Archives par mot-clé : cyborg

Parution : Les presque-humains. Mutants, cyborgs, robots, zombies. et nous

Thierry Hoquet, Les presque-humains – Mutants, cyborgs, robots, zombies… et nous, Seuil, coll. « L’ordre philosophique », 2021.

Ni transhumain, ni posthumain ou inhumain, le « presque-humain » désigne un nouveau domaine : celui qui se dessine en deçà ou au-delà de l’humain, là où notre condition devient une question plutôt qu’une évidence. Que nous disent-ils de ce que nous sommes devenus, ces êtres (zombies, mutants, robots, cyborgs, goules, etc.) qui, sans être nos semblables, nous ressemblent cependant, au point parfois de devenir des caricatures de nous-mêmes ? Qu’ils soient amis ou ennemis, ces êtres fictifs hantent notre imagination, nous promettent un avenir souvent inquiétant, remettant en cause notre autonomie.

Ils nous rappellent qu’être humain, c’est toujours être susceptible de faillir. Entre menace de chute et rêve de plénitude, les presque-humains interrogent de manière originale ce que c’est qu’endosser un costume de femme, d’homme, ou simplement d’humain. S’appuyant sur de multiples personnages de fiction aux marges de l’humanité, cet essai explore ces figures aujourd’hui populaires pour questionner leur désir d’être simplement humaines – aspiration souvent contrecarrée par la nature, la technique ou la société.

Si nous fantasmons parfois d’outrepasser notre condition et de nous arracher à nos origines animales, les presque-humains nous rattachent à l’idée d’humanité – que celle-ci constitue une promesse, une déchéance, un stade à dépasser ou une émergence à venir.

Lire les premières pages

Parution : Posthumains en série. Les détectives du futur

Hélène Machinal, Posthumains en série. Les détectives du futur, Presses Universitaires François-Rabelais, 2020. 

Depuis les années 2000, la fiction s’est peuplée de créatures artificielles et d’humains augmentés, de mondes virtuels ou parallèles, d’intelligences artificielles et de mondes postcataclysmiques qui renouvellent les questionnements sur l’identité humaine. Avec l’avènement des séries à narration complexe, la fiction explore à l’écran les possibles devenirs de l’humain. En s’appuyant sur des séries qui hybrident science-fiction et récit policier, ce livre étudie les représentations du posthumain à l’écran. De Fringe à Westworld, de Person of Interest à Sense8, Mr Robot, The Expanseou The Handmaid’s Tale, les nouveaux détectives du futur croisent androïdes, cyborgs, robots et clones dans des séries télévisées qui nous interrogent sur l’avenir de l’être humain.

Hélène Machinal est professeure en Études anglophones à l’Université de Bretagne Occidentale et membre de HCTI (EA 4249). Elle est spécialiste de littérature policière, fantastique et de fiction spéculative fin XIXe, et travaille sur les représentations du posthumain dans les séries TV contemporaines.

Appel à contributions : RESF 19 (CFP), SÉRIES TÉLÉVISÉES DE SCIENCE-FICTION

Appel à contributions pour le dossier du n°19 de ReS Futurae (2022)

Dossier dirigé par Florent Favard, IECA univ. de Lorraine (favard.florent@gmail.com) et Hélène Machinal, UBO (ln.machinal@gmail.com)

Échéances

Les propositions de contribution (env. 250 mots), accompagnées d’une brève bio-bibliographie, doivent parvenir aux deux responsables le 15 décembre 2020 au plus tard. Une première version des articles devra être rendue le 15 juin 2021, pour une parution au premier semestre 2022.

Les auteurs sont invités à consulter les consignes aux auteurs.

Argument

Si la science-fiction est présente à la télévision depuis ses débuts, elle a gagné en visibilité sur le « petit écran » au fil des décennies, profitant, comme d’autres genres télévisuels, de l’augmentation de la production annuelle des séries télévisées atteignant des « pics » sans cesse dépassés. Au sein de cette nouvelle forme d’expression et de consommation de la culture populaire, le « supergenre » qu’est la science-fiction (Gunn) s’impose notamment depuis la fin des années 1990 et le début des années 2000 comme une valeur sûre. Cette recrudescence du genre sous forme sérielle dans le contexte ultra contemporain de la culture de l’écran (Serroy, Lipovetsky), de l’hyperconnectivité (Gervais) et de la création de mondes imaginaires transmédiatiques (Besson) marqués par une forte intermédialité (Cornillon), mérite une analyse plus approfondie. Continuer la lecture de Appel à contributions : RESF 19 (CFP), SÉRIES TÉLÉVISÉES DE SCIENCE-FICTION

Appel à contributions : IA Fictions – Fictions et Intelligence artificielle

IA Fictions / AI Fictions

Fictions et Intelligence artificielle / Artificial Intelligence and Fictions

Colloque international  / International conference

Date limite / Deadline : 30 Septembre 2020 / 30 September 2020.

C’est le premier colloque jamais organisé sur le thème de l’intelligence artificielle (IA) dans la fiction (littérature, séries, films, bande dessinée, jeux vidéo, arts plastiques) : on s’intéressera aux représentations de l’IA et à leurs significations ainsi qu’aux usages créatifs de l’IA pour produire et comprendre la fiction en textes, en sons, en images fixes et animées, comme en jeux vidéo.

Le colloque aura lieu à la Maison de la recherche de l’Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle, Maison de la recherche, 3 rue des Irlandais, 75005 Paris, du 3 au 5 juin 2021. Continuer la lecture de Appel à contributions : IA Fictions – Fictions et Intelligence artificielle

Appel à contribution: Science et fiction

Call for papers: Science and Fiction

7 avril 2020

Organisée par le laboratoire ICTT (Identité culturelle, texte et théâtralité) d’Avignon Université

Appel

Suite à la journée d’étude « jeunes chercheurs » 2019 organisée par le laboratoire ICTT d’Avignon Université qui avait fait la part belle aux questionnements sur le concept d’objectivité, cette nouvelle journée d’étude du 7 avril 2020 portera sur le thème de « sciences et fiction ». Elle vise ainsi à regrouper de nouveau des chercheurs travaillant dans différents domaines afin d’enrichir la réflexion et susciter les échanges autour des relations entre deux notions souvent perçues comme (injustement ?) contradictoires : sciences et fiction.

En effet, ces deux domaines « sciences » et « fiction » entretiennent en réalité des liens particulièrement étroits puisque l’un a souvent influencé l’autre. Il convient donc par conséquent de réunir les chercheurs en sciences, sciences de la technologie et de la santé (biologie, médecine, informatique, etc.) et sciences humaines et sociales (histoire, littérature, cinéma, télévision, théâtre, langues, sociologie, philosophie, etc.), ainsi que les chercheurs travaillant à la croisée de plusieurs disciplines, afin d’interroger à nouveau l’imbrication de ces deux notions. Dans quelle mesure les sciences ont-elles influencé, et continuent-elles à influencer la fiction et inversement ? Comment définir la science-fiction ? Pourquoi les sciences fascinent les créateurs, les hommes de lettres et les artistes, et quelle est la crédibilité des œuvres de fiction ? Comment la science peut-elle améliorer l’humain ? Avec les nouvelles technologies, quels sont les futurs possibles ? Comment ces deux perspectives redéfinissent l’humain ? Enfin, quelle(s) éthique(s) concevoir ensemble dans un monde entre sciences et fiction ?

Continuer la lecture de Appel à contribution: Science et fiction

Appel : Prothèses et cyborgs

Appel à contributions pour le

Colloque Stella Incognita 2018
« Science-fiction, prothétisation, cyborgisation »

Lyon – 4 et 5 avril 2018. Réponses attendues avant le 15 janvier 2018.
Comité scientifique : Jérôme Goffette, Evelyne Lasserre, Axel Guïoux, Paul-Fabien Groud

Appel à communication

Lunettes, lentilles de contact fantaisie, pace-makers, prothèses dentaires, dispositifs auditifs, implants mammaires, oreilles de chat Neurowear, bras mécatroniques, etc. : notre monde contemporain nous plonge de plus en plus dans un univers de prothèses, à tel point que, l’âge venant, peu d’entre nous y échapperont. Pourtant, cette hybridation passe presque inaperçue alors même qu’elle change nos vies et notre quotidien.

De ce fait, en lien avec le cycle de séminaires « Corps et prothèses » (http://www.corpsprotheses.org/), il semble particulièrement bienvenu de se pencher sur l’abondante source de cogitations prothétiques qu’apporte la science-fiction sous toutes ses formes. Elle nous donne à vivre une multitude d’expériences par procuration qui mêlent anticipation, rêverie, interrogations personnelles et questions sociales et politiques, dont nous ne pouvons donner ci-après que quelques aperçus.

Pour information, à la suite de ce colloque Stella Incognita, une journée « Du proche au lointain : les horizons prothétiques contemporains » est programmée le 7 avril dans le cadre des séminaires « Corps et prothèses », au Musée des Confluences de Lyon. Cette journée est ouverte à tous et gratuite.

A l’évidence, parmi les motifs récurrents de la science-fiction, chacun rencontre celui du cyborg. Toutefois, cette évidence cache un ensemble à la fois plus vaste et moins visible, celui de la prothétisation – qui mérite tout autant une investigation. Alors que l’idée de cyborg est celle d’un collage problématique entre deux parties, mécanique et organique, posées sur un plan identique, l’idée de prothèse ne suit pas un tel schéma d’affrontement, car le noyau humain y reste premier et principal. La prothèse, au moins initialement, est adjointe à ce noyau comme un complément. La Continuer la lecture de Appel : Prothèses et cyborgs