Archives par mot-clé : médias

Appel à propositions : La Fabrique de Noël

La Fabrique de Noël

Journée d’études organisée à l’université Paris Nanterre le 1er décembre 2021

Avec la parution, en novembre 2020, des Vraies lettres inventées de l’Oulipo au Père Noël, “81 textes poétiques légers ou sérieux, autour du thème du Père Noël, imaginant les lettres qu’auraient pu lui écrire Brigitte Bardot, le capitaine Achab ou encore Sherlock Holmes”, la Littérature semble remettre à l’honneur, en la détournant, une figure laissée depuis longtemps aux mains du marketing et de la publicité.

Pourtant, à chaque mois de décembre, quand bûches, dindes, sapins et guirlandes clignotantes envahissent nos existences, ce n’est pas seulement l’hyperconsumérisme qui triomphe, mais une fiction littéraire. S’il est possible de faire remonter la tradition des cadeaux de Noël aux paganismes de l’Antiquité, c’est en effet dans la littérature du début du XIXe siècle que naît véritablement le Père Noël. Et c’est dans cette même littérature que se forment les scènes topiques dont se pare aujourd’hui toute histoire de Noël, du film au roman policier, en passant par les fameux épisodes spéciaux des séries TV.

En dépit de cette origine livresque, il existe peu d’études littéraires d’envergure sur le thème, tandis que l’anthropologie, la sociologie, l’histoire des religions se sont déjà beaucoup intéressées au sujet.

La littérature, et plus généralement les objets culturels, ont participé à la diffusion d’un imaginaire de Noël en partie laïcisé. Lors de cette journée, il s’agira de déconstruire cette fiction littéraire afin de révéler les mécanismes par lesquels elle flatte notre amour de la fable.

Les propositions de communication pourront s’inscrire dans l’un ou plusieurs des axes suivants. Les analyses inter- ou transmédiales qui s’inscrivent dans une démarche comparatiste seront particulièrement les bienvenues (cinéma, séries, musique, chanson, jeux vidéo,…).

Continuer la lecture de Appel à propositions : La Fabrique de Noël

Parution : Politiques du musical hollywoodien

Aurélie Ledoux, Pierre-Olivier Toussa (dir.), Politiques du musical hollywoodien, Presses Universitaires de Nanterre, 2020. 

La comédie musicale offre à ses publics des divertissements « familiaux » et en apparence inoffensifs, dont la fantaisie semble éloignée de tout réalisme et de tout souci critique. Pourtant le musical, émanation parfaite de l’ âge d’or hollywoodien, expose de façon ouverte les tensions idéologiques et culturelles qui le traversent.
Rassemblant les contributions de spécialistes de cinéma, de danse et de musique, cet ouvrage propose une exploration des « politiques » de ce genre protéiforme – depuis les cycles de musicals des années 1930 et jusqu’aux films à grand spectacle des années 1960 – à partir de trois questions principales : la place spécifique de la comédie musicale dans le système d’autocensure orchestré par le Code de production hollywoodien ; les normes de représentation, en particulier raciales, liées à la reprise de traditions musicales ou chorégraphiques ; les enjeux idéologiques, enfin, d’un genre situé au cœur de la culture de masse et, à ce titre, inséparable d’impératifs technologiques et médiatiques.

Contributions de Marion Carrot, Marguerite Chabrol, Steven Cohan, Todd Decker, Gaspard Delon, Laurent Guido, Aurélie Ledoux, Adrienne L. McLean, Karen McNally, Allison Robbins, Pierre-Olivier Toulza. Continuer la lecture de Parution : Politiques du musical hollywoodien

Parution : Réseaux n°223, Médias et racialisation

Réseaux, 2020/5 (n°223) : Médias et racialisation

coordonné par Frank Rebillard

Si le printemps 2020 aura bien sûr été marqué par la pandémie de coronavirus, il aura aussi été traversé sur le plan politique et médiatique par des images de protestations contre les violences policières, doublées de dénonciation du racisme. Depuis les rassemblements Black Lives Matter et les émeutes suivant la mort de George Floyd aux États-Unis, jusqu’aux manifestations du comité La vérité pour Adama en France, sur les écrans de télévision comme sur les plateformes de réseaux sociaux, des expressions telles que « racisme d’État », « privilège blanc », et plus largement celles de « racisation » ou « racialisation », ont pris une place jusqu’ici inédite dans l’espace public.
Depuis une vingtaine d’année déjà, ces notions et concepts, produits de l’univers académique mais bien souvent dans des zones de contact avec les mondes de l’activisme et du militantisme, connaissent de fait un emploi croissant par les sciences sociales. Parce que la « question raciale » constitue ainsi une entrée de plus en plus fréquente pour penser la société, la revue Réseaux a précisément souhaité consacrer un dossier à sa mobilisation pour analyser les médias.
Les articles réunis dans ce dossier, en mettant à jour des représentations médiatiques contribuant à altériser certains individus ou groupes sociaux en raison de leurs supposées origines communes ou mêmes couleurs de peau, prolongent ici des travaux qui, autrefois consacrés à l’image des « immigrés » ou des habitants des « banlieues », n’avaient pas abordé de façon aussi frontale les processus de racialisation. Et ils ouvrent également des voies encore plus originales pour la recherche française, en comparaison notamment de traditions plus établies aux États-Unis. Car ces différents articles, en explorant les modalités de production et les positionnements professionnels, au sein des entreprises de médias et plus largement des secteurs d’activité concernés, aident à mieux comprendre comment des biais racialisants peuvent être véhiculés – ou contrecarrés – par les médias.

Continuer la lecture de Parution : Réseaux n°223, Médias et racialisation

Appel à contributions : IA, culture et médias

Appel à contributions pour un ouvrage collectif sur le thème « IA, culture et médias »

L’Axe Arts, médias et diversité culturelle de l’Observatoire sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique (OBVIA), en partenariat avec la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles et le Centre d’études sur les médias (CEM), lance un appel à contribution pour la réalisation d’un ouvrage collectif sur le thème « IA, Culture et Médias ». Cet ouvrage paraîtra en 2022 aux Presses de l’Université Laval, dans la collection Éthique, IA et Sociétés de l’OBVIA dirigée par Lyse Langlois.

Télécharger l’appel

Le projet

Visant à stimuler la recherche sur l’IA en culture et médias, cet ouvrage permettra d’aborder de façon critique plusieurs aspects, enjeux et impacts de l’IA dans ces domaines. Il apportera une contribution originale à la littérature scientifique consacrée à ce sujet. L’ouvrage rassemblera une vingtaine de textes produits par des chercheurs, des praticiens ou des artistes issus de toutes les disciplines. À titre indicatif, ces textes pourraient aborder les thèmes suivants : Continuer la lecture de Appel à contributions : IA, culture et médias

Appel à contributions : défilement, projection, performance. La lanterne magique comme dispositif narratif

Défilement, projection, performance. La lanterne magique comme dispositif narratif
Les Cahiers de narratologie (juillet 2022)

Sous la direction de Sébastien Fevry (UCLouvain) et Philippe Marion (UCLouvain)

Trop souvent, la lanterne magique reste considérée comme un simple précurseur du cinéma, n’ayant finalement d’intérêt que par son aspect pré-cinématographique dans une histoire du cinéma pensée erronément de façon téléologique. Or, on sait aujourd’hui que la lanterne constitua un média de masse très populaire au XIXe siècle, utilisée non seulement à des fins de divertissement, mais aussi pour des usages scientifiques, religieux ou propagandistes. À la fin du XIXe siècle, des plaques pour lanternes étaient produites à grande échelle, tant aux États-Unis qu’en Europe, tandis qu’une grande diversité de lanternes optiques étaient commercialisées et utilisées dans le cadre des universités, des écoles, des églises ou simplement dans le salon familial…

À ce jour, les recherches sur la lanterne magique ont surtout été effectuées d’un point de vue historique, pas seulement dans le domaine de l’archéologie médiatique (Mannoni, 2009), mais aussi du point de vue des usages de l’appareil dans le secteur des sciences ou de l’éducation religieuse (Saint-Martin, 2003) par exemple. En plus de certains articles (notamment dans la revue Early Popular Visual Culture), de monographies ou de bases de données comme LUCERNA, des projets de recherche de plus grande ampleur se sont récemment développés au niveau européen comme A Million Pictures ou Bmagic visant à explorer le rôle de la lanterne magique en tant que média de masse en Belgique de 1830 à 1940. Continuer la lecture de Appel à contributions : défilement, projection, performance. La lanterne magique comme dispositif narratif

Journée d’études : Penser les médias : terrains, sources et approches

Penser les médias : terrains, sources et approches

Mardi 8 juin 2021

UNIL, Château de Dorigny, salle 106.

Journée d’études organisée par la FDi (resp.: Alberto Roncaccia). Comité doctoral: Roxane Gray (Section d’histoire), Audrey Hostettler (DIHSR) et Emmanuelle Paccaud (Section d’histoire & Centre SHC).

FDI_pic.jpg

Problématique

Fortes de leur succès dans le paysage académique, les media studies représentent un champ de recherche fécond et hétérogène. Des objets d’étude (médias de masse, médias dits traditionnels ou nouveaux, obsolètes ou marginaux) aux cadres théoriques (archéologie et écologie des médias, production studies, perspectives genre et postcoloniales, etc.), en passant par leur inscription dans des disciplines diverses (histoire et sociologie des médias, philosophie, sciences de l’information et de la communication, etc.), les media studies recouvrent aujourd’hui un éventail d’approches variées. Penser les médias implique ainsi de considérer de nombreuses grilles de lecture: comment se repérer parmi des courants de recherche hétéroclites et en constant renouvellement? Quelles approches adopter dès lors que l’on se confronte aux contraintes d’un terrain d’étude et des sources mobilisées?

Continuer la lecture de Journée d’études : Penser les médias : terrains, sources et approches

Appel à propositions : Exciting news! Event, Narration and Impact from Past to Present

Exciting news! Event, Narration and Impact from Past to Present

University College Cork

15-16 March, 2021

The EURONEWS Projects and the Irish Humanities Alliance (IHA), in collaboration with University College Cork, present the conference “Exciting news! Event, Narration and Impact from Past to Present”. Papers will discuss the many ramifications of media-induced anxiety and anxiety-induced mediality, engaging the humanities, including history, film studies, literature, folklore, creative writing and adjacent fields intersected by sociology, politology, psychology, anthropology. News Media here include all means of mass communication impinging on daily experience, from books to music, from the social web to films, on multiple platforms and in multiple languages across municipal, state, regional boundaries.

Argument

The Irish Humanities Alliance (IHA), in collaboration with University College Cork, presents “Exciting news! Event, Narration and Impact from Past to Present,” bringing together a broad range of current research in Ireland and abroad, regarding an issue of crucial importance for the understanding of past cultures and our own. The conference is organised in collaboration with the EURONEWS project, an IRC-funded effort to trace the concept and use of news back to the early modern origins, as Ireland became integrated within a European network of shared experiences. The conference will take place on 15-16 March 2021 (either virtually or socially distanced subject to government Covid-19 advice and regulations at that time).

Papers will discuss the many ramifications of media-induced anxiety and anxiety-induced mediality, engaging the humanities, including history, film studies, literature, folklore, creative writing and adjacent fields intersected by sociology, politology, psychology, anthropology. News Media here include all means of mass communication impinging on daily experience, from books to music, from the social web to films, on multiple platforms and in multiple languages across municipal, state, regional boundaries. Irish humanities have a key role to play in understanding the wider ramifications of traumatised media space that are fresh as today’s news reporting about BREXIT or COVID19 and as serious as the recurring nightmares about catastrophic events which have occurred on these and other shores from time to time. Panels will be oriented around the basic themes of production (form and narration), distribution (reproduction and exchange), translation (cultural and linguistic), vocabularies (narrative representations), iconographies (visual representations), consumption (usage, redistribution), response (appropriation, agency), control (institutions, individuals), pathologies (biological, psychological and social), etc., including such specific analytical categories as disasters, scapegoating, traumatic memory, and the like, as well as methodological insights regarding text analysis and data mining. The two-day conference will close with a round table drawing together and updating the perspectives studied, with suggestions for further research. Publication of proceedings is envisioned in an opensource framework.

Submission guidelines

We invite proposals for:

  • 20 minute papers, from local, International and conceptual perspectives (abstracts 250 words);
  • three person panels (abstracts 500 words).

Proposals should be emailed to Prof. Brendan Dooley b.dooley@ucc.ie

by 5pm on Friday 30 October 2020.

Post-doc Vacancy as Part of the EOS-funded project “The Magic Lantern and its Cultural Impact as Visual Mass Medium in Belgium (1830-1940)”

Université Catholique de Louvain (UCLouvain) is looking for one post-doc to work under the supervision of prof. Philippe Marion and prof. Sébastien Fevry on the EOS-funded project “The Magic Lantern and its Cultural Impact as Visual Mass Medium in Belgium (1830-1940)” (B-Magic).

B-Magic is a four-year EOS-funded project which started in March 2018 and is led by prof. Kurt Vanhoutte (University of Antwerp). This project has set out to write the as yet unwritten history of the magic lantern as a mass medium in Belgium. The project’s results are an essential contribution to the study of the country’s cultural history as well as to international media historiography. B-Magic aims to rediscover the various functions of the lantern performance within the Belgian public sphere, in particular, its use in the transmission and negotiation of knowledge, norms and values by different societal groups. Scientists and entertainers, teachers and priests, political movements and organizations: they all used projected visual narratives to inform, entertain, educate and mobilize audiences of sometimes more than a thousand people per occasion. The lantern was the first visual mass medium to contest the printed word as a primary mode of information and instruction. All layers of society, both literate and illiterate, received visual information about nature, religion, science, new technologies and foreign countries through this fascinating “projection medium”. The B-Magic consortium researches the pivotal role of the magic lantern in Belgian society from the country’s independence (1830) up to 1940, when its use declined. To this end, it brings together an interdisciplinary team of researchers from Performance Studies, Cinema and Media Studies, Urban History, History of Science and Knowledge, Communication Studies, Semiotics, and Narratology. B-Magic will produce the first comprehensive study of the role of the magic lantern as a mass medium in a country.

As part of this project, a two-year 75% part-time post-doc position (to start in January 2021), is offered at UCL. This new mandate is a continuation of a first post-doc assignment awarded from 2018 to 2020 and is in relation with the following subprojects: Continuer la lecture de Post-doc Vacancy as Part of the EOS-funded project “The Magic Lantern and its Cultural Impact as Visual Mass Medium in Belgium (1830-1940)”

Appel à contributions : Culture et musées n°38, Patrimonialisations de la littérature

Appel à contributions pour le n°38 de la revue Culture et musées, sous la direction de Marcela Scibiorska (Université de Louvain-la-Neuve), Mathilde Labbé (Université de Nantes) et David Martens (Université de Louvain).

Date limite pour l’envoi de propositions d’article : 1er octobre 2020.

Résumé 

La notion de patrimoine est aujourd’hui régulièrement utilisée dans le domaine des arts et en particulier en littérature, ce qui invite à interroger les dynamiques de patrimonialisation propres à ce champ et à poser la question des instances qui déterminent ce phénomène. Ce dossier de Culture & Musées s’intéressera aux mécanismes qui font de la littérature et des écrivains des êtres patrimoniaux, ainsi qu’aux modes de diffusion des œuvres et des figures littéraires à travers différentes sphères médiatiques. Continuer la lecture de Appel à contributions : Culture et musées n°38, Patrimonialisations de la littérature