Archives par mot-clé : littérature jeunesse

Séminaire : Drôles de petites bêtes, séance 3 (GRECES-CELLAM, Rennes 2)

Séminaire “Drôles de petites bêtes”

Vendredi 5 avril : 15h45-17h45

Université de Rennes 2 – salle L. 142.

Organisé par le Greces-Cellam (Rennes 2)

Le séminaire du Greces-Cellam poursuit ses investigations autour des petites bêtes dans la littérature jeunesse.

Programme

Julia Peslier (ELLIADD, Université de Franche-Comté) : Fourmis d’albums, lisibles, visibles : ce qu’elles découvrent pour nous quand nous les découvrons.  

Myriam Guillevic, Cédric Choplin (Celtic-BLM, université Rennes 2) : Merien : un travail de fourmis.

Pour assister en distanciel et obtenir le lien Zoom : catherine.sablonnière@univ-rennes2.fr

Appel à contributions : Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ?

Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ?

7 juin 2024

Université d’Artois, Arras

Échéance des propositions : 29 mars 2024 [style : paragraphe, gras]

Organisé par Béatrice Ferrier et Isabelle Olivier, Centre de Recherche Textes et Cultures

Dans la lignée des travaux de « Textes et Cultures » sur les transformations du patrimoine et du numéro 44 des Cahiers Robinson, Bible et littérature de jeunesse, ce séminaire, qui aura lieu le 7 juin, s’intéresse aux enjeux des réécritures de mythes dans la littérature de jeunesse contemporaine. Il vise à confronter, sous l’angle très circonscrit du destinataire enfantin, les trois sources majeures de la culture européenne, comme le rappelle Olivier Millet, que sont les mythes d’origine biblique, gréco-romaine et celtique. Cela permettra d’interroger la manière dont tout un pan du patrimoine immatériel est transmis, actualisé, détourné, voire instrumentalisé pour le jeune lectorat.

Partant de la définition du mythe comme un récit ancestral, primitif, que la littérature antique ou médiévale a transmis, il ne s’agit pas d’aborder le mythe au sens où l’entendent les anthropologues comme un « mythe ethno-religieux », récit oral des temps primordiaux qui serait tenu pour vrai en faisant surgir le sacré. La réflexion porte sur les mythes littéraires qui, selon Philippe Sellier, conservent les trois autres caractéristiques des mythes religieux fondateurs, à savoir la portée symbolique et universelle, la structuration dramatique et la dimension métaphysique. Nous interrogerons la manière dont la littérature de jeunesse contemporaine diffuse cette culture patrimoniale en faisant état de sa dimension symbolique, métaphysique, philosophique, donnant à penser la nature humaine et la place de l’homme dans la société ou dans l’univers. Nous nous demanderons plus précisément dans quelle mesure la fictionalisation des mythes, adressée à la jeunesse sur le mode de la « feintise ludique » (Jean-Marie Schaeffer), impliquerait des modes de réception singuliers. Continuer la lecture de Appel à contributions : Les réécritures contemporaines des mythes en littérature de jeunesse : des réceptions plurielles ?

Séminaire : Drôles de petites bêtes 2 – Séance 2 (Séminaire du Greces-Cellam, Rennes 2)

Séminaire : Drôles de petites bêtes 2 (séance 2)

Jeudi 28 mars – 16h-18h

Université de Rennes 2 – salle L. 142.

Organisé par le Greces-Cellam (Rennes 2)

Le séminaire du Greces-Cellam poursuit ses investigations autour des petites bêtes dans la littérature jeunesse.

Jeudi 28 mars, Catherine Sablonnières dressera un état des lieux de la présence des insectes dans les littératures sud-américaines et espagnoles. Helène Valotteau dressera des ponts entre les petites bêtes d’Antoon Krings et ses inspirateurs. Et Laurence Le Guen se penchera sur la figure de l’entomologiste dans les ouvrages de Thierry Dedieu. 

Pour assister en distanciel : catherine.sablonnière@univ-rennes2.fr

 

 

Appel à communications : L’imprévu, l’inattendu dans la littérature et les fictions de jeunesse

Colloque international : l’imprévu, l’inattendu dans la littérature et les fictions de jeunesse

18 et 19 novembre 2024

Université de Lille

Échéance des propositions : 20 juin 2024

Organisé par : Bochra Charnay, Thierry Charnay (ULR 1061 ALITHILA, Université de Lille)

D’une part, il est possible d’envisager l’exploitation créative de l’imprévu dans les récits, comment le fortuit agit sur les parcours des héros, des personnages, comment il produit une crise qui conduit à un renouvellement de la narration, à un retournement de situation, d’autre part, on peut envisager la réécriture, la reconfiguration d’œuvres comme d’un côté une création décalée et d’un autre côté comme l’attente de la surprise par le lecteur qui déclenche l’étonnement. Déséquilibre, dissymétrie esthétique, qui, selon Charles Baudelaire, spécifient l’œuvre d’art : « l’irrégularité, c’est-à-dire l’inattendu, la surprise, l’étonnement sont une partie essentielle et la caractéristique de la beauté »[1]. Continuer la lecture de Appel à communications : L’imprévu, l’inattendu dans la littérature et les fictions de jeunesse

Appel à contributions : Littérature jeunesse et publics empêchés : créer et pérenniser les conditions de leur rencontre

Littérature jeunesse et publics empêchés : créer et pérenniser les conditions de leur rencontre

Revue La rOnde n°6

Echéance des propositions : 6 avril 2024

Date de parution : décembre 2024

La rOnde est une revue annuelle dédiée aux professionnels mettant à l’honneur les médiations du livre et de la lecture en direction du jeune public, publiée par La Petite Bibliothèque Ronde, bibliothèque associative pour enfants installée à Clamart.

Après cinq numéros, successivement consacrés au kamishibaï, au numérique, au théâtre, à l’éveil et l’éducation artistique et culturelle, la bibliothèque lance aujourd’hui un appel à contribution pour sa sixième édition sur les publics empêchés.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Littérature jeunesse et publics empêchés : créer et pérenniser les conditions de leur rencontre

PARUTION : Strenæ n°23 : La ville et l’enfant.

Strenæ n°23, “La ville et l’enfant”, sous la direction de Christophe Meunier, 2024.

Nous avons le grand plaisir d’annoncer la parution du n°23 de la revue de l’Afreloce, Strenæ. Recherches sur les livres et les objets culturels de l’enfance. Dirigé par Christophe Meunier, ce numéro est intitulé La ville et l’enfant. Images, récits, espaces.

Accessible en ligne gratuitement ici, le numéro offre une riche table des matières. Ce numéro a bénéficié du soutien du laboratoire InTRu (Université de Tours). Il est dédié à la mémoire de Sandrine Depeau.

Appel à contributions : “Repenser les âges depuis la littérature de jeunesse et la culture d’enfance et de jeunesse” (Artois Presses Université)

Repenser les âges depuis la littérature de jeunesse et la culture d’enfance et de jeunesse

Artois Presses Université, collection « Littérature de jeunesse, éducation et formation »

Date d’échéance des propositions : 15 avril 2024

Dirigé par Bénédicte Milland-Bove (CERAM, Sorbonne Nouvelle) et Marie Sorel (THALIM, Sorbonne Nouvelle)

Texte de l’appel

Si elle affiche, dans sa désignation même, son adresse à un public chronospécifique, la littérature de jeunesse soulève bien plus de questions sur la notion d’âge qu’elle n’en résout. Non seulement la jeunesse, construction fluctuante et aisément manipulable, ne cesse de s’allonger dans ses deux extrémités (la toute petite enfance d’un côté du spectre ; l’adolescence, les jeunes adultes de l’autre) mais la littérature dite de jeunesse se prête à une multiplicité d’usages et d’appropriations, de la maternelle à l’université[1], et bien au-delà. Le brassage générationnel des publics, l’assouplissement des seuils et des scansions temporelles, l’allongement des transitions vers l’âge adulte[2] ou encore la flexibilité (choisie ou subie) des parcours de vie participent indéniablement d’une délinéarisation des âges de la vie. Mais l’affranchissement à l’égard du paradigme ternaire (jeunesse/maturité/vieillesse) et scalaire des âges de la vie – marches d’un escalier à gravir,  – entre en tension, selon le type de productions, avec la persistance d’une segmentation, voire d’une ultra-segmentation des âges, palpable dans la création incessante de nouveaux découp« âges », voués d’ailleurs à vieillir très vite (adulescent, adonaissant, young adult, new adult, très jeune public …). Aux polémiques fréquentes sur ce qu’il faut ou ne faut pas donner à lire à tel ou tel âge, controverses étroitement liées aux questions de censure, d’autocensure et de protection de la jeunesse, s’ajoutent des jugements de valeur sur ce qu’on doit être capable de lire ou faire à tel à tel âge[3] ou sur les lectures et les loisirs que l’on doit délaisser à partir de telle ou telle classe parce qu’on a passé l’âge[4]. Cette normativité de la notion d’âge, qui fait que l’on est jugé trop jeune ou trop vieux pour telle ou telle lecture ou pratique culturelle – les jeux video par exemple[5] –  atteste de la dimension politique et axiologique de l’âge, outil de classement et de hiérarchisation des individus et des productions. Les approches diachroniques (XIXe-XXIe) et les perspectives comparatistes entre époques, aires culturelles et linguistiques seront intéressantes pour faire ressortir la dimension relative, relationnelle et contextuelle de l’âge. Étudier la fluctuation des seuils d’âges à la faveur des rééditions, des traductions, des adaptations et des programmes scolaires permettra en effet de montrer à quel point l’âge, irréductible à une approche biologique et chronologique, se voit modulé par des motivations d’ordre idéologique, éthique, éducatif, artistique ou marchand.

Continuer la lecture de Appel à contributions : “Repenser les âges depuis la littérature de jeunesse et la culture d’enfance et de jeunesse” (Artois Presses Université)

Colloque : Lecture(s) éthique(s) en littérature de jeunesse : représentations animales et écologie

Colloque : Lecture(s) éthique(s) en littérature de jeunesse : représentations animales et écologie

Jeudi 16 et vendredi 17 novembre 2023

Amphithéâtre Inspe Strasbourg, Campus Meinau, 141 avenue de Colmar, 67100 Strasbourg

Co-organisé par Philippe Clermont, laboratoire “Configurations littéraires” (EA 1337), Université de Strasbourg, Charlotte Duranton, “Textes et Cultures” (UR 4028), Université d’Artois, Anaïs Perrin, université de Strasbourg

Programme

Jeudi 16 novembre

Ouverture : 9h30-10h30 

ÉLEVAGE ET CAPTIVITÉ – MODÉRATION : ANNE BESSON :  10h30-12h

Florence Gaiotti (Université d’Artois) :  « La visite au zoo dans les albums pour enfants »

Isabelle Olivier (Université d’Artois): « L’ élevage intensif vu par les poules en littérature de jeunesse »

Aurore Labadie (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III) : « Jefferson de Jean-Claude Mourlevat, une perspective animale sur les abattoirs »

Continuer la lecture de Colloque : Lecture(s) éthique(s) en littérature de jeunesse : représentations animales et écologie

Journée d’études sur les albums coréens

Journée d’études sur les albums coréens

Mardi 12 décembre 2023

Auditorium de la Bibliothèque Municipale de Tours (2 bis avenue André Malraux

Co-organisée par la Bibliothèque Municipale de Tours et l’équipe InTru, avec le concours d’IBBY Corée

Le mardi 12 décembre 2023, l’équipe InTRu de l’Université de Tours organise une journée d’études consacrée aux albums coréens. Cette journée prend place dans un ensemble de manifestations organisées autour de l‘exposition On a lu des albums coréens co-organisée par la Bibliothèque Municipale de Tours et l’équipe InTru, avec le concours d’IBBY Corée. Cette journée d’études permettra de croiser l’histoire de l’album en Corée, des entretiens avec des illustrateurs coréens contemporains, et des échanges avec deux éditrices d’albums françaises qui ont de nombreux albums coréens à leur catalogue. L’entrée est libre et gratuite, dans la limite des places disponibles. Elle se tiendra à l’auditorium de la Bibliothèque Municipale de Tours (2 bis avenue André Malraux). Continuer la lecture de Journée d’études sur les albums coréens

COLLOQUE : AU-DELÀ DES GENRES : TRANSGENRE, TRANSIDENTITÉ DANS LES FICTIONS POUR LA JEUNESSE

Colloque international annuel en Littérature de jeunesse – Au-delà des genres : transgenre, transidentité, dans les fictions pour la jeunesse

13 & 14 novembre 2023

Université de Lille, Maison de la Recherche, Campus Pont-de-Bois

Organisé par Bochra Charnay et Thierry Charnay, Laboratoire Alithila

Programme :

Lundi 13 novembre

9h00 -Accueil
9h15 – Présentation Bochra et Thierry Charnay ALITHILA ULR 1061, Université de Lille
Présidence de séance : Thierry Charnay
9h30 – Conférence d’ouverture Christiane CONNAN-PINTADO (Université Bordeaux Montaigne / INSPE, UR Plurielles 24142)
Trouble dans le genre sur la scène contemporaine pour la jeunesse. Enjeux dramaturgiques et idéologiques
10h00 – Bochra CHARNAY (ALITHILA ULR 1061, Université de Lille et Université d’Artois)
Questionner la transidentité dans les romans jeunesse de Meredith Russo
10h30 : discussion et pause
11h00 – Christine PÉRÈS (Université Toulouse-Jean Jaurès, LLA-Créatis EA 4152)
La transidentité dans la littérature de jeunesse espagnole : de l’album au roman pour adolescents
11h30 – Kveta KUNESOVA (Université Hradec Kralové, République tchèque )
Le transgenre : de l’imaginaire à la réalité
12h00 : discussion

Continuer la lecture de COLLOQUE : AU-DELÀ DES GENRES : TRANSGENRE, TRANSIDENTITÉ DANS LES FICTIONS POUR LA JEUNESSE