Archives par mot-clé : cycle

Elise Ternoy (Université d’Artois)

Aires de recherche : Littérature de jeunesse / Séries télévisées / Ensembles romanesques : cycles et séries / Adaptations, intermédialités

Formation universitaire

2022- : Université d’Artois, Thèse en littérature comparée (rattachement à l’unité de recherche « Textes et Cultures » et à l’EDSHS 586, bénéficiaire d’un contrat doctoral MESRI)

  • Sujet de thèse : Adaptation en séries télévisées de romans à destination de la jeunesse
  • Co-directrices : Mmes Anne BESSON (PR Littérature comparée, université d’Artois, directrice principale)  et Virginie DOUGLAS (Maître de conférence HDR, Université de Rouen, ERIAC, co-directrice)
  • Abstract : Plébiscitée dans les pratiques cinématographique, l’adaptation n’est apparemment pas traditionnellement privilégiée dans le domaine des séries télévisées qui, du moins jusqu’à une date récente, préféraient plutôt recourir à un support scénaristique original. Pourtant, au sein du champ plus spécifique des romans à destination de la jeunesse, l’adaptation sous forme de série télévisée est pratiquée depuis longtemps (on peut penser à La Petite maison dans la prairie – emblématique du genre – ou à la série Anne of Green Gables, produite dès 1952). Cette tendance ne fit que se renforcer au fil du temps : dans le contexte de la peak TV, l’adaptation d’œuvres pour la jeunesse en séries télévisées est une pratique en constante expansion et l’essor des plateformes de streaming n’a fait que renforcer le phénomène. De His Dark Materials à Alex Rider, les exemples contempo- rains sont nombreux et reflètent un renouveau à la fois dans la manière d’adapter mais aussi dans la manière d’envisager les publics de ce type de productions. Ce travail de thèse a donc pour objectif d’analyser les logiques à l’œuvre dans l’adaptation de romans pour la jeunesse en séries télévisées. Nous étudierons la genèse et l’évolution de la pratique de l’adaptation des romans jeunesse en séries télévisées ainsi que les étapes les plus signifiantes de la construction de ce genre, ses constantes mais aussi ses variations.
     

    Continuer la lecture de Elise Ternoy (Université d’Artois)

Appel : sérialité au XIXe siècle

CALL FOR PAPERS: “SERIALS, CYCLES, SUSPENSIONS”

Interdisciplinary Nineteenth-Century Studies Conference, http://incsscholars.org

March 1-4, 2018 at the Hotel Whitcomb in San Francisco, CA Host

Institution: San Francisco State University Lead

Organizer: Sara Hackenberg, shackenb@sfsu.edu

CFP deadline: October 15, 2017

The nineteenth century was shaped by serial forms of organization, production, and communication. By the nineteenth century the idea of the “series” had moved from the discipline of mathematics into the culture at large, as theories of temporal and spatial connection became dominant organizing principles for systems of knowledge developed in laboratories, libraries, and museums. Implied within seriality is both the continuity of cycles and the discontinuity of suspensions.

INCS 2018 invites proposals for papers having to do with any aspect of nineteenth-century seriality, including, but not limited to:

SERIAL CULTURE (PRINT, LITERARY, VISUAL ARTS, THEATER, Continuer la lecture de Appel : sérialité au XIXe siècle

Parution : “Le Dépossédé”, sur Jacques Abeille

Le Dépossédé – Territoires de Jacques Abeille

Arnaud Laimé et collectif, Jacques Abeille

le-depossede-territoires-de-jacques-abeille

Le Dépossédé regroupe les contributions de chercheurs et d’amateurs passionnés par l’œuvre de Jacques Abeille qui se sont réunis lors d’une journée d’étude organisée en 2014. Il s’agit de la première analyse d’importance dédiée à cet auteur surréaliste né en 1942 et dont la reconnaissance critique ne cesse de croître ces dernières années, notamment depuis la redécouverte en 2010 de son roman phare, Les Jardins statuaires.

Cette édition est enrichie d’un texte et de dessins inédits de Jacques Abeille.

Couverture : François Schuiten

 

LIRE UN EXTRAIT sur le site du Tripode.

À l’origine du projet et directeur de cet ouvrage, Arnaud Laimé est maître de conférences à 
l’université Paris 8. Ses recherches se concentrent sur la réception des textes oubliés par l’histoire littéraire. Spécialiste de la littérature néolatine française du début du XVIe siècle, il se consacre depuis plusieurs années à l’étude de l’œuvre de Jacques Abeille.

Avec des contributions d’Anne Besson, Louis Boulet, Elsa Caboche, Michel Costantini, Arnaud Laimé, Daniel Launay, Erwann Perchoc, Ivanne Rialland, Pierre Vilar.