Archives par mot-clé : japon

CFP – Replaying Japan 2020: The 8th International Japan Game Studies Conference

Conference theme: “Ludolympics 2020”

Date: August 10-12, 2020

Location: University of Liège (7 Place du 20-Août, 4000 Liège, Belgium)

Organizers: Liège Game Lab

See the Replaying Japan Website

 

Call for Papers

Since 2012, the Replaying Japan conference has hosted researchers from various fields conducting research on Japanese game culture. The eighth conference is being organized by the Liège Game Lab (a research group specialized in the study of video games as a cultural objects in French-speaking Belgium) in collaboration with the Ritsumeikan Center for Game Studies, the University of Alberta, the University of Delaware, Bath Spa University, Seijoh University and DiGRA Japan. Continuer la lecture de CFP – Replaying Japan 2020: The 8th International Japan Game Studies Conference

Parution : Edogawa ranpo

Edogawa Rampo, les méandres du roman policier au Japon
Sous la direction de Gérald Peloux et Cécile Sakai, éditions du Lézard Noir, 2019.

Avec les contributions de Pierre Bayard, Mathieu Capel, Sari Kawana, Natsuo Kirino et Miyako Slocombe

Ce recueil présente pour la première fois en France la vie et l’œuvre d’Edogawa Ranpo (1894-1965), pionnier du roman policier au Japon. Les amateurs des nombreux récits traduits – La Proie et l’ombreLa ChenilleLe Démon de l’île solitaire – trouveront ici des réponses à leur curiosité : une biographie détaillée, des études sur sa réception, l’analyse de ses liens avec le monde de l’image, du cinéma et du manga, un hommage de l’écrivaine Kirino Natsuo, et cinq essais inédits des années 1930. Autant de clés pour comprendre cette œuvre originale, étrange et envoûtante, qui s’est déployée au Japon dans le lointain sillage d’Edgar Allan Poe.

Lire le sommaire et la préface : Ranpo_extrait

 

Parution : Goldorak

Goldorak. L’aventure continue, sous la direction de Sarah Hatchuel et Marie Pruvost-Delaspre, Tours, PUFR collection “Sérial”, 2018

 

Diffusé pour la première fois en France dans l’émission Récré A2 en juillet 1978, Goldorak, dessin animé japonais (1975-1977) réalisé par le studio Tôei Animation en lien avec le manga de Gô Nagai UFO Robo Grendizer, raconte le combat d’Actarus contre les forces de Véga commandées par le Grand Stratéguerre. En France, le dessin animé est un succès immédiat. Il marque toute une génération d’enfants, fait la Une de Paris Match en janvier 1979 et suscite colère et désespoir chez les adultes qui le relèguent au rang de « japoniaiserie » et l’accusent d’influences délétères sur les jeunes téléspectateurs.

Or, quarante ans après sa première diffusion, Goldorak est toujours là, sans cesse réapproprié et « métamorphosé » pour être transmis à une nouvelle génération de spectateurs. Il est temps de porter un nouveau regard sur cette fiction sérielle. Au-delà des informations factuelles et techniques que l’on peut trouver sur Internet, ce livre propose de penser avec Goldorak, de mettre en lumière les complexités culturelles du dessin animé et de présenter des analyses et interprétations originales, à travers le prisme de l’histoire, la civilisation japonaise, la littérature, le théâtre, le cinéma, la musique ou l’étude des médias. Il s’agit de prendre Goldorak au sérieux.

Appel : Fans de culture pop asiatique

Appel à articles pour la revue de Mechademia, Second Arc

Transnational Fandoms

image : la JapaN’ Game (Brive, Haute-Loire)

The CFP for Mechademia 12.1, Transnational Fandoms, is now available. The issue will explore the global consumption, creative (re)production, and widespread redistribution of East Asian popular culture.

The CFP will close on June 1, 2018. Questions and submissions may be directed to the Submissions Editor at submissions [at] mechademia.net.

In tandem with the 2018 Mechademia conference in Minneapolis, this volume of the Second Arcjournal will focus on the theme of Transnational Fandoms. It will explore the global consumption, creative (re)production, and widespread redistribution of East Asian popular culture, including, but not limited to, fan cultures surrounding manga, anime, popular cinema, music, fashion, and gaming. Authors are invited to submit papers of 5000-7000 words by June 1, 2018.

Media fandoms arose in Japan and the United States contemporaneously, growing out of the proliferation of mass media in the twentieth century, particularly after the spread of the television in the 1950s and 1960s. As the work of scholars such as Marc Steinberg has made clear, the origins of what is known in Japan as the “media mix” and in the United States as “convergence” or “transmedia” (after the work of communications scholar Henry Jenkins) lay in the rise of Astro Boy and its associated merchandising in the 1960s. From the cross-cultural science fiction fandom scene of Worldcon, brought home to Japan in the 1970s, to the European obsession with Takemiya Keiko, Hagio Moto and the Izumi Salon in the same decade, fandom in the broadest sense has always been transnational. In the 1970s, 1980s, and 1990s, and with increasing simultaneity of access enabled by the rise of fandom cultures online since, transnational fandoms focused on East Asian media have proliferated globally. At the same time, the media mix model has increasingly conquered Hollywood, as is evident in the global success of the “Marvel Cinematic Universe” at the box office.

Transnational fan cultures have played an active role in these developments, and professional creators continue to evolve in their attempts to court and to corral fandom approval and fan production. Friction between these groups, and the slippages among them Continuer la lecture de Appel : Fans de culture pop asiatique

Parution : SF asiatique

Parution : Res Futurae n°9, 2017

LA SCIENCE-FICTION EN ASIE DE L’EST

Sous la direction de Gwennaël Gaffric

 

Le prix Hugo à Liu Cixin, pour Les Trois Corps, a contribué à mettre la science-fiction chinoise, et par extension, est-asiatique, sous les feux des projecteurs. Ce numéro examine, avec une perspective transculturelle, l’évolution (du XIXème au XXIème s.) de la SF en Asie de l’Est, aussi bien en tant que genre littéraire et cinématographique qu’en tant que média de réflexion spéculative sur le futur de leur lieu d’émergence comme sur le reste du monde.

http://resf.revues.org/ 

Image : “Living Wonder” de skaya3000

Parution : Japanese Pop Culture

Mutual Images Journal: Japanese pop culture in Europe today: economic challenges, mediated notions, future opportunities.

En ligne :  http://www.mutualimages-journal.org/index.php/MI/issue/view/6

 

ARTICLES

Manuel Hernandez Perez, Kevin Corstorphine, Darren Stephens : Cartoons vs. Manga Movies: A Brief History of Anime in the UK

Björn-Ole Kamm : Brokers of “Japaneseness:” Bringing table-top J-RPGs to the “West

Bounthavy Suvilay : The Anime VHS Home Video Market in France

José Andrés Santiago Iglesias : Dragon Ball Popularity in Spain Compared to Current Delocalized Models of Consumption How Dragon Ball developed from a regionally-based complex system into a nationwide social phenomenon Continuer la lecture de Parution : Japanese Pop Culture

Colloque : Edogawa Ranpo

COLLOQUE INTERNATIONAL : EDOGAWA RANPO OU LES LABYRINTHES DE LA MODERNITE JAPONAISE

Université Paris Diderot et Maison de la Culture du Japon à Paris (14 et 15 octobre 2016)

Pionnier de la littérature policière au Japon, Edogawa Ranpo (1894-1965) ne cesse d’être réédité et traduit dans le monde entier, notamment en France et aux États-Unis : La Proie et l’ombre (Inju), La Chambre rouge, La Chenille, Le Démon de l’île solitaire ou Le Lézard noir comptent parmi les chefs-d’œuvre de cet ensemble noir et baroque, souvent adapté au cinéma. Diverses lectures sont possibles : critique de la période historique, expérimentations de la modernité littéraire dans la première moitié du XXe siècle.

Tout en inventant une forme japonaise du roman policier, Edogawa Ranpo n’a cessé de se référer au patrimoine mondial du genre, à ses maîtres Edgar Allan Poe, Maurice Leblanc ou Sir Arthur Conan Doyle. Cette articulation hors frontières explique sans doute l’intérêt constant pour l’œuvre, un demi-siècle après le décès de l’auteur. Un labyrinthe aux recoins et ombres multiples, que ce colloque international se propose d’explorer.

Organisé par le CRCAO (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale, UMR 8155 : CNRS, Université Paris Diderot, EPHE, Collège de France) Continuer la lecture de Colloque : Edogawa Ranpo

Rencontre : Edogawa Ranpo

 

Les paysages infernaux d’Edogawa Ranpo

 

Rencontre à la Bibliothèque des littératures policières (BiLiPo),   

Le samedi 24 septembre 2016 de 16h00 à 17h00

http://quefaire.paris.fr/fiche/153175_les_paysages_infernaux_d_edogawa_ranpo

 

Difficile de parler du roman policier japonais sans évoquer la figure tutélaire d’Edogawa Ranpo (1894-1965) considéré comme le « créateur » du genre au Japon. Son œuvre protéiforme continue à marquer de son empreinte la culture populaire de son pays à travers des rééditions sans cesse renouvelées de ses récits, à travers des adaptations en manga, à la télévision et au cinéma, tandis que la réflexion académique s’est emparée de ses récits devenus des marqueurs culturels des « années folles » japonaises.

Ses œuvres sont entrées en janvier 2016 dans le domaine public au Japon et Paris accueille en octobre le premier colloque international en Europe entièrement consacré à  l’auteur de La Chenille. A cette occasion, Miyako Slocombe et Gérald Peloux présentent à la BILIPO les diverses facettes de l’homme et de l’écrivain que fut Ranpo dont l’œuvre multiforme se déploie de brillantes nouvelles aux intrigues élaborées jusqu’à des romans baroques qui lient érotisme et grotesque, sans oublier sa production littéraire pour enfants et son intense activité de passeur et de promoteur du genre au Japon. Continuer la lecture de Rencontre : Edogawa Ranpo