Archives par mot-clé : littérature

Appel à contributions : Culture et musées n°38, Patrimonialisations de la littérature

Appel à contributions pour le n°38 de la revue Culture et musées, sous la direction de Marcela Scibiorska (Université de Louvain-la-Neuve), Mathilde Labbé (Université de Nantes) et David Martens (Université de Louvain).

Date limite pour l’envoi de propositions d’article : 1er octobre 2020.

Résumé 

La notion de patrimoine est aujourd’hui régulièrement utilisée dans le domaine des arts et en particulier en littérature, ce qui invite à interroger les dynamiques de patrimonialisation propres à ce champ et à poser la question des instances qui déterminent ce phénomène. Ce dossier de Culture & Musées s’intéressera aux mécanismes qui font de la littérature et des écrivains des êtres patrimoniaux, ainsi qu’aux modes de diffusion des œuvres et des figures littéraires à travers différentes sphères médiatiques. Continuer la lecture de Appel à contributions : Culture et musées n°38, Patrimonialisations de la littérature

Appel à communication : Colloque « La critique culturelle sur le web : espaces, discours, valeurs »

Colloque « La critique culturelle sur le web : espaces, discours, valeurs »

4-5 février 2021

Université de Caen/Université de Rouen

Appel

Depuis une dizaine d’années, l’essor de la critique sur le web se poursuit de façon spectaculaire, mais avec une nouvelle structuration : portails et sites de critique littéraire, cinématographique, musicale et de critique d’art, revues numériques, forums, blogs ou groupes dédiés sur les plateformes sociales manifestent un foisonnant dynamisme. De son côté, la critique « savante » réaffirme sa légitimité en cherchant à circonscrire sa place, dans un espace aux frontières mouvantes où la critique est aussi pratiquée par des amateurs, de simples spectateurs, auditeurs ou lecteurs, ou par des fans. Visant à confronter approches réflexives et cas concrets d’études, et à réunir des spécialistes d’horizons divers (études cinématographiques et théâtrales, musicologie, littérature, philosophie, sociologie), ce colloque a l’ambition de scruter les formes et les enjeux de la critique culturelle sur le web selon trois axes privilégiés. Continuer la lecture de Appel à communication : Colloque « La critique culturelle sur le web : espaces, discours, valeurs »

Parution : femmes de presse, femmes de lettres

Le nouvel ouvrage de Marie-Ève Thérenty, Femmes de presse, femmes de lettres. De Delphine de Girardin à Florence Aubenas,  vient de paraître aux éditions CNRS.

Alors que l’histoire de la presse célèbre volontiers ses grands hommes, elle n’a jusqu’ici accordé quasiment aucune place aux femmes journalistes, qu’elles aient été célèbres en leur temps comme Delphine de Girardin, Séverine ou Titaÿna, ou des écrivaines reconnues comme George Sand ou Colette. Pourtant, dès le XVIIIe siècle, des femmes créent et dirigent des feuilles périodiques. Les femmes journalistes du XIXe siècle, qui écrivent un journalisme de chronique directement issu du bel esprit des salons, sont leurs héritières.

Continuer la lecture de Parution : femmes de presse, femmes de lettres

Concepteurs, conceptions et créations de mondes ludiques

Jeudi 28 novembre 2019

Maison interuniversitaire des sciences de l’homme – Alsace
Allée du Général Rouvillois, 67083 Strasbourg

Les sessions auront lieu en salle des conférences et les pauses dans le hall du bâtiment.

L’inscription est gratuite et obligatoire

Pour vous inscrire : https://www.eventbrite.fr/e/billets-journee-detude-createurs-et-creations-de-mondes-ludiques-75590911451?ref=enivtefor001&utm_source=eb_email&utm_medium=email&utm_campaign=inviteformalv2&utm_term=eventpage

Programme

08h – 08h30 Accueil – Inscription

08h30 – 09h Mot d’introduction

09h – 11h Première session Processus créatifs et conceptions ludiques

  • Marine Macq (Video game art gallery Pixel Life Stories) : Du concept designer au concept artiste : penser les processus de conception dans la création vidéoludique contemporaine
  • Mireille Pacquet (Université Paris 13) : La conception d’un dispositif d’Escape Room entre effets de lieux et effets “waouh”»
  • Dave Hawey (Université de Montréal) : Voir autrement le développement, le design et le studio de jeu vidéo : la perspective de deux développeuses cofondatrices du studio montréalais Epsilon Games
  • Martin Ringot (Aix Marseille Université) : Architecture actantielle et architecture poétique entre Italo Calvino et les mondes vidéoludiques

11h – 11h30 Pause

11h30 – 12h30 Créations amateurs

  • Pierre-Yves Hurel (Université de Lièges) : Le jeu vidéo en amateur  : la création comme dégustation, le ludème comme prise vidéoludique
  • Floriane Owczarek, Marion Weckerle et Cyril Lacheze (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Game design et appropriation de l’univers par les joueurs dans deux MMORPG

12h30 – 14h Déjeuner

14h – 15h Session plénière – par Vinciane Zabban

15h – 15h30 Pause

15h30 – 16h30 Professionnalisation des mondes ludiques

  • Maxime Besenval (EHESS-Paris) : Sociologie des mobilisations professionnelles et résistances chez les développeurs
  • Victor Potier (Université de Toulouse) : Entrelacements universitaires et industriels : normalisation du jeu et esprit                « start-up »

16h30 – 17h Clôture

Parution : objets et littérature

Objets insignes, objet infâmes de la littérature,
Marie-Eve Thérenty, Adeline Wrona (dir.),
Edition des archives contemporaines, 2019.

Tee-shirt (c) doctorak.co

Balzac Paris est aujourd’hui le nom d’une marque de vêtements vendus en ligne, qui concurrence la ligne plus ancienne intitulée Zadig & Voltaire; on peut offrir à un écolier une trousse ou un cartable à l’effigie du Petit Prince, ou encore, à quelqu’un qu’on connaît vraiment bien, des accessoires intimes inspirés du best-seller Fifty Shades of Grey.

Les objets dérivés de la littérature peuplent notre vie quotidienne; ils identifient des lieux associés à des auteurs, enchantent des gestes ordinaires en leur donnant l’épaisseur de la fiction, ouvrent des opportunités pour se rêver en personnage de roman.

Comment comprendre cet univers proliférant et hétérogène, qui donne corps à la littérature? Faut-il y voir le triomphe du marché et du matérialisme, dégradant en pratique commerciale cet art immatériel qu’est la création littéraire? Ou bien plutôt une forme d’appropriation oblique, qui témoigne de la survie du livre et de l’auteur, au-delà de leurs univers d’origine?

Telles sont les questions auxquelles répond cet ouvrage, à travers quinze contributions qui interrogent des cas très diversifiés de dérivation littéraire, de la statue au carnet griffé, en passant par les parcs à thèmes. Tantôt insignes, tantôt infâmes, ces objets permettent d’analyser les processus par lesquels la littérature, dans une dynamique de transformation permanente, devient une forme de vie.

Continuer la lecture de Parution : objets et littérature

Parution : Emerveillement littéraire

De l’émerveillement dans les littératures poétiques et narratives des XIXe et XXe siècles, sous la dir. de Julie Anselmini et Marie-Hélène Boblet, Grenoble, ELLUG

Depuis l’étude magistrale de Mickael Edwards, De l’émerveillement, qui promouvait l’irréductible capacité de découverte, d’étonnement et d’enthousiasme qui fonde notre culture depuis la philosophie platonicienne, il importait de révéler la persistance de cette humeur et de ce moteur, souvent passés sous silence par la modernité. À côté du désenchantement, de la crise des valeurs et de la nostalgie du sacré qui irriguent largement la littérature d’après la Révolution, du romantisme à la fin du xixe siècle, à côté de la mélancolie et du soupçon qui ont caractérisé le xxe siècle, certaines œuvres expriment pourtant le sens profane du miracle, le don de la surprise ou la révélation de l’épiphanie, et l’émerveillement, processus affectif et cognitif complexe, nourrit dans la modernité aussi bien le récit que la poésie.

L’expérience de l’émerveillement, son expression et sa Continuer la lecture de Parution : Emerveillement littéraire

Appel : Le magnétisme dans la littérature (1780-1914)

Le réel invisible

Le magnétisme dans la littérature (1780-1914)

Appel à communications

Ouvrage collectif dirigé par

Victoire Feuillebois (Université de Tours) et Émilie Pezard (ENS-Lyon)

pour la série « Écriture du xixe siècle » dirigée par Christian Chelebourg (Minard / Classiques Garnier)

Argumentaire

Le xixe siècle est le siècle du magnétisme : l’intérêt scientifique soulevé par les travaux du médecin Anton Mesmer dans la décennie 1770 et l’engouement qui en résulte dans les lettres et le mouvement des idées marquent « la fin des Lumières », selon la formule de Robert Darnton. Continuer la lecture de Appel : Le magnétisme dans la littérature (1780-1914)

Appel : « Les genres du roman au XIXe siècle »

Colloque

Les genres du roman au xixe siècle

Université Paris 13, les 14-15 avril 2016

Le xixe siècle a vu s’opérer le « sacre du roman[1] » (Mona Ozouf). La promotion de ce genre anciennement déprécié est liée à l’entreprise de légitimation qu’ont menée, dans leurs œuvres, quelques grands romanciers du siècle, comme Balzac et Zola. Elle se manifeste aussi par l’augmentation quantitative des romans publiés, la diversification des supports éditoriaux (volumes, feuilletons, recueils) ainsi que celle des modes de diffusion (cabinets de lecture, collections, compilations). Continuer la lecture de Appel : « Les genres du roman au XIXe siècle »

Patrizia D’Andrea, « Le spiritisme dans la littérature »

Le spiritisme dans la littérature de 1865 à 1913 : perspectives européennes sur un imaginaire fin-de-siècle

Honoré Champion, coll. « Bibliothèque de littérature
générale et comparée », juillet 2014

Le spiritisme, en tant que phénomène culturel protéiforme dont
la durée de vie dépasse et précède de peu les dates imparties par le
corpus littéraire choisi (1865-1913), relève d’une mythologie à
part entière qui oscille sans cesse entre la littérature, la philosophie et les sciences occultes. La littérature de la deuxième moitié du XIXe siècle est elle-même en quête d’identité Continuer la lecture de Patrizia D’Andrea, « Le spiritisme dans la littérature »

Appel : Le présent et ses doubles : anticipation, réalité décalée et uchronie dans le roman français contemporain (1950-2010)

megalopole

Le présent et ses doubles : anticipation, réalité décalée et uchronie dans le roman français contemporain (1950-2010)

Date de la journée : 30 janvier 2015 à la Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne
Journée d’études de la SELF XX-XXI (Société d’Étude de la Littérature de langue Française des xxe et xxie siècles), organisée par Simon Bréan (Paris-Sorbonne) et Irène Langlet (Limoges), avec le soutien du CELLF (Paris-Sorbonne), de l’EHIC (Limoges) et de THALIM (Paris 3 Sorbonne Nouvelle).

Selon François Hartog, au xxe siècle s’est jouée une importante évolution dans le rapport au temps. Au « futurisme » – entendu « comme la domination du point de vue du futur » (Régimes d’historicité, 2012, p. 149) – se serait substitué le régime du « présentisme », Continuer la lecture de Appel : Le présent et ses doubles : anticipation, réalité décalée et uchronie dans le roman français contemporain (1950-2010)