Archives par mot-clé : imaginaire

Appel à communication : Imaginaire et pensée du futur africain dans les fictions et essais francophones (Ottawa)

Imaginaire et pensée du futur dans les fictions et essais francophones

Colloque : 8-9 mai 2025

Université d’Ottawa

Date d’échéance : 31 octobre 2024

Texte de l’appel :

Afrofuturisme, Afroprophétisme, Afrotopisme, utopies africaines, Afrique au futur. A partir de la fin des années 1990, la catégorie du futur s’est imposée sur la scène de production intellectuelle, artistique et littéraire, comme s’il fallait conjurer avec force, au début du nouveau millénaire, la représentation de l’Afrique comme un continent à la dérive ou sans avenir. Outre les interventions de certains essayistes comme Achille Mbembe, l’accueil enthousiaste réservé à l’essai de Felwine Sarr, Afrotopia (2016), a été un moment fort. A la rhétorique teintée de pessimisme qui avait dominé les décennies précédentes (Tidiane Diakite, L’Afrique malade d’elle-même (1986), Alain et Edgar Hazoume, Afrique, l’avenir, en sursis(1988), Axelle Kabou, Et si l’Afrique refusait le développement (1992)) s’est substituée une rhétorique de l’euphorie. Des romanciers et romancières africains comme Abdourahmane Waberi et Léonora Miano, ont aussi produit des fictions futuristes d’une nouvelle Afrique n’ayant plus rien de commun avec celle au sujet de laquelle le philosophe congolais Kä Mana (1989) et l’économiste camerounais Daniel Etounga Manguelle (1991) pouvaient se demander si, faute de changer d’imaginaire, ou d’un Programme d’Ajustement Culturel elle n’allait pas mourir ou disparaître de la carte de l’humanité inventive, créatrice. Continuer la lecture de Appel à communication : Imaginaire et pensée du futur africain dans les fictions et essais francophones (Ottawa)

Appel à contributions : La science-fiction façonne les organisations (revue Marché et Organisations)

La science-fiction façonne les organisations

 Revue Marché et Organisations

Dunkerque

Date d’échéance : 1er juin 2024

Texte de l’appel :

Cet appel à contributions est ouvert pour des articles en français et en anglais.

This call for papers is open for articles in French and English.

 La science-fiction est de plus en plus utilisée par les organisations pour leurs projets de prospective. À toutes les étapes du processus d’innovation, l’imaginaire mobilise les acteurs des entreprises, des think tanks, des associations, des universités, des armées et autres institutions. Le design fiction (Bleecker et al., 2020) et le science fiction prototyping (Johnson, 2011), sont les deux techniques de créativité les plus connues exploitant le pouvoir créatif de la science-fiction.

L’armée française a montré son intérêt pour cette approche à travers le projet Red Team qui  a produit depuis 2020 des dizaines de scenarios prospectifs en regroupant une dizaine d’auteurs de science-fiction. L’armée suisse a suivi cet exemple à travers différents projets coordonnés par Armasuisse et notamment le livre Situations 2043. En 2024, l’anthologie Amazonies Spatiales propose une vision de l’avenir de la conquête spatiale par l’Europe en collaboration avec l’ESA. L’Agence spatiale européenne a aussi publié dès 2001 le rapport ITSF, véritable cartographie des technologies présentes dans les romans et films de science-fiction utiles à l’industrie spatiale. Continuer la lecture de Appel à contributions : La science-fiction façonne les organisations (revue Marché et Organisations)

Appel à communications : Public(s) et Illustration(s) jeunesse(s) : regards, pratiques et perspectives (Moulins)

Public(s) et Illustration(s) jeunesse(s) : regards, pratiques et perspectives.

17 et 18 octobre 2024

Musée de l’Illustration Jeunesse à Moulins

Date d’échéance : 15 juin 2024

Colloque organisé par Cyril Devès (Historien de l’art, coordinateur scientifique du CRHI, Ecole Emile Cohl et directeur de Mnémos’Arts) et Emmanuelle Martinat-Dupré (responsable scientifique du mij, Moulins).

Texte de l’appel :

Résonances scientifiques de l’illustration jeunesse

Première édition – Quand l’illustration jeunesse rencontre ses publics.

Le musée de l’illustration jeunesse (mij), patrimoine du Conseil départemental de l’Allier, lance sa première édition des Résonances scientifiques et rencontres de l’illustration jeunesse, les 17 et 18 octobre 2024. C’est l’occasion pour le musée de proposer un colloque dont le propos vise à faire un état des lieux de l’illustration jeunesse. Quoi de mieux pour lancer un événement qui se veut pérenne et bisannuel que de s’attarder sur les premiers concernés, le public. C’est pour lui que l’illustrateur illustre, l’auteur écrit et que l’éditeur édite. Un constat évident mais qui n’est pas sans poser des questions. L’emploi du singulier pour « Illustration jeunesse » ne met-il pas à mal ce domaine de création ? Ne devient-elle pas une expression « fourre-tout », voire restrictive ? Ne serait-il pas préférable d’en préférer son pluriel, plus à même de répondre à ses lecteurs. Pour preuve, la typologie du public est vaste et implique une multiplicité de l’image. Continuer la lecture de Appel à communications : Public(s) et Illustration(s) jeunesse(s) : regards, pratiques et perspectives (Moulins)

Séminaire LPCM – séance 10, jeudi 25 avril 2024, 17H-19H : Séries TV et représentations (Université Nanterre / en ligne)

Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM, “Dans l’atelier des chercheur·se·s en littératures populaires et culture médiatique”, vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…).

Séance 10 – Jeudi 25 avril 2024, 17h-19h : Séries TV et représentation

Présentation de la séance : Quelles approches méthodologiques permettent de penser le rap comme un objet d’étude dans le cadre d’une thèse ? Quels sont les enjeux soulevés par ce genre musical ? les trois participants, qui préparent des thèses sur le rap depuis des méthodologies variées, présenteront leurs travaux en cours.

Lieu : Université Paris Nanterre, bâtiment Weber, salle de séminaire 1

À distance :  en ligne sur Zoom

Lien de connexion : pour obtenir le lien de la réunion et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Continuer la lecture de Séminaire LPCM – séance 10, jeudi 25 avril 2024, 17H-19H : Séries TV et représentations (Université Nanterre / en ligne)

Appel à contributions : Fantasy flora / Flore imaginaire (revue Fantasy Art and Studies)

Fantasy Flora / Flore imaginaire

Revue Fantasy Art and Studies

Nouvelle date d’échéance : 30 juin 2024

(English version below)

Branchiflore, athelas, feainnewedd ou rougeoyeur : tels sont les noms de quelques végétaux imaginaires qui croissent dans des mondes de Fantasy[1]. Qu’elle soit merveilleuse ou non, inventée de toutes pièces ou empruntée à notre réalité, la flore participe à la création d’univers. En tant qu’élément constitutif de la xéno-encyclopédie (Saint-Gelais, 1999) d’une œuvre, elle  enrichit un monde fictif, lui donne une profondeur et permet au lectorat de mieux imaginer l’espace dans lequel il plonge.

En ce que la Fantasy médiévaliste occidentale met régulièrement en scène des environnements naturels, il n’est guère étonnant de trouver des descriptions de forêts et d’arbres. Quelques auteurs, à l’image de J. R. R. Tolkien, offrent une grande place aux plantes dans leurs textes. Le professeur d’Oxford représente d’ailleurs volontiers arbres, fleurs et motifs végétaux dans ses illustrations. Continuer la lecture de Appel à contributions : Fantasy flora / Flore imaginaire (revue Fantasy Art and Studies)

PARUTION : LES BELLES ÉPOQUES DE DOMINIQUE KALIFA

Arnaud Dominique Houtte (dir), Les Belles époques de Dominique Kalifa, Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne, 2024.

Le brutal décès de Dominique Kalifa, le 12 septembre 2020, a été un choc inattendu pour ses proches, ainsi que pour ses collègues, lecteurs et étudiants. Professeur d’histoire du XIXe siècle à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, auteur d’une œuvre importante et largement discutée en France et à l’étranger, Dominique Kalifa a laissé une empreinte marquante, tant par ses livres et ses enseignements que par son inventivité méthodologique et son charisme personnel.
Conçu comme un hommage scientifique et amical, cet ouvrage rassemble 31 contributions, la plupart présentées lors du colloque organisé en Sorbonne (9-11 décembre 2021) dont ce volume rassemble et enrichit les actes. Sous la plume d’historiennes et d’historiens de plusieurs générations et de plusieurs pays, ce livre propose un portrait de Dominique Kalifa à travers la présentation et l’exploration de son œuvre et de ses sujets de prédilection.


On y discute donc de la notion d’imaginaire social ; on s’interroge sur les limites chronologiques du XIXe siècle ; on réfléchit à ce que les historiens peuvent tirer des images et des sons. On y parle surtout d’enquête et de crime, d’amour et de chrononymes, de mauvais garçons et de jeunes libérées. De Marseille au Mexique en passant par l’Italie et le Japon, on croise La Joconde, La grande illusion et les Peaky Blinders. Et plane sur l’ensemble l’ombre de Fantômas.

Table des matières

Continuer la lecture de PARUTION : LES BELLES ÉPOQUES DE DOMINIQUE KALIFA

Appel à contributions : La vedette et ses plumes : presse, littérature et célébrité (revue Sur le journalisme)

La vedette et ses plumes : presse, littérature et célébrité

Revue Sur le journalisme

Belgique

Date d’échéance : 15 mai 2024

Texte de l’appel :

Revue internationale en libre accès avec comité de lecture, publiée en version numérique et imprimée

https://revue.surlejournalisme.com/

Éditeurs et éditrice du numéro spécial :

Adrien Rannaud, Université de Toronto, Canada

Mélodie Simard-Houde, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada

Yuri Cerqueira dos Anjos, Victoria University of Wellington, Nouvelle-Zélande

Selon Antoine Lilti (2014), la culture de la célébrité moderne apparaîtrait en Europe dès la seconde moitié du XVIIIe siècle sous le coup d’une première révolution médiatique. Dans cette perspective, l’histoire de la célébrité serait indissociable de celle de la presse, plus encore à partir du XIXe siècle, qui constitue le cadre de réalisation de ce qu’on nomme, dans l’espace francophone européen, la « civilisation du journal » (Kalifa et al., 2011). On sait que les quotidiens, revues et autres périodiques alimentent dès la décennie 1830 un régime de l’actualité reposant, du côté des journalistes, sur l’observation du monde contemporain, la collecte de « choses vues », et, du côté des personnes médiatisées, sur la visibilité des individus (Heinich, 2012). Dans ce système, les figures publiques issues du monde de la littérature occupent une place clé tant à titre de collaborateurs de la presse (Thérenty, 2007), et donc de figures médiatrices, que de célébrités dont on commente et expose la vie. Continuer la lecture de Appel à contributions : La vedette et ses plumes : presse, littérature et célébrité (revue Sur le journalisme)

Appel à contributions : L’Élaborée, n°2 : “Ma(r)ge(s)”

L’Élaborée, n°2 : “Ma(r)ge(s)”

Rennes

Date d’échéance : 13 mars 2024

Texte de l’appel :

Ce deuxième numéro de la revue L’ELaborée mêlera recherche et création. Nous souhaitons pour ce second numéro proposer un format hybride, qui comportera quatre créations originales, et huit articles. Pour les créations, nous souhaitons avoir une nouvelle de fiction, de la poésie, une création visuelle, et une illustration. Les contributeurices sont à définir, nous les contacterons directement, sans appel à communication de ce côté. Étant chercheur·euse·s en histoire et en littérature, nous ne nous sentons en effet pas légitimes à répondre à un appel à communications de ce côté.

En ce qui concerne l’aspect recherche, nous ouvrons un appel à communications qui visera à sélectionner huit articles. Ces derniers seront publiés sous deux formats : un format « traditionnel » sur notre carnet Hypothèses ; et un format court (environ trois pages) qui sera publié dans une version papier. Continuer la lecture de Appel à contributions : L’Élaborée, n°2 : “Ma(r)ge(s)”

Appel à contributions : Savants fous, machines extraordinaires et créatures (revue Imagin(r)s)

Savants fous, machines extraordinaires et créatures

University of Malta

Revue Imagin(r)s. Revue des littératures utopiques, dystopiques et uchroniques, n° 2

Date d’échéance : 30 juin 2024

Texte de l’appel :

Qu’il s’agisse de créatures qui leur soient soumises ou qui leur échappent ou de machines destinées à améliorer le sort de l’humanité ou à détruire la planète, les créations des savants aussi fous que géniaux alimentent de longue date les littératures de l’imaginaire. Alors que le premier numéro de la revue est sous presse, nous lançons un appel pour ce second numéro. Une invite à se replonger dans les littératures populaires, les oeuvres de Jules Verne, d’Edgar Allan Poe, de Robert Louis Stevenson, de Herbert George Wells, mais aussi de H.P. Lovecraft, William Gibson, Johann Héliot, Xavier Mauméjean… Créations, créatures, créateurs, modes de fabrication, desseins… tous les asepcts de cette vaste problématique pourront être envisagés.

Publiée sous l’égide des Editions Traverse(s), la revue Imagin(r)s a pour finalité de publier des articles inédits dédiés aux littératures de l’imaginaire, appréhendées dans toutes les composantes de leur diversité, dans des numéros thématiques et des varia. Elle se veut lieu de rencontre entre chercheurs en littérature, en histoire, en anthropologie, en cinéma, en bande-dessinée, en art numérique, etc. mais aussi entre romanciers, nouvellistes, illustrateurs, graphistes, dessinateurs… Continuer la lecture de Appel à contributions : Savants fous, machines extraordinaires et créatures (revue Imagin(r)s)

Appel à communications : Immortel péplum : présences et renouvellements d’un genre transmédiatique

Immortel péplum : présences et renouvellements d’un genre transmédiatique

13-15 février 2025

Nîmes

Date d’échéance : 14 juin 2024

Texte de l’appel :

Qui n’a pas frémi lorsque Maximus retire son casque devant le cruel empereur Commode ? Qui n’a pas ri des jeux de mots d’un Astérix en Égypte ou en Chine ? Qui n’a pas compati aux malheurs de Katniss Everdeen, jetée dans la terrible arène du Capitole ?

Depuis une vingtaine d’années, se multiplient films et séries dont l’action se déroule, au moins en partie, dans une Antiquité plus ou moins imaginaire. Ils contribuent à réinventer un genre cinématographique que beaucoup donnaient pour disparu depuis les années 60 : le péplum. Souvent désignés comme des « post-péplums » (Aknin 2009) ou des « néo-péplums » (De Baecque 2013), ces productions ont renouvelé la présence de l’Antiquité au cinéma et sont aujourd’hui l’un des principaux lieux où se fabriquent les imaginaires de l’histoire antique.

C’est sur cette nouvelle vague de péplums que ce colloque se propose de revenir, pour interroger les renouvellements d’un genre plus que jamais transmédiatique, qui s’écrit désormais aussi bien au cinéma que dans des séries, des bandes dessinées, des romans, des jeux vidéo, bravant les frontières des genres comme des siècles. Continuer la lecture de Appel à communications : Immortel péplum : présences et renouvellements d’un genre transmédiatique