Archives par mot-clé : culture numérique

Colloque international : Formes narratives & Supports médiatiques (II) – Transferts, reconfigurations et transition numérique dans la bande dessinée (Université de Lausanne)

Colloque international : Formes narratives et supports médiatiques (II) – Transferts, reconfigurations et transition numérique dans la bande dessinée

du 21 au 23 octobre 2021

Université de Lausanne

Présentation du colloque

Cet événement s’inscrit dans le cadre du colloque international en deux volets: Formes narratives & Supports médiatiques. La première partie du colloque: « Impact de la sérialité sur le récit audiovisuel », organisée par Alain Boillat et Valentine Robert, se tiendra à l’UNIL du 20 au 21 octobre 2021 (plus d’informations ici).

Ce second volet du colloque, mêlant communications scientifiques et tables rondes, vise à interroger l’interdépendance entre les supports médiatiques et les formes narratives qui s’y déploient dans le cadre particulier de la bande dessinée. L’une des spécificités de ce médium est justement de se définir par la projection d’une séquence d’images sur la surface qui lui tient lieu de support, ce qui explique cette focale particulière. Les questionnements diversifiés qui composent le programme de ces trois journées, tant du point de vue des approches, des méthodes que des objets convoqués, s’inscrivent dans des enjeux particulièrement contemporains. En effet, la problématique de l’évolution de l’identité culturelle de la bande dessinée en lien avec l’émergence des technologies numériques, est très actuelle, car celle-ci semble avoir modifié en profondeur les modes de production, de diffusion et de consommation des récits graphiques.

Cette seconde partie est organisée dans le cadre du projet de recherche Sinergia « Reconfiguring Comics in Our Digital Era », financé par le FNS: CRSII5_180359.

Continuer la lecture de Colloque international : Formes narratives & Supports médiatiques (II) – Transferts, reconfigurations et transition numérique dans la bande dessinée (Université de Lausanne)

Appel à contributions : Cultures populaires et politique / Politics and Popular Cultures (La Rochelle Université)

Colloque « Cultures populaires et politique », du 9 au 11 mars 2022 

 La Rochelle Université

Échéance des propositions : 1er octobre 2021

La première partie du colloque « Cultures populaires et politique », qui a eu lieu en décembre 2019 à La Rochelle Université, cherchait à révéler, à questionner et à étudier les liens entre la politique et les cultures populaires. Il apparaissait en effet intéressant d’interroger ce champ de recherches encore peu étudié en France, croisant deux sphères parfois contradictoires et conflictuelles. Cette manifestation a été l’occasion de la fondation de l’association « Popular Culture Association of France » (PCAoF) et de la création de la revue affiliée Mobilis in Mobile qui présentera les textes issus de ce premier colloque prochainement. 

Pour cause de grève, la conférence n’ayant pu accueillir tous les intervenants initialement prévus, nous vous proposons de prolonger les réflexions alors entamées avec un deuxième colloque reprenant la même thématique. Cet événement est prévu à La Rochelle Université du 9 au 11 mars 2022.  

Si les cultures populaires se sont depuis longtemps emparées du thème de la politique, déclinant de nombreux supports d’expression comme le dessin humoristique, la chanson et les récits fictionnels, qui constituent de véritables miroirs déformants aptes à questionner les modes de gouvernance et le rôle du champ politique dans ses interactions avec d’autres pouvoirs – économiques, militaires et, bien entendu médiatiques avec le développement de la presse -, l’inverse est aussi vrai depuis bien longtemps. Walter Benjamin met ainsi en relation la politique et la culture de masse dans son ouvrage L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique (1955). Il y souligne les risques de la médiatisation de la politique dans les dictatures, notamment le fascisme et le nazisme, à travers le culte de l’image et la propagande, favorisés par les nouveaux médias de l’époque. Guy Debord, en 1967, prolonge cette critique dans La Société du spectacle. La perte de l’aura, de l’authenticité y devient totale : tout est désormais spectacle dans la société des mass media. Dans L’Homme unidimensionnel (1964), Herbert Marcuse renforce ce constat pessimiste de manipulation des masses dans les sociétés modernes par le truchement des médias de masse. Aucun régime n’y échappe selon lui : ni capitalisme, ni communisme…

Continuer la lecture de Appel à contributions : Cultures populaires et politique / Politics and Popular Cultures (La Rochelle Université)

Parution : Capitalocène et plateformes. Hommage à Bernard Stiegler (études digitales n°9)

Études digitales, n°9, « Capitalocène et plateformes. Hommage à Bernard Stiegler », dir. Franck Cormerais et Jacques Athanase Gilbert, dir. adjoints Armen Khatchatourov et Daphné Vignon, 2021-1. 

La revue Études digitales défend une approche herméneutique, critique, rhétorique et poétique des technologies. Elle se veut résolument transdisciplinaire.

Sommaire

Journées d’étude : La critique culturelle sur le web : espaces, discours, valeurs (Université de Caen-Université de Rouen)

Journée d’études : La critique culturelle sur le web : espaces, discours, valeurs

Université de Caen (Laslar), Université de Rouen (CÉRÉdI)

24-25 juin 2021

https://webconf.unicaen.fr/b/dsi-r9t-xrz-kln

PROGRAMME

24 juin (Université de Caen) – Salle des actes de la MRSH

Matin

9h 30 Introduction (J. Anselmini, V. Vignaux)

10 h Conférence inaugurale

Lifranum (L. Perticoz, L. Feugère, J.-P Fewou-N’Gouloure), « Migration de la critique littéraire en régime numérique : des blogs à Youtube »

Session 1 (modérateur : V. Rivron) – Nouveaux périmètres critiques

11 h Samantha Caretti, « Critique d’amateurs, critique d’éclairés ? Pratiques critiques des sociétés d’amis d’écrivains sur le web »

11 h 25 Elisabeth Viain, « La critique de théâtre contemporain sur le web – Entre professionnels et amateurs, entre recensions bienveillantes et polémiques désordonnées : un espace fourre-tout ou fécond et libérateur ? »

Continuer la lecture de Journées d’étude : La critique culturelle sur le web : espaces, discours, valeurs (Université de Caen-Université de Rouen)

Appel à communications : Reconnecter un monde dévasté ? Représentation des enjeux environnementaux dans les jeux vidéo (Université de Rouen-Normandie)

Appel à communications – dans le cadre du cycle de travaux “Le numérique à son miroir”

« Reconnecter un monde dévasté1 » ? Représentation des enjeux environnementaux dans les jeux vidéo

8 avril 2022

Université de Rouen NormandieCampus de Mont-Saint-Aignan

Échéance des propositions : 15 décembre 2021

Comité d’organisation : Sandra Provini, Mélanie Lucciano, Tony Gheeraert

Comité scientifique :  Sandra Provini (URN), Mélanie Lucciano (URN), Tony Gheeraert (URN), Gaëlle Théval (URN), Anne-Laure Tissut (URN), Sandra Gondouin (URN), Marcello Vitali-Rosati, Georges Da Costa (Laboratoire IRIT UMR 5505, Université Paul Sabatier, Toulouse 3)

Il est des métaphores trompeuses : dans les années 1990-2000, les notions de “dématérialisation”, puis de “cloud computing”, avaient entraîné la fallacieuse croyance que l’informatique était légère comme un nuage. Mieux : beaucoup de spécialistes envisageaient à l’époque la dématérialisation comme une piste sérieuse pour préserver l’environnement, qui constituait alors un enjeu émergent. Ainsi, en 1997, Steven Hunt estimait que “les stratégies de dématérialisation tendent à réduire l’impact environnemental par unité d’activité économique”2. Trois ans plus tard, Julia Haake, dans sa thèse de doctorat, espérait que le “concept de dématérialisation” pourrait servir une meilleure “gestion environnementale”3. La chercheuse donnait pour exemple la miniaturisation des téléphones portables, “de plus en plus petits et donc moins consommateurs de matière”, ou le CD-ROM, “permettant de remplacer des tonnes de kilogrammes de papier”4.

Continuer la lecture de Appel à communications : Reconnecter un monde dévasté ? Représentation des enjeux environnementaux dans les jeux vidéo (Université de Rouen-Normandie)

  1. “Reconnecting a devastated world”, bande-annonce de lancement de Death Stranding, Kojima Productions et Sony Interactive Entertainment, 2019-2020. []
  2. Steven Hunt, “Des réformes fiscales pour protéger l’environnement au Mexique”, Le Crdi Explore, publication du Centre de recherches pour le développement international (Ottawa, Canada), janvier-décembre 1997. []
  3. Julia Haake, Les stratégies des entreprises pour une utilisation des matières plus respectueuse de l’environnement : une application du concept de dématérialisation à la gestion environnementale, thèse soutenue en 2000 à l’université de Saint-Quentin-En-Yvelines : https://www.theses.fr/2000VERSA010 []
  4. Julia Haake, “Dématérialisation – Mesure par bilans matières et MIPS”, Techniques de l’ingénieur, juillet 2000. []

Parution : Autorité et Web 2.0 : approches discursives (revue Argumentation & analyse du discours)

Argumentation & analyse du discours, n°26, « Autorité et Web 2.0 : approches discursives », Sous la direction de Stefano Vicari, 2021. 

Parution : Gender and Digital Culture. Between Irreconcilability and the Datalogical (Helen Thornham)

Helen Thornham, Gender and Digital Culture. Between Irreconcilability and the Datalogical, Routledge, 2021. 

Gender and Digital Culture offers a unique contribution to the theoretical and methodological understandings of digital technology as inherently gendered and classed. The silences within, through and from the systems we experience every day, create inequalities that are deeply affective and constitute very real forms of algorithmic vulnerability. The book explores these lived and mundane algorithmic vulnerabilities across three interrelated research projects. These focus on recent digital phenomena including sexting, selfies and wearables, and particular decision-making systems used in health, education and social services.

Central to this book are the themes of irreconcilability and the datalogical. It makes the case that feminism and gender politics have become increasingly irreconcilable with not only long-running debates around representation and embodiment, but also with conceptions of the technological, conceptions of the user and of the systems themselves. In keeping with longstanding feminist scholarship, these irreconcilabilities can be productive and generative; they can be used to interrogate the power politics of digital culture.

By studying the lived and routine elements of digital technologies, Gender and Digital Culture asks about the many convolutions that are held together through the everyday use of these technologies, and the implications for how gender and technology are approached, discussed and theorised.

Table of Contents:

Chapter 1: Gender, Irreconcilability and the Datalogical Anthropocene Chapter 2: Being data(logical) Chapter 3: Being accountable: practices, images, infrastructure Chapter 4: Being known: autom-data-ed bodies, maternal subjectivity Chapter 5: Gender and the digital mundane Chapter 6: Gender and the digital mundane

Helen Thornham is Associate Professor in Digital Cultures at the University of Leeds, UK. Her publications include Ethnographies of the Videogame (2011, Renewing Feminisms (2013) and Content Cultures (2014). Her research focuses on gender and technological mediations, data and digital inequalities.

Parution : Television Drama in the Age of Streaming. Transnational Strategies and Digital Production Cultures at the NRK

Vilde Schanke Sundet, Television Drama in the Age of Streaming. Transnational Strategies and Digital Production Cultures at the NRK, Palgrave Macmillan, 2021. 

This book examines television drama in the age of streaming—a time when television has been reshaped for national and international consumption via both linear ‘flow’ and on-demand user modes. It builds on an in-depth study of the Norwegian public service broadcaster (NRK) and some of its game-changing drama productions (Lilyhammer, SKAM, blank). The book portrays the formative first decade of television streaming (2010-2019), how new streaming services and incumbent television providers intersect and act in a new drama landscape, and how streaming impacts existing television production cultures, publishing models and industry-audience relations. The analysis draws on insight gained through more than a hundred interviews with television experts and fans, hundreds of hours of observations, and unique access to industry conferences, meetings, working documents, and ratings. The book combines perspectives from production studies, media industry studies, and fan studies to inform its analysis. 

Vilde Schanke Sundet (PhD) is a researcher in media and communication at the University of Oslo, Norway. She has published extensively on topics of television production, media industries, media policy and audiences/Fans, and she is an expert on online drama.

Parution : Signifiant et matière : l’iconicité et la plasticité dans le document numérique verbal et visuel (Semen n°49)

Semen, n° 49, « Signifiant et matière : l’iconicité et la plasticité dans le document numérique verbal et visuel« , 2021

sous la direction de Marion Colas-Blaise, Maria Giulia Dondero et Emmanuelle Pelard

Sommaire

Iconicité de la matière et iconicité du signifiant, deux modalités d’appropriation de l’œuvre d’art sur support numérique

Odile Le Guern

La saillance : origines perceptives, applications linguistiques, enjeux interdiscursifs

Frédéric Landragin

Écriture et matérialité numérique, de la substance aux formes de l’expression

Audrey Moutat 

Plasticité du billet de recherche en SHS. À propos des co-publications du blog Carnets de Terrain et du site The Conversation

Ingrid Mayeur 

Les évolutions du contenu textuel sur les réseaux socionumériques : une étude de la fonction « stories » d’Instagram

Serena Ciranna

Contraintes et enjeux de la matérialité numérique : les logiciels d’autocomplétion

Rossana De Angelis et Matilde Gonçalves

Actualités scientifiques

Mythe indo-européen et réalités linguistiques : pour une sémiotique historique

Bernard Lyonnet

Héritage saussurien et théories constructivistes du sens. À propos de la parution de Linguistique anthropologique et référentielle de Pierre Frath

Michèle Monte

Journée d’études : Plateformes d’écriture en ligne (Université Jean Moulin Lyon III, en ligne)

Journée d’études : Plateformes d’écriture en ligne

26 mars 2021

Université Jean Moulin Lyon III, Marge

Les plateformes d’écriture en ligne francophones, apparues avant l’émergence des réseaux sociaux du Web 2.0, continuent aujourd’hui d’abriter des communautés de plusieurs milliers d’écrivain·es. Alors même qu’elles rassemblent, quantitativement, une large part de la production littéraire nativement numérique, les études les concernant sont rares et se penchent peu sur les spécificités littéraires des objets qui y sont produits.

Intégrer ces derniers dans la définition de la littérature numérique fait encore débat : en 2005, dans Un laboratoire de littératures. Littératures numériques et Internet, les productions de la communauté littéraire numérique Ecrits…vains ? sont exclues de cette définition ; plus récemment, dans une conférence donnée à Lille en mars 2019, Servanne Monjour affirme que les romans postés sur Wattpad relèvent de la littérature numérique. Cette tension définitionnelle est le lieu d’un débat fécond, puisqu’il permet d’interroger la poétique d’objets littéraires sous l’angle de leur support sociotechnique d’insertion.

Il s’agira, le temps d’une journée d’étude, d’aborder les spécificités des plateformes d’écriture en matière de création littéraire ; situées au carrefour de la tradition des communautés littéraires – cénacles, avant-gardes ou salons – et de la culture numérique des communs, leur dimension collective et participative informe les pratiques de leurs membres et les singularise face aux autres formes de créativité littéraire numérique. Elles offrent de plus une structuration technique particulière et contraignante avec laquelle les écrivain·es doivent négocier.

Continuer la lecture de Journée d’études : Plateformes d’écriture en ligne (Université Jean Moulin Lyon III, en ligne)