Archives par mot-clé : game studies

MOOC “Introduction à la culture vidéoludique”

Réouverture du MOOC “Introduction à la culture vidéoludique”, produit par le Liège Game Lab

Gratuit et sans engagement, ce cours en ligne est composé de six modules thématiques consacrés à l’étude de la culture vidéoludique

Les inscriptions sont ouvertes sur cette page (reprise du cours le 02 mars)

À propos du cours

Dans le domaine universitaire, le jeu vidéo est tantôt étudié en tant qu’objet (un système de règles, un ensemble d’oeuvres), tantôt en tant que pratique (type d’expérience ou phénomène social).

L’approche que les membres du Liège Game Lab (LGL) proposent dans ce MOOC est autre : elle se construit sur l’étude de ce qui émerge « autour du jeu », c’est-à-dire de la culture vidéoludique dans son ensemble.

Nous vous proposons de déplacer la focale habituelle pour étudier ce qui se déroule avant, après ou à côté du jeu vidéo: en montrant comment le médium est raconté, discuté, critiqué, détourné, apprécié, trituré ou célébré, ce MOOC vous donnera des clefs de compréhension permettant de poser un regard neuf sur les multiples formes que prend le jeu dans notre société actuelle.

Format

Ce cours se déroule en 6 modules d’une semaine:

  • Le module “Histoire du jeu vidéo” interroge la manière dont l’histoire du médium est racontée traditionnellement. Ce module est l’occasion de revenir sur les questions de conservation, de sources et de construction des genres vidéoludiques. Deux focus se concentreront sur la présentation du Ritsumeikan Center for Games Studies et sur un développeur belge de jeu vidéo, Abrakam.
  • Le module “Être dans le jeu: avatar, immersion et corps virtuel” présente différentes approches des entités jouables dans le jeu vidéo. Nous explorerons la manière dont ces dernières peuvent s’inscrire au sein d’une narration, peuvent permettre à l’utilisateur d’interagir avec l’environnement virtuel, ou encore comment ils peuvent favoriser l’engagement ou la réflexion chez le joueur.
  • Le module “Le jeu vidéo amateur” présente les différentes pratiques de création de jeux vidéo en dehors des sphères économiques (modding, logiciels de création, homebrew, etc.). De plus, il propose de s’interroger sur ces pratiques et ses différents enjeux, tels que les motivations des amateurs, leurs goûts pour le jeu vidéo, ou encore la diversité culturelle.
  • Le module “Détournements du jeu vidéo” s’intéressera à différentes pratiques de joueurs qui réutilisent le jeu vidéo pour créer des oeuvres dérivées: en se servant de jeux pour réaliser des petits films de fiction (ou “machinimas”), en transformant leur partie en spectacle, ou encore en modifiant les règles d’un jeu existant, par exemple.
  • “Jeux vidéo et autres médias” s’intéresse au dialogue fructueux entre jeux vidéo et littérature, cinéma et musique. Le module commence sur un bref historique de ces relations, pour se focaliser ensuite spécifiquement sur chaque média.
  • “La presse de jeu vidéo” clôt le cours en observant comment la presse spécialisée parle de l’actualité vidéoludique. Nous verrons comment ces médias dédiés se sont adaptés au cours du temps, d’un point de vue éditorial comme économique. Certains aspects en particulier seront développés, comme l’utilisation de la vidéo par la presse ou le ton décomplexé des magazines des années 1990.

Nous avons également la chance d’accueillir une série d’invités : des chercheurs et professeurs spécialisés en sciences du jeu, tels que Damien Djaouti (Université de Montpellier), Colin Sidre (Université Paris 13 et Université de Liège), Maude Bonenfant (Université du Québec à Montréal) et Hiroshi Yoshida (Université Ritsumeikan de Kyoto), mais aussi des journalistes (Cécile “Maria Kalash” Fléchon, ex-journaliste à Canard PC et Pierre-Alexandre “Pipomantis” Rouillon, ex-journaliste à Canard PC, journaliste à Gamekult.com) ainsi qu’un créateur de jeux amateurs (Sylvanor, auteur).

Prérequis

Ce MOOC est ouvert à toutes et tous, sans prérequis. L’objectif est de proposer une introduction aux études universitaires du jeu vidéo comme objet culturel.

Lectures recommandées

Le support papier privilégié de ce MOOC est le livre suivant :

  • Liège Game Lab, Culture vidéoludique !, Liège, Presses universitaires de Liège, 2019, collection “Petite collection MSH”.

Évaluation

L’évaluation de ce MOOC repose sur des quiz avec feedback.

Une attestation de suivi avec succès sera délivrée en fin de MOOC aux apprenants ayant réussi avec une moyenne de 50% les activités certificatives.

 

CFP – Replaying Japan 2020: The 8th International Japan Game Studies Conference

Conference theme: “Ludolympics 2020”

Date: August 10-12, 2020

Location: University of Liège (7 Place du 20-Août, 4000 Liège, Belgium)

Organizers: Liège Game Lab

See the Replaying Japan Website

 

Call for Papers

Since 2012, the Replaying Japan conference has hosted researchers from various fields conducting research on Japanese game culture. The eighth conference is being organized by the Liège Game Lab (a research group specialized in the study of video games as a cultural objects in French-speaking Belgium) in collaboration with the Ritsumeikan Center for Game Studies, the University of Alberta, the University of Delaware, Bath Spa University, Seijoh University and DiGRA Japan. Continuer la lecture de CFP – Replaying Japan 2020: The 8th International Japan Game Studies Conference

Revue Émulations n°30 – “Comment les jeux font-ils société ? Contenus, pratiques et médiations ludiques”

Parution du n° 30 de la revue Émulations: “Comment les jeux font-ils société ? Contenus, pratiques et médiations ludiques”

Numéro coordonné par Fanny Barnabé, Julien Bazile et Rémi Cayatte

Coordination éditoriale (au sein d’Émulations) par Céline Mavrot

DOI: https://doi.org/10.14428/emulations.030

 

PRÉSENTATION

Les jeux vidéo interrogent autant qu’ils mettent en lumière notre rapport au réel et aux enjeux sociétaux contemporains. Ce “nouveau média”, déjà vieux de plusieurs décennies, permet d’aborder et de représenter des phénomènes de société et des questions d’actualités au moyen de mécanismes spécifiques (ludiques, interactifs, immersifs, etc.) dont beaucoup restent encore à explorer et à formaliser. Prolongeant ces questions, le présent numéro propose d’explorer le vaste champ des relations entre jeux vidéo et société à travers six articles inscrits dans différentes traditions disciplinaires (sociologie, sciences du jeu, esthétique, etc.), conclus par une synthèse de Dominic Arsenault et par un entretien avec Sébastien Genvo, tous deux professeurs en sciences du jeu.

 

SOMMAIRE

Éditorial

Continuer la lecture de Revue Émulations n°30 – “Comment les jeux font-ils société ? Contenus, pratiques et médiations ludiques”

Fanny Barnabé (U. Liège)

Chargée de recherches FNRS, Université de Liège – Liège Game Lab

http://labos.ulg.ac.be/liege-game-lab/

Compte Twitter: @Ypsem

(English below)

Fanny Barnabé est Chargée de recherches FNRS à l’Université de Liège (Belgique) et travaille actuellement sur les tutoriels de jeux vidéo.

En 2017, elle a mené à terme son mandat d’Aspirante FNRS et a obtenu le grade de Docteure en langues et lettres pour la thèse Rhétorique du détournement vidéoludique. Le cas de Pokémon (promoteurs: Jean-Pierre Bertrand et Björn-Olav Dozo ; jury : Dick Tomasovic, Sébastien Genvo et Alexis Blanchet).

Continuer la lecture de Fanny Barnabé (U. Liège)

Parution : Jeu de rôles

Le Jeu de rôle sur table, un laboratoire de l’imaginaire, sous la direction de Danièle André et Alban Quadrat, Paris, Carrefour des Lettres Modernes n°7, Classiques Garnier, 2019.

Contributeurs: André (Danièle), Bianquis (Jérôme), Caïra (Olivier), Canteloube (Xavier de), Cuvelier (Pierre), Dang Ngoc Chan (Christophe), David (Coralie), Guyot (Matthias), Hemery (Matthieu), Larre (Jérôme), Munier (Thomas), Périer (Isabelle), Peyron (David), Quadrat (Alban), Richard-Davoust (Anne), Sintes (Frédéric), Stijve (Sanne), Wauthoz (Bastien)

Résumé : Cet ouvrage pose les jalons d’une réflexion universitaire française sur le jeu de rôle sur table. Il revient tout d’abord sur ses origines, son évolution et sa réception par le public avant de se consacrer au game-design, à la création et conception d’un jeu de rôle et à ses pratiques et usages.

WIT Sébastien (NANTERRE/UPJV)

Sébastien Wit est agrégé de Lettres modernes et docteur en littérature comparée de l’Université Paris Nanterre. Soutenue en 2016 sous la direction de William Marx, sa thèse de doctorat s’intitule : « Les Sentiers qui bifurquent : hasard, combinatoire et divination dans le roman expérimental des années 1960 (I. Calvino, J. Cortázar, Ph. K. Dick, M. Saporta) ». Qualifié aux fonctions de maître de conférence en 10e section, il est actuellement membre de l’axe « Roman & Romanesque » du CERCLL (Université de Picardie/Jules Verne, Amiens) au sein duquel il poursuit ses travaux. Chercheur postdoctoral bénéficiant du soutien financier de la Fondation des Treilles (prix Jeune chercheur 2019), il contribue notamment à la partie XXe siècle du projet « ALEA : Figurations/Configurations artificielles du hasard » (dir. : Anne Duprat) en menant à bien une recherche sur les controverses autour du hasard au XXe siècle (travail mené en collaboration avec Alison James de l’Université de Chicago). En parallèle de ce projet, il participe aux activités du Collectif Lipothétique rassemblant des jeunes chercheurs en littérature comparée. Il est également le concepteur informatique de Lipotexte, l’e-dictionnaire thématique de la littérature.

Articles

1. Littérature et jeu

« Jouer d’autorité : la reconfiguration cartière du roman (Marc Saporta, Italo Calvino) » dans Nouveaux mondes, nouveaux romans ?, actes du 40e congrès de la Société Française de Littérature générale et comparée (SFLGC), 2018, p. 182-192.

2. Sciences du jeu (Game Studies)

« Les jeux qui bifurquent : narration non-linéaire et spatialisation de l’intrigue. Le cas du Tactical RPG » dans Sciences du jeu, n° 9, 2018.

Continuer la lecture de WIT Sébastien (NANTERRE/UPJV)

Parution : theorie du gamer

Théorie du gamer, McKenzie Wark,
trad. Noé Le Blanc Amsterdam/Les Prairies ordinaires, 2019


couverture © Sylvain Lamy

Présentation de l’éditeur : Le jeu vidéo entretient avec le monde « réel » un dialogue continu ; ils s’échangent des principes, des données, des représentations. Ils se partagent également un habitant : le joueur. Outre leur grand nombre, les joueurs sont multiples. Animés de motivations variées, ils adoptent vis-à-vis de leurs pratiques des postures parfois radicalement différentes (« simple » consommation, approche critique, analyse réflexive…). McKenzie Wark, auteur du désormais célèbre Manifeste hacker, adopte celle du « joueur théoricien », arpentant avec nous les mondes créés par les jeux-vidéo qu’il nous présente et qu’il relie à nos expériences contemporaines.

Continuer la lecture de Parution : theorie du gamer

Journée d’etudes : Fortnite

Fortnite Battle Royale au prisme des game studies : Discours, pratiques et représentations 

Journée d’étude co-organisée par UNIL Gamelab (Yannick Rochat, Selim Krichane) et Liège Game Lab (Pierre-Yves Hurel)

Université de Lausanne, Anthropole salle 2106

15 mars 2019

Programme

9h15 Mot d’introduction – Yannick Rochat

9h30-11h Sortir du bus : repères et premiers contacts

Pierre-Yves Hurel et Selim Krichane : “Les Fortnite Studies en actes. Jeu de la recherche, recherche du jeu”

Björn-Olav Dozo : « Attente et espoirs du joueur maladroit : menus et écrans de chargement dans Fortnite »

Continuer la lecture de Journée d’etudes : Fortnite

Parution : Marges du jeu

Sciences du jeu n°7 : Marges du jeu

 

 

Revue internationale et interdisciplinaire, Sciences du jeu a pour mission de développer la recherche en langue française sur le jeu, de lui donner une visibilité, de nourrir le dialogue entre les disciplines autour de cet objet, et de susciter des débats. Publiée par le laboratoire Experice de Paris 13, elle est ouverte à toutes les approches ou méthodes disciplinaires, portant sur tous les objets ludiques (dont, mais non exclusivement, les jeux vidéo), et a pour ambition de présenter des recherches issues de différents terrains concernant le jeu dans un sens large (objets, structures, situations, expériences, attitudes ludiques).

 

https://sdj.revues.org/755