Archives par mot-clé : gender studies / études de genre

Séance couplée : séminaire LPCM / séminaire PHisTeM, cycle “Cultural Studies” (CSLF, Paris Nanterre) – Jeudi 8 décembre 2022, 16h30-19h

Séance couplée : séminaire LPCM / séminaire PHisTeM, cycle “Cultural Studies”

Date : Jeudi 8 décembre 2022, 16h30-19h

Lieu : Université Paris Nanterre – Bâtiment Max Weber, salle de séminaire 1

La séance sera également diffusée en ligne. Pour obtenir le lien de la réunion Teams et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Présentation

Le séminaire général du PHisTeM vise à offrir un panorama des recherches nouvelles en théorie littéraire, en histoire littéraire et en cultural studies ; cette année, il est également centré sur les programmes et les projets initiés en son sein, individuellement ou collectivement.

Cycle « Cultural Studies » organisé par Matthieu Letourneux et Aurélie Huz

 Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…). 

Les séances ont lieu en co-modal.

Organisatrices : Fanny Barnabé (Epitech), Anaïs Goudmand (Sorbonne Université), Aurélie Huz (Université Paris Nanterre), Alice Jacquelin (Université Paris Nanterre)

Programme

  • Delphine Chedaleux (université technologique de Compiègne), « Du savon et des larmes. Le soap opera, une subculture féminine »

La séance s’appuiera sur son ouvrage du même nom (voir : http://www.editionsamsterdam.fr/du-savon-et-des-larmes/)

 

Nous encourageons les participant·e·s à adhérer à la LPCM :

https://lpcm.hypotheses.org/adherer-a-lassociation

Appel à contributions : revue Genre en séries: cinéma, télévision, médias (Varia)

Genre en séries : cinéma, télévision, médias 

PPEL PERMANENT à dossiers thématiques et articles pour la rubrique « Varia » 

Contact : genreenseries@gmail.com 

La revue Genre en séries: cinéma, télévision, médias consacrée aux approches genrées, et plus largement culturelles, des productions médiatiques, diffuse un Appel permanent à lui soumettre des propositions d’articles destinés à sa rubrique Varia et des propositions de dossiers thématiques.

Genre en séries est une revue à comité de lecture pluridisciplinaire consacrée aux approches genrées, et plus largement culturelles, des productions médiatiques. Qualifiante en section CNU 71, sous contrat de diffusion avec les Presses universitaires de Bordeaux, elle est membre du bouquet OpenEdition Journals. 

Appel à dossiers thématiques 

Afin de poursuivre son développement à l’occasion de la migration de son site internet sur le portail revues.org, Genre en séries lance un appel permanent à proposition de dossiers thématiques relevant du champ couvert par la revue, dont le projet principal est d’explorer la manière dont le genre (gender) traverse les cultures médiatiques. Il s’agit de participer à l’appropriation, tardive pour les études médiatiques et audiovisuelles, de ces approches et outils d’analyse par le champ universitaire français. La place des médias dans la vie sociale, comme lieu spécifique de construction des identités et rapports de genre, nous impose d’analyser collectivement les questions de pouvoir, de structure sociale et de normes à l’œuvre dans les cultures médiatiques. Dans cette perspective, Genre en séries se donne pour ambition de diffuser et discuter des travaux originaux situés au croisement des études cinématographiques et audiovisuelles, des sciences de l’information et de la communication, de la sociologie (de la culture, des médias) et des cultural studies. La cohérence scientifique du projet éditorial réside à la fois dans l’héritage revendiqué de la critique féministe des médias et dans l’articulation des débats épistémologiques portés par les cultural et gender studies avec l’étude des cultures médiatiques. 

Les coordinateur·rices sont invité·es à soumettre au comité éditorial un appel à contributions, indiquant les angles envisagés et les références bibliographiques correspondantes. Chaque proposition fera l’objet d’une évaluation interne et, en cas de réponse favorable donnée au projet, d’un accompagnement par la revue aux différents stades du processus éditorial, de la finalisation et de la diffusion de l’appel à contribution à l’expertise des travaux. 

Appel à articles pour la rubrique « Varia » 

En complément du dossier central explorant dans chaque numéro une problématique spécifique au prisme du genre, la revue propose deux autres rubriques, l’une consacrée aux notes de lecture, l’autre aux varia. Cette dernière est destinée, depuis la création de la revue, à publier des articles hors thématiques qui mobilisent l’étude des rapports de genre dans les cultures et pratiques médiatiques, mais aussi la mise en lumière des rapports sociaux (de classe, race, âge, etc…) qui leur sont consubstantiels et coextensifs. Aussi la rubrique Varia est ouverte à des questionnements s’inscrivant plus largement dans l’articulation des débats épistémologiques portés par les cultural studies avec l’étude des cultures médiatiques.

Continuer la lecture de Appel à contributions : revue Genre en séries: cinéma, télévision, médias (Varia)

Parution : Du savon et des larmes. Le soap opera, une culture féminine (D. Chedaleux)

Delphine Chedaleux, Du savon et des larmes. Le soap opera, une culture féminine, Amsterdam, 2022. 

Dallas, Dynastie, Les Feux de l’amour… ces titres évoquent un univers désuet, stéréotypé et associé au féminin : celui du soap opera. Né à la radio au début des années 1930, puis transposé à la télévision, il est d’abord financé par des fabricants de produits d’hygiène et d’entretien – d’où son nom saugrenu. Les feuilletons qui en relèvent, diffusés l’après-midi à l’intention des femmes, sont alors construits autour d’un personnage de mère courage qui prodigue des conseils moraux et pratiques à son entourage, à grand renfort de produits dont les mérites sont ainsi vantés aux consommatrices.
Cet ouvrage se veut une invitation à découvrir ce format et son histoire, à l’intersection du capitalisme, des médias et du genre. Si le soap s’est largement transformé au gré des mutations médiatiques, sociales et politiques, il reste une « technologie de genre » qui circonscrit le féminin à la vie domestique et sentimentale. Mais il crée aussi, paradoxalement, des espaces individuels et collectifs de contestation des hiérarchies sexuées, tant par sa narration ouverte, qui permet l’expression de multiples points de vue et ne délivre aucune morale, qu’à travers les sociabilités qu’il suscite.

Colloque international : “Carmilla et ses sœurs : vampires féminins dans la littérature, au cinéma et dans la culture populaire” (MSHA de Bordeaux Montaigne)

Colloque international : “Carmilla et ses sœurs : vampires féminins dans la littérature, au cinéma et dans la culture populaire”

6 et 7 octobre

MSHA de Bordeaux Montaigne

Diffusion en ligne en direct

Ce colloque hybride aura un versant physique, bien entendu, mais sera également diffusé en ligne sur la chaîne Youtube de l’unversité Bordeaux Montaigne (grâce à son excellent service audiovisuel) : https://www.youtube.com/user/Bordeaux3TV/featured

Les interventions seront par ailleurs enregistrées et rendues disponibles à une date ultérieure, une fois le montage réalisé. Continuer la lecture de Colloque international : “Carmilla et ses sœurs : vampires féminins dans la littérature, au cinéma et dans la culture populaire” (MSHA de Bordeaux Montaigne)

Appel à communications : Journée d’études “Fantasy en séries: Qui suis-je ? Construction et évolution de l’identité dans les séries télévisées de Fantasy” (En ligne)

Journée d’études “Fantasy en séries: Qui suis-je ? Construction et évolution de l’identité dans les séries télévisées de Fantasy”

3 et 4 février 2023 (14h-18h)

En ligne

Échéance des propositions : 14 novembre 2022

Organisé par l’association les Têtes Imaginaires et le podcast Histoire en séries

Appel à communications

La Fantasy accorde une place importante aux récits de formation et aux histoires de passage à l’âge adulte (« coming-of-age stories »), dans lesquels un jeune héros grandit, se forme et évolue à mesure qu’il découvre le monde qui l’entoure et qu’il est, régulièrement, amené à sauver. De Monsieur Merlin (1981-1982) à Locke and Key (depuis 2020), en passant par Goblin: The Lonely and Great God (2016) et La Légende de Vox Machina (depuis 2022), la quête confiée aux héros va de pair avec une découverte d’eux-mêmes. Les personnages ne ressortent ainsi jamais indemnes de leurs aventures, gagnant certes en maturité mais subissant aussi au fil des épreuves une série de remises en question de leurs valeurs, de leur statut et, plus généralement, de leur identité. Cette dimension évolutive des héros, et plus globalement des différents personnages de Fantasy, trouve toute sa place au sein des séries télévisées, dont le temps long offre à la narration une ampleur qui n’a rien à envier aux sagas littéraires. Continuer la lecture de Appel à communications : Journée d’études “Fantasy en séries: Qui suis-je ? Construction et évolution de l’identité dans les séries télévisées de Fantasy” (En ligne)

Appel à contributions : Réalisatrices de films et séries françaises et francophones / French and Francophone Film and Series Women Directors (Crossway Journal)

Crossway Journal, “Réalisatrices de films et séries françaises et francophones / French and Francophone Film and Series Women Directors”

Échéance des propositions : 30 septembre 2022

Call for papers (version française plus bas) :

In a 2019 issue of Libération, Laure Murat published a tribune entitled “Alice Guy’s Invisible Film” where she explained the erasure of this woman pioneer from cinema – and not just French cinema. The “7th Art Unknown Lady,” as a January 2022 Arte.tv documentary called her, was only recently re-discovered although Alice Guy was a modern woman for her time – her film The Consequences of Feminism dates back to 1906. Despite the publication of her autobiography in 1976 she was forgotten and the spotlight shone on the Lumière brothers and on Georges Méliès. French cinema featured only two women, Germaine Dulac (who made films from 1915 to 1934) and Jacqueline Audry (from 1943 to 1973) until the breakthrough of Agnès Varda, poorly named “New Wave’s grandmother,” and the advent of “May 1968” and of the cultural and feminist revolution in the 1970s. If French cinema counts about 25% women directors – that is, directors who define themselves as women, not just cis women – they are now legions making films in all genres. Books are written on them (in 1990, Sandy Flitterman-Lewis’ To Desire Differently: Feminism and the French Cinema examined films by Germaine Dulac, Marie Epstein, and Agnès Varda) ; women directors are the focus of special issues (such as September 2012 Les Cahiers du cinéma, « Où sont les femmes ? ») and documentaries (such as Cineast(e)s (2013), where Mathieu Busson and Julie Gayet interviewed 21 of them on the relevance of gender in filmmaking and on the problems they had to face and still face as women in the industry). Francophone women directors, who came to filmmaking more recently in non-Western countries, were also solicited; in 2005, Janis L. Pallister and Ruth A. Hottell updated their 1997 guide, Francophone Women Film Directors, then in 2011 they published Noteworthy Francophone Women Directors: A Sequel on the production of almost 300 women directors in France, Belgium, Switzerland, Latin America, and Quebec. With the ever-growing number of series, partly due to the increasing number of platforms, another venue – with idiosyncratic conventions – opened to filmmakers, like Julie Delpy with On the Verge.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Réalisatrices de films et séries françaises et francophones / French and Francophone Film and Series Women Directors (Crossway Journal)

Appel à contributions: Colloque “Le genre et la sexualité dans le jeu : jeux de rôles, imaginaires et possibles” (Université de Strasbourg)

Colloque “Le genre et la sexualité dans le jeu : jeux de rôles, imaginaires et possibles”

8 et 9 décembre 2022

Université de Strasbourg

Organisé par Laurence Schmoll, Valentine Royaux et Kim-Marlène Le – Université de Strasbourg 

Appel à contributions

Les années 2010 ont été marquées par des mouvements qui mettent en lumière le sexisme dans les industries culturelles et, plus généralement, dans la société, en témoignent  #GamerGate (2014) et #MeToo (2017). Depuis, le genre et la sexualité sont des sujets abordés de manière beaucoup plus frontale et explicite, attirant de plus en plus l‘attention du grand public. Dans le domaine vidéoludique, la question du genre atteint actuellement un niveau d’intérêt élevé, et ce, par le biais de trois prismes. Continuer la lecture de Appel à contributions: Colloque “Le genre et la sexualité dans le jeu : jeux de rôles, imaginaires et possibles” (Université de Strasbourg)

Parution : Inclusive Screenwriting for Film and Television (Jesse King)

Jesse King, Inclusive Screenwriting for Film and Television, Routledge, 2022. 

Breaking down the traditional structures of screenplays in an innovative and progressive way, while also investigating the ways in which screenplays have been traditionally told, this book interrogates how screenplays can be written to reflect the diverse life experiences of real people.

Author Jess King explores how existing paradigms of screenplays often exclude the very people watching films and TV today. Taking aspects such as characterization, screenplay structure, and world-building, King offers ways to ensure your screenplays are inclusive and allow for every person’s story to be heard. In addition to examples ranging from Sorry to Bother You to Portrait of a Lady on Fire, four case studies on Killing Eve, Sense8, I May Destroy You, and Vida ground the theoretical work in practical application. The book highlights the ways in which screenplays can authentically represent and uplift the lived experiences of those so often left out of the narrative, such as the LGBTQIA+ community, women, and people of color. The book addresses a current demand for more inclusive and progressive representation in film and TV and equips screenwriters with the tools to ensure their screenplays tell authentic stories, offering innovative ways to reimagine current screenwriting practice towards radical equity and inclusion.

This is a timely and necessary book that brings the critical lenses of gender studies, queer theory, and critical race studies to bear on the practice of screenwriting, ideal for students of screenwriting, aspiring screenwriters, and industry professionals alike.

Jess King is an Instructor of Screenwriting and Cinema Production at DePaul University, USA. Jess is an educator, scholar, and interdisciplinary filmmaker, teaching courses in screenwriting, independent television, and film analysis. King’s creative scholarship revolves around frameworks for reimagining screenwriting for inclusion and social justice.

Continuer la lecture de Parution : Inclusive Screenwriting for Film and Television (Jesse King)

Marion Coste

Marion Coste est spécialiste des relations entre littérature et musique, dans des contextes français ou francophones. Elle s’intéresse en particulier au rap, proposant de comprendre ce genre comme une forme de « neolittérature » (Nachtergael) qui associe littérature, musique et images filmées. Elle travaille actuellement avec Cyril Vettorato et Hector Jenny sur le « flow », c’est-à-dire la façon dont les MC musicalisent leur façon de parler, et qui fait office de signature artistique : ils préparent ensemble un colloque sur ce thème qui se tiendra en novembre 2022.

Elle étudie particulièrement les œuvres de rappeuses françaises et francophones, ainsi que des rappeur.euse.s queer dans une perspective de genre et postcoloniale (Casey, Meryl, Shay, Moonaya, K T Gorique, Lala &ce, Nyoko Bokbaé, Illustre).

Parution : L’Oiseau bleu, n° 2, “Les trois petits cochons et ses expansions hypertextuelles”

L’Oiseau bleu, n° 2, “Les trois petits cochons et ses expansions hypertextuelles”, 2022.

Introduction
Thierry CHARNAY et Bochra CHARNAY

Les trois petits cochons se racontent au féminin : Gender, stéréotypes et jeux parodiques
Christiane Connan-Pintado (TELEM Université Bordeaux Montaigne)

Les trois animaux dans leurs petites maisons : de l’oralité aux reconfigurations contemporaines : BD, publicité, dessin animé…   
Bochra Charnay (Alithila Université de Lille) 

Analyse sémio-anthropologique du conte les trois animaux dans leur petite maison : universaux biologiques et topologie
Thierry Charnay (Alithila Université de Lille) 

De la truie au sanglier chez Mme d’Aulnoy ou l’histoire de quelques cochons enrubannés
Marie-Agnès Thirard (Alithila Université de Lille)

La transgression des cadres dans les réécritures des Trois petits cochons de Jon Scieszka, Lane Smith et David Wiesner.
Nadège Langbour (Labo 3L.AM, Université du Mans)

Les Trois Petits Pourceaux : Une tradition française oubliée et réinventée
Gaëlle Le Guern-Camara (Cerilac Paris Sorbonne)

Varia

Kirill Chekalov (Institut de la Littérature mondiale de l’Académie des sciences de Russie)
Jeux interdits, jeux autorisés : autour de l’œuvre romanesque de la comtesse de Ségur

Květuše Kunešová (Faculté de pédagogie, Université Hradec Kralové, République tchèque)
Le mythe de l’eau dans Jeanne, fille du roy de Suzanne Martel

Recension 

Nadège LANGBOUR (Labo 3LAB, Université du Mans)
Alain Montandon, Mélusine et Barbe-Bleue – Essai de sociopoétique, Paris, Honoré Champion, 2018.

Sommaire

Lire en ligne