Archives par mot-clé : médias

Nineteenth-Century Transmedia Practices

Type: Call for Papers
Date: January 30, 2020 to February 1, 2020
Subject Fields: Popular Culture Studies, Journalism and Media Studies, Literature, Cultural History / Studies, Art, Art History & Visual Studies
 

CFP, International Symposium: “Nineteenth-Century Transmedia Practices”

30th January – 1st February 2020

University of Vienna, Austria

Organizers: Univ.-Prof. Dr. Monika Pietrzak-Franger (University of Vienna, Austria) and Prof. Dr. Christina Meyer (FU Berlin, Germany)

The notion that media content can proliferate and that consumption practices converge has given rise to a host of fascinating research projects in and outside of academia in the past years. Next to pedagogy, literary and cultural studies, such disciplines as economics, film and media studies along with legal studies have begun to trace, analyze and interpret various patterns and practices of transmediality. Simultaneously, numerous (globally operating) transmedia consulting companies began to invest in transmediality as a central marketing strategy (M.-L. Ryan 2017). In general, scholarship on transmediality has tended to focus on contemporary participatory media practices and media convergences in a networked culture (e.g. Jenkins, Ford, and Green 2013) along with addressing various principles of storytelling (cf. H. Jenkins 2008; M. Freeman 2017, 2018; M.-L. Ryan & J.-N. Thon 2014; etc.). In the meantime, some efforts have been made to trace historical developments and cultural specificities in transmedia practices (esp. Freeman 2014, 2016), very few of these, however, went beyond the beginnings of the 20th century.

This conference aims to instead focus on the historicity of transmedia practices, with particular focus on the long nineteenth century (roughly from 1780 to 1920), a century that famously saw the birth of the mass media and brought the “frenzy of the visible” (J.-L. Comolli 1980). We understand practices not just as activities or performative acts of an individual, or a human being, but of ‘transpersonal” institutions (such as clubs, libraries, academies, advertising companies, syndicates, etc.). We thus read practices as forms and ways of actions, agency and performance that are discursive and systemic (networked) rather than as isolated acts. Moreover, the conference is interested in how specific content(s) in multiple media that stay recognizably the same dispersed across cultures in a time before digital convergence. Tracing the processes, economics and technologies involved in transmedia practices and the aesthetics of expansion and transgression in the long nineteenth century will allow for an enhanced understanding of specific configurations in the past and reconfigurations in our present moment. We are interested in contributions, both case studies that may act as models for specific developments as well as more theory-driven investigations, that address questions like:

Continuer la lecture de Nineteenth-Century Transmedia Practices

«Techno-images. Configurations visuelles et médias (XIXe-XXIe siècles)»

Journée d’études doctorales

5 novembre 2019

4 rue des Irlandais, 75005 Paris, Salle Claude Simon

La journée d’étude « Techno-images » s’interroge sur les images issues des cultures techniques et visuelles de la modernité, dans une perspective de travail héritée de l’archéologie des médias. Elle explore, au travers de huit communications, les pratiques des images institutionnelles, scientifiques, publicitaires, opérationnelles, psychotechniques dans les cultures visuelles, sur une chronologie allant du XIXe au XXIe siècles.

Si la distinction entre « images traditionnelles » (traditionelle bilder) et « images techniques » (technische bilder) est évoquée par le philosophe des médias Vilém Flusser pour décrire l’image photographique – et plus spécifiquement les images produites par des appareils techniques (apparate) – le projet « Techno-images » propose de réfléchir à la notion à la fois complémentaire et concurrentielle de « techno-image », en la replaçant dans le cadre du tournant « techno-culturel » des médias. Dans la continuité des travaux sur la « culture technique » ou « les techniques de la culture » (Kulturtechniken), apparus à partir des années 1990 dans le contexte de la Medienwissenshaft (Kittler, Siegert), notre recherche s’interroge sur les images produites par les instruments techniques et les diverses pratiques qui contribuent à définir une culture donnée. Ce projet étudie aussi les différentes formes de visualisation ou de configuration visuelle, comprises comme techniques culturelles. À cet égard, nous nous proposons de questionner la notion de « techno-image » de manière interdisciplinaire, afin d’ouvrir aux nouveaux horizons de la recherche, qui interprètent les médias comme des réseaux d’opérations, capables de reproduire, déplacer, traiter et refléter les distinctions fondamentales d’une culture.

Programme

Continuer la lecture de «Techno-images. Configurations visuelles et médias (XIXe-XXIe siècles)»

Médiamorphoses : Presse, littérature et médias, culture médiatique et communication (Pascal Durand)

Pascal DURAND est professeur ordinaire à la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège. Parmi ses publications figurent La Censure invisible (Actes Sud, 2006), Mallarmé. Du sens des formes au sens des formalités (Seuil, 2008) et Histoire de l’édition en Belgique (avec T. Habrand, Les Impressions Nouvelles, 2018).

Présentation de l’ouvrage

Anecdotique ou survoltée, l’analyse des rapports entre littérature et journalisme et, plus largement, entre culture et médias a longtemps été réservée aux historiens de la presse ou aux théoriciens de la communication. Ces rapports alimentent un nombre croissant de travaux dans le domaine des études littéraires. Objets de langage, les oeuvres étaient enfermées dans leurs propres contours. Voici qu’elles sont de plus en plus envisagées comme les produits de vastes configurations discursives, sociales et techniques, dont les variations à travers l’histoire font aussi varier leur perception et leur interprétation.

Continuer la lecture de Médiamorphoses : Presse, littérature et médias, culture médiatique et communication (Pascal Durand)

Appel à contributions pour la revue ¿Interrogations? : Penser les représentations de l’”idéal féminin” dans les médias contemporains

Revue ¿Interrogations? n° 31

Numéro coordonné par Sebastien Haissat

Clôture: 30 novembre 2019

Lien de l’appel

 

PRÉSENTATION :

Selon leurs cultures, les sociétés humaines construisent des normes qui prescrivent ce que doit être un homme ou ce que doit être une femme (Mead, 1963). D’une part, la famille, principalement les parents proches, mais aussi l’entourage social de la personne, participent à la transmission d’attitudes, de comportements et d’attentes sociales qui définissent des modèles de la féminité et de la masculinité auxquels il faudrait se conformer. Une étude de Curt Hoffman et Nancy Hurst montre que les parents ont des attentes différentes selon le sexe de l’enfant : ils souhaitent davantage que leur fils soit volontaire, travailleur, intelligent et ambitieux et que leur fille soit plutôt aimable, gentille, attirante et devienne une bonne mère (Hoffman & Hurst, 1990). D’autre part, les médias contemporains, particulièrement présents dans nos sociétés de consommation, véhiculent également des stéréotypes (Biscarrat, 2013) qui exercent une influence normative culturelle. Ainsi, la télévision, le cinéma et la presse par exemple, constituent des instances de socialisation non négligeables qui agissent dans la construction des identités de genre (Julliard, Quéméner, 2014), notamment à travers les discours qu’ils véhiculent (Courbières, 2013). Continuer la lecture de Appel à contributions pour la revue ¿Interrogations? : Penser les représentations de l’”idéal féminin” dans les médias contemporains

Parution : Verne médiatique

Guillaume Pinson et Maxime Prévost (dir.), Jules Verne et la culture médiatique. De la presse du XIXe siècle au steampunk, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. «Littérature et imaginaire contemporain», 2019.

Textes de Claire Barel-Moisan, Thomas Carrier-Lafleur, Pascal Durand, Gérard Fabre, Nicolas Gauthier, Guillaume Pinson, Maxime Prévost, Jean Rime, Mélodie Simard-Houde, Bounthavy Suvilay et Jean-Christophe Valtat.

https://www.pulaval.com/produit/jules-verne-et-la-culture-mediatique-de-la-presse-du-xixe-siecle-au-steampunk

Parution : Médiations Apocalyptiques

Médiations Apocalyptiques : Imag(in)ing the Apocalypse

Actes du colloque organisé par Jérémy  Cornec,  Hélène  Machinal, Monica Michlin, Elizabeth Mullen, Arnaud Regnauld et  Joanna  Thornborrow, disponibles sous forme d’ebook.

Les contributions de ce volume s’interroge notamment sur la mise en image de l’apocalypse, du désastre, et de futurs dystopiques, en questionnant par exemple les proto-films catastrophe qu’ont pu incarner les actualités filmées lors de certains événements du début du siècle ; l’esthétique de la ruine dans la littérature post-11 septembre ; ou encore les remédiations des invasions zombies.

Appel : colloque “Crack”

Colloque international EESI, Université de Poitiers et UCL
21 et 22 mars 2019 à Angoulême

La fissure ouvre une percée de lumière vers les espaces derrière les murs. Ces espaces et ces marges, lorsqu’ils sont réutilisés, donnent lieu à des créations neuves qui composent avec l’héritage géographique, technique, ou historique en réinventant les formes anciennes. Avec ce colloque nous ouvrons un discours sur la vitalité de ces marges et sur l’idée d’une nouvelle marginalité qui se réapproprie la notion d’alternatif.

Continuer la lecture de Appel : colloque “Crack”

Colloque “Frankensteins intermédiatiques”

Programme

Jeudi 18 octobre matin (9h00-12h30)

Salle Jean Borde, Maison des Sciences de l’Homme, Campus universitaire

9h00 Ouverture du colloque

Conférence inaugurale :Michel Porret (Professeur d’Histoire, Université de Genève) Chair, sang et sexe pour Frankenstein. Les imaginaires de la série B (circa 1950-1980)

Session 1 (10h30-12h30) Au fil de la plume : le mythe littéraire

10h45-11h05 : Natacha VAS DEYRES, Université Bordeaux-Montaigne, Les Frankenstein de Benoît Becker (Jean-Claude Carrière): une réécriture du mythe à la française ?

11h05-11h25 : Clément HUMMEL, Université de Caen Normandie, L’ombre du mythe : Frankenstein délivré (Brian Aldiss, 1973), une relecture du Prométhée moderne ?

Continuer la lecture de Colloque “Frankensteins intermédiatiques”

Parution : Prescription culturelle

Prescription culturelle : avatars et médiamorphoses

Sous la direction de Brigitte Chapelain et Sylvie Ducas, Presses de l’enssib, 2018.

La question de la prescription est au cœur des préoccupations des acteurs culturels ayant pour but de toucher des publics. Les bibliothécaires, sur ce point, ont été des précurseurs. Une équipe pluridisciplinaire de vingt-cinq chercheurs analyse l’évolution des processus de la prescription culturelle, de l’imprimé au numérique. Qu’ils soient économiques, créatifs, identitaires ou éthiques, les enjeux de la prescription interrogent ses effets sur la culture en matière de contenus, de pratiques et de valeurs.De manière inédite, se donne à voir ce grand méconnu de la culture dite de masse : le public.

Appel : Frankenstein dans les médias

Frankenstein intermédiatiques.
Intermedial Frankensteins

Appel à contributions (scroll down for the English version)

Réponses avant le 31 janvier 2018

200 ans après la publication de la première édition de Frankenstein, or, The Modern Prometheus (1818), la fiction imaginée par Mary Shelley a connu des réécritures, appropriations et transpositions au théâtre, au cinéma, en bandes dessinées. Les deux figures centrales, le savant fou et la créature, ont fait l’objet de variations dans les affiches et dessins satiriques, dans la culture populaire et les clips vidéo. Dans l’imaginaire collectif, le mythe moderne créé par Mary Shelley, loin de se réduire au texte primitif, doit sa popularité au relais assuré par des supports médiatiques très divers. La vivacité du mythe se vérifie dans la fréquence des versions cinématographiques mais aussi dans la production de séries (Penny DreadfulThe Frankenstein ChroniclesAmerican Horror Story) qui raniment les motifs et les personnages d’un récit devenu familier. Il est donc légitime de s’interroger sur la dynamique de répétition et d’innovation qui caractérise ces reprises dans différents espaces médiatiques. Quels sont les motifs récurrents, les invariants en Continuer la lecture de Appel : Frankenstein dans les médias