Archives par mot-clé : cultures médiatiques

Appel à contributions : Expansion. Science-fiction et formes expérimentales (revue ReS Futurae)

Expansion. Science-fiction et formes expérimentales

Date d’échéance : 15 juin 2024

Dossier Res Futurae n° 26, décembre 2025

Sous la direction de Jérôme Dutel (Université de Saint-Étienne) et Alice Ray (Université d’Orléans).

Texte de l’appel :

Les propositions d’articles, d’environ 250-300 mots, accompagnées d’une brève biobibliographie, sont à envoyer avant le 01/06/2024 aux deux adresses suivantes : jerome.dutel@univ-st-etienne.fr et alice.ray@univ-orleans.fr

Remise des articles V1 : 15 octobre 2024.

Le processus d’évaluation de la revue ainsi que les normes éditoriales sont disponibles en ligne : https://journals.openedition.org/resf/13028

 —

« Ça n’a pas été sans quelques complications,
sans heurts ni détours, que d’essayer de trouver
des mots pour vous parler ici. »
Noël Akchoté (en collaboration avec Guillaume Patin),
préface à Philippe Robert, Musiques expérimentales. Une anthologie transversale d’enregistrements emblématiques (2007, 2014) Continuer la lecture de Appel à contributions : Expansion. Science-fiction et formes expérimentales (revue ReS Futurae)

Programme : Colloque « Traces et approches des usages dans la culture populaire et médiatique (1880-2020) » (Montréal, 29-30/05/2024)

Traces et approches des usages dans la culture populaire et médiatique (1880-2020)

29 et 30 mai 2024

Organisé par Chantal Savoie et Matthieu Letourneux à l’Université du Québec à Montréal.

Événement disponible sur Zoom (uniquement pour les séances à la Salle des Boiseries [J-2805])

Programme

Continuer la lecture de Programme : Colloque « Traces et approches des usages dans la culture populaire et médiatique (1880-2020) » (Montréal, 29-30/05/2024)

Parution : L’Envers du décor journalistique. Acteurs et formes médiatiques en Méditerranée au XIXe siècle

Julien Contes, Gian Luca Fruci, Jean-Paul Pellegrinetti (dir.), L’Envers du décor journalistique. Acteurs et formes médiatiques en Méditerranée au XIXe siècle, Classiques Garnier, coll. “Les Méditerranées”, 2024.

Le présent ouvrage collectif explore un envers du décor journalistique, ou l’histoire d’une multitude d’acteurs, d’actrices et d’entreprises de presse, ainsi que de pratiques et de formes médiatiques modernes à travers un long XIXᵉ siècle.

Table des matières

Julien Contes – Introduction

Première partie : Pratiques et circulations
journalistiques

Roberto Paiva – Une avide curiosité. La circulation des journaux français en Espagne dans les premières années de la Révolution (1789-1793)

Karl-Alexandre Zimmer – Une république de papier. Dans les coulisses méditerranéennes du Courrier de la Sarthe (1831-1849)  Continuer la lecture de Parution : L’Envers du décor journalistique. Acteurs et formes médiatiques en Méditerranée au XIXe siècle

Appel à communications : Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande (Congrès ACFAS 2024, Ottawa)

Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande

Université d’Ottawa

Date d’échéance : 16 février 2024

91e congrès de l’ACFAS. Colloque 306.

Texte de l’appel :

L’industrie audiovisuelle doit conjuguer, depuis 2007, avec le développement d’un nombre croissant de services de TPC, à savoir des plateformes de vidéo à la demande (VOD) permettant de visionner des productions audiovisuelles en flux continu (streaming) sur Internet. Dans ce contexte caractérisé par la migration des pratiques de visionnement en ligne, ce colloque vise à mettre en lumière les études francophones qui se déploient autour de ce phénomène médiatique, mais aussi plus spécifiquement les pratiques culturelles et œuvres audiovisuelles produites en contexte francophone.

La recherche sur la production audiovisuelle francophone à l’ère du streaming – qu’il s’agisse des plateformes elles-mêmes, des œuvres produites, ou encore des enjeux de production ou de réception propres à ces contextes – accuse un retard important. Si l’hégémonie des services de VOD transnationaux (Netflix, Prime Video, AppleTV+, Disney+, etc.), de propriété états-unienne, contribue à marginaliser l’offre audiovisuelle dans d’autres langues que l’anglais, elle affecte également la production scientifique. Continuer la lecture de Appel à communications : Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande (Congrès ACFAS 2024, Ottawa)

Colloque international : L’art et la littérature à tout prix – Effets et enjeux des récompenses culturelles dans l’espace francophone

Colloque international : L’art et la littérature à tout prix – Effets et enjeux des récompenses culturelles dans l’espace francophone

18-20 octobre 2023

Institut Universitaire de France, Université Paul-Valéry Montpellier 3 

Colloque organisé par Marie-Astrid Charlier, Chloé Delaporte et Marie-Ève Thérenty (RiRRA21)

Dans un contexte contemporain d’industrialisation des biens symboliques, de libéralisation des marchés culturels et de mise en compétition croissante des individus, des œuvres et des institutions qui les produisent, les récompenses et dispositifs de consécration et de reconnaissance se multiplient dans tous les domaines et répertoires artistiques (littérature, cinéma, musique, théâtre, danse, art contemporain, arts plastiques, etc.), amenant plusieurs auteurs et autrices à identifier un phénomène de « prolifération » (English, 2005), d’ « inflation » (Ducas, 2013) ou de « sédimentation » récompensatoire (Delaporte, 2022) depuis le dernier quart du XXe siècle. Ce colloque ambitionne d’étudier cette tendance à la « récompensiarisation » des champs culturels en réunissant des chercheuses et des chercheurs étudiant les prix artistiques et littéraires à de multiples échelles et niveaux d’analyse (du cas d’étude particulier à la généralisation théorique, de manière diachronique ou synchronique) et à partir d’objets et de disciplines variées (lettres, arts, histoire, sociologie, économie, sciences de l’information et de la communication, etc.). La réflexion sera toutefois restreinte aux prix culturels dans l’espace francophone, français en particulier. 

L’objectif du colloque est à la fois de dégager les spécificités de chacune des filières culturelles – que ces spécificités soient liées au(x) marché(s), à des traditions nationales, au fonctionnement propre du champ de production – et, dans le même temps, de mettre en lumière ce que les « prix » (comme phénomène social polymorphe incarné au sein de dispositifs récompensatoires) ont de commun d’une filière culturelle à l’autre, qu’on évalue ces permanences sur le plan des enjeux ou sur celui des effets. Il ne s’agit pas, ici, de contester ou de commenter des palmarès dans quelque domaine artistique que ce soit, mais bien d’analyser le rôle des prix dans le fonctionnement des champs de production culturelle, en postulant que ces instances de consécration et « dispositifs de jugement » (Karpik, 2009) agissent comme des outils de construction et non d’observation de la valeur des œuvres et des artistes. Sont donc incitées les approches historicisantes, contextualisantes, déconstructionnistes, critiques et plus largement pragmatiques de la valorisation des biens symboliques, des hiérarchies culturelles et des processus de légitimation.

Continuer la lecture de Colloque international : L’art et la littérature à tout prix – Effets et enjeux des récompenses culturelles dans l’espace francophone

Roy Pinker, Fake news et viralité avant internet

Roy Pinker, Fake news et viralité avant internet, CNRS édition, 2020.
Vidéo d’un chat qui saute en voyant un concombre, blague sur l’actualité, dénonciation d’une injustice: nous avons tous conscience de vivre dans une culture de la viralité, où le succès se mesure à la vitesse de la propagation. Et nous pensons tous que c’est une marque de notre modernité, que ce sont les réseaux sociaux qui ont transformé les modalités de diffusion des idées. Les auteurs, tous spécialistes de l’histoire de la presse, nous prouvent ici qu’il n’en est rien: au XIXesiècle, le «copier-coller» régnait déjà dans la presse; une histoire bien troussée, même fausse, pouvait être reproduite à des centaines d’occasions à travers les continents, comme une bonne histoire sur Facebook; le bon mot d’un écrivain réapparaissait un peu partout, comme un tweet populaire; légendes urbaines, fake news, rumeurs, circulaient de journaux en journaux; des réclames publicitaires mystérieuses s’étalaient sur les murs, pour faire le buzz comme on dit aujourd’hui.
Avec un plaisir contagieux et en 15 courts chapitres partant d’un phénomène contemporain pour en faire l’archéologie, ce livre démonte les mécanismes de la viralité médiatique, pour montrer que ce sont des phénomènes profondément ancrés dans la culture de la presse, dès sa naissance.

Continuer la lecture de Roy Pinker, Fake news et viralité avant internet

séminaire : culture savante et populaire

Le programme du séminaire Culture savante et populaire, organisé à l’Université Lyon III – Jean Moulin par l’équipe MARGE, est désormais disponible.

Vendredi 29 novembre, salle 7 (Manufacture des tabacs), 13h-16h: 

  • Philippe Le Guern, « De la fiction TV aux musiques actuelles : Socio-analyse d’une recherche au long cours consacrée aux cultures populaires ».
  • Jacques Migozzi, « Du « populaire » au « médiatique » ou petite histoire d’une désincarcération théorique et axiologique du regard savant sur les fictions de grande consommation ».

Continuer la lecture de séminaire : culture savante et populaire

Colloque : L’essai médiatique

Colloque international L’Essai médiatique, université Paris-Est Marne-la-Vallée, 25-27 novembre 2019

Organisé par Irène Langlet (EA 4120 LISAA, Université Paris Est Marne-la-Vallée UPEM) et Chloé Ouaked (EA 1087 EHIC, université de Limoges)

PROGRAMME

Lundi 25 novembre – Approches génériques

Irène Langlet (UPEM) : Au-delà du genre : à quoi sert l’essai en régime médiatique?

Thomas Faye (Université de Limoges) : Ecriture graphique et méta-réflexion essayistique : le fond à l’épreuve de la forme. L’exploration des limites de l’humour par Adanti dans Disparen al humorista (2017)

Sébastien Févry (Université Catholique de Louvain-la-Neuve) : L’essai-utopie comme archi-genre contemporain. Enjeux et contours d’une forme transmédiatique

Natacha Levet (Université de Limoges) : Ce que le polar fait à l’essai : littérature de genre et essai médiatique 

Bamchade Pourvali (UPEM / Ecole Polytechnique): L’essai au cinéma, une forme revendiquée de la modernité

Projection d’un essai filmique (peut-être bien Godard!)

Continuer la lecture de Colloque : L’essai médiatique

Filippos Katsanos (Université Montpellier 3/Patras, Grèce)

Doctorant en littératures comparées à Montpellier 3 en co-tutelle avec l’Université de Patras (Grèce). Continuer la lecture de Filippos Katsanos (Université Montpellier 3/Patras, Grèce)

Aurélie Huz (Université Paris Nanterre)

Aurélie Huz est maîtresse de conférences en langue et littérature françaises à l’université Paris Nanterre. Elle enseigne au Pôle Métiers du Livre de l’IUT de Saint-Cloud et ses recherches s’inscrivent dans les travaux de l’Observatoire des Écritures Contemporaines du CSLF (Centre des Sciences des Littératures en Langue Française, EA  1586).

Spécialiste de la science-fiction, de l’intermédialité et des univers transmédiatiques, elle a soutenu en 2018 à l’université de Limoges une thèse intitulée « L’intermédialité dans la science-fiction française de La Planète sauvage à Kaena (1973-2003) ». Ses recherches actuelles prolongent l’étude de la science-fiction multimédiatique en interrogeant l’estrangement visuel et sonore du genre.

Elle est rédactrice adjointe de la revue Belphégor, qui étudie les littératures populaires et la culture médiatique, et membre du comité éditorial de ReS Futurae, revue d’études sur la science-fiction. Elle a  rejoint en 2019 le bureau de l’Association Internationale des Chercheurs en Littératures Populaires et Culture Médiatique (LPCM).

Champs de recherche

  • histoire et théorie de la science-fiction
  • cultures médiatiques et populaires
  • intermédialité, transmédialité, transmédia, cross-média, sémiotique et narratologie comparées des médias
  • théories de la fiction, univers transmédiatiques, transfictionnalité
  • fictions ludiques, interactivité, immersion

Publications

Articles

« Les sons de la science-fiction dans La Planète sauvage de René Laloux (1973) », Sociétés & Représentations, numéro « Sons et cultures sonores », dirigé par P. Goetschel et C. Granger, n° 49, 2020/1, p. 211-219, URL : https://www.cairn.info/revue-societes-et-representations-2020-1-page-211.htm.

« Les corps modifiés d’Enki Bilal », Captures [En ligne], vol. 4, n° 2 : « Le corps augmenté dans la bande dessinée », section Contrepoints « Au-delà du corps », novembre 2019, URL : http://revuecaptures.org/contrepoint/les-corps-modifiés-d’enki-bilal.

« Les novellisations de Bordage : expérimentations transmédiatiques du multimédia dans la science-fiction française », ReS Futurae [En ligne], n° 13, dossier « Pierre Bordage », 30 juin 2019, URL : https://journals.openedition.org/resf/2471.

« Arborescences transmédiales d’un arbre-monde de science-fiction. Kaena, la prophétie : du film à la novellisation », Publije [En ligne], n° 1, 2017, URL : http://revues.univ-lemans.fr/index.php/publije/article/view/7.

Chapitres d’ouvrage

Avec Irène Langlet, « Une SF de la déglingue : le cycle Nikopol d’Enki Bilal », in H. Garric (dir.), La Destruction des images en bande dessinée, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, coll. « Iconotextes », à paraître.

« Arzach. Rhapsodie médiatique », in E. Caboche, D. Lorenz (dir.), La Bande dessinée à la croisée des médias, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, coll. « Iconotextes », 2019, p. 35-48.

Avec Nicolas Perez Prada et Hélène Sellier, « Littérature et cultures médiatiques : positionnement, pratiques et dynamiques de la jeune recherche », in A. Besson (dir.), Fictions médiatiques et récits de genre. Pour en finir avec le populaire ?, SFLGC, coll. « Poétiques comparatistes », 2016, p. 73-86.

Avec Irène Langlet, « Bilal et le Monstre. Une Yougoslavie de science-fiction, une guerre en bande dessinée (et vice-versa) », in B. Westphal (dir.), Le Silence et la parole au lendemain des guerres yougoslaves, Pulim, coll. « Espaces Humains », 2015, p. 211-239.