Archives par mot-clé : italie

Appel à contributions : Les représentations du crime organisé dans l’aire culturelle romane XIXe-XXIe s. (Cahiers d’Études Romanes)

« Les représentations du crime organisé dans l’aire culturelle romane (XIX/ XXIe) »

Cahiers d’Études Romanes, n°45, 2022

Échéance des propositions : 15 septembre 2021

Sous la direction d’Anne-Sophie Canto, Gerardo Iandoli, Claudio Milanesi (Aix Marseille Université, CAER)

Le crime organisé est un phénomène séculaire, international et particulièrement complexe et caractérisé de surcroît par son aspect protéiforme. Il évolue selon le contexte socio-économique des régions qu’il gangrène, selon les périodes et les latitudes : des campagnes siciliennes du XIXsiècle – berceau de Cosa Nostra – jusqu’à la prison de Tabauté au Brésil qui fait naître le Primeiro Comando da Capital en 1993, du Mexique des narcos à la Costa brava refuge des Vory v Zacone géorgiens, c’est une vaste géographie des organisations criminelles qui se dessine dans toute l’aire romane.

Les sources qui mentionnent le crime organisé, de même que celles qui en font un objet d’étude, sont aujourd’hui pléthoriques et variées. Du point de vue factuel, nous avons désormais accès à de nombreux comptes rendus d’enquêtes policières, judiciaires et journalistiques, ainsi qu’à des témoignages qui donnent la parole à des criminels repentis comme à des victimes. Parallèlement et à degrés variables, la fiction s’est mêlée à la réalité dans des récits littéraires, des films ou des séries et à des compositions musicales. Progressivement, l’ensemble de cet apport est venu à bout de l’aura de mystère qui planait sur des organisations autrefois perçues comme marginales et secrètes. Pourtant, le crime organisé continue d’occuper la scène artistique. En effet, ce thème demeure intrinsèquement lié à la profonde fascination que procure la perpétration du mal, à travers un mécanisme ambivalent d’attirance et de répulsion. Ainsi, le paradigme du mythe s’est diffusé à travers la littérature, la musique et les arts visuels qui n’ont cessé de représenter la figure criminelle pour l’ériger en modèle de l’anti-héros ou pour la condamner sèchement.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Les représentations du crime organisé dans l’aire culturelle romane XIXe-XXIe s. (Cahiers d’Études Romanes)

Parution : The Young Pope : la tiare et l’image (Cyril Gerbron)

Cyril Gerbron, The Young Pope : la tiare et l’image, Presses universitaires François-Rabelais, coll. « Sérial », 2021.

L’histoire de l’art est un aspect majeur de la poétique visuelle de la série de Paolo Sorrentino The Young Pope.

Dans cette série qui raconte la montée en puissance de Pie XIII, jeune pape américain décalé et réactionnaire, les tableaux, les statues, les œuvres d’art du passé jouent un rôle important dans l’effet de vraisemblance, puisque le Vatican est effectivement rempli d’images. Contemplées et commentées par les personnages, ou utilisées pour leurs dévotions, ces œuvres sont bien plus que des éléments de décor, elles sont « activées » et deviennent vivantes.

Les images de la série sont elles-mêmes nourries d’images du passé et The Young Pope met en scène ces « voyages d’images », parcours visuels et sémantiques que le livre se propose d’explorer.

Docteur en histoire de l’art, Cyril Gerbron est l’auteur de Fra Angelico : liturgie et mémoire (Brépols, 2016). Il a été boursier à la Villa I Tatti à Florence et a rédigé ce livre lors d’une année passée comme pensionnaire à la Villa Médicis. Il est décédé en 2019

Continuer la lecture de Parution : The Young Pope : la tiare et l’image (Cyril Gerbron)

Appel à communications : Dantastique ! Images et imaginaires dantesques dans la culture populaire, entre « rêve médiéval » et société de consommation (Université de Florence)

Appel à communications : Dantastique ! Images et imaginaires dantesques dans la culture populaire, entre « rêve médiéval » et société de consommation

20-21 janvier 2022

Université de Florence 

Échéance des propositions : 30 août 2021

Nous sommes heureux d’annoncer que le projet ANR DHAF (Dante hier et aujourd’hui en France), le World Languages and Cultures Department de la Elon University, l’Université Grenoble Alpes, l’Université de Florence, l’Institut Français de Florence, et l’Accademia Europea di Firenze organisent un colloque international sur la thématique de l’imaginaire dantesque dans la culture populaire. Le colloque se tiendra auprès de l’Accademia Europea di Firenze, de l’Institut Français et de l’Università di Firenze les 20 et 21 janvier 2022.

Les communications pourront être présentées en anglais, français ou italien. Outre les communications   sélectionnées par le comité scientifique sur la base des réponses au présent appel, nous avons le plaisir d’annoncer que le colloque prévoit la participation des conférenciers invités suivants :

  • Elizabeth Coggeshall (Florida State University) et Arielle Saiber (Bowdoin College)
  • Francesca Roversi Monaco (Università di Bologna)
  • Stefano Lazzarin (Université Jean Monnet, Saint-Étienne)

Continuer la lecture de Appel à communications : Dantastique ! Images et imaginaires dantesques dans la culture populaire, entre « rêve médiéval » et société de consommation (Université de Florence)

Appel à contributions : Giallo! The Long History of Italian Television Crime Drama

Giallo! The Long History of Italian Television Crime Drama

Journal of Italian Cinema and Media Studies

Échéance des propositions : 30 avril 2021

Dirigé par Luca Barra and Valentina Re

Most of the Italian television drama able to circulate internationally belongs to the multifaceted crime genre, both in some sparse examples from the past and in growing contemporary productions (from premium channels and digital platforms to public service and commercial broadcasters). However, for many decades, only a limited range of titles has been given scholarly attention, drawing a useful yet partial account of an otherwise dense and multilayered history. Moreover, exceptions have often been studied far more than the most conventional crime series in the ‘giallo’ spectrum: most police procedurals are deemed too formulaic, or too popular, to be distinguished. Therefore, this special issue intends to overcome these limits by focusing on the historical evolution of the crime genre inside the development of Italian television, from the early stages to the latest mainstream and niche successes, and by highlighting the many crime titles that have become familiar to large Italian audiences. Continuer la lecture de Appel à contributions : Giallo! The Long History of Italian Television Crime Drama

Lucia Quaquarelli (Université Paris Nanterre)

Lucia Quaquarelli est maîtresse de conférences à l’Université Paris Nanterre (UFR LCE, Département de Langues Étrangères Appliquées), et co-directrice du CRPM (Centre de Recherches Pluridisciplinaires Multilingues ).

Thèmes de recherche
Littérature italienne contemporaine
Etudes postcoloniales et de la migration
Mobilité
Cross/Transmedialité
Culture visuelle
Théorie et pratique de la traduction

CV en ligne 

Appel à contributions : La littérature des « mystères urbains » en Italie: des modèles du XIXe aux réécritures du XXe s.

La littérature des « mystères urbains » en Italie : des modèles du XIXeaux réécritures du XXe siècle

Transalpina n°25 (2022), numéro dirigé par Stefano Lazzarin et Mariella Colin

La critique a rarement reconnu une « dignité littéraire » à la tradition romanesque des mystères italiens, en l’écartant « du circuit de la littérature officielle » pour la confiner dans celui de la « littérature “mineure”, “d’appendice” » (Marini 1993, p. 12). Pourtant, ce genre compte en Italie un nombre non insignifiant d’œuvres, par des auteurs plus que dignes et parfois par des écrivains de premier plan dans l’histoire littéraire nationale. En guise d’exemples, nous pourrions rappeler les noms de Collodi (Misteri di Firenze. Scene sociali, 1857), Alessandro Sauli (I misteri di Milano, 1857-1859), Franco Mistrali (I misteri del Vaticano o la Roma dei Papi, 1861-1864), Anton Giulio Barrili (I misteri di Genova. Cronache contemporanee, 1867-1870), Francesco Mastriani (I misteri di Napoli, 1869), Giulio Piccini dit Jarro (Firenze sotterranea. Appunti, ricordi, descrizioni, bozzetti et I ladri di cadaveri, parus tous les deux en 1884), sans oublier ni le précurseur Antonio Ranieri (Ginevra o l’Orfana della Nunziata, 1839), ni le scapigliato Igino Ugo Tarchetti (Paolina. Misteri del Coperto dei Figini, 1865-1866 en revue et 1866 en volume). Continuer la lecture de Appel à contributions : La littérature des « mystères urbains » en Italie: des modèles du XIXe aux réécritures du XXe s.

Publications de Luciano Currerri

rosso

 

  1. Per un racconto dello scacco. Simenon e Sciascia venticinque anni dopo / Pour un récit de l’échec. Simenon et Sciascia vingt-cinq ans après. Édités par Danielle Bajomée et Luciano Curreri, avec la collaboration de Giuseppe Traina /A cura di Danielle Bajomée e Luciano Curreri, con la collaborazione di Giuseppe Traina, Cuneo, Nerosubianco, « Le bandiere », 2015

Venticinque anni fa, nel 1989, a distanza di due mesi l’uno dall’altro (4 settembre e 20 novembre), scomparivano Georges Simenon (Liège, 1903) e Leonardo Sciascia (Racalmuto, 1921). Apparentemente, niente sembra unire i due uomini, né i due scrittori, entrambi autori di racconti polizieschi…

Il y a vingt-cinq ans, en 1989,  disparaissaient Georges Simenon (Liège, 1903) et Leonardo Sciascia (Racalmuto, 1921), à deux mois d’intervalle (4 septembre et 20 novembre). Apparemment, rien ne semble unir les deux hommes, ni les deux écrivains, auteurs tous deux de fictions policières…

http://www.nerosubianco-cn.com/scheda.asp?id=131

2. Luciano Curreri, Solo sei parole per Sciascia. Zolfara, popolo, etica, corpo, leggerezza, saggio, Leonforte (EN), Euno, «Le scritture della buona vita», 2015

link : http://eunoedizioni.it/content/solo-sei-parole-sciascia

(3) Luciano Curreri & Michel Delville (a cura di), Il grande «incubo che mi son scelto». Le grand «cauchemar de mon choix». The big «nightmare of my choice». Prove di avvicinamento a Profondo rosso / Les Frissons de l’Angoisse / Deep Red (1975-2015), Edizioni Il Foglio, Piombino (LI), «Archivi Diversi» (3), 2015 Continuer la lecture de Publications de Luciano Currerri

Parution: Ilcorsaronero 19

corsaro nero

Parution

Ilcorsaronero 19

 

Sommario de “Ilcorsaronero” n. 19:

Editoriale; Marcello Simoni (Dove l’avventura e il mare si intrecciano in storie incredibili);

Claudio Gallo&Giuseppe Bonomi (Qualcosa di nuovo sull’alunno Salgari/Dai registri scolastici della scuola media “Paolo Caliari” di Verona);

Luca Crovi (La Frontiera di Elmore Leonard): Nicola Ruffo (Intervista con Moreno Burattini, curatore della serie a fumetti “Zagor” di Bonelli Editore);

Luciano Curreri (Gabriele, dove sei? Notolette birichine intorno al 150° anniversario della nascita e al 75° della morte di Gabriele d’Annunzio);

Luigi De Liguori (Poe e Salgari: una discesa nel Maelström);

Claudia Mizzotti (Presentazione di Cuore di tigre al liceo “Messedaglia” di Verona. Da Taibo II a Carlotto: scrittori in cattedra);

Franco Pezzini (Ricordare al futuro. Riccardo Valla, Paolo De Crescenzo e le Ombre Lunghe);

Stefano Nocentini (Salgari e i paletuvieri);

Danilo Arona (A volte esistono);

Emanuele Delmiglio (Capitani coraggiosi);

Darwin Pastorin (Quando le favole cominciavano con «C’era una volta…»);

Chiara Begnini (Bisogna leggere Sandokan per sentirsi Sandokan? Quel che resta dell’anno salgariano);

Claudio Gallo (Pietro Gelatti, libraio delle meraviglie);

Giovanni Soldati (Mio padre, Mario Soldati, ed Emilio Salgari);

Massimo Tassi (Don Camillo e Peppone parlano il russo);

Cavalcando l’avventura, a cura di Gino Bedeschi, Giuseppe Cantarosa e Bartolo Tondini; Segnalazioni bibliografiche.

 

PER ABBONARSI

L’abbonamento per il 2013 (anno solare) alla rivista Ilcorsaronero ha un costo di € 12,00 (sostenitore € 25,00). L’importo può essere inviato tramite versamento sul conto corrente postale n. 98473986 intestato a: Associazione Ilcorsaronero

Specificare nella causale: Ilcorsaronero – 2013.

L’ufficio postale rilascerà direttamente ricevuta dell’avvenuto versamento.

La cifra di cui sopra è da intendersi quale contributo alle spese tipografiche e di spedizione della pubblicazione.

Consultando il sito www.delmiglio.it 

è possibile trovare il contenuto di tutti gli arretrati de Ilcorsaronero

Presto nuove news sul mondo dell’avventura!

Conférence: Pepe, Rogas, Santamaria… Les inspecteurs des fictions policières italiennes

Dans le cadre du Festival International du Film Policier de Liège

Le séminaire de l’imaginaire, la BiLA présente:

« Pepe, Rogas, Santamaria… Les inspecteurs des fictions policières italiennes »

par Luciano Curreri (ULg).

Pepe, Rogas, Santamaria… Trois fonctionnaires de la police italienne qui sortent de trois romans: Il commissario Pepe (Ugo Facco De Lagarda), Il contesto (Le contexte) de Leonardo Sciascia, La donna della domenica (La femme du dimanche) de Fruttero & Lucentini.

Trois romans (respectivement de 1965, 1971, 1972) devenus films grâce à trois metteurs en scène de premier plan: I

– Il commissario Pepe (Le fouineur) d’Ettore Scola (Trevico, Avellino 1931), paru dans les salles en 1969;

– La donna della domenica (La femme du dimanche), de Luigi Comencini (Salò, Brescia 1916- Rome 2007), en 1975;

– Cadaveri eccellenti (Cadavres exquis), de Francesco Rosi (Naples 1922), en 1976.

Face à la standardisation d’une bonne partie de la littérature policière et du cinéma de nos jours, ces trois romans et ces trois films marquent une sorte d’âge d’or du « giallo » italien, où se mêlent avec raffinement la quête classique du meurtrier et la déconstruction du genre, la réalité et l’imaginaire de toute la péninsule, la comédie des moeurs et l’engagement, la lutte contre le pouvoir obscur des démocraties occidentales et la ruse de la culture populaire italienne de cette époque si terrible, mais si féconde, entre la seconde moitié des Sixties et les années de plomb.

Après, avec l’assassinat d’Aldo Moro (1978), l’été des massacres (l’attentat de la gare à Bologna et la tragédie d’Ustica en 1980), la chute du mur de Berlin en ’89, les scandales politiques et l’opération « Mains propres » et la soi-disante deuxième république italienne des années quatre-vingt-dix, les choses vont changer…

Le conférencier:

Le Professeur Luciano Curreri enseigne la langue et la culture italienne au sein du département de langues et littératures romanes de l’Université de Liège.

Jeudi 25 avril, à 12h00, à la Bibliothèque des Chiroux, Place des Carmes, 4000 Liège.