Archives par mot-clé : littérature comparée

Appel à contributions : Une bande dessinée – 12 perspectives : analyse franco-allemande pluridisciplinaire de la série Miss Pas Touche de Hubert et Kerascoët (2006–2009)

Une bande dessinée – 12 perspectivesanalyse franco-allemande pluridisciplinaire de la série Miss Pas Touche de Hubert et Kerascoët (2006–2009)

Sorbonne Université ou Université d’Innsbruck

Date d’échéance : 31 mars 2024

Texte de l’appel :

Les premiers travaux et études scientifiques consacrés exclusivement au récit en images ont vu le jour dans le courant du XIXe siècle, de manière concomitante à la publication sous forme de livres des premières bandes dessinées européennes – parues sous la plume de Rodolph Töpffer (1837) ou de Wilhelm Busch (1865) par exemple (voir Stefanelli 2012, 18).

En Allemagne, les sciences de la bande dessinée en voie de constitution ont tout d’abord été subsumées sous la recherche consacrée à la littérature pour enfants et à la littérature de jeunesse (voir par exemple Baumgärtner 1972/1965 ; Grünewald 1982 ; Dolle-Weinkauff 1990) ; dans les pays comme la France ou les USA en revanche, ces mêmes sciences ont fait et font encore partiellement aujourd’hui l’objet d’une vision différentialiste – ce qui n’est guère étonnant, la bande dessinée y jouissant de longue date d’une tradition bien ancrée. Le souhait de voir dans la bande dessinée une forme de « neuvième art » (Beylie 1964), voire de « langage » à part entière (Fresnault-Deruelle 1972), ainsi que la défense de la stripologie en tant que « science autonome » (Morgan 2003, 375) sont à n’en pas douter l’expression d’une « lutte » menée depuis des décennies pour la « reconnaissance [sociale] » des récits en images (Maigret 2012, 144). Nombreux sont en effet ceux qui souhaitent voir établie une nette distinction d’une part entre la bande dessinée et les autres formes d’expression artistique, et d’autre part entre la stripologie et les disciplines voisines ; à la lumière de ce qui a été dit précédemment, cela semble compréhensible, sans doute justifié et sans aucun doute nécessaire à la constitution d’un discours scientifique propre (voir par exemple Eisner 2009/1985 ; Peeters 1991 ; McCloud 1993 ; Groensteen 1999).

Continuer la lecture de Appel à contributions : Une bande dessinée – 12 perspectives : analyse franco-allemande pluridisciplinaire de la série Miss Pas Touche de Hubert et Kerascoët (2006–2009)

Chloé Chaudet (Université Clermont Auvergne)

MCF HDR Littérature générale et comparée, Université Clermont Auvergne

Domaines de recherche

  • Littérature générale et comparée (domaines linguistiques, par ordre de maîtrise : français et francophone, germanophone, anglophone, hispanophone, lusophone [italien lu])
  • Littérature et politique, XIXe-XXIe siècles (avec une ouverture aux arts visuels)
  • Littérature et mondialisation, en particulier à l’échelle atlantique
  • Articulations entre poétique, esthétique et étude des imaginaires sociaux
  • Dans ce contexte, recherches en cours sur (1.) les (re)configurations de l’engagement littéraire et artistique et (2.) les fictions et imaginaires du complot

CV et publications 

Laurence RIU-COMUT (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

PRAG, Docteur en Littérature générale et comparée – Qualifiée aux fonctions de maître de conférences en 10e section

Laurence Riu-Comut est agrégée de Lettres modernes et docteure en Littérature générale et comparée. Qualifiée aux fonctions de maître de conférences en 10e section, elle est membre de l’équipe « Arts et savoirs » de l’unité de recherche ALTER (« Arts/Langages : Transitions et Relations ») à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, où elle enseigne en tant que PRAG. Elle a soutenu en 2022 une thèse de doctorat intitulée « Ce que les genres du cinéma font au roman contemporain. Formes et représentations du western et du film noir chez les romanciers des domaines français et anglo-saxon depuis 1980 », réalisée sous la direction d’Yves Landerouin à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Domaines de recherche 

  • Littérature et cinéma, littérature et séries, intermédialité, transmédialité
  • Roman contemporain des domaines français et anglo-saxon
  • Genres cinématographiques (film noir, western)
  • Roman policier en langues romanes, roman policier régional

Continuer la lecture de Laurence RIU-COMUT (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

Sarah Mallah (Université Gustave Eiffel)

Formation

Après une formation à l’École Normale Supérieure de Lyon de 2016 à 2021, et l’obtention de l’agrégation de lettres modernes en 2019, Sarah Mallah commence une thèse de doctorat avec mission d’enseignement en 2021 sous la direction d’Irène Langlet, à l’université Gustave Eiffel, dans le laboratoire Littératures Savoirs et Arts (LISAA). La thèse comparatiste porte sur le héros et l’héroïne de science-fiction, dans trois cycles littéraires science-fictionnels : Le Silence de la Cité (1981) et Chroniques du pays des mères (1992) de l’autrice québecoise Élisabeth Vonarburg ; The Giver Quartet (1993-2012) de l’autrice étasunienne Lois Lowry ; la trilogie F.A.U.S.T. (1996-1997) de l’auteur français Serge Lehman.

Thèmes de recherche

  • Littérature de science-fiction.

  • Personnages et cultures héroïques.

  • Littérature comparée.

  • Poétique et narratologie

  • Culture médiatique. 

Continuer la lecture de Sarah Mallah (Université Gustave Eiffel)

Laura Martin-Gomez (Université d’Artois)

Agrégée d’anglais – Docteure en Littérature Comparée

Formation

2015-2020 : Thèse de Doctorat de Littérature Comparée : « La réception de l’œuvre de Tolkien par ses fans aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France (1955-1992) », sous la direction d’Anne Besson, à l’Université d’Artois, ED SHS (n°586), Laboratoire «Textes et Cultures ». Thèse soutenue le 6 novembre 2020. Jury composé de :

  • Mme Anne Besson, Professeur de Littérature Générale et Comparée, Université d’Artois, directrice
  • Leo Carruthers, Professeur émérite de Langue, littérature et civilisation anglaise, Université Paris Sorbonne Lettres, rapporteur
  • Vincent Ferré, Professeur de Littérature Générale et Comparée, Université Paris-Est Créteil
  • Christian Le Bart, Professeur en science politique, Institut d’études politiques de Rennes, rapporteur
  • Marc Rolland, Professeur de Langue, littérature et civilisation anglaise, Université du littoral-Côte d’Opale (ULCO),président du jury
  • Mme Anne-Gaëlle Weber, Professeur de Littérature Générale et Comparée, Université d’Artois

2012 : Lauréate de l’agrégation d’anglais, option civilisation.

2011-2012 : Diplôme de l’École Normale Supérieure de Cachan.

Master 2 Formation des Enseignants du Supérieur, spécialité « Didactique de l’anglais de spécialité ».

2010-2011 : Étudiante à l’ENS Cachan et l’Université Paris Diderot. Master 2 d’Études Anglophones. Mémoire en civilisation britannique : « J. R. R. Tolkien : La construction affective et intellectuelle d’un enfant au tournant du siècle (1895-1911) ». Mention AssezBien.

2009-2010 : Étudiante à l’ENS Cachan et l’Université Paris Diderot. Master 1 d’Études Anglophones. Mémoire en civilisation britannique : « J. R. R. Tolkien and C. S. Lewis: Origins and Impact of their Medieval Scholarship ». Mention Assez Bien.

2006-2009 : Hypokhâgne-Khâgne Lyon spécialité Anglais, admissible aux ENS Lyon et Cachan.

2006 : Baccalauréat au Lycée Français Jean Monnet de Bruxelles, série Littéraire, spécialité Mathématiques, mention Bien. Continuer la lecture de Laura Martin-Gomez (Université d’Artois)

Marc Vervel (Université Paris Cité)

Marc Vervel est MCF à l’Université de Paris. 

Domaines de recherche
Littérature XIXe-XXIe, avec une prédilection pour le tournant XIXe-XXe ; récit médiatique, récit policier, récit fantastique, le mystère en littérature, la distinction genres hauts-genres bas, tension narrative, immersion narrative. Littérature française et comparée (littératures française et francophone, anglo-saxonne, hispanique et hispanophone, germanique), rapports texte-image, texte-cinéma, littérature et internet.

CV et publications

Clémentine Hougue (Le Mans Université)

Clémentine Hougue – Docteure en Littératures Comparées (10e section)
  • Membre associée du 3L.AM (Langues, Littératures, Linguistique des universités d’Angers et du Mans, EA 4335, Le Mans Université)
  • Docteure associée du CERC (Centre d’Études et de Recherches Comparatistes, EA 172, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

 Domaines de recherche

  • Relations entre média et création : collage, montage, contraintes éditoriales, intermédialité, narratologie transmédiale
  • Histoire littéraire et études culturelles : transferts entre pratiques d’avant-gardes, contre-cultures et culture de masse
  • Représentations des sociétés dans la science-fiction (dystopies, fictions postapocalyptiques) : enjeux politiques de la narration science-fictionnelle romanesque, cinématographique et sérielle

 Projets en cours

Depuis 2019   Membre du projet « Aiôn – Socio-anthropologie de l’imaginaire du temps » (ANR19-CE27-0008) : travail en cours sur les fictions post-apocalyptiques

Thèse

2012    Le cut-up. Ses antécédents, ses développements, en Europe et aux États-Unis au XXe siècle. Lectures à partir de William S. Burroughs, sous la direction de Jean Bessière, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Jury : Philippe Daros (président), Jean Bessière, Anne Tomiche, Noëlle Batt. Mention Très Honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

 Livres

William S. Burroughs – SF Machine. Paris, Éditions JOU, 2021.

Le cut-up de William S. Burroughs : histoire d’une révolution du langage. Dijon, Les presses du réel, 2014.

Direction d’ouvrage collectif

Avec Christophe Becker (dir.), La pandémie en science-fiction, Hambourg : BoD, 2021.

Articles

« De la victime à la guerrière : transformations et permanences des représentations du féminin dans les fictions zombies », ¿ Interrogations ? [en ligne] n° 33, à paraître en 2021.

« Le chapitre face au collage et au montage : Dos Passos, Burroughs, Ballard », Itinéraires LTC [en ligne], n° 2020-1, « Les cultures du chapitre » (dir. Claire Colin, Camille Koskas et Jérémy Naïm), 2020.  URL : https://journals.openedition.org/itineraires/7403  (DOI : 10.4000/itineraires.7403)

« Postérités du cut-up dans la chanson rock (1970-2000) », Littératures expérimentales, Itinéraires LTC, 2017-3 [en ligne], 2018. URL : http://journals.openedition.org/itineraires/3889

« En-deçà de l’au-delà : le zombie aux limites de la fiction. Les effets de réel dans les romans de Max Brooks et la série télévisée The Walking Dead », TRANS- n°17 [en ligne], 2014. URL : http://trans.revues.org/1017

« Détruire le film-réalité : William Burroughs et la critique du spectaculaire », Ad Hoc n°1 [en ligne], 2012. URL : www.cellam.fr/wp-content/uploads/2012/07/finalhougue-ad-hoc-1.pdf 

« Cut-up et déconstruction », Labyrinthe n° 25, 2006, p. 127-131.

« Le cut-up : ut pictura poesis au pied de la lettre », TRANS- n°2 [en ligne], 2006. URL : http://trans.revues.org/159

Chapitres d’ouvrage / Actes de colloque

« Art du récit, figures et mythologie des fictions et discours complotistes », in Rosa Cetro et Lorella Sini, Fake news, rumeurs, intox… Stratégies et visées discursives de la désinformation, Paris : L’Harmattan, coll. « Humanités numériques », 2020, p. 307-322.

« Zombies et géopolitique : World War Z de Max Brooks », in A. Tuaillon-Demésy et S. Grosprêtre (dir.), Zombies : mythe ou réalité ?, Chambéry : éditions ActuSF, 2020, p. 41-54.

 « “La réalité est un film” : enjeux et actualités du cut-up de William Burroughs », in O. Penot-Lacassagne (dir.), Beat Generation : l’inservitude volontaire, CNRS éditions, 2018, p. 155-170.

 « Collage pictural et collage littéraire de 1920 à 1970 : la construction d’un genre », in N. Charest Nelson et A.-S. Gomez (dir.), Genres Littéraires et Peinture, Clermont-Ferrand : Presses Universitaires Blaise Pascal, 2015, p. 217-231.

« Le cut-up, d’une apocalypse du langage à une mythologie de l’ère spatiale », in C. Cornillon, N. Djuric, G. Furci, L. Kadari et P. Leroux (dir.), Fin(s) du monde, Bologne : Pendragon, 2014, p. 129-142.

 « Poésie sonore et culture de masse en Europe et aux États-Unis : Bernard Heidsieck et John Giorno », in C. Pardo, A. Reverseau, N. Cohen et A. Depoux (dir.), Poésie et médias au XXe siècle, Paris : Éditions Nouveau Monde, 2012, p. 199-216.

« Le cut-up de William Burroughs : d’un usage politique du roman », in I. Durand-Le Guern et I. Galleron (dir.), Roman et Politique. Que peut la littérature ?, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2011, p. 97-108.

 « La Beat Generation : une bohème sur la route », in P. Brissette et A. Glinoer (dir.), Bohème sans frontière, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 335-345.

 

Parution: Luciano Curreri – La Comune di Parigi e l’Europa della Comunità? Briciole di immagini e di idee per un ritorno della Commune de Paris (1871)

Luciano Curreri

La Comune di Parigi e l’Europa della Comunità? Briciole di immagini e di idee per un ritorno della Commune de Paris (1871)

Elements, Studi culturali, 2019, 144pp., € 12,00

ISBN 9788822903235

Site de l’éditeur

 

English below

Résumé

Ce livre est un pari, c’est une sorte de corde tendue entre deux moments-monuments différents de notre histoire moderne : deux moments que nous avons célébré et nous allons célébrer, à savoir le Traité de Rome, 1957, et la Commune de Paris, 1871. Il s’agit d’un fil quasi invisible et extensible sur lequel l’auteur, comme un saltimbanque, essaie de marcher d’avant en arrière, récupérant un certain nombre de correspondances imaginaires et idéales entre la Commune de Paris et la Communauté européenne. Ce sont des miettes d’images et d’idées qui tentent d’« inventer » – entre quelques notes utopiques et un caillou dans la chaussure – un retour de la Commune. Continuer la lecture de Parution: Luciano Curreri – La Comune di Parigi e l’Europa della Comunità? Briciole di immagini e di idee per un ritorno della Commune de Paris (1871)

Sébastien Wit (Université Paris Nanterre/Université de Picardie Jules Verne)

Sébastien Wit est agrégé de Lettres modernes et docteur en littérature comparée de l’Université Paris Nanterre. Soutenue en 2016 sous la direction de William Marx, sa thèse de doctorat s’intitule : « Les Sentiers qui bifurquent : hasard, combinatoire et divination dans le roman expérimental des années 1960 (I. Calvino, J. Cortázar, Ph. K. Dick, M. Saporta) ». Qualifié aux fonctions de maître de conférence en 10e section, il est actuellement membre de l’axe « Roman & Romanesque » du CERCLL (Université de Picardie/Jules Verne, Amiens) au sein duquel il poursuit ses travaux. Chercheur postdoctoral bénéficiant du soutien financier de la Fondation des Treilles (prix Jeune chercheur 2019), il contribue notamment à la partie XXe siècle du projet « ALEA : Figurations/Configurations artificielles du hasard » (dir. : Anne Duprat) en menant à bien une recherche sur les controverses autour du hasard au XXe siècle (travail mené en collaboration avec Alison James de l’Université de Chicago). En parallèle de ce projet, il participe aux activités du Collectif Lipothétique rassemblant des jeunes chercheurs en littérature comparée. Il est également le concepteur informatique de Lipotexte, l’e-dictionnaire thématique de la littérature.

Articles

1. Littérature et jeu

« Jouer d’autorité : la reconfiguration cartière du roman (Marc Saporta, Italo Calvino) » dans Nouveaux mondes, nouveaux romans ?, actes du 40e congrès de la Société Française de Littérature générale et comparée (SFLGC), 2018, p. 182-192.

2. Sciences du jeu (Game Studies)

« Les jeux qui bifurquent : narration non-linéaire et spatialisation de l’intrigue. Le cas du Tactical RPG » dans Sciences du jeu, n° 9, 2018.

Continuer la lecture de Sébastien Wit (Université Paris Nanterre/Université de Picardie Jules Verne)

Isabelle Périer (Docteure en littérature comparée)

 

Docteure en Littérature comparée et professeure agrégée de Lettres classiques

Domaines de recherche :

La mythocritique, la science-fiction, la fantasy, la littérature contemporaine, les séries TV,  les jeux de rôle et les jeux vidéos, la transmédialité et d’une manière générale les cultures de l’imaginaire.

Continuer la lecture de Isabelle Périer (Docteure en littérature comparée)