Archives par mot-clé : fantasy

Appel : Précurseurs de la fantasy

(English version below)

Frontières et Limites de la Fantasy.  Précurseurs, Apparentés, Compagnons de Route 

27 février – 1er mars 2019, Boulogne-sur-Mer

Appel prolongé, pour le 20 octobre.

Image : Domnei de James Branch  Cabell (1913), édition 
Ballantine Adult Fantasy series de 1972. 

Anna Vaninskaya (University of Edinburgh), Justine Breton (U. de Picardie), Xavier Escudero (ULCO), Claire Jardillier (ULCO), Marc Rolland (ULCO)

C’est Lin Carter dans A Look Behind the Lord of the Rings (1969) qui, avec plus d’enthousiasme que de science, a été l’un des premiers à inscrire l’oeuvre de J.R.R. Tolkien dans une tradition littéraire, celle de la ‘Epic Fantasy’. Ainsi, bien loin d’être une œuvre unique, répondant aux seules définitions de la « création secondaire » établies par l’auteur lui-même, ce cycle de romans prend place dans une tradition composée d’épopées gréco-romaines, de chansons de geste, de sagas scandinaves, des romans de l’Arioste et, plus récemment, de la production romanesque d’auteurs tels William Morris, Lord Dunsany, E.R. Eddison, C.S. Lewis, James Branch Cabell et bien d’autres.

Continuer la lecture de Appel : Précurseurs de la fantasy

Appel : Héritages d’Ursula Le Guin. Science, fiction et éthique pour l’Anthropocène

Conférence internationale à Paris · Juin 19 – 21, 2019

École polytechnique / Sorbonne Nouvelle

Tout pouvoir humain est sujet à résistance et à changement par les êtres humains. Résistance et changement prennent souvent leur source dans l’art, et très souvent dans notre art, l’art des mots.

–Ursula K. Le Guin

 Éthique et esthétique planétaires, communautés inter-espèces, sociétés anarchistes et post-genre, savoir indigène, intelligence végétale… les chemins qu’Ursula K. Le Guin a ouverts à nos imaginaires sont autant de voies possibles pour mieux habiter le 21e siècle. Essayiste visionnaire et styliste hors-pair, Ursula K. Le Guin nous a quittés le 22 janvier dernier, laissant derrière elle une œuvre substantielle de fiction et d’essais dont le contenu parait tous les jours plus essentiel.

Continuer la lecture de Appel : Héritages d’Ursula Le Guin. Science, fiction et éthique pour l’Anthropocène

Appel: La mythologie nordique dans la Fantasy (revue Fantasy Art and Studies)

Depuis la période romantique, la mythologie nordique s’est révélée une grande source d’inspiration pour les auteurs de fiction, en particulier en Fantasy. Sans conteste, nombreux sont les récits de Fantasy incluant des Vikings – ou des guerriers d’inspiration viking –, des elfes, des nains, des géants, des prophétesses. Si certains sont largement basés sur les mythes tels que nous les connaissons à travers les sources médiévales, d’autres réinterprètent et réarrangent le matériau original au point de créer des histoires complètement différentes qui ne conservent que les noms scandinaves.

Continuer la lecture de Appel: La mythologie nordique dans la Fantasy (revue Fantasy Art and Studies)

Parution: 4ème numéro de Fantasy Art and Studies consacré aux racines victoriennes

Le 4ème numéro de la revue Fantasy Art and Studies, consacré aux racines victoriennes de la fantasy, est désormais disponible en impression à la demande et au format ebook. Une occasion de découvrir ce que la fantasy doit au Gothique, ou encore pourquoi William Morris est l’un des fondateurs du genre et comment les Victoriens consignaient et réinterprétaient le folklore et la littérature médiévale, tout en plongeant dans des récits où la magie s’immisce dans l’Angleterre victorienne.

Continuer la lecture de Parution: 4ème numéro de Fantasy Art and Studies consacré aux racines victoriennes

Appel à communications: Représentations animales dans les mondes imaginaires: vers un effacement des frontières spécistes?

Colloque interdisciplinaire jeunes chercheurs

Université d’Artois, Arras, « Textes et Cultures » (E.A. 4028)

Organisé par Marie Lucie Bougon (Artois), Charlotte Duranton (Ethodog – Research in Canine Ethology), Laura Muller-Thoma (Artois) et coordonné par Anne Besson (Artois)

14-15 Novembre 2019
Date du rendu des communications : le 1er octobre 2018

Continuer la lecture de Appel à communications: Représentations animales dans les mondes imaginaires: vers un effacement des frontières spécistes?

Colloque : « Fantasy et Histoire(s) »

Colloque des Imaginales : « Fantasy et Histoire(s) »

Epinal, Parc du Cours, dans le Magic Mirror « Salon perdu »

22-23 mai 2018

 

Direction scientifique : Anne Besson (Université d’Artois), Christian Chelebourg (Université de Lorraine), Stéphanie Nicot (directrice artistique des Imaginales), Natacha Vas-Deyres (Université de Bordeaux-Montaigne)

Comité d’organisation : Stéphane Wieser (directeur du Festival des Imaginales d’Epinal), en association avec le Comité d’Histoire régionale – Région Grand Est (Vianney Muller) et les IME (Jacques Oréfice)

Programme

Mardi 22 mai

9h : Accueil

9h15 : mot de bienvenue

Séance 1 : Pensées de l’histoire en fantasy

9h30 Viviane Bergue, « Primhistoire, temporalité cyclique et chronologie linéaire : le temps de la Fantasy »

10h Maureen Attali, « La fantasy comme nouveau mythe : la question du statut et de l’exploitation de la littérature en histoire à partir de l’exemple du roman Lavinia d’Ursula K. Le Guin »

10h30 : pause

Séance 2 : Des univers inscrits dans le temps Continuer la lecture de Colloque : « Fantasy et Histoire(s) »

Marie-Lucie Bougon (U. Artois)

Marie Lucie Bougon est doctorante contractuelle à l’université d’Artois et prépare une thèse de Littérature comparée intitulée La réception de la fantasy en France de 1972 à nos jours : de l’importation à l’appropriation sous la direction d’Anne Besson. Elle est également membre de l’équipe du projet LégiPop auquel elle a participé en tant que vacataire.

Publication :

« L’imaginaire apocalyptique et son réinvestissement dans Battlestar Galactica de Ronald D. Moore : du piège des prophéties à la quête de liberté », Philosopher avec Battlestar Galactica, dirigé par Monica Michlin, TV/Series n°11, juin 2017.

 

Appel : Fantasy et Histoire(s)

Fantasy et Histoire(s)

22-23 mai 2018

à Epinal dans le cadre du Festival des Imaginales

 

Direction scientifique : Anne Besson (Université d’Artois), Christian Chelebourg (Université de Lorraine), Stéphanie Nicot (directrice artistique des Imaginales), Natacha Vas-Deyres (Université de Bordeaux-Montaigne)

Appel à communication

La fantasy, ou « l’histoire-fiction » ? On peut être tenté de la qualifier ainsi, en un clin d’œil au genre voisin de la « science-fiction », tant l’Histoire, ou peut-être les Histoires, constituent la grande affaire de ce genre du merveilleux contemporain, grandi sous l’ombre tutélaire de Tolkien pour atteindre sa pleine croissance ces dernières décennies – comme la Science, les sciences, étaient l’enjeu central pour la SF, en y suscitant les mêmes paradoxes féconds : comment une science, fût-elle humaine (trop humaine), peut-elle produire de la fiction ? Comment les histoires s’emparent-elles de l’Histoire, et à quel prix ? La question des rapports entre documentation et imagination, érudition et création, qui se pose également au roman historique par exemple (on s’intéressera à la frontière mouvante entre ces genres) le fait de façon originale pour des univers de fantasy qui trouvent leur ancrage caractéristique dans un passé revu et corrigé par la présence du surnaturel. Le cadre néo ou pseudo-médiéval qui s’impose au cœur du genre, dans la fantasy « épique » dite encore « medieval fantastic » (medfan), est particulièrement représentatif de cette histoire revisitée, mais l’important développement des uchronies ou de sous-genres comme la « fantasy historique » ou la « fantasy néo-victorienne » amène à généraliser le constat, et à se pencher de façon systématique sur les Continuer la lecture de Appel : Fantasy et Histoire(s)

Appel : Fantasy victorienne

Revue Fantasy Art and Studies n°4, « Victorian Roots/Racines victoriennes »

Réponses attendues avant le 10 janvier

Dans son ouvrage pionnier dans l’étude de la Fantasy en France (La Fantasy, Paris, Klincksieck, 2007), Anne Besson réfute l’idée selon laquelle la Fantasy serait aussi ancienne que les épopées d’Homère – une idée souvent défendue par les auteurs de Fantasy dans une stratégie de légitimation du genre –, et considère au contraire que le genre n’a commencé à se développer qu’à partir de l’époque victorienne, en Grande-Bretagne. Elle réaffirme cette position dans le MOOC consacré à la Fantasy qu’elle a lancé à l’Université d’Artois, et dont le sous-titre est « De l’Angleterre victorienne au Trône de fer ».

On peut difficilement nier que la Fantasy, comme les autres genres de l’imaginaire, a en effet commencé à émerger pendant l’ère victorienne, une période où le surnaturel fascinait aussi bien les écrivains que les peintres. On peut ainsi voir un lien entre la vogue de la peinture féerique au 19e siècle, étudiée par Nicola Bown Continuer la lecture de Appel : Fantasy victorienne