Archives par mot-clé : guerre

Appel à contributions : La littérature jeunesse en temps de guerre

La littérature jeunesse en temps de guerre

Revue Strenæ

Echéance des propositions : 15 janvier 2024

Date prévue de parution : fin 2024

Numéro dirigé par Svetlana Maslinskaia et Kirill Maslinsky, deux chercheurs russes accueillis en France dans le cadre du programme “Pause” dédié aux chercheurs mis en danger dans leur propre pays (programme porté par le Collège de France avec le soutien des ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de l’Intérieur, de l’Europe et des Affaires étrangères et de la Culture.)

Pendant la guerre, pratiquement aucune institution des nations impliquées n’est épargnée, et la littérature ne fait pas exception. Une guerre peut affecter la production littéraire et le contenu littéraire de deux manières. Premièrement, lors d’un conflit militaire, on peut s’attendre à un changement dans les priorités et les valeurs de la société et de l’État. Les dépenses non militaires peuvent être réduites, la propagande devient centrale et les écrivains et les éditeurs doivent réagir. Deuxièmement, une guerre récemment terminée peut relever d’un récit historique national que la littérature se charge souvent d’élaborer et de diffuser. L’accent mis sur l’éducation, la socialisation et l’endoctrinement, typique de la littérature jeunesse, en fait un média particulièrement apte à répondre aux défis de la guerre et de l’après-guerre.

On peut soutenir que les représentations littéraires de la guerre post-conflit constituent un phénomène global plus étendu et qu’elles ont certainement davantage attiré l’attention des chercheurs. Lorsqu’ils travaillent sur les représentations de la guerre dans des œuvres pour enfants, les spécialistes s’intéressent principalement aux images de héros, d’ennemis et de victimes de la guerre. Des dizaines de monographies et d’articles sont consacrés à ces sujets. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une réflexion artistique d’après-guerre entreprise dans le but de parvenir à un consensus public sur l’évaluation de la guerre passée (par exemple Zur 2010, The Representations 2014, Tan, Nelson 2022).

La transformation de la littérature jeunesse en temps de guerre n’est étudiée que sporadiquement et s’avère moins bien comprise. La première question posée ici est de savoir dans quelle mesure et comment exactement le contenu de la littérature jeunesse s’est modifié au cours des guerres. En effet, la plupart des recherches sur le contenu de la littérature jeunesse en temps de guerre discutent de son potentiel de propagande (Agnew, Fox 2001, Paris 2004 ; Marten 2012 ; Olivier-Messonnier 2012 ; Darr 2012 ; Paul, Johnston, Short 2016 ; Budgen 2018 ; Zunino 2019). Cependant certaines études, en s’intéressant à l’ensemble de la littérature jeunesse publiée pendant la période de guerre, ont pu montrer que son contenu pouvait aussi prendre des distances avec la propagande militaire (Galway 2022). La question de la censure en temps de guerre a également fait l’objet de quelques études (par exemple Benner 2015 ; Sinibaldi 2016). Continuer la lecture de Appel à contributions : La littérature jeunesse en temps de guerre

Victor Faingnaert (Université de Caen)

A.T.E.R en Histoire Contemporaine et Cinéma, Université Caen Normandie, HisTeMé UR 7455

Thèse en cours : (Titre provisoire) Luttes et identités: représenter et mythifier le Royaume-Uni des lendemains de la Grande Guerre – Downton Abbey (Julian FELLOWES, ITV1, 2010 –2015) et Peaky Blinders (Steven KNIGHT, BBC Two, 2013 – 2022), au laboratoire HisTeMé (UR 7455). Sous la direction de François ROUQUET et Hélène VALMARY

Champs de recherche : 

Histoire culturelle

  • Histoire des représentations. Fictions, Séries Télévisées et Cinéma
  • Historiographie et cultural studies
  • Imaginaire social
  • Genre et représentations. Constructions des masculinités

Histoire du Royaume-Uni

  • XIXe et XXe siècle
  • Nationalismes, identités nationales et revendications politiques
  • Mémoires nationales
  • Identités genrées. Masculinité et citoyenneté

Usages publics et sociaux de l’histoire

  • Écritures historiques
  • Mise en fiction de l’histoire
  • Transmission de l’histoire
  • Mémoires et productions culturelles

Expériences professionnelles :

2022-2023 A.T.E.R à l’Université de Caen-Normandie, temps complet partagé entre le département d’Histoire et celui d’Arts du spectacle.

2018-2021 Doctorant contractuel à l’Université de Caen-Normandie avec mission d’enseignement.

CV complet

Publications sur HAL

Appel à contributions : War in Science Fiction (Bodø , Norvège)

War in Science Fiction

31.05.-01.06.2023, Bodø (Norway)

Deadline: 31.03.2023

Space might be the “final frontier,” but the fact that humanity dreamt for a long time to reach it, does not mean that one imagined a universe without war. Nevertheless, history, without any doubt, often influenced the way war is presented in science fiction. At a two day workshop at Nord Universitet, Bodø, Norway, the organizers would like to discuss the interrelationship between war and science fiction in more detail and therefore ask scholars (all career stages) working on literature, film, or other popular media related to war and science fiction to send in proposals for papers to analyze the connection between the two—a publication of extended papers is also planned for 2024 in the series War (Hi)Stories.

We are particularly interested—although not exclusively—in the following aspects:

1. Science fiction, war, and the enemy

Who are the enemies in science fiction wars and how are they depicted? In how far do the existent semiotics resemble historical experiences or stereotypes that exist(ed) at a certain and previous moment time?

2. War and peace in science fiction

Which moral category does war fit into in science fiction? We are interested if there are any philosophical or political debates about war in science fiction, and in how far these relate or unrelate to certain moral and/or political values (e.g. democracy, peace, religion, etc.)

3. Fighting space wars

How are wars fought in science fiction? What strategies, tactics, weapon systems, resources etc. are used in violent conflicts depicted in science fiction? Could science fiction in this regard also be seen as a form of criticism of historical wars and warfare as such?

Interested scholars should send proposals (max. 300 words) and a short biography (ca. 100 words) to Miriam Jensen Tveit (miriam.tveit@nord.no) and Frank Jacob (frank.jacob@nord.no) until March 31, 2023. Limited funds are available to cover accommodation and lunch/dinner during the event—PhD students and early career scholars will be preferred with regard to funding.

Contact Info:
Prof. Dr. Dr. Frank Jacob,
Faculty of Social Science, Nord Universitet Universitetsalléen 11, 8026 Bodø
Contact Email:
frank.jacob@nord.no

Journée d’étude : Les magazines de faits divers en France et au Québec après la Seconde Guerre Mondiale

Les magazines de faits divers en  France et au Québec
après la Seconde Guerre Mondiale

Vendredi 10 juin 2022

Université Paul-Valéry Montpellier 3
Site Saint-Charles 2, salle 009

 

Organisée par Marie-Pier Luneau et Marie-Ève Thérenty

 

Vous trouverez l’affiche et le programme détaillé en format pdf ici : Flyer JE Sherbrooke 100622

Parution : Petits soldats dans la Grande Guerre. Les combattants juvéniles dans la littérature française entre 1914 et 1918 (Daniel Aranda)

Daniel Aranda, Petits soldats dans la Grande Guerre. Les combattants juvéniles dans la littérature française entre 1914 et 1918, Presses Universitaires de Lyon, 2022. 

Disponible au format numérique sur OpenEdition

Entre 1914 et 1918, la littérature populaire et de jeunesse met régulièrement en scène des enfants et des adolescents qui aspirent à se battre contre l’ennemi allemand. Leur engagement est poutant illicite : l’âge minimum requis pour rejoindre l’armée est de 17 ans.

Victime, fugueur, vengeur, frondeur, le personnage du combattant juvénile est d’autant plus apprécié du public que les romanciers savent tirer parti du patriotisme propre à la période. Mais ces auteurs cherchent également à peser sur l’opinion des lecteurs, sur leurs convictions. Entre littérature et propagande, ils rusent alors avec les contraintes réglementaires pour justifier les actions de leurs jeunes héros.

Exhumant un corpus de romans, nouvelles, contes journalistiques ou historiettes, dont une grande partie, publiée dans des périodiques, était tombée dans l’oubli, Daniel Aranda propose dans cet ouvrage une analyse de ce personnage politiquement incorrect qu’est l’enfant-soldat. Véritable métaphore de la France en danger de mort des premiers mois du conflit, ce dernier sera concurrencé puis supplanté par la figure du « poilu », représentatif de la guerre de position des années suivantes. Une anthologie vient compléter cette étude, offrant à la lecture une trentaine de ces textes jusqu’alors introuvables.

Daniel Aranda est agrégé en lettres, docteur en littérature générale et comparée et maître de conférences en langue et littérature françaises à l’Université de Nantes. Il est également membre du Centre de recherche en éducation de Nantes (CREN EA2661). Il interroge la notion de personnage à travers les phénomènes de récurrence romanesque et de morphogenèse dans le domaine du conte populaire.

Parution: 100 anni di Mario Rigoni Stern. Intergenerazionali consegne del testimone tra saggio e racconto (Alex Bardascino et Luciano Curreri)

Alex Bardascino et Luciano Curreri, 100 anni di Mario Rigoni Stern : Intergenerazionali consegne del testimone tra saggio e racconto, Mimesis Edizioni, Collana “Certi nostri anniversari”, 2021

Sinossi

 
Il libro si struttura in 18 micro-saggi narrativi (Introduzione compresa) che percorrono tutta l’opera di Mario Rigoni Stern (1921-2008), spesso confinato in celebrazioni relative alla guerra e alla natura (e caccia via via sottaciuta) e mai del tutto ricordato come un vero scrittore, capace di parlare a più generazioni, nutrendole di una memoria che sa tanto di pappa reale: da qui l’idea di scriverne a due, cioè a partire, anche e soprattutto, da due generazioni diverse (1966 e 1988), muovendo da Il sergente nella neve (1953) e approdando, almeno, a Stagioni (2006), ma senza dimenticare la traccia lasciata da volumi diversi, da Il magico «kolobok» e altri scritti (1989) al postumo Il coraggio di dire no (2013).

Continuer la lecture de Parution: 100 anni di Mario Rigoni Stern. Intergenerazionali consegne del testimone tra saggio e racconto (Alex Bardascino et Luciano Curreri)

Parution : Combat Death in Contemporary American Culture: Popular Conceptions of War since WWII

Agnieszka Soltysik Monnet, Combat Death in Contemporary American Culture: Popular Conceptions of War since WWII, Lanham, Lexington Books, 2020.

Combat Death in Contemporary American Culture: Popular Cultural Conceptions of War since World War II explores how war has been portrayed in the United States since World War II, with a particular focus on an emotionally charged but rarely scrutinized topic: combat death. Agnieszka Soltysik Monnet argues that most stories about war use three main building blocks: melodrama, adventure, and horror. Monnet examines how melodrama and adventure have helped make war seem acceptable to the American public by portraying combat death as a meaningful sacrifice and by making military killing look necessary and often even pleasurable. Horror no longer serves its traditional purpose of making the bloody realities of war repulsive, but has instead been repurposed in recent years to intensify the positivity of melodrama and adventure. Thus this book offers a fascinating diagnosis of how war stories perform ideological and emotional work and why they have such a powerful grip on the American imagination.

Agnieszka Soltysik Monnet is professor of American literature and culture at the University of Lausanne in Switzerland.

Parution : Le Dictateur de Charlie Chaplin, Jean-Pierre Esquenazi

Le Dictateur de Charlie Chaplin

de Jean-Pierre Esquenazi

Presses Universitaires de Lyon, “Le vif du sujet”

15 octobre 1940. L’Europe est en guerre et les États-Unis affichent leur volonté de rester en dehors du conflit. Charlie Chaplin lance alors sa bombe : Le Dictateur. S’appuyant sur une peinture à la fois burlesque et terrifiante du nazisme et de son incarnation, Adolf Hitler, le film en est une dénonciation explicite, au moment même où les troupes allemandes envahissent l’Europe. Un tour de force rendu possible par l’indépendance artistique et financière de Chaplin, qui lui a permis de ne pas plier malgré les pressions.
C’est à travers l’analyse de scènes clés et des partis pris cinématographiques de Chaplin, l’étude des personnages et de leur évolution, ainsi que par l’examen des différents niveaux de discours que l’auteur répond à la question essentielle et toujours vive : comment, en tant qu’artiste, dénonce-t-on une situation intolérable ? Comment réalise-t-on un film politique, notamment dans un contexte brûlant ?

Jean-Pierre Esquenazi est professeur émérite à l’Université Jean-Moulin Lyon 3 et ancien enseignant des universités de Genève et de Montréal (UQAM). Sociologue des arts et de la culture audiovisuelle, il est également l’auteur, entre autres, de Les Séries télévisées : l’avenir du cinéma ? (Armand Colin, 2010),« Vertigo » : Hitchcock et l’invention à Hollywood(CNRS éditions, 2011), Le Film noir : histoire et signification d’un genre populaire subversif (CNRS éditions, 2012) et L’Analyse de film avec Deleuze (CNRS éditions, 2017).

Parution : Guerre d’Espagne vue d’Italie

Luciano Curreri, Fiction, propagande, témoignage, réalité. Cinq micro-essais sur la représentation de la guerre civile espagnole en Italie

Quodlibet “Elements”, 2017

Voir https://www.quodlibet.it/libro/9788822900692

Ces cinq micro-essais sont consacrés à l’un des épisodes historiques les plus denses et complexes du XXe siècle : la guerre civile espagnole (1936-39), dont on célèbre cette année le 80e anniversaire. En Italie peut-être plus qu’ailleurs, fiction et réalité s’entremêlent dans la représentation de la guerre d’Espagne. En effet, l’histoire du « Bel Paese » a très vite fait osciller entre Droite et Gauche toute une série d’éléments qu’on aurait pourtant cru n’appartenir qu’à une seule vision du monde : le thème de la croisade, par exemple, ou l’ordre ‘militaro-narratif’, figures idéologiquement affiliables à un credo conservateur, comme on le sait, mais qu’on retrouve, néanmoins, à gauche. En ce sens, et dès le premier de ces micro-essais, il faudra affronter de façon quelque peu malicieuse et provocatrice un obstacle épistémologique coriace, pour faire le point sur une certaine réalité et l’usage plus ou moins légitime qu’en fait la fiction, avançant ou reculant entre propagande et témoignages et circulant entre narration, reportage, études, pamphlets, théâtre, cinéma, bande dessinée : et ceci d’un côté à l’autre de la barricade. On s’apercevra alors de la nécessité de ne pas Continuer la lecture de Parution : Guerre d’Espagne vue d’Italie

Parution : “TV/Series Guerres en séries (I)”

TV/Series numéro 9, Guerres en séries (I)

Séries et guerre contre la terreur/ TV series and war on terror

Sous la direction de Marjolaine Boutet

https://tvseries.revues.org/617

Ce numéro explore de façon transdisciplinaire comment les séries américaines ont représenté les multiples aspects de la lutte contre le terrorisme et ses conséquences militaires, politiques, morales et sociales depuis le 11 septembre 2001.

  • Marjolaine Boutet

Préface. Les séries télévisées américaines et la guerre contre la terreur [Texte intégral] Continuer la lecture de Parution : “TV/Series Guerres en séries (I)”