Archives par mot-clé : manga

Parution : Chats en case. Entre histoire de la BD et histoire de l’animal (dir. Philippe Delisle)

Philippe Delisle (dir.), Chats en case. Entre histoire de la BD et histoire de l’animal, Karthala, 2021.

De Félix the Cat à Blacksad, en passant par Chaminou, le chat s’est imposé comme un personnage de BD incontournable.
Étudier les félins en cases permet d’aborder de manière originale l’histoire des animaux. Le 9e art fait en effet écho à la situation et à la représentation du chat dans les sociétés humaines, avec des héros d’abord vus comme rusés et anticonformistes, tels Pat Hibulaire ou Krazy Kat, puis avec l’affirmation de fidèles compagnons, comme le chat de Gaston ou les félins « mignons » des mangas.
Mais l’analyse des « séries félines » permet aussi et surtout de mieux appréhender le fonctionnement de la BD. Les héros-chats jouissent d’une grande plasticité, et épousent plus ou moins les fonctions des personnages de papier humains.
On se demandera par exemple comment un félin muet communique avec les lecteurs, comment les chats naviguent entre dessin animé, dessin de presse et BD, ou encore si certains héros au pelage sombre peuvent être porteurs d’une identité afro-américaine.
L’ouvrage multiplie les exemples, en évoquant aussi bien la BD franco-belge que les comics et les mangas, et favorise les approches les plus diverses, en mobilisant des historiens de la BD et de l’animal, mais aussi des littéraires et des « stripologues ».
 
Philippe Delisle est professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Lyon 3. Il a fondé et dirige la collection « Esprit BD », dans laquelle il a publié plusieurs ouvrages, dont La BD au crible de l’Histoire (2019).

Continuer la lecture de Parution : Chats en case. Entre histoire de la BD et histoire de l’animal (dir. Philippe Delisle)

Journées d’études : Fiction et nouveaux discours historiques (Université de Paris)

Journées d’études : Fictions et nouveaux discours historiques 

28-29 juin 2021

Université de Paris, Bâtiment Sophie Germain, 1 Place Aurélie Nemours, 75013 Paris, salle 1021

Il sera également possible de suivre les journées d’études à distance. Pour ce faire, merci de compléter les informations dans le formulaire d’inscription en ligne : https://form.123formbuilder.com/5928801/form.

Vous recevrez le lien d’invitation Zoom par courriel. Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 26 juin 2021, 18h.

Organisatrices

Laurence CROS (maître de conférences en études canadiennes, Université de Paris, LARCA-UMR 8225)
Marie-Jeanne ROSSIGNOL (professeure d’histoire américaine, Université de Paris, LARCA-UMR 8225)

Organisation

Université de Paris ; Laboratoire de Recherche sur les Cultures Anglophones (LARCA UMR 8225) ; CNRS

Continuer la lecture de Journées d’études : Fiction et nouveaux discours historiques (Université de Paris)

Parution : Dragon Ball : Une histoire française (Bounthavy Suvilay)

Bounthavy Suvilay, Dragon Ball : une histoire française, Presses Universitaires de Liège, 2021.

Dragon Ball n’est pas qu’un manga créé par Akira ­Toriyama en 1984. L’univers de fiction s’étend sur une multitude de supports et il se déploie aujourd’hui encore à travers diverses continuations et séries dérivées. La diffusion de son adaptation animée à la télé­vision est même à l’origine du développement des mangas traduits en France. Les productions contem­poraines prennent d’ailleurs en compte l’importance graduelle des publics occidentaux à mesure que le marché intérieur japonais décline.

Lors des circulations de produits culturels, les acteurs des sociétés locales occupent une position de récep­teurs premiers. Ils interprètent l’œuvre selon le para­digme de lecture de leur pays et ils n’ont pas toujours accès à l’histoire des genres dans laquelle s’inscrit l’objet source. Leurs préconceptions déterminent la manière dont celui-ci est traduit et remodelé. Plu­sieurs stratégies se sont succédées afin d’adapter les objets culturels étrangers aux conventions hexa­gonales. Elles correspondent à des réceptions diver­gentes, chacune produisant des écarts esthétiques qui font émerger un nouveau cadre de compréhen­sion. Ces modifications manifestent les successions d’horizons d’attente de ce premier public (nouvelle traduction, réédition). En retour, ces objets culturels transformés ont modifié à la fois cet environnement cible et l’écosystème source. Les adaptations occiden­tales circulent vers l’Asie et changent à leur tour les conventions de production et de réception.

Prenant appui sur les productions liées à Dragon Ball, cette étude montre comment les adaptations et les circulations internationales modifient les objets culturels. En ce sens, l’objet matériel témoigne de la concrétisation d’un cadre de compréhension. Il est un dispositif rendant visible l’articulation entre production, diffusion et réception. Il concrétise un dialogue où les différents publics renégocient le réfé­rent et les manières de l’appréhender. L’histoire des réceptions permet ainsi de saisir les processus his­toriques ayant conduit à ces transformations culturelles.

Agrégée de Lettres modernes, Bounthavy Suvilay est docteur en Littérature. Ses recherches portent sur les transformations liées aux adaptations des récits de fiction dans différents médias et leurs impacts sur les réceptions divergentes des œuvres selon les pays. Spécialiste du jeu vidéo, elle a également publié Indie Games – Histoire, artwork, sound design des jeux vidéo indépendants (Paris, Bragelonne, 2018).

Colloque : Bandes dessinées hors-champs / Comics on the Outside (Université libre de Bruxelles)

Colloque : Bandes dessinées hors-champs / Comics on the Outside

2-4 juin 2021

Université libre de Bruxelles et en ligne (inscriptions : acme.bdresearch@gmail.com)

Organisé par Acme

Présentation / Presentation

Ce colloque international a pour ambition de se saisir de la notion de « corpus hors-champ » (Menu 2011). Celle-ci est apte à catalyser divers intérêts de recherche et à faire émerger de nouveaux objets d’études jusqu’alors tenus en marge des discours sur la bande dessinée. Le hors-champ invite en effet à élargir un corpus à une série d’objets, d’œuvres, de pratiques situées aux limites et aux marges de ce qui est établi comme champ. Plutôt que de s’essayer à de vaines tentatives de redéfinir le périmètre d’un champ, ce colloque invite à une acception large et fluctuante de celui-ci, défini par effet de contraste : le « hors-champ » est ici envisagé dans une tension dynamique avec le « champ », les deux termes s’impliquant mutuellement. Ces catégories sont en effet mouvantes ; une œuvre, une pratique, un objet pouvant glisser du champ vers l’hors-champ et inversement. La focale choisie et la méthode d’approche participent pleinement de la construction de ce « corpus hors-champ ». Continuer la lecture de Colloque : Bandes dessinées hors-champs / Comics on the Outside (Université libre de Bruxelles)

Colloque: Mechademia International Conference – Kyoto 2021

Mechademia International Conference: Kyoto 2021

June 5-6, 2021

Online

Organized by Frenchy Lunning, Stevie Suan, Sookyung Yoo, Edmund Hoff, and Andy Scott

Presentation

The Mechademia International Conference: Kyoto 2021, will present the presentations from the cancelled 2020 Conference – now fully online. The asynchronous presentations are now loaded onto a Teachable site, and once you have registered, you may watch them anytime, from any zone globally. Then, on June 5-6, 2021, there will be synchronous sessions of live online Q+As from each of the panels, and two Keynote presentations. 

This conference is now open to the public.

To register for the public attendee access on the Teachable site, go to:

https://mechademia.teachable.com/p/sales

Non-presenting public attendee’ categories have been added to the page above. Students or associates who would like to view the presentations and discussions can sign up through those categories. (1000 yen for students and independent scholars, 3000 yen for full-time faculty).

For questions, go to: asiaconference@mechademia.net

Continuer la lecture de Colloque: Mechademia International Conference – Kyoto 2021

Parution : Vous avez dit shôjo ? (Neuvième ART 2.0)

Neuvième Art 2.0 : Vous avez dit shôjo ?

Dossier publié sur le site neuviemeart.citebd.org, janvier 2021.

Le shôjo manga, ou manga pour jeunes filles, presque toujours produit par des femmes, a souvent été considéré comme la catégorie de bandes dessinées japonaises cultivant l’esthétique la plus éloignée des standards occidentaux. Neuvième Art a voulu remonter aux origines de cette spécificité, et interroger quelques œuvres relevant du genre ou dialoguant avec lui.

Naoko Morita, Qu’est-ce que le shôjo manga ?

Mizuki Takahashi, D’où viennent les conventions graphiques du shôjo manga ?

Harry Morgan, Affects et expression des passions dans le shôjo manga des années 1970

Elsa Caboche, Mamie lit du yaoi : {bl métamorphose}, un manga réflexif à la croisée des genres

Thierry Groensteen, Les Idoles du shôjo

Marius Jouanny, Kiriko nananan – un shôjo d’auteur ?

Appel à Communication: Colloque « Bibliothérapies d’ailleurs – des Mille et une nuits au manga »

[English below]

Colloque international « Bibliothérapies d’ailleurs : des Mille et une nuits au manga »

27-29 Janvier 2021, Université de Strasbourg

Organisateurs:

  • Victoire Feuillebois (Groupe d’Études Orientales, Slaves et Néo-helléniques [GEO], UR 1340)
  • Anthony Mangeon (Configurations littéraires [CL], UR 1337)

Avec le soutien des « initiatives d’excellence » de l’Université de Strasbourg  (IdEx Attractivité) et dans le cadre de l’institut thématique interdisciplinaire LETHICA (lettres, éthique et arts)

Appel

            L’idée que le livre soigne est aujourd’hui très populaire en Occident, où se multiplient les ateliers de « bibliothérapie » comme la production d’ouvrages à des fins d’amélioration de la santé psychologique ou physiologique des lecteurs. Cette dynamique marque un tournant dans la conception du rôle joué dans la littérature depuis 1950 : après des années placées, dans les œuvres littéraires comme les approches critiques, sous le signe de la réflexivité du texte et de sa clôture sur lui-même, ces nouvelles pratiques restituent à la littérature une dimension non seulement esthétique, mais aussi existentielle. Continuer la lecture de Appel à Communication: Colloque « Bibliothérapies d’ailleurs – des Mille et une nuits au manga »

AIxSF: Writing, Drawing & Translating Artificial Intelligence in Science Fiction

16-18 January 2020

Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC)
Bibliothèque Municipale de Lyon Part Dieu

Ces différentes manifestations sont ouvertes à toutes et tous !

Dans une perspective transculturelle, ce workshop international s’intéresse aux représentations de l’intelligence artificielle dans la science-fiction. Il entend apporter un éclairage nouveau à la question de l’IA en explorant la façon dont la SF non anglophone en imagine les possibles impacts socio-culturels, économiques et politiques. Il examinera ainsi en particulier des œuvres de SF chinoise et japonaise – littérature & manga (en traduction) – mais aussi les discours techniques et politiques sur l’IA, afin d’envisager de nouvelles formes de l’imaginaire posthumain.

Les écrivains FUJII Taiyō (Japon) et XIA Jia (Chine), le mangaka MORIIZUMI Takehito (Japon), ainsi que plusieurs chercheurs invités discuteront des relations entre IA et SF dans leurs domaines respectifs.

Programme : https://iett.hypotheses.org/579

Contact:
Julien Bouvard: julien.bouvard@univ-lyon3.fr
Gwennaël Gaffric: gwennael.gaffric1@univ-lyon3.fr
Denis Taillandier: denis-t@fc.ritsumei.ac.jp

Colloque : BD et catastrophes

L’art séquentiel et les catastrophes: Bande dessinée, manga, roman graphique

Sequential Art and Catastrophes: Comics, Mangas, Graphic Novels

jeudi 11 – samedi 13 février 2016

Colloque international, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle

Maison de la Recherche

4 rue des Irlandais

75005 Paris

organisé par Charlotte Krauss et Françoise Lavocat

Crédits image :  AD, La Nouvelle-Orléans après le déluge de Josh Neufeld.

Programme

Jeudi, 11 février

13:30   Ouverture du colloque Continuer la lecture de Colloque : BD et catastrophes

Appel à textes: La nouvelle manga, la manfra ou manga française

th-1

Appel à textes

Nouvelle manga, Manfra, franga: influences diverses et mutuelles entre la manga et la BD

Au XIXe siècle, des artistes tels que Monet, Renoir, Gauguin produisirent des œuvres s’inscrivant dans le japonisme, c’est-à-dire qu’elles furent influencées par l’art et le style japonais. Van Gogh, grand admirateur des dessins d’Hiroshige, ira jusqu’à dire, dans une lettre à son frère, que « Tout mon travail est un peu basé sur la japonaiserie… ». L’influence des arts japonais chez les artistes européens n’est donc pas un phénomène nouveau, mais il connaît un essor exponentiel depuis que la télévision française commence à diffuser des animés japonais, dès 1972 en France. Tout comme c’était le cas au XIXe siècle, c’est d’abord l’art populaire qui séduit les esprits. Les animés étonnants de Tezuka Osamu (Le Roi Léo, La Princesse Saphir) et le manga à la fois poétique et violent d’Otomo Katsuhiro (Akira) ont ouvert la voie à une véritable invasion des écrans et des librairies francophones. En 2001, Frédéric Boilet publie une sorte de manifeste pour la nouvelle manga dans lequel il explique :

Continuer la lecture de Appel à textes: La nouvelle manga, la manfra ou manga française