Archives par mot-clé : fantasy

Call for papers / Appel a contributions : Fantasy Arts & Studies N°11, « Oceans of wonders / Océans merveilleux »

Fantasy Arts & Studies, N°11: Oceans of wonders / Océans merveilleux

Site de la revue

(English version below)

Présentation

Si l’humain a su s’approprier l’essentiel du ciel et de la terre, force est de constater que les mers et les océans qui couvrent plus de 70% de la planète demeurent pour lui source de mystère et, par extension, d’imaginaires. À de nombreuses reprises, la Fantasy a exploré les univers maritimes et sous-marins, que ce soit en littérature, en bande dessinée mais aussi au cinéma et dans le domaine du jeu vidéo. On pense évidemment aux aventures du Capitaine Nemo et de sa clique héritée des grands standards de la littérature dans le comics La Ligue des Gentlemen extraordinaires (The League of Extraordinary Gentlemen) d’Alan Moore et Kevin O’Neill mais aussi aux créatures souvent malfaisantes issues des abysses dans la franchise Pirates des Caraïbes (Pirates of the Caribbean), produite par Disney, ou encore la multitude de vaisseaux sous-marins qui hante diverses œuvres, notamment celui de l’école Durmstrang dans Harry Potter et la Coupe de Feu (Harry Potter and the Goblet of Fire) de J. K. Rowling. Continuer la lecture de Call for papers / Appel a contributions : Fantasy Arts & Studies N°11, « Oceans of wonders / Océans merveilleux »

Appel à contributions : Nouveaux regards sur la fantasy / New visions on fantasy

Appel à contributions : Revue Jangada #18 – Décembre 2021

Dossier : Nouveaux regards sur la Fantasy

Soumission d’articles jusqu’au 30 juin 2021

[English version below] [Version en français au-dessus] [Versión en español abajo]

Parmi les genres regroupés sous la notion de littératures de l’imaginaire, la fantasyest sans doute l’un des plus réussis, en ce qui concerne la réception du public et aussi pour être celui qui révèle le potentiel adaptatif le plus expressif pour d’autres médias. La Fantasy acquiert ses formes actuelles à la fin du XIXe siècle, dans un contexte essentiellement anglophone, avec des auteurs comme l’anglais William Morris (1834-1896), l’Écossais George MacDonald (1824-1905) et le Nord-Américain L. Frank Baum (1856-1919). Comme point commun pour ces écrivains, nous observons la récupération d’éléments liés à des catégories plus anciennes telles que le Merveilleux et l’Utopie avec l’utilisation de caractéristiques très propres, telles que la création de « Mondes Secondaires » (caractéristiques de soi-disant « high fantasy » et de l’« immersive fantasy»), c’est-à-dire, des mondes autonomes au nôtre, qui peuvent ou pas être accédés par des portails. Avec la parution des œuvres de J. R. R. Tolkien (1892-1973), la high fantasy a acquis les contours avec lesquels nous le connaissons aujourd’hui, impactant de nouvelles générations de lecteurs et d’écrivains et culminant dans un phénomène d’un grand impact culturel et commercial.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Nouveaux regards sur la fantasy / New visions on fantasy

Parution : Tolkien and the Classical World

Hamish Williams (dir.), Tolkien and the Classical World, Walking Tree Publishers, 2021.

While scholars have often cited the influence of medieval texts and society on J.R.R. Tolkien’s seminal fantasy creations, the role of the classical world – the literature and thought of ancient Greece and Rome – has received far less attention.

This volume of essays explores various ways in which Tolkien’s literary creations were shaped by classical epic, myth, poetry, history, philosophy, drama, and language. In making such connections, the contributors to this volume are interested not simply in source-hunting but in how a reception of the classical world can shape the meaning we derive from Tolkien’s masterworks.

The contributions to this volume by Philip Burton, Łukasz Neubauer, Giuseppe Pezzini, Benjamin Eldon Stevens, Graham Shipley, and several other scholars should pave the way for further discussions between classical studies and fantasy studies.

Continuer la lecture de Parution : Tolkien and the Classical World

Appel à contributions : Fantasy et féminismes : aux intersections du/des genres

Colloque Fantasy et Féminismes : aux intersections du/des genres 

11-12-13-14 mai 2021 

Virtuel/Distanciel (Zoom) 

Pourtant, ça fait un bail que les mondes imaginaires 

Sont peuplés de sibylles en galère et de combattantes hors pair. 

Alors tu penses toujours que les femmes, toi qui lis cet article slamé,  

Qu’elles se nomment Talia ou Hermione, sont enfin libres d’exister, 

Qu’elles soient belles ou laides, vieilles, reines, écuyères ou rien, 

Politiciennes, mercenaires ou musiciennes, dans ces univers contemporains?  

Pour ma part, c’est vrai, j’ai le sentiment qu’il y a un véritable mouvement, 

Une évolution, un changement même dans certains questionnements 

Puisque l’on interroge le genre et son identité, pas seulement la féminité. 

Mais sais-tu, y a encore pas mal de chemin à effectuer, de combats à mener,  

De ton côté comme du mien, pour que ces atavismes soient dépassés. 

« Femmes », Slam de Charlotte Bousquet (Dictionnaire de la fantasy, 2018, 141) 

Née en Angleterre à l’époque des révolutions industrielles du XIXesiècle, puis s’étant diversifiée  au XXesiècle, la fantasy est aujourd’hui l’un des genres de l’imaginaire les plus connus (Besson,  2018, 7-8; Blanc, 2019, 9). Elle se déploie autant dans la littérature que dans les jeux vidéo, la  bande dessinée, l’illustration, les séries télévisuelles et les films, formant une constellation  transmédiatique de récits, de thèmes et de codes sans cesse renouvelés, réappropriés et  transformés.  

Parmi les critiques adressées au genre, celle d’être sexiste et conservateur est particulièrement  récurrente. Il est vrai qu’à plusieurs égards, la fantasy, de par ses codes hétéronormatifs et son  histoire (Deckers, 1996, 209; Baker, 2012, p. 438; Besson (dir.), 2018, 137-138), peut contribuer  à renforcer une hiérarchie entre les genres sexués – la place moindre réservée aux personnages féminins, le plus régulièrement personnages secondaires, alliés ou intérêts amoureux du héros, en  est un exemple. Si ces reproches sont justifiés, il existe une catégorie, d’abord marginale, puis  s’étant popularisée depuis les années 1960, de productions de fantasy « [qui] jouent avec le genre  et la sexualité, [qui] remettent en question et perturbent les idées reçues, et [qui] permettent et  encouragent leur public à imaginer des façons d’être en dehors des contraintes sociales  constitutives de l’identité sexuelle et de genre […]. [Elles peuvent] explorer ou tenter de rendre  possible des identités de genre et sexuelles non normatives »1 (Roberts et MacCallum-Stewart,  2016, 1).  Continuer la lecture de Appel à contributions : Fantasy et féminismes : aux intersections du/des genres

  1. Notre traduction, « [that] play with gender and sexuality, [that] challenge and disrupt  received notions and [that] allow and encourage their audience to imagine ways of being  outside of the constitutive constraints of socialized gender and sexual identity […] [They  can] explore or attempt to make possible non-normative gendered and sexual identities ». []

Parution : Fantasy Art and Studies n°9, Amazing Beasts / Animaux fabuleux

Fantasy Art and Studies . Fantasy Art and Studies... de Les têtes  Imaginaires - Livre - DecitreRevue Fantasy Art and Studies n°9, Amazing Beasts / Animaux fabuleux, décembre 2020.

Disponible en impression à la demande sur la librairie de BoD. Une édition ebook sera prochainement disponible.

Ce numéro, intitulé Amazing Beasts / Animaux fabuleux, rassemble les actes du colloque « Représentations animales dans les mondes imaginaires » (Université d’Artois, novembre 2019) organisé par Marie-Lucie Bougon, Charlotte Duranton et Laura Muller-Thoma. Les articles abordent les divers aspects de la thématique animale dans la Fantasy et en particulier dans Harry Potter, Game of Thrones, dans l’œuvre de Robin Hobb…
Il rassemble également des nouvelles dont un récit inédit de Charlotte Bousquet et le nouveau chapitre de la BD de Guillaume Labrude. Il est illustré par Océane Azeau, GaëlleC., Antoine Pelloux, Guillaume Labrude, Guillaume Sallah Thomas, Princesse Manadragore Art et Véronique Thill, qui signe l’illustration de couverture.

Parution : Les pouvoirs de l’enchantement

Anne Besson, Les pouvoirs de l’enchantement. Usages politiques de la fantasy et de la science-fiction, Ed. Vendémiaire, 2021.

Parution : 7 janvier 2021

Le maquillage du Joker a envahi les manifestations de lutte sociale, la cornette des « servantes écarlates » celles de défense des droits des femmes. Une déclaration de J.K. Rowling sur les femmes transgenres a déclenché le courroux des fans de Harry Potter. Quant à Game of Thrones, nombreux sont ceux qui y lisent l’invasion de marcheurs blancs comme une allégorie de la catastrophe climatique à venir.

Indubitablement, les littératures de l’imaginaire, longtemps perçues comme de simples moyens d’évasion, sont devenues un creuset de mobilisation civique, des arènes où se jouent de féroces affrontements militants.

On peut y voir l’affirmation exaltante d’une capacité des fictions grand public : celle de parler de notre époque, pour changer les mentalités ou rêver le futur. Mais ce mouvement va de pair avec une profonde transformation du statut des lecteurs et des spectateurs. Qui vont désormais jusqu’à contester l’autorité de l’auteur sur sa propre création…

Anne Besson, grande spécialiste des mondes alternatifs, décrypte les ressorts et les enjeux de ce rôle politique, à présent déterminant, que jouent la fantasy et la science-fiction dans nos sociétés.

Parution: Fantasy Art and Studies n°9, « Amazing Beasts / Animaux fabuleux »

Fantasy Art and Studies, n° 9

« Amazing Beasts / Animaux fabuleux »

les Têtes Imaginaires (Ed.)

232 pages ; ISBN : 9782901099161

Site de la revue

Lire en ligne / Read online

Présentation

(English below)

Compagnons des hommes, alliés, proies ou bêtes féroces, les animaux habitent la Fantasy, tantôt miroirs de ce que nous sommes, tantôt incarnations d’une altérité radicale.

Le 9e numéro de Fantasy Art and Studies s’attache à explorer les multiples déclinaisons du bestiaire des animaux fabuleux, à travers les actes du colloque « Représentations animales dans les mondes imaginaires » et des nouvelles qui donnent la part belle aux créatures animales. Continuer la lecture de Parution: Fantasy Art and Studies n°9, « Amazing Beasts / Animaux fabuleux »

Parution : Le Seigneur des anneaux. Une aventure philosophique.

Matthieu Amat, Simon Merle, Le Seigneur des anneaux. Une aventure philosophique, Ellipses, 2020. 

Pourquoi admirons-nous les Elfes ? Qu’est-ce qui fait la grandeur des Hobbits ? De quoi l’anneau est-il le symbole ? Que voit-on dans le miroir de Galadriel ? Des questions, parmi d’autres, auquel cet ouvrage essaie de répondre, en croisant l’œuvre de Tolkien avec des textes de philosophes. Ce faisant, les auteurs ne prétendent pas établir une philosophie globale du Seigneur des anneaux, mais montrent comment on peut philosopher à partir des objets de la Terre du Milieu. Sous la forme de brefs essais, ils invitent le lecteur à poursuivre l’aventure littéraire par une petite aventure philosophique.

Sommaire

Lire un extrait

Agrégé et docteur en philosophie, Matthieu Amat enseigne et poursuit ses recherches en philosophie de la culture à l’Université de Lausanne.

Agrégé de philosophie, Simon Merle est professeur en lycée général.

Colloque : Du postmodernisme au posthumanisme. Littérature et cinéma

Du postmodernisme au posthumanisme. Littérature et cinéma et Littérature et cinéma latino-américains  

27 et 28 novembre 2020 

Université de Paris, 10 rue Françoise Dolto, 75013, Salle des thèses 580F. Halle aux Farines

 Le présent colloque s’inscrit dans le prolongement de la journée d’étude « Le Temps du posthumain ? », qui s’est tenue à l’Université de Paris et à Bétonsalon – Centre d’art et de recherche le 2 juin 2017.

La journée du 27 novembre poursuit la réflexion autour du posthumanisme et ses représentations littéraires et cinématographiques, compte tenu de l’évolution de la notion ces dernières années, de sa réception dans les champs philosophique, littéraire et cinématographique, et de ses représentations les plus récentes.

La journée du 28 novembre, consacrée à l’Amérique latine, cherche à introduire le posthumanisme comme un outil épistémologique dans l’étude de la littérature et du cinéma produits dans cette région. Au-delà d’une constatation de la présence des discours du posthumanisme dans des créations latino-américaines, il s’agit de le concevoir moins comme un filtre que comme un horizon critique et comme un instrument de réflexion. Continuer la lecture de Colloque : Du postmodernisme au posthumanisme. Littérature et cinéma

Appel à contributions : Enchanted music / Musique enchantée – Nouvelle date limite – 5 février 2021

(English version below)

La Fantasy et la musique ont toujours été étroitement liées à travers l’association de la musique aux pouvoirs créateurs. Ainsi dans l’Ainulindalë de Tolkien, la musique donne naissance au monde, et le mal se manifeste au départ sous la forme d’un thème discordant dans la symphonie que les Ainur composent. Par ailleurs Le Seigneur des Anneaux est entrelacé de chansons et de poèmes, une particularité que l’on retrouve dans les œuvres d’auteurs post-tolkieniens comme Guy Gavriel Kay. Les chansons s’accompagnent souvent de la présence de personnages musiciens qui peuvent rappeler les figures mythologiques d’Orphée, dont la musique charme tous les êtres vivants, ou du barde Taliesin qui aurait été un compagnon de Bran le Béni et aurait fait partie de la cour du roi Arthur. De fait, Taliesin apparaît dans le roman de Fantasy urbaine de Charles de Lint Moonheart. Et les musiciens sont particulièrement représentés, avec les peintres et les écrivains, dans les œuvres de l’auteur canadien, lui-même musicien, qui explore régulièrement les différents visages de la création artistique et de la créativité. De même, dans le roman War for the Oaks d’Emma Bull, la musique constitue un élément à part entière du récit puisque le personnage principal, Eddi, est chanteuse et guitariste de rock tout comme la romancière. D’autres écrivains imaginent des instruments de musique magiques, comme la harpe du Dagda dans La Sève et le Givre de Léa Silhol, ou des personnages féeriques dont les talents de chanteur et de musicien dépassent ce que de simples êtres humains peuvent produire.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Enchanted music / Musique enchantée – Nouvelle date limite – 5 février 2021