Archives par mot-clé : espace

Appel à contributions : Fantasy flora / Flore imaginaire (revue Fantasy Art and Studies)

Fantasy Flora / Flore imaginaire

Revue Fantasy Art and Studies

Date d’échéance : 10 juin 2024

(English version below)

Branchiflore, athelas, feainnewedd ou rougeoyeur : tels sont les noms de quelques végétaux imaginaires qui croissent dans des mondes de Fantasy[1]. Qu’elle soit merveilleuse ou non, inventée de toutes pièces ou empruntée à notre réalité, la flore participe à la création d’univers. En tant qu’élément constitutif de la xéno-encyclopédie (Saint-Gelais, 1999) d’une œuvre, elle  enrichit un monde fictif, lui donne une profondeur et permet au lectorat de mieux imaginer l’espace dans lequel il plonge.

En ce que la Fantasy médiévaliste occidentale met régulièrement en scène des environnements naturels, il n’est guère étonnant de trouver des descriptions de forêts et d’arbres. Quelques auteurs, à l’image de J. R. R. Tolkien, offrent une grande place aux plantes dans leurs textes. Le professeur d’Oxford représente d’ailleurs volontiers arbres, fleurs et motifs végétaux dans ses illustrations. Continuer la lecture de Appel à contributions : Fantasy flora / Flore imaginaire (revue Fantasy Art and Studies)

Appel à communications : La fabrique du paysage dans la littérature, les arts visuels, le cinéma et le design (Nabeul, Tunisie)

La fabrique du paysage dans la littérature, les arts visuels, le cinéma et le design

Colloque international les 28 au 30 avril 2024

Complexe Culturel Néapolis Nabeul, Nabeul, Tunisie (5800)

Date d’échéance : 29 février 2024

Texte de l’appel : 

Le paysage n’est pas synonyme de la « nature » autant qu’il constitue l’une de ses constructions intellectuelles. Le jardin, à titre d’exemple, est un morceau arraché de la nature. Le paysage constitue son tableau. Il est en l’occurrence l’équivalent construit de la nature. Au lieu de faire nature, le paysage la traduit plutôt à travers une série de sublimations linguistiques et visuelles. Il n’est pas une image qui la représente. Il en constitue plutôt son icône. Dans ce paysage/icône, il y a une plus-value sublimatoire qui donne à ses attributs visuels ou linguistique une fonction rhétorique transposant l’artificiel sur le naturel ; ce qui rend les composantes du paysage visibles ou lisibles dans l’espace.

De ce fait, le « paysage » s’annonce comme une notion très ouverte à différents domaines. Elle peut toucher les arts visuels, la littérature, l’histoire, la géographie, l’écologie, le cinéma, le design… Sa présence se manifeste de façon variable suivant ses différents champs d’applications et ses multiples représentations culturelles. Continuer la lecture de Appel à communications : La fabrique du paysage dans la littérature, les arts visuels, le cinéma et le design (Nabeul, Tunisie)

Appel à candidatures : Contrat doctoral en langue et littérature françaises (PolarAqui)

Contrat doctoral en langue et littérature françaises

Projet régional de recherche “PolarAqui : Écrire, publier et promouvoir le polar en région(s)”

Durée : 3 ans

Date limite de dépôt des candidatures : 24 septembre 2023

Dans le cadre du projet régional de recherche PolarAqui financé par la Région Nouvelle Aquitaine, l’Université de Limoges et le laboratoire EHIC (UR 13334) lancent un appel à candidature pour un contrat doctoral en Langue et Littérature françaises, d’une durée de 3 ans.

Le projet « POLARAQUI : Écrire, publier et promouvoir le polar en région(s) » entend étudier le genre policier qui, depuis le milieu des années 2000, investit les territoires régionaux et « périphériques », ici la Nouvelle-Aquitaine, à la fois dans les représentations romanesques et dans l’implantation des structures d’édition et de promotion du genre. Les auteurs investissent les espaces éloignés des grands centres urbains, mettant en avant des territoires ruraux saisis dans leurs spécificités et explorant leurs problématiques sociales, politiques et économiques. Nombreuses également sont les maisons d’édition qui font le choix, à la même période, de s’implanter en région, qu’elles se spécialisent dans une ligne éditoriale centrée sur des territoires ou fassent le choix des territoires « périphériques » contre la domination centrale (et parisienne) de l’édition française. Les festivals consacrés aux littératures policières organisés en région se multiplient et rassemblent un public d’amateurs croissant chaque année. Or, si ce phénomène semble se produire dans toute l’Europe, il est particulièrement remarquable dans la région Nouvelle-Aquitaine.

La/le candidat.e doctoral.e sera amené.e à contribuer à ce chantier, en analysant le jeu des représentations du territoire dans les fictions criminelles, soit dans le polar régional néo-aquitain qui développe une identité territoriale forte, soit dans le polar sans identité régionale publié en région Nouvelle Aquitaine, qui met souvent en avant des oppositions entre centre et périphérie qui peuvent cristalliser dans la question des territoires. La thèse peut également envisager les structures éditoriales implantées en région Nouvelle Aquitaine, les processus de marketing éditorial (collectivités territoriales qui exploitent l’intérêt de ces polars pour un public local ou touristique), les structures de promotion, notamment les festivals.

Le sujet de thèse sera défini conjointement avec les directeurs de recherche, et pourra être établi en fonction des compétences du candidat/de la candidate.

La personne recrutée doit être titulaire d’un master à la date de septembre 2023. Il/elle doit disposer d’une maîtrise dans l’un des domaines concernés par le projet et doit manifester d’un véritable intérêt pour la recherche. 

Pièces à fournir et déroulement :

CV et lettre de motivation. La lettre de motivation (max. 3 pages) doit exposer le parcours du/de la candidat.e et son adéquation avec le poste. Elle doit inclure également un résumé du projet doctoral envisagé par la/le candidat.e (max. 1 page, avec bibliographie ; le projet pourra être revu dans une deuxième phase).

Date limite de dépôt en ligne des candidatures  sur ADUM : 24/09/2023

Audition : 9 octobre 2023