Archives par mot-clé : gender studies / études de genre

Parution : Drawing (in) the Feminine. Bande dessinée and Women

Margaret Flinn  (dir.), Drawing (in) the Feminine. Bande dessinée and Women, Ohio State University Press, « Studies in Comics and Cartoons », 2024

Disponible en Open Access

Drawing (in) the Feminine celebrates and examines the richness of contemporary women’s production in French and Francophone comics art and considers the history of representations made by both dominant and marginalized creators. Bridging historical and contemporary comics output, these essays illuminate the interfaces among genre, gender, and cultural history. Contributors from both sides of the Atlantic, and across a variety of methodologies and disciplinary orientations, challenge prevailing claims about the absence of women creators, characters, and readers in bande dessinée, arguing that women have always been part of its history. While still far from achieving parity with their male counterparts, female creators are occupying an increasingly significant portion of the French-language comics publishing industry, and creators of all genders are putting forth stories that reflect on the diversity and richness of women’s and gender-nonconforming people’s experiences. In the essays collected here, contributors push back against the ways in which the marginalization of women within bande dessinée history has overshadowed their significant contributions, extending avenues for further exploring the true diversity of a flourishing contemporary production.

Contributors: Armelle Blin-Rolland, Véronique Bragard, Michelle Bumatay, Benoît Crucifix, Isabelle Delorme, Jacques Dürrenmatt, Margaret C. Flinn, Alexandra Gueydan-Turek, Jennifer Howell, Jessica Kohn, Sylvain Lesage, Catriona MacLeod, Mark McKinney

Florian Alix (Sorbonne Université)

Florian Alix est maître de conférences à la Faculté des Lettres de Sorbonne-Université, rattaché au CIEF / CELLF – UMR 8599. Spécialiste en études francophones, il travaille sur les relations entre littérature et savoir au Maghreb, en Afrique subsaharienne et aux Antilles. Il oriente aujourd’hui ses travaux en études de genre. Il s’intéresse également au rap francophone.

Sélection de publications 

  • L’Essai postcolonial. Poétique de l’entreglose, Paris, Karthala, coll. « Lettres du Sud », 2022.
  • Avec Evelyne Lloze et Romuald Fonkoua (dir.), Poésies des francophonies : état des lieux (1960-2020), Paris, Hermann, coll. « Vertige de la langue », 2022.
  • « “Stendhal me connaît pas”. Reconnaissances littéraires et pratiques transmédiales dans le rap français », XXI/XX Reconnaissances littéraires, n°1, 2020, p. 187-207. Ressource en ligne : https://classiques-garnier.com/xxi-xx-2020-1-reconnaissances-litteraires-reconnaissances-stendhal-me-connait-pas.html
  • Avec Lise Gauvin et Romuald Fonkoua (dir.), Penser le roman francophone contemporain, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2020. Open access : https://pum.umontreal.ca/catalogue/penser_le_roman_francophone_contemporain.
  • « Le terroriste et la culture : roman d’espionnage et intertextualité savante chez Wajdi Mouawad, Abdourahman A. Waberi et Dominique Eddé », in Elara Bertho, Catherine Brun et Xavier Garnier (dir.), Figurer le terroriste. La littérature au défi, Paris, Karthala, 2021, p. 231-242.
  • « Césaire au micro d’Edouard Maunick. Topographie d’une œuvre, diffraction d’une parole », dans « L’entretien d’écrivain à la radio », textes réunis par Pierre-Marie Héron et David Martens, Komodo 21, 8/2018, Open access http://komodo21.fr/cesaire-micro-dedouard-maunick-topographie-dune-oeuvre-diffraction-dune-parole/.
  • « Le polar satirique postcolonial », in Bernard de Meyer, Pierre Halen et Sylvère Mbondobari (dir.), Le Polar africain, Metz, Centre de recherche « Écritures » – coll. « Littératures des mondes contemporains – série Afriques », n°8, 2013, pp. 81-104.
  • Avec le collectif Write Back (dir.), Postcolonial Studies : modes d’emploi, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2013.

CV en ligne (HAL)

 

Appel à communications : The Uncanny in Language, Literature and Culture

International Conference

17-18 August 2024 – London/Online

organised by London Centre for Interdisciplinary Research

The twentieth-century literature and culture tended to explore and to celebrate subjectivity. But this tendency did not mean the turn to the self, but beyond the self, or as Charles Taylor puts it, “to a fragmentation of experience which calls our ordinary notions of identity into question”. 

In his attempts to define the uncanny Freud asserted that it is undoubtedly related to what is frightening – to what arouses dread and horror. It may be something domestic but at the same time unfriendly, dangerous, something that sets the sense of insecurity within the four walls of one’s house. “Persons, things, sense-impressions, experiences and situations which are known and long familiar arouse in us the feeling of danger, fear and even horror. Everyday objects may suddenly lose their familiar side, and become messengers”.

The uncanny suggests an unsettling of the feeling of comfort and reassurance in one’s home, but also in oneself. Architecture takes the place of psychology (Kreilkamp). The perturbed relationship between the characters and their familiar world, the troubled sense of home and self-certainty is a result of a traumatic experience of loss.

In the new literary and artistic discourse authors tend to depict the new human being, “psychologically deep and multi-layered, fragmentary, floating on sensation and consciousness, fed by their random thoughts and their half-conscious dream worlds” (Bradbury). The new style relies on fragments, breaks, ellipses and disrupted linearity of the narration. It serves to convey the idea of the fractured character of modern time and fragmentariness and allusiveness of subconscious thought. As “an externalization of consciousness”, the uncanny becomes a meta-concept for modernity with its disintegration of time, space and self.

Continuer la lecture de Appel à communications : The Uncanny in Language, Literature and Culture

Appel à contributions : L’Élaborée, n°2 : “Ma(r)ge(s)”

L’Élaborée, n°2 : “Ma(r)ge(s)”

Rennes

Date d’échéance : 13 mars 2024

Texte de l’appel :

Ce deuxième numéro de la revue L’ELaborée mêlera recherche et création. Nous souhaitons pour ce second numéro proposer un format hybride, qui comportera quatre créations originales, et huit articles. Pour les créations, nous souhaitons avoir une nouvelle de fiction, de la poésie, une création visuelle, et une illustration. Les contributeurices sont à définir, nous les contacterons directement, sans appel à communication de ce côté. Étant chercheur·euse·s en histoire et en littérature, nous ne nous sentons en effet pas légitimes à répondre à un appel à communications de ce côté.

En ce qui concerne l’aspect recherche, nous ouvrons un appel à communications qui visera à sélectionner huit articles. Ces derniers seront publiés sous deux formats : un format « traditionnel » sur notre carnet Hypothèses ; et un format court (environ trois pages) qui sera publié dans une version papier. Continuer la lecture de Appel à contributions : L’Élaborée, n°2 : “Ma(r)ge(s)”

Table ronde “Jeux vidéo et inclusivité : Comment faire mieux ?” (en ligne)

Table ronde “Jeux vidéo et inclusivité : Comment faire mieux ?”

Date : jeu. 7 déc. 2023 17:30 – 19:00 CET

Lieu : en ligne

Inscription gratuite : https://www.eventbrite.fr/e/billets-table-ronde-jeux-video-et-inclusivite-comment-faire-mieux-690055814517?aff=oddtdtcreator

Organisé par Alter Egaux, dans le cadre du MOOC Equality Academy.

Présentation

Vous vous intéressez aux enjeux de la communication dans l’industrie du jeu vidéo ? De l’impact des représentations sexistes et stéréotypées de la conception à l’expérience de jeu ? De la médiatisation des questions de genre en dehors des cercles universitaires sur les game studies ?

Rejoignez-nous le jeudi 7 décembre 2023 à 17h30 en visioconférence pour une table ronde autour des défis et des opportunités de la communication responsable et inclusive dans la communication dans l’industrie du jeu vidéo ! Continuer la lecture de Table ronde “Jeux vidéo et inclusivité : Comment faire mieux ?” (en ligne)

Colloque : Les inégalités de représentation à l’écran

Les inégalités de représentation à l’écran

5 et 6 décembre 2023

Lieu des conférences : Salle Athéna – Maison de la Recherche de la Sorbonne Nouvelle. 4 rue des Irlandais, Paris 5ème.

Lieu de la projection du film : Salle de cinéma “Studio des Ursulines”. 10 rue des Ursulines, Paris 5ème.

Organisé par Oliver Salas Herrera et Perrine Boutin, IRCAV

Ce colloque propose une rencontre sur l’éducation aux médias et les inégalités, fusionnant l’étude du secteur audiovisuel et ses relations avec les questions sociologiques. Nous aborderons divers sujets, tels que l’inégalité entre les sexes, la lgtbiphobie, le racisme, la glottophobie, entre autres. 

Programme :

5 décembre 2023
09h30: Ouverture du premier jour – accueil et petit déjeuner

10h30: Explication du contenu du colloque et déclaration d’intention.

Session 1:
11h00: Conférence 1 « Quand une chaine de télévision publique promeut des livres, quelle place y occupent les autrices? » – Martine Pons-Desoutter et Virginie Zampa.
11h30: Conférence 2 « La représentation de l’inclusion sur les réseaux sociaux: entre ségrégation validiste et stéréotype du supercrip » – Caroline Corbal-Albessard.
12h00 : Conférence 3 « La représentation transféminine dans les films et séries(2012-2022) à l’intersection du regard cis et de la transmisogynie » – Jasmine Mokrim. Continuer la lecture de Colloque : Les inégalités de représentation à l’écran

Colloque : Pop after Communism. The Transformation of Popular Culture after 1989/90

15-17 novembre 2023

Flutgraben, Berlin (Allemagne)

Organisé par Jürgen Danyel (ZZF Potsdam)

Les jours 2 et 3 de la conférence se dérouleront en langue anglaise.

PROGRAM

Day 1 (15 Nov. 2023)

18:00  
Book presentation / Buchpräsentation (in German):
Jens Balzer: „No Limit. Die Neunziger – das Jahrzehnt der Freiheit“

Der Journalist Jens Balzer erzählt in seinem im Juni 2023 erschienenen Buch von einem Jahrzehnt, in dem man an die Zukunft glaubte und ans »anything goes« – und in dem doch auch ein neues Zeitalter der Grenzen, der Identitäten und der Kämpfe begann. Er unternimmt einen Streifzug durch die Aufbrüche und Abgründe der Popkulturgeschichte und geht dabei auch auf Aspekte ein, die Gegenstand der Tagung sind.

Die Präsentation des Buches  bildet den Auftakt der Tagung und kann unabhängig von dieser besucht werden.

Day 2 (16 Nov. 2023)

Welcome and Introduction

9:00 – 9:30   
Jürgen Danyel (ZZF Potsdam): Pop in Transition. Perspectives on post-Communist Popular Culture Continuer la lecture de Colloque : Pop after Communism. The Transformation of Popular Culture after 1989/90

Appel : Le roman graphique (revue Inverses. Littératures, Arts & Homosexualités)

“Le roman graphique”

Revue Inverses (Littératures, Arts & Homosexualités), n° 23-24

Échéance des propositions : 15 septembre 2023

Date prévue de parution : automne 2024

La revue bisanuelle Inverses, dédiée à la relation entre la littérature, les arts et les homosexualités, consacrera son prochain numéro au roman graphique.

Depuis la fin du siècle dernier, ce mode d’expression connaît un succès grandissant et, depuis une bonne dizaine d’années, on assiste à une recrudescence de romans graphiques qui s’emparent de la question du genre avec une diversité remarquable.

C’est un phénomène international, qui a d’abord vu le jour aux Etats-Unis mais que les Européens (France et Espagne notamment) ont su adapter à une culture différente à travers des formes classiques (récit linéraire) ou plus contemporaines (manga).

Toutes les propositions qui s’attacheront à décrypter – d’un point de vue graphique, sémiotique, historique, sociologique – les techniques mises à l’oeuvre pour étudier la question du genre sous tous ses aspects seront examinées avec attention.

Le comité de lecture attend des propositions synthétiques présentant les grandes lignes de la problématiques qui sera développée pour le 15 septembre 2023. Merci de les envoyer à l’adresse : samisaxieros@yahoo.fr.

Les articles sélectionnés seront à rendre pour le 15 mars 2024 et publiés en version papier dans le double numéro 23-24 à paraître à l’automne 2024.

Les articles ne doivent pas dépasser 35 000 signes (espaces non compris) et doivent être écrits en police Times New Roman, caractère 11.

Appel à contributions : Bodies of the Future (Portland, USA)

PAMLA 2023 : Bodies of the Future

26-29 octobre 23, Portland (USA)

Échéances des propositions : 30 mai 2023

This panel aims to explore the role of futuristic bodies as spaces for addressing contemporary issues such as gender and race equity, climate change, and income inequality. Science fiction and speculative fiction confront us with the uncanny, asking us to question the boundaries between our reality and fictional-yet-possible futures. Centering the body, often porous and precarious, in these texts positions us to imagine the future of humanity, and encourages us to think critically about perspective shifts we must make today to enable a better tomorrow. As Michel Foucault (1980) states, “the body is given meaning and wholly constituted by discourse. The body vanishes as a biological entity and becomes instead a socially constituted product which is infinitely malleable and highly unstable.” Reading the futuristic body through this lens illuminates ways in which we can (re)envision and (re)construct our present.

We invite paper proposals that interrogate the shifting roles of bodies (physical and metaphorical) from present to future. How are bodies depicted in media that imagines the future? What role does biopolitics play in shaping bodies of the future? How do future-bodies imagine solutions to or highlight the extent of today’s problems? Abstracts should be submitted through the PAMLA portal (https://pamla.ballastacademic.com/).

We welcome considerations of bodies from myriad perspectives such as:

  • Gendered and/or racialized bodies
  • Ill/diseased bodies
  • Disabled/debilitated bodies
  • Queer bodies
  • Bodies and ecology
  • Body politic
  • Biopolitics
  • Hybrid bodies
  • Cyborg/robotic/android bodies
  • Invented/created/built bodies
  • Othered bodies
  • Collective bodies
  • Phenomenological bodies
  • Afrofuturism and Indigenous futurism
  • Post and transhumanism

Email: sara.santos@stonybrook.edu

Parution : Le cinéma des midinettes. Cinémonde, ses « potineuses » et ses « potineurs » (1946-1967) (G. Sellier)

Geneviève Sellier, Le cinéma des midinettes. Cinémonde, ses « potineuses » et ses « potineurs » (1946-1967), Toulouse, Presses universitaires du Midi, coll. « En tous genres », 2023.

Entre 1946 et 1967, la rubrique hebdomadaire de courriers des lecteurs du magazine Cinémonde est le lieu d’expression d’un lectorat jeune, populaire et majoritairement féminin qui utilise le cinéma pour discuter de ses goûts et de ses aspirations. Le cinéma en France après la Libération devient le loisir favori de la jeunesse populaire, et les magazines spécialisés, comme Cinémonde, le plus diffusé d’entre eux, proposent un courrier des lecteurs et lectrices qui, au-delà de sa fonction de fidélisation, construit au cours des années 1950 une communauté de fans cimentée par le goût des acteurs et actrices et l’amour des films comme leçons de vie. Cet ouvrage propose une exploration sur 20 ans de la rubrique hebdomadaire de Cinémonde, intitulée « Potinons », son évolution au cours de ces deux décennies, sa composition sociologique et genrée, le parcours de quelques « potineuses » et « potineurs », une analyse des préférences cinéphiliques des courriéristes, très majoritairement féminines, et la réception de quelques films français et hollywoodiens des années 1950 qui ont fait date pour ce public jeune et populaire, et enfin la rencontre avec la Nouvelle Vague au tournant des années 1960. Cette rubrique se révèle en particulier une source sans équivalent pour documenter des formes de cinéphilie féminine et leurs spécificités par rapport à la cinéphilie dominante, quasi exclusivement masculine à l’époque.