à définir une culture donnée. Ce projet étudie aussi les différentes formes de visualisation ou de configuration visuelle, comprises comme techniques culturelles. À cet égard, nous nous proposons de questionner la notion de « techno-image » de manière interdisciplinaire, afin d’ouvrir aux nouveaux horizons de la recherche, qui interprètent les médias comme des réseaux d’opérations, capables de reproduire, déplacer, traiter et refléter les distinctions fondamentales d’une culture.

Programme

Continuer la lecture de «Techno-images. Configurations visuelles et médias (XIXe-XXIe siècles)»

Médiamorphoses : Presse, littérature et médias, culture médiatique et communication (Pascal Durand)

Pascal DURAND est professeur ordinaire à la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège. Parmi ses publications figurent La Censure invisible (Actes Sud, 2006), Mallarmé. Du sens des formes au sens des formalités (Seuil, 2008) et Histoire de l’édition en Belgique (avec T. Habrand, Les Impressions Nouvelles, 2018).

Présentation de l’ouvrage

Anecdotique ou survoltée, l’analyse des rapports entre littérature et journalisme et, plus largement, entre culture et médias a longtemps été réservée aux historiens de la presse ou aux théoriciens de la communication. Ces rapports alimentent un nombre croissant de travaux dans le domaine des études littéraires. Objets de langage, les oeuvres étaient enfermées dans leurs propres contours. Voici qu’elles sont de plus en plus envisagées comme les produits de vastes configurations discursives, sociales et techniques, dont les variations à travers l’histoire font aussi varier leur perception et leur interprétation.

Continuer la lecture de Médiamorphoses : Presse, littérature et médias, culture médiatique et communication (Pascal Durand)

Appel à contributions pour la revue ¿Interrogations? : Penser les représentations de l’”idéal féminin” dans les médias contemporains

Revue ¿Interrogations? n° 31

Numéro coordonné par Sebastien Haissat

Clôture: 30 novembre 2019

Lien de l’appel

 

PRÉSENTATION :

Selon leurs cultures, les sociétés humaines construisent des normes qui prescrivent ce que doit être un homme ou ce que doit être une femme (Mead, 1963). D’une part, la famille, principalement les parents proches, mais aussi l’entourage social de la personne, participent à la transmission d’attitudes, de comportements et d’attentes sociales qui définissent des modèles de la féminité et de la masculinité auxquels il faudrait se conformer. Une étude de Curt Hoffman et Nancy Hurst montre que les parents ont des attentes différentes selon le sexe de l’enfant : ils souhaitent davantage que leur fils soit volontaire, travailleur, intelligent et ambitieux et que leur fille soit plutôt aimable, gentille, attirante et devienne une bonne mère (Hoffman & Hurst, 1990). D’autre part, les médias contemporains, particulièrement présents dans nos sociétés de consommation, véhiculent également des stéréotypes (Biscarrat, 2013) qui exercent une influence normative culturelle. Ainsi, la télévision, le cinéma et la presse par exemple, constituent des instances de socialisation non négligeables qui agissent dans la construction des identités de genre (Julliard, Quéméner, 2014), notamment à travers les discours qu’ils véhiculent (Courbières, 2013). Continuer la lecture de Appel à contributions pour la revue ¿Interrogations? : Penser les représentations de l’”idéal féminin” dans les médias contemporains

Parution : Verne médiatique

Guillaume Pinson et Maxime Prévost (dir.), Jules Verne et la culture médiatique. De la presse du XIXe siècle au steampunk, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. «Littérature et imaginaire contemporain», 2019.

Textes de Claire Barel-Moisan, Thomas Carrier-Lafleur, Pascal Durand, Gérard Fabre, Nicolas Gauthier, Guillaume Pinson, Maxime Prévost, Jean Rime, Mélodie Simard-Houde, Bounthavy Suvilay et Jean-Christophe Valtat.

https://www.pulaval.com/produit/jules-verne-et-la-culture-mediatique-de-la-presse-du-xixe-siecle-au-steampunk