Archives par mot-clé : imaginaire

Fantasy, Retour aux sources : ouverture du site internet, conférence d’Anne Besson

FANTASY, RETOUR AUX SOURCES – « ANTHOLOGIE » D’UN GENRE LITTÉRAIRE : ORIGINE, INFLUENCE ET RÉCEPTION DE LA FANTASY

16 jan. 2020, 18h30-20h
BnF François-Mitterrand
Petit auditorium

En donnant la parole à la fois aux experts et aux créateurs, ce cycle de conférences permet de retracer l’histoire et les sources littéraires de la fantasy, ainsi que ses métamorphoses multiples dans le domaine du jeu vidéo ou du cinéma.

À l’occasion de l’ouverture du site web Fantasy, retour aux sources, cette conférence présente le genre depuis ses origines au XIXe siècle et ses sources dans les mythes et le folklore jusqu’aux évolutions de sa réception contemporaine.

Par Anne Besson, professeure en littérature comparée, UFR Lettres et Arts, université d’Artois

Continuer la lecture de Fantasy, Retour aux sources : ouverture du site internet, conférence d’Anne Besson

Événement : Fantasy, retour aux sources

Event: Fantasy, back to basics

Exposition

Découvrez l’exposition Fantasy, retour aux sources à la BnF de janvier à mars 2020.

Cet hiver, la Bibliothèque nationale de France met à l’honneur lFantasy.
Du livre au cinéma, en passant par la musique, la bande dessinée ou le jeu vidéo, elle imprègne notre culture contemporaine.
J.R.R. Tolkien, George R.R. Martin ou encore J.K. Rowling et les adaptations audiovisuelles de leurs œuvres ont contribué à populariser cet imaginaire qui fait la part belle au surnaturel et à la magie. La Fantasy incarne à merveille les jeux d’interdépendance et d’hybridation qui s’opèrent de plus en plus entre les différents médias. Adaptations, reprises et détournements renforcent la notoriété des œuvres et leur assurent un succès toujours plus grand.

De la légende Arthurienne à World of Warcraft, en passant par Alice au Pays des MerveillesConan Le CimmérienLe Seigneur des AnneauxHarry Potter ou Game of Thrones, la Fantasy développe des schémas et des stéréotypes qui lui sont propres : peuples imaginaires, créatures maléfiques, bestiaire fantastique, héros, prophétie, importance de la nature et du paysage, thème de la quête, etc.

BnF François-Mitterrand
Quai François-Mauriac, Paris 13e

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Continuer la lecture de Événement : Fantasy, retour aux sources

Colloque : Représentations animales dans les mondes imaginaires : vers un effacement des frontières spécistes ?

Colloque interdisciplinaire organisé par Marie Lucie Bougon (Artois), Charlotte Duranton (Ethodog – Research in Canine Ethology), Laura Muller-Thoma (Artois) et coord. par Anne Besson (Artois)

Jeudi 14 et vendredi 15 novembre 2019

Université d’Artois, Arras
Maison de la recherche, salle des colloques

Continuer la lecture de Colloque : Représentations animales dans les mondes imaginaires : vers un effacement des frontières spécistes ?

Parution : “La Bohème”

Anthony Glinoer,  La bohème. Une figure de l’imaginaire social, 
Les Presses de l’Université de Montréal, collection “Socius”, 2018.

Image :  Octave Tassaert,  Intérieur d’atelier (1845)

Depuis qu’au milieu du XIXe siècle Henri Murger a appelé « bohèmes » une bande d’artistes vivant d’amour et de pain sec à Paris, le bohème et la vie de bohème n’ont plus quitté l’imaginaire social. Ils ont existé dans les faits et dans les textes littéraires non seulement à Paris mais à Madrid, à Varsovie, à Oslo et à New York, tandis que la chanson de Charles Aznavour et l’opéra de Puccini sont entrés dans le patrimoine culturel mondial. Ce livre fait émerger d’une vaste masse de discours des lieux emblématiques, des pratiques collectives, des vies exemplaires, des figures antagonistes, des variations sur le thème de la bohème. Le lecteur rencontre Albert Glatigny, Nina de Villard, la Brasserie des Martyrs, les orgies fictionnelles ou encore la bohème montréalaise. Au fil des chapitres, la bohème se dévoile comme un objet inséparablement imaginaire et social, façonné et incarné par de nombreux hommes de lettres et d’art. Anthony Glinoer poursuit ici son exploration des phénomènes collectifs au xix e siècle. Il procède en sociologue des faits et des imaginaires littéraires pour dresser le portrait d’une des figures clés de nos représentations de la vie d’écrivain et de la vie d’artiste, depuis Murger jusqu’aux bobos.   

Anthony Glinoer est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’histoire de l’édition et la sociologie du littéraire et professeur à l’Université de Sherbrooke. Il a notamment publié L’âge des cénacles. Confraternités littéraires et artistiques au XIXe siècle avec Vincent Laisney (2013).

Appel : Médias et Utopies

Rêver d’un autre monde. Médias,​ ​utopies ​et​ ​expérimentations​ ​de​ ​l’époque​ ​moderne​ ​à​ ​nos​ jours

Appel pour le congrès de la Société pour l’histoire des médias  (SPHM), qui aura lieu les 23-25 mai 2018 à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas.

Réponses attendues pour le 24 novembre 2017

La première édition du congrès de la Société pour l’histoire des médias les 26 et 27 mai 2016 visait à dresser un état des lieux des évolutions institutionnelles et historiographiques de l’histoire des médias depuis son émergence et à sonder les territoires d’études les plus récents.

Dans un contexte de très forte critique des médias, où ils sont notamment accusés de faire le jeu du pouvoir politique et/ou économique, cette deuxième édition vise à croiser les regards scientifiques sur les façons dont, à travers l’histoire, des médias ont au contraire pu porter l’espoir d’un changement social, en servant de supports et d’outils pour concevoir et construire un autre monde.

Aussi, cinquante ans après les événements de mai et juin 1968, la SPHM invite-t-elle les chercheuses et les chercheurs à réfléchir aux liens entre médias, utopies et expérimentations. L’appel à communications n’est pas destiné aux seul.e.s spécialistes de l’histoire des médias, l’objectif étant de faire dialoguer le plus de

Continuer la lecture de Appel : Médias et Utopies

Parution : Voyages imaginaires

Colloque en ligne “Voyages imaginaires et récits des autres mondes (XIXe-XXIe siècles)”

Textes réunis par Elsa Courant (École normale supérieure, Paris), mis en ligne avec le soutien de l’Université de Lausanne.

http://www.fabula.org/colloques/sommaire4748.php

L’ensemble de ces articles est le fruit d’un cycle de conférences mené en 2016 à l’École Normale Supérieure de Paris, sur le thème des « Voyages imaginaires et récits des autres mondes dans la littérature européenne ». L’idée de ce séminaire provenait d’une intuition partagée, celle de l’importance de la sensation d’étrangeté dans le plaisir de la fiction. Ce constat, assez simple en apparence, est apparu comme un fil directeur assez fort pour réunir les travaux de chercheurs portant sur Balzac, Jules Verne ou Tolkien. Ces études basées sur des corpus originaux nous permettent de poser en diachronie de nouvelles questions relatives à une double tradition littéraire, celle de l’itinérance imaginaire et de la construction de mondes de papier. Parce que rien n’est jamais tout à fait neuf, ni tout à fait banal, ce recueil d’articles se présente comme une occasion nouvelle d’étudier un fondement du récit : la fabrique d’un imaginaire.

 

Parution: “Imaginaire informatique”

 

Formes contemporaines de l’imaginaire informatique

Une partie des actes du colloque RIRRA21/LPCM organisé à l’université Paul-Valéry Montpellier 3 en octobre 2015 est paru dans la revue en ligne Komodo 21, n° 5, 2016

Textes réunis par Cédric Chauvin et Éric VILLAGORDO

informatique

Florence Thérond

L’ordinateur intime, nouvel objet romanesque

Isabelle Boof-Vermesse

Email Trouble de Paige Baty : D’une matrice, l’autre ou Comment resituer le sujet digital

Jean-Christophe Valtat Continuer la lecture de Parution: “Imaginaire informatique”

Colloque : 50 ans du CRI

Théories et imaginaires de l’imaginaire. Colloque international pour le cinquantenaire du Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI)

Chambéry (USMB) et Grenoble (UGA), 30 novembre-3 décembre 2016

 

Image : Gilbert Durand

  1. Présentation de la manifestation :

Contexte et positionnement du projet

Le Centre de recherche sur l’imaginaire de Grenoble (CRI) a été fondé le 2 décembre 1966 par Léon Cellier, Paul Deschamps et Gilbert Durand. Ce colloque, cinquante ans jour pour jour après sa création, vise à examiner les enjeux théoriques et conceptuels contemporains de l’objet interdisciplinaire que constitue l’imaginaire.

On constate aujourd’hui que les sciences et les techniques ont adopté le concept, tant pour combattre un positivisme desséchant, que pour y trouver les sources d’une « philosophie de l’innovation ». Dans le même temps, les sciences humaines et sociales se saisissent Continuer la lecture de Colloque : 50 ans du CRI

Colloque “Renaissance imaginaire”

Renaissance imaginaire :
la réception de la Renaissance dans la culture contemporaine (XXe– XXIe siècles)

Université de Rouen/EPHE, 31 mars-2 avril 2016

Organisatrices : Mélanie Bost-Fievet, Perrine Galand, Louise Katz et Sandra Provini

Comité scientifique : Anne Besson (Université d’Artois), Véronique Gély (Paris-Sorbonne), Daniele Maira (Göttingen), Gérard Milhe Poutingon (Rouen), Jean-Charles Monferran (Strasbourg), Isabelle Pantin (École Normale Supérieure), Stéphane Rolet (Paris 8), Jean Vignes (Paris-Diderot)

PROGRAMME

Jeudi 31 mars, Université de Rouen Continuer la lecture de Colloque “Renaissance imaginaire”

Parution : “Le Dépossédé”, sur Jacques Abeille

Le Dépossédé – Territoires de Jacques Abeille

Arnaud Laimé et collectif, Jacques Abeille

le-depossede-territoires-de-jacques-abeille

Le Dépossédé regroupe les contributions de chercheurs et d’amateurs passionnés par l’œuvre de Jacques Abeille qui se sont réunis lors d’une journée d’étude organisée en 2014. Il s’agit de la première analyse d’importance dédiée à cet auteur surréaliste né en 1942 et dont la reconnaissance critique ne cesse de croître ces dernières années, notamment depuis la redécouverte en 2010 de son roman phare, Les Jardins statuaires.

Cette édition est enrichie d’un texte et de dessins inédits de Jacques Abeille.

Couverture : François Schuiten

 

LIRE UN EXTRAIT sur le site du Tripode.

À l’origine du projet et directeur de cet ouvrage, Arnaud Laimé est maître de conférences à 
l’université Paris 8. Ses recherches se concentrent sur la réception des textes oubliés par l’histoire littéraire. Spécialiste de la littérature néolatine française du début du XVIe siècle, il se consacre depuis plusieurs années à l’étude de l’œuvre de Jacques Abeille.

Avec des contributions d’Anne Besson, Louis Boulet, Elsa Caboche, Michel Costantini, Arnaud Laimé, Daniel Launay, Erwann Perchoc, Ivanne Rialland, Pierre Vilar.