Archives par mot-clé : fantasy

Appel : Multiverse Convention

18 octobre 2024, Peachtree City (Etats-Unis)
Date limite de soumission : 30 juin 2025

Multiverse Convention was formed from our belief that great stories don’t only come from the books and  comics we love to read. Each fan is their own universe as well, with their own unique story to tell. Added  together, these infinite stories create the Multiverse of modern fandom. 

This Multiverse also informs the creation of works of speculative fiction, a body of work encompassing every  imaginable academic field. In this light, we seek to create a multidisciplinary academic program that will  showcase the innumerable ways speculative fiction is inspired by various branches of academia. 

Continuer la lecture de Appel : Multiverse Convention

Appel : Fantastic Climates

“Fantastic Climates”, Annual Meeting of the Association for Research in the Fantastic

Kassel (Allemagne)
5-7 Septembre 2024
Date limite de soumission : 31 mars 2024

“Be worried. Be very worried” read the headline of a 2006 special edition of Time Magazine, referring to the ongoing environmental crisis: melting ice caps and rising sea levels, droughts, pandemics, mass extinctions, and global climate migration – a list that is far from exhaustive. Every year, not only scientists and climate activists but also recurring extreme weather events and environmental catastrophes remind us of the potentially apocalyptic consequences of our mindless exploitation of non-renewable resources and destructive influence on planetary ecosystems. As the greatest existential threat of our time, anthropogenic climate change has been a part of sociopolitical discourse for decades. Yet social awareness has not resulted in sufficient societal or political consequences necessary to change those lifestyle habits which have so far rendered us incapable of responding to the problem.

Continuer la lecture de Appel : Fantastic Climates

Appel : Séminaire & ouvrage dédié à La Tour de Garde

Université Rennes 2
Éditions Aux Forges de Vulcain

27 juin 2024

Date limite de soumission (abstracts) : 15 juin 2024

La Tour de Garde, ambitieux projet porté par Les Forges de Vulcain ces dernières années dans le domaine des littératures de l’imaginaire, offre un récit global s’étalant sur six tomes qui composent deux trilogies intimement entrelacées. Ces deux trilogies ont l’originalité d’être portées par deux plumes distinctes, celle de Claire Duvivier et celle de Guillaume Chamanadjian. Marquant les esprits par la force de ses récits, par la puissance des mythes proposés, La Tour de Garde s’est imposée comme un cycle majeur des littératures de l’imaginaire francophones qui mérite une étude approfondie, d’autant plus que le rythme de parution rapide a permis de garder les lecteurs au contact de l’œuvre. La Tour de garde propose un voyage initiatique et historique autant que géographique, dans un monde médiévalisant écartelé entre deux cités jumelles, aussi proches que rivales, se toisant l’une l’autre au fil des pages.

Continuer la lecture de Appel : Séminaire & ouvrage dédié à La Tour de Garde

Appel à contributions : Fantasy flora / Flore imaginaire (revue Fantasy Art and Studies)

Fantasy Flora / Flore imaginaire

Revue Fantasy Art and Studies

Nouvelle date d’échéance : 30 juin 2024

(English version below)

Branchiflore, athelas, feainnewedd ou rougeoyeur : tels sont les noms de quelques végétaux imaginaires qui croissent dans des mondes de Fantasy[1]. Qu’elle soit merveilleuse ou non, inventée de toutes pièces ou empruntée à notre réalité, la flore participe à la création d’univers. En tant qu’élément constitutif de la xéno-encyclopédie (Saint-Gelais, 1999) d’une œuvre, elle  enrichit un monde fictif, lui donne une profondeur et permet au lectorat de mieux imaginer l’espace dans lequel il plonge.

En ce que la Fantasy médiévaliste occidentale met régulièrement en scène des environnements naturels, il n’est guère étonnant de trouver des descriptions de forêts et d’arbres. Quelques auteurs, à l’image de J. R. R. Tolkien, offrent une grande place aux plantes dans leurs textes. Le professeur d’Oxford représente d’ailleurs volontiers arbres, fleurs et motifs végétaux dans ses illustrations. Continuer la lecture de Appel à contributions : Fantasy flora / Flore imaginaire (revue Fantasy Art and Studies)

Parution : L’imaginaire en séries

Otrante, n°53, « L’imaginaire en séries II », sous la direction d’Anne Besson, 2024. 

Depuis plusieurs années, les séries télévisées retiennent l’attention de la recherche universitaire… mais la fantasy fait très pauvre figure dans ces travaux : il n’y est jamais question du merveilleux contemporain, dont les variantes historiques ou urbaines sont pourtant omniprésentes dans la culture contemporaine depuis un quart de siècle. Il est vrai que la rencontre entre fantasy et séries télévisées apparait plus récente ; mais son expansion est telle qu’elle mérite amplement que l’on s’y arrête.
Ce volume vise à proposer un premier panorama collectif du sujet, sur la piste des éventuelles spécificités de la série de fantasy (si on la rapproche des séries de science-fiction notamment, mais aussi des autres expressions médiatiques successivement explorées par le genre), en tant qu’elles témoignent de la reconfiguration des dynamiques entre genres de l’imaginaire, médias et publics intergénérationnels.

Appel à communications : Tolkien and His Editors / Tolkien und seine Herausgeber:innen (20th DTG Tolkien Seminar, Aachen)

Tolkien and His Editors

11-13 October 2024

RWTH Aachen, Germany

Date d’échéance : 30 mai 2024

Texte de l’appel :

German version & bibliography below

Call for Papers for the 20th DTG Tolkien Seminar

Tolkien, in paratextual parts of his main work The Lord of the Rings, introduced himself as the editor and translator of the Red Book of Westmarch. A similar conjecture can be found in Farmer Giles of Ham, which comes with a scholarly preface and purports to be the translation of a medieval manuscript. These rather playful examples should be set alongside the real-world editors of Tolkien’s works. In his will, Tolkien made his youngest son Christopher (1924-2020) his ‘literary executor’ with “full power to publish edit alter rewrite or complete any work of mine which may be unpublished at my death or to destroy the whole or any part or parts of any such unpublished works as he in his absolute discretion may think fit and subject thereto” (official copy of Tolkien’s will, 23 July, 1973). Until his death (16 January 2020), Christopher actively fulfilled his role as ‘literary executor’ and edited and made available to a wide audience countless texts from Tolkien’s estate – and thus strongly influenced the perception and understanding of the works already published during Tolkien’s lifetime. Continuer la lecture de Appel à communications : Tolkien and His Editors / Tolkien und seine Herausgeber:innen (20th DTG Tolkien Seminar, Aachen)

Colloque : “Vous êtes dans une taverne…” Retour sur 50 ans de Jeux de rôle (Metz)

Colloque “Vous êtes dans une taverne…” Retour sur 50 ans de Jeux de rôle

27 et 28 mars 2024

Amphi A, IUT de Metz, Campus universitaire du Saulcy et retransmis en direct

Organisé par William Blanc (historien), Justine Breton (Crimel – Université de Reims Champagne-Ardenne), Laurent Di Filippo (Crem – Université de Lorraine), Stéphane Goria (Crem  – Université de Lorraine), Stacie Petruzzellis (Crem – Université de Lorraine) et Audrey Tuaillon Demésy (C3S – Université de Franche-Comté)

Programme

Mercredi 27 mars

9h30 : Accueil des participants 

10h : Ouverture et mots de bienvenue

10h15 : Introduction du colloque

Session 1 – Raconter des histoires : fabriquer des imaginaires ?

Continuer la lecture de Colloque : “Vous êtes dans une taverne…” Retour sur 50 ans de Jeux de rôle (Metz)

Journée d’études : La fantasy, un genre à l’état sauvage ?

“La fantasy, un genre à l’état sauvage ?”

14 mars 2024

Format hybride, par Zoom et Maison de la recherche de l’Université d’Artois (salle I0.05)

Organisé par Pierre Audran, Anne Besson, Olivier Clerc, Charlotte Duranton, Romain Guillaud-Bataille, Marie Kergoat, Pascale Laplante-Dubé, Raphaëlle Raynaud (Université d’Artois, Laboratoire “Textes et Cultures”) Continuer la lecture de Journée d’études : La fantasy, un genre à l’état sauvage ?

Appel à communications : Immortel péplum : présences et renouvellements d’un genre transmédiatique

Immortel péplum : présences et renouvellements d’un genre transmédiatique

13-15 février 2025

Nîmes

Date d’échéance : 14 juin 2024

Texte de l’appel :

Qui n’a pas frémi lorsque Maximus retire son casque devant le cruel empereur Commode ? Qui n’a pas ri des jeux de mots d’un Astérix en Égypte ou en Chine ? Qui n’a pas compati aux malheurs de Katniss Everdeen, jetée dans la terrible arène du Capitole ?

Depuis une vingtaine d’années, se multiplient films et séries dont l’action se déroule, au moins en partie, dans une Antiquité plus ou moins imaginaire. Ils contribuent à réinventer un genre cinématographique que beaucoup donnaient pour disparu depuis les années 60 : le péplum. Souvent désignés comme des « post-péplums » (Aknin 2009) ou des « néo-péplums » (De Baecque 2013), ces productions ont renouvelé la présence de l’Antiquité au cinéma et sont aujourd’hui l’un des principaux lieux où se fabriquent les imaginaires de l’histoire antique.

C’est sur cette nouvelle vague de péplums que ce colloque se propose de revenir, pour interroger les renouvellements d’un genre plus que jamais transmédiatique, qui s’écrit désormais aussi bien au cinéma que dans des séries, des bandes dessinées, des romans, des jeux vidéo, bravant les frontières des genres comme des siècles. Continuer la lecture de Appel à communications : Immortel péplum : présences et renouvellements d’un genre transmédiatique

Appel à communications : Wings of Ink: Manifestations of Fantasy in Literature, International conference

 

Wings of Ink : Manifestations of Fantasy in Literature

Lundi 13 et mardi 14 mai 2024

Facultad de Filología, Universidad Complutense de Madrid

Echéance des propositions : 15 février 2024

Literature has always found its most fruitful and unrestrained source of creativity in fantasy. When imagination runs wild and boundless, it creates fresh and wild ideas that are not limited by the realism that prevails in other subgenres, which sometimes ends up stifling creativity. Many novels, short stories and poems are filled with fantasy: castles in the sky, dragon riders, warrior princesses, mysterious gates to imaginary worlds, swordsmen, sorceresses, and all manner of mythical creatures. Since the dawn of time, dreamers everywhere have found fantasy in the form of myths, fairy tales and superstitions. Even when reason seemed to prevail in a society increasingly obsessed with science, fantasy found its place in literature. During the 19th century, hundreds of traditions that had been forgotten for decades were rediscovered. The 20th century, for its part, witnessed the revival of those imaginaries in the form of important and famous books: The Lord of the Rings, The Chronicles of Narnia, The Neverending Story, The Books of Earthsea, Harry Potter, etc. These stories defied reality and resulted in the creation of new identities and worlds. Today, their heritage has given rise to a whole literary genre that never ceases to inspire new plots. From fairy tales and epic poems, fantasy has evolved in many directions, seeking new ways of dreaming and creating that fit the taste of 21st-century readers: dragons no longer destroy cities nor kidnap princesses, but are ridden by brave heroes; princesses do not wait for their Prince Charming, but escape their prisons by themselves; knights wear clothes from faraway lands which differ largely from the garments of medieval Europe.

The purpose of this interdisciplinary conference is to encourage a debate, both from a theoretical and comparative perspective, about fantasy in 21st-century literature as the heir of a canon and the promoter of new stories. Generally speaking, the goal is to spark a debate about the current situation of Fantasy and its new forms of expression, both in literature and in other media, and in contrast with other artistic expressions. We wish to stimulate a discussion between tradition and change where every young researcher who wants to delve into this genre can take part and find new approaches and perspectives.