Archives par mot-clé : culture médiatique / media culture

Appel : colloque « Crack »

Colloque international EESI, Université de Poitiers et UCL
21 et 22 mars 2019 à Angoulême

La fissure ouvre une percée de lumière vers les espaces derrière les murs. Ces espaces et ces marges, lorsqu’ils sont réutilisés, donnent lieu à des créations neuves qui composent avec l’héritage géographique, technique, ou historique en réinventant les formes anciennes. Avec ce colloque nous ouvrons un discours sur la vitalité de ces marges et sur l’idée d’une nouvelle marginalité qui se réapproprie la notion d’alternatif.

Continuer la lecture de Appel : colloque « Crack »

Parution: Fictions à la chaîne. Littératures sérielles et culture médiatique.

De Fantômas à James Bond, du récit policier à la science-fiction, d’Harlequin à la Série noire, la culture populaire moderne obéit à une dynamique sérielle : la production et la réception de l’œuvre sont ressaisies dans un ensemble plus vaste de textes qui en détermine la signification. Profondément liées à la culture médiatique et aux logiques de consommation culturelle, ces formes et ces pratiques fictionnelles sont au cœur de notre modernité, dont elles constituent l’une des expressions principales.

Continuer la lecture de Parution: Fictions à la chaîne. Littératures sérielles et culture médiatique.

Colloque international : Le transmédia à l’épreuve du réel

20-21 mai 2019

Louvain-la-Neuve (Belgique)

Université catholique de Louvain et Université de Namur

Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur les Cultures et les Arts en Mouvement (Gircam) // Observatoire de Rcherche sur les Médias et le journalisme (ORM) // Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS)

Ce colloque s’intéresse à la portée référentielle des univers transmédiatiques, à la façon dont ceux-ci viennent bouleverser notre rapport au réel, enrichir notre perception du monde. Plus précisément, notre rencontre vise à explorer quatre univers qui ont été jusqu’à ce jour peu (ou moins) explorés sous l’angle transmédiatique : 1) le journalisme, 2) le documentaire, 3) l’éducation et la culture (au sens large, formelle ou informelle) et 4) la fiction (lorsqu’elle utilise des éléments authentifiants ou qu’elle s’hybride avec les genres du réel).

Par univers journalistique, documentaire, éducationnel ou fictionnel, nous entendons aussi bien des mondes socio-professionnels (des « mondes de l’art » pour reprendre le terme de Becker) que des modes de discours caractérisés par certains pactes de lecture/vision engageant le lecteur/spectateur dans un rapport spécifique au réel (certains parlent de « réalité ordinaire » ou « réalité quotidienne » ou d’« actuel », notamment Tom Boellstorff). On peut penser au pacte documentaire (Niney, 2002), au mode authentifiant (Jost, 1999 ; Odin, 2000), ou encore au pacte autobiographique (Lejeune, 1975), mais aussi aux feintises (Jost,1999) permettant de jouer avec ces modes/pactes, sans compter les effets de réel décrits par Glevarec (2010) ou les genres hybrides comme le docudrama ou les fictions du réel (Veyrat-Masson, 2008 ; Paget, 1998).

Continuer la lecture de Colloque international : Le transmédia à l’épreuve du réel

Appel à communications: Représentations animales dans les mondes imaginaires: vers un effacement des frontières spécistes?

Colloque interdisciplinaire jeunes chercheurs

Université d’Artois, Arras, « Textes et Cultures » (E.A. 4028)

Organisé par Marie Lucie Bougon (Artois), Charlotte Duranton (Ethodog – Research in Canine Ethology), Laura Muller-Thoma (Artois) et coordonné par Anne Besson (Artois)

14-15 Novembre 2019
Date du rendu des communications : le 1er octobre 2018

Continuer la lecture de Appel à communications: Représentations animales dans les mondes imaginaires: vers un effacement des frontières spécistes?

Publication: Fiction et culture médiatique à la Belle Époque, D. Couégnas

Daniel Couégnas, Fiction et culture médiatique à la Belle Époque dans le magazine Je sais tout (1905-1914)

Enquête et essai, ce livre se focalise sur l’étude des fictions (nouvelles et romans) publiées dans le magazine Je sais tout avant la Première Guerre mondiale, parmi lesquelles les premières aventures d’Arsène Lupin, La Guerre du feu de Rosny, Le Fauteuil hanté de Leroux, Moi et l’Autre, de Jules Claretie…

Créé en 1905 par Pierre Lafitte, Je sais tout affiche un projet « encyclopédique » qui s’estompera à partir de 1914. Il participe de la culture médiatique, s’efforçant d’atteindre, par les procédés du « syncrétisme homogénéisé » (Edgar Morin) le plus large éventail socio-culturel de lecteurs. Miroir brillant de la « Belle » Epoque, il en naturalise les choix idéologiques dominants, les partis pris, les préjugés, les conformismes. Son enthousiasme moderniste pour le dynamisme techno-scientifique des débuts du XXe siècle ne parvient pas à masquer totalement les interrogations, les doutes, les hantises de la bonne conscience occidentale.

Continuer la lecture de Publication: Fiction et culture médiatique à la Belle Époque, D. Couégnas

Journée : Fiction, imagination, croyance

 

Journée d’étude : « Fiction, imagination, croyance »

14 mai 2018

Université Paris Nanterre, CSLF, Phistem

Salle des conseils, bâtiment Paul Ricœur (L), 4ème étage

 

9h30 – Accueil

9h45 – Alain Vaillant Présentation.

 

Première séance : La fiction littéraire en question(s), entre roman et poésie.

Modérateur : Alain Vaillant

10h – Judith Lyon-Caen (EHESS)

Perturbation (de l’) imaginaire : La fiction et ses lectures au milieu du XIXe siècle. Continuer la lecture de Journée : Fiction, imagination, croyance

Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention : appel

logoAppel à communication pour le numéro 46 de Recherches en Communication  :

« Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention. Discours, objets, usages dans les cultures médiatiques contemporaines »,

coordonné par Sébastien Fevry, Sarah Sepulchre et Marie Vanoost –  ouvert à l’adresse suivante:
http://sites.uclouvain.be/rec/index.php/rec/issue/view/723
Continuer la lecture de Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention : appel

Séminaire LPCM : Imaginaire enfantin

Séance du séminaire du Phistem-LPCM « Cultures de l’imagination »  

Vendredi 6 avril, de 14h à 17h, en salle des conseils (bâtiment L, 4e étage, salle L436)  :

Sébastien François (université Paris 13), « Les fabricants de l’imaginaire enfantin : regards croisés sur la production des objets et des médias de l’enfance ».

Image (c) Catherine Rondeau

 

Appel : Faith in technology

4th International Conference ComSymbol « Believe in Technology: Mediatization of the Future and the Future of Mediatization »

 

Organizers: IARSIC-CORHIS EA 7400, Paul Valéry University of Montpellier and Research Center Serge Moscovici, Aurel Vlaicu University from Arad (Romania) on the occasion of the Great Union Centenary

 

Conference venue

Aurel Vlaicu University, Arad, Romania

http://www.uav.ro/en/index

November 8-9, 2018, Arad, Romania

Deadline for submission: April 6, 2018

Short description:

The 4th International Conference ComSymbol aims at identifying, emphasizing and questioning the characteristics and issues of the mediatization of mankind and society’s future in the specific context of believes and dogmas of faith in technology.  Understood as part of Continuer la lecture de Appel : Faith in technology

Parution : Reporters en fiction

Mélodie Simard-Houde, Le Reporter et ses fictions. Poétique historique d’un imaginaire, PULIM « Médiatextes », 2018

D’un bout à l’autre de la Troisième République, la presse française connaît une profonde mutation qui correspond à l’avènement d’un nouvel acteur journalistique, le reporter, et d’un nouveau genre, le reportage. Peu à peu, le reporter, petit ou grand, l’interviewer, puis l’« envoyé spécial » se fraient un chemin au sein des rédactions, bouleversent la hiérarchie traditionnelle auparavant dominée par le chroniqueur, s’imposent à la « une » des quotidiens. Un nouveau protocole d’écriture et de nouvelles pratiques journalistiques s’inventent, plaçant en leur coeur l’enquête et la mise en scène du journaliste, ému et exposé dans son corps.
À ces mutations répondent des scénarios, des récits, des fictions de grande diffusion qui font du reporter un héros de premier plan au sein de la culture médiatique. Des personnages de Jules Verne aux enquêtes de Joseph Kessel, en passant par les photographies, les interviews et les souvenirs de reporters, cet ouvrage retrace l’histoire et les poétiques d’un imaginaire de l’enquête journalistique, interroge les lieux de son émergence et les conditions de son triomphe dans l’entre-deux-guerres.
Entre sensationnalisme et engagement, quête d’exotisme et dénonciation des maux sociaux, rigueur et invention, comment le reporter en vient-il à incarner, pendant près de soixante-dix années, une forme d’idéal démocratique ? Explorer ce questionnement met en lumière la manière dont la société, la culture médiatique et les acteurs journalistiques ont pensé, à ses origines, le rôle du journalisme d’information.