Archives par mot-clé : espace urbain

PARUTION : Strenæ n°23 : La ville et l’enfant.

Strenæ n°23, “La ville et l’enfant”, sous la direction de Christophe Meunier, 2024.

Nous avons le grand plaisir d’annoncer la parution du n°23 de la revue de l’Afreloce, Strenæ. Recherches sur les livres et les objets culturels de l’enfance. Dirigé par Christophe Meunier, ce numéro est intitulé La ville et l’enfant. Images, récits, espaces.

Accessible en ligne gratuitement ici, le numéro offre une riche table des matières. Ce numéro a bénéficié du soutien du laboratoire InTRu (Université de Tours). Il est dédié à la mémoire de Sandrine Depeau.

Parution : Publifarum, n° 38, “La représentation de la ville dans la bande dessinée”

Publifarum, n° 38, “La représentation de la ville dans la bande dessinée”, 2022-2. 

Bref descriptif du projet: Le thème de la représentation de l’espace en bande dessinée est intéressant parce ce que c’est un sujet transversal, mais qui peut être décliné selon différentes sensibilités culturelles et stylistiques ; il permet d’ancrer la réflexion dans un contexte précis en la reliant à la perception et à l’expérience personnelle. Ce thème permet de mener une réflexion sur la relation entre l’espace représenté et l’espace de la représentation, celui de la planche et de la case. Dance ce numéro nous nous intéressons à l’espace en tant qu’environnement de vie, à l’espace vécu et perçu plutôt qu’à celui strictement architectural, qui devient souvent un espace intime, lié à l’expérience des auteurs et/ou des personnages.

Sommaire

Introduction. La représentation de la ville dans la bande dessinée

Elisa Bricco, Anna Giaufret

 PDF (Français (France))

Le rôle et les enjeux de la ville en guerre dans la bande dessinée (Abirached, Merhej, Satrapi)

Elisa Bricco

 PDF (Français (France))

Communautés de balcons : intimité et rencontres dans la BD québécoise contemporaine

Thara Charland

 PDF (Français (France))

Marches, marcheurs et marcheuses dans la bande dessinée contemporaine française

Henri Garric

 PDF (Français (France))

Le corpus Ébullition : un outil pour l’analyse de la représentation de l’espace et du paysage linguistique dans la BD québécoise

Anna Giaufret, Wim Remysen , Philippe Rioux

 PDF (Français (France))

La “Milano nera” di Scerbanenco e Bacilieri. Dalla lingua del romanzo al linguaggio del fumetto

Alberto Sebastiani

 PDF

Témoignages

Le Festival BD de Montréal. Innovant et créatif depuis 11 ans à Montréal

Johanne Desrochers

 PDF (Français (France))

La bande dessinée pour raconter les espaces québécois

Michel Hellman

 PDF (Français (France))

Appel à contributions : “Les espaces urbains dans les fictions criminelles espagnoles : (dé)cadrer la ville à l’écran et en bande dessinée” (revue Flamme)

“Les espaces urbains dans les fictions criminelles espagnoles : (dé)cadrer la ville à l’écran et en bande dessinée”, revue Flamme

Dir. : Diane Bracco (EHIC) et Thomas Faye (CeReS), Université de Limoges

Échéance des propositions : 31 mars 2022

De nombreuses études évoquent les destins croisés de la bande dessinée et du cinéma. Tantôt pour rappeler que BD et cinéma recourent aux mêmes outils et au même métalangage (L. Cuñarro et J. E. Finol), tantôt pour souligner qu’ils “empruntent […] les mêmes voies d’expression” tout en rappelant que “leur langage est essentiellement différent” (T. Groensteen, 2005). Ils partagent également un intérêt particulièrement appuyé depuis le milieu du xxe siècle pour les univers de la fiction criminelle. Une telle prédilection peut s’expliquer par le fait que ces media du visuel se prêtent à la représentation de l’atmosphère, tout particulièrement urbaine, caractéristique des genres du polar (J. Madrid), du noir ou du thriller.
En tant qu’écritures (audio)visuelles, elles impliquent ce que Pascal Bonitzer désigne comme l’”exercice d’un droit de regard” du spectateur/lecteur ainsi qu’une instance de contrôle du regard de celui-ci (W. Eisner) en lui imposant une image, une série de représentations, et en le guidant vers l’interprétation de ce qui est montré. Ce droit de regard et ce contrôle sont rendus possibles et exercés par le contenu de l’image montrée lui-même, mais aussi par l’évocation, en creux, de ce que l’image ne montre pas et de ce qui, supposément, l’entoure.

Jan Baetens (2021) attribue la proximité entre les deux media au fait qu’ils soient construits sur des images “‘cadrées’, ce qui implique par définition qu’elles ont aussi un hors-cadre ou hors-champ”, sans pour autant manquer de signaler que “le statut de cette zone autour de l’image réalisée n’est pas du tout le même”. Il établit ainsi le cadre en tant qu’élément structurant des langages audiovisuels et bédéique, et en facteur de sens incontournable des fictions cinématographiques, télévisuelles et iconotextuelles.

Continuer la lecture de Appel à contributions : “Les espaces urbains dans les fictions criminelles espagnoles : (dé)cadrer la ville à l’écran et en bande dessinée” (revue Flamme)

Appel à contributions : Banlieues : figurations de l’espace populaire ? (13e Congrès des francoromanistes, “Populaire ! Populär ?)

Colloque : Banlieues : figurations de l’espace populaire ? Les périphéries urbaines dans les représentations culturelles (XIXe–XXIe siècle)

21-24 septembre 2022

Dans la section Littérature du 13e Congrès de l’Association des francoromanistes, “Populaire ! Populär ?”, Université de Vienne. 

Échéance des propositions : 15 janvier 2022

Tout travail sur la « banlieue » se heurte à des difficultés de définition tant le terme recouvre des notions aussi bien juridiques, géographiques, sociologiques et culturelles que symboliques. Si ce mot qualifie les espaces qui se trouvent dans les alentours et sous la dépendance d’une grande ville, son découpage spatial n’est ni continu ni homogène dans le temps. Il est pourtant possible d’aborder la banlieue en étudiant les imaginaires culturels et sociaux (Castoriadis) projetés sur elle.

Au début du XIXe siècle, la littérature participe à la construction d’une, ou plutôt des identités de la banlieue comme espace dédié aux pratiques de plusieurs strates de la société. Nous voulons nous intéresser en particulier à la représentation des classes populaires en banlieue, source d’une vaste production littéraire aux XIXe et XXe siècles, puis cinématographique au XXe et XXIe siècles, qui imprègne les mentalités et s’inscrit dans le patrimoine culturel de certaines communes.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Banlieues : figurations de l’espace populaire ? (13e Congrès des francoromanistes, “Populaire ! Populär ?)

colloque : la ville dans les fictions climatiques

La ville dans les fictions climatiques

5-6 mai 2021

En ligne.  Inscriptions : sami@ecoloinfo.com

Organisé par Irène Langlet et Nadège Pérelle, LISAA, Université Gustave Eiffel.

Ce colloque prend place dans le programme PARVIS de l’I-Site FUTURE consacré aux imaginaires urbains futuristes. Il propose de les observer au sein d’un corpus spécifique, les fictions climatiques, en les articulant aux concepts d’Anthropocène et d’Urbanocène.

Les axes de recherche du colloque sont développés dans le CFP « La ville dans les fictions climatiques ».

 

Programme en format PDF.
Continuer la lecture de colloque : la ville dans les fictions climatiques