Archives par mot-clé : culture populaire / popular culture

Appel à contribution : Les Rencontres du XIXe siècle, Deuxième édition, « Populaire »

Date limite : 1er février 2020

RÉSUMÉ

Après une première édition autour du thème « Petites et grandes rencontres du XIXe siècle», Les Rencontres du XIXe siècle proposent à nouveau de réunir, autour d’un colloque transversal, les jeunes dix-neuviémistes (doctorants et jeunes docteurs), par-delà les frontières des écoles doctorales et des champs historiographiques. Organisées par un comité issu d’une dizaine d’institutions différentes, elles proposent cette année de mettre en commun les travaux de chacun.e et de mener une réflexion collective autour du thème « Populaire ». Continuer la lecture de Appel à contribution : Les Rencontres du XIXe siècle, Deuxième édition, « Populaire »

Association LPCM: appel à nouveaux membres

PRÉSENTATION

L’Association internationale des chercheurs en Littératures Populaires et Cultures Médiatiques (LPCM) / International Research Association in Popular Literature and Media Culture (PLMC) a pour but d’étudier, suivant une perspective résolument pluridisciplinaire et intermédiale, les formes des cultures médiatiques, les pratiques qu’elles ont favorisées et les imaginaires qu’elles ont suscités dans les époques moderne et contemporaine.

Depuis sa création, l’Association a fédéré des initiatives interdisciplinaires variées permettant une saisie problématisée des récits multimédiatiques produits et diffusés par les industries culturelles et circulant dans l’espace public depuis l’avènement du roman-feuilleton. Fondatrice, en 2001, de la revue en ligne Belphégor, l’Association a aussi, entre bien d’autres projets collectifs, co-organisé les Assises de la recherche en cultures populaires et médiatiques 2018, qui ont réuni un grand nombre de spécialistes des cultures populaires autour du thème commun « Approches critiques des fictions médiatiques : enjeux, outils, méthodes ». Continuer la lecture de Association LPCM: appel à nouveaux membres

Appel : Géographie et cultures populaires

Géographie des cultures populaires : publics, pratiques, objets

Réponses attendues pour le 29 avril 2019

Image : carte du Tour de France 2018 (détail)

La revue Géographie et Cultures lance un appel à textes sur le thème des cultures populaires, en tant qu’objet d’étude et phénomène de société, et sur les expressions et manifestations de ces cultures. Longtemps négligées, parfois méprisées, elles sont désormais au cœur d’un nombre croissant de travaux en géographie, notamment du fait du développement de la géographie culturelle, même si tous ces travaux n’assument pas explicitement la dimension populaire de leur objet d’étude. Les récentes assises de la recherche sur les cultures populaires et médiatiques témoignent d’ailleurs de l’intérêt porté par les chercheurs à cet objet, selon des approches plurielles (sociologie, littérature, esthétique etc.) qui tendent cependant à laisser de côté la dimension spatiale de ces pratiques. C’est pourquoi ce numéro propose d’aborder les cultures populaires à travers leurs publics, leurs pratiques et leurs objets.

On entend ici le terme de « cultures » au sens large, c’est-à-dire les biens culturels mais aussi les pratiques et les discours qui les sous-tendent. L’appel à textes invite également à considérer le terme de « populaire » dans son double sens, c’est-à-dire à la fois comme une culture très répandue et partagée, mais aussi comme marqueur d’appartenance à certains groupes sociaux. Ainsi posées, les cultures populaires n’ont pas été des plus… « populaires » auprès des géographes et même de la géographie culturelle et sociale, si l’on s’en tient par exemple aux mots-clés « géographie » et « culture(s) populaire(s) » dans les principales bases données et dans les revues nationales de géographie. Dans Géographie et Cultures, par exemple, le n° 16 (hiver 1995) est le premier de la revue à aborder la question des « traditions populaires » en liens avec les écomusées ; le numéro 30 (printemps 2000) est l’un des rares qui fait apparaître l’expression dans le titre d’un numéro spécial Témoignages géographiques et cultures populaires. Dans les articles qu’ils contiennent, comme c’est le cas pour d’autres espaces de publication, le positionnement théorique sur les cultures populaires dans les sociétés contemporaines est ambigu. Il n’est jamais discuté en soi comme phénomène social et les cultures populaires se confondent, sinon se confrontent, à la « culture de masse », à la « culture savante », à la « culture traditionnelle », à la « culture folklorique » ou même encore à la « culture ouvrière ». Et ce quand elles ne sont pas perçues comme le fait d’un envahissement d’une culture américaine hégémonique.

Continuer la lecture de Appel : Géographie et cultures populaires

Parution : “Bande dessinée et littérature”

Vittorio Frigerio, Bande dessinée et littérature  : intersections, fascinations, divergences, Quodlibet “Eléments”, 2018

Cet essai se penche sur les rapports entre bande dessinée et littérature en privilégiant les discours tenus par la critique, ou par certains praticiens relevant des milieux de la nouvelle « bande dessinée d’auteur », pour revenir sur la question longtemps débattue, et toujours pas résolue, de savoir ce qui distingue et ce qui rapproche ces deux modes d’expression. On y analyse les aspects techniques identifiés comme propres au « roman graphique » moderne (utilisation du noir et blanc, longueur dépassant le nombre de pages standard imposé par les éditeurs commerciaux, division en chapitres), pour en vérifier la pertinence à la lumière d’une comparaison avec d’autres traditions nationales que la franco-belge (en particulier la tradition italienne) et sur un laps de temps dépassant la période où l’on situe généralement leur adoption : les années soixante-dix. Une attention particulière est réservée au cas de Hugo Pratt, dont La Ballade de la mer salée et considérée comme étant le premier « roman graphique », ainsi qu’à la question des contraintes formelles et éditoriales, à la notion problématique de « bande dessinée adulte » et aux rapports de la bande dessinée avec les avant-gardes artistiques et littéraires. Au bout de ce parcours, on note, dans les débats opposant les tenants d’une bande dessinée résolument littéraire et les praticiens d’une BD populaire d’inspiration feuilletonesque, un décalque remarquable des arguments ayant opposé jadis les réalistes aux romantiques. La question du positionnement symbolique du médium au sein du monde de la culture semble alors prendre le dessus sur toute autre considération.

Continuer la lecture de Parution : “Bande dessinée et littérature”

Appel : colloque “Crack”

Colloque international EESI, Université de Poitiers et UCL
21 et 22 mars 2019 à Angoulême

La fissure ouvre une percée de lumière vers les espaces derrière les murs. Ces espaces et ces marges, lorsqu’ils sont réutilisés, donnent lieu à des créations neuves qui composent avec l’héritage géographique, technique, ou historique en réinventant les formes anciennes. Avec ce colloque nous ouvrons un discours sur la vitalité de ces marges et sur l’idée d’une nouvelle marginalité qui se réapproprie la notion d’alternatif.

Continuer la lecture de Appel : colloque “Crack”

Parution: Fictions à la chaîne. Littératures sérielles et culture médiatique.

De Fantômas à James Bond, du récit policier à la science-fiction, d’Harlequin à la Série noire, la culture populaire moderne obéit à une dynamique sérielle : la production et la réception de l’œuvre sont ressaisies dans un ensemble plus vaste de textes qui en détermine la signification. Profondément liées à la culture médiatique et aux logiques de consommation culturelle, ces formes et ces pratiques fictionnelles sont au cœur de notre modernité, dont elles constituent l’une des expressions principales.

Continuer la lecture de Parution: Fictions à la chaîne. Littératures sérielles et culture médiatique.

Appel : Héritages d’Ursula Le Guin. Science, fiction et éthique pour l’Anthropocène

Conférence internationale à Paris · Juin 19 – 21, 2019

École polytechnique / Sorbonne Nouvelle

Tout pouvoir humain est sujet à résistance et à changement par les êtres humains. Résistance et changement prennent souvent leur source dans l’art, et très souvent dans notre art, l’art des mots.

–Ursula K. Le Guin

 Éthique et esthétique planétaires, communautés inter-espèces, sociétés anarchistes et post-genre, savoir indigène, intelligence végétale… les chemins qu’Ursula K. Le Guin a ouverts à nos imaginaires sont autant de voies possibles pour mieux habiter le 21e siècle. Essayiste visionnaire et styliste hors-pair, Ursula K. Le Guin nous a quittés le 22 janvier dernier, laissant derrière elle une œuvre substantielle de fiction et d’essais dont le contenu parait tous les jours plus essentiel.

Continuer la lecture de Appel : Héritages d’Ursula Le Guin. Science, fiction et éthique pour l’Anthropocène

Appel: La mythologie nordique dans la Fantasy (revue Fantasy Art and Studies)

Depuis la période romantique, la mythologie nordique s’est révélée une grande source d’inspiration pour les auteurs de fiction, en particulier en Fantasy. Sans conteste, nombreux sont les récits de Fantasy incluant des Vikings – ou des guerriers d’inspiration viking –, des elfes, des nains, des géants, des prophétesses. Si certains sont largement basés sur les mythes tels que nous les connaissons à travers les sources médiévales, d’autres réinterprètent et réarrangent le matériau original au point de créer des histoires complètement différentes qui ne conservent que les noms scandinaves.

Continuer la lecture de Appel: La mythologie nordique dans la Fantasy (revue Fantasy Art and Studies)

Parution: 4ème numéro de Fantasy Art and Studies consacré aux racines victoriennes

Le 4ème numéro de la revue Fantasy Art and Studies, consacré aux racines victoriennes de la fantasy, est désormais disponible en impression à la demande et au format ebook. Une occasion de découvrir ce que la fantasy doit au Gothique, ou encore pourquoi William Morris est l’un des fondateurs du genre et comment les Victoriens consignaient et réinterprétaient le folklore et la littérature médiévale, tout en plongeant dans des récits où la magie s’immisce dans l’Angleterre victorienne.

Continuer la lecture de Parution: 4ème numéro de Fantasy Art and Studies consacré aux racines victoriennes