Archives par mot-clé : culture

Appel à contributions : Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident (revue Communications)

Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident

Revue Communications (2026)

Date d’échéance : 1er juin 2024

Texte de l’appel :

English Version Below

Mots-clés : Industries culturelles, Franchises, Worldbuiling, Fandoms, Asie, Afrique, Amérique latine

Les sciences humaines et sociales ont pris acte de deux phénomènes caractéristiques de l’évolution récente des formes narratives. D’un côté les récits de longue haleine se multiplient dans la plupart des médias ; de l’autre, des encyclopédies (cartographies, généalogies, étymologies, bestiaires, etc.) s’y développent bien au-delà de la narration proprement dite. Ce sont aujourd’hui les mondes, davantage que les récits ou les personnages, qui structurent l’activité des industries de loisirs, dessinent le périmètre de la propriété intellectuelle et créent du lien au sein des communautés de fans.

De Balzac au jeu vidéo, l’idée d’« œuvre-monde » s’est ainsi imposée, au risque de se trivialiser. Pour autant, tout récit long ne donne pas forcément lieu à une diégèse qui « fait monde » ; en retour, le worldbuilding ne produit pas automatiquement de l’intrigue. Le numéro interrogera les articulations qui existent entre narration longue et construction de mondes, au lieu de les traiter comme des phénomènes nécessairement conjoints. Continuer la lecture de Appel à contributions : Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident (revue Communications)

Appel à communications : La fabrique du scandale : entre intentions scandaleuses et réceptions scandalisées (Nanterre)

La fabrique du scandale : entre intentions scandaleuses et réceptions scandalisées

Vendredi 31 mai 2024

Université Paris Nanterre

 Date d’échéance : 27 mars 2024

Journée d’études organisée par les doctorant.e.s du CSLF (Centre des sciences des littératures en langue française).

Texte de l’appel :

Qu’est-ce qui fait scandale ? Une œuvre, un événement, un geste, un mot, voire une personne en tant que telle peuvent être tour à tour qualifiés de scandale ou scandaleux. À lire les dictionnaires et à interroger ses usages, il semble que le terme renvoie à une exclamation collective, dirigée contre quelque chose à rejeter, car vécu comme une menace par le groupe. Le dictionnaire de Furetière (1690) donne ainsi comme premier sens au scandale : « Action ou doctrine qui choque les mœurs, ou la commune opinion d’une nation ». Suit ensuite un emploi quelque peu vieilli : « se dit aussi du bruit, de l’éclat, de l’affront qu’on fait en public à quelqu’un ». Pris dans une origine et une portée tout autant collectives, ce que nous désignons sous le terme de scandale semble lié à la fois à une intention scandaleuse et à une réception scandalisée. Le scandale s’y réduit-il pour autant ? Continuer la lecture de Appel à communications : La fabrique du scandale : entre intentions scandaleuses et réceptions scandalisées (Nanterre)

Appel à contributions : Réécritures et transmission culturelle des mythes, des légendes et des contes populaires : plurilinguisme, littérature et arts (Nantes)

Réécritures et transmission culturelle des mythes, des légendes et des contes populaires : plurilinguisme, littérature et arts

Ouvrage collectif – Séminaire en hybride – Journées d’étude en 2025

Nantes Université

Date d’échéance : 30 juin 2024

Texte de l’appel :

Comme le rappelle le Dictionnaire critique de la mythologie, réalisé sous la direction de Jean-Loïc Le Quellec et Bernard Sergent (CNRS Éditions, 2017), le mot folklore « fut créé en 1845 par l’antiquaire anglais William John Thoms pour remplacer l’expression popular antiquities et rendre le mot allemand Volkskunde, utilisé depuis la fin du XVIIIe siècle ».

Dans le cadre des recherches contemporaines, Marija Stanonik, ethnologue et chercheuse à l’Institut de folkloristique de l’Académie des Lettres et des Sciences de Slovénie, a également proposé le concept de slovstvena folklora (« folklore littéraire ») dans plusieurs ouvrages, dont Slovstvena folkloristika (2008 ; trad. fr. Le Folklore littéraire, approche pluridisciplinaire d’un phénomène syncrétique, 2009). Le folklore littéraire désigne « cette partie du folklore qui utilise les mots comme moyen d’expression ». Marija Stanonik montre qu’il n’existe pas de barrière entre cette littérature « plurielle », d’origine orale, et la littérature écrite, « singulière » (mais on pourrait dire la même chose à propos du rapport entre folklore et arts non verbaux) ; car tous s’enrichissent mutuellement et invitent à des approches pluridisciplinaires. Continuer la lecture de Appel à contributions : Réécritures et transmission culturelle des mythes, des légendes et des contes populaires : plurilinguisme, littérature et arts (Nantes)

Appel à communications : Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande (Congrès ACFAS 2024, Ottawa)

Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande

Université d’Ottawa

Date d’échéance : 16 février 2024

91e congrès de l’ACFAS. Colloque 306.

Texte de l’appel :

L’industrie audiovisuelle doit conjuguer, depuis 2007, avec le développement d’un nombre croissant de services de TPC, à savoir des plateformes de vidéo à la demande (VOD) permettant de visionner des productions audiovisuelles en flux continu (streaming) sur Internet. Dans ce contexte caractérisé par la migration des pratiques de visionnement en ligne, ce colloque vise à mettre en lumière les études francophones qui se déploient autour de ce phénomène médiatique, mais aussi plus spécifiquement les pratiques culturelles et œuvres audiovisuelles produites en contexte francophone.

La recherche sur la production audiovisuelle francophone à l’ère du streaming – qu’il s’agisse des plateformes elles-mêmes, des œuvres produites, ou encore des enjeux de production ou de réception propres à ces contextes – accuse un retard important. Si l’hégémonie des services de VOD transnationaux (Netflix, Prime Video, AppleTV+, Disney+, etc.), de propriété états-unienne, contribue à marginaliser l’offre audiovisuelle dans d’autres langues que l’anglais, elle affecte également la production scientifique. Continuer la lecture de Appel à communications : Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande (Congrès ACFAS 2024, Ottawa)

Appel à communications : Temps lointains : de la littérature géologique à la science-fiction, XIXe-XXIe s. (Champs-sur-Marne)

Temps lointains : de la littérature géologique à la science-fiction, XIXe-XXIe

13 juin 2024

Université Gustave-Eiffel (Paris-Est), Champs-sur-Marne

Date d’échéance : 24 mars 2024

Journée d’étude jeunes chercheurs organisée par Tristan Tailhades (LISAA) et Sarah Mallah (LISAA). Invitée : Claire Barel-Moisan (CNRS/ENS-Lyon).

Texte de l’appel : 

Aux XVIIIe et XIXe siècles, c’est à la géologie qu’il est revenu de s’engager dans « le sombre abîme du temps » qu’évoquait Buffon, et de révéler que l’histoire du monde ne s’écrivait pas en milliers d’années, comme l’enseignait l’Écriture, mais en millions et bientôt en milliards d’années. On sait l’usage qu’ont fait les sciences de ces très longues durées : Charles Darwin y a adossé sa théorie de l’évolution, qui ne réclamait pas moins que « des milliers de générations » (Darwin, 1859) pour expliquer le passage progressif d’une espèce à une autre. Les temporalités longues des sciences de la nature ont inspiré à Michelet, dans le domaine des sciences humaines, des développements sur la préhistoire des nations (Petitier, 1997). Les découvertes scientifiques rendent possible d’imaginer le monde en des temps très éloignés, dans le passé comme dans le futur. Sur le plan politique, Roger Luckhurst rappelle que le XIXe siècle est le grand moment de la domination des empires coloniaux, ce qui explique selon lui l’élargissement des échelles à la fois temporelles et spatiales  (Luckhurst, 2012). Continuer la lecture de Appel à communications : Temps lointains : de la littérature géologique à la science-fiction, XIXe-XXIe s. (Champs-sur-Marne)

Appel à contributions : InterArtes n° 5 : “Écrivain(e)s, littérature et bandes dessinées”

Écrivain(e)s, littérature et bande dessinées

Revue InterArtes, n°5

Milan

Date d’échéance : 30 juillet 2024

Texte de l’appel :

Depuis le développement des études sur la bande dessinée dans le monde occidental, à savoir dès les années soixante, on a observé une croissance imposante, dans différents domaines disciplinaires, de contributions scientifiques portant sur son langage et ses auteurs. Des reconstructions historiques, des études sociologiques, des interprétations culturelles, des analyses sémiotiques et linguistiques, des comparaisons intermédiales ont offert au cours de ces décennies un cadre historique, théorique et méthodologique permettant de définir le langage de la bande dessinée, ses formes, ses genres et ses évolutions, son dialogue avec les autres arts, sa valeur esthétique ainsi que son impact idéologique et culturel. Cependant, nous estimons qu’il reste encore beaucoup à explorer et à définir, notamment dans la relation entre la bande dessinée et la littérature – objet de nombreux débats récemment. Continuer la lecture de Appel à contributions : InterArtes n° 5 : “Écrivain(e)s, littérature et bandes dessinées”

Appel à communications : Confluences littéraires québécoises. Aspects inter- et transculturels de l’extrême contemporain au Québec (Passau, Allemagne)

Confluences littéraires québécoises – Aspects inter- et transculturels de l’extrême contemporain au Québec

Université de Passau, Allemagne

Date d’échéance : 31 janvier 2024

Texte de l’appel :

14e Congrès de l’Association allemande des Francoromanistes

“Confluences: croisements et convergences”.

Section “Confluences littéraires québécoises – Aspects inter- et transculturels de l’extrême contemporain au Québec”.

L’identité culturelle quant à elle est un processus plus fluide qui évolue de lui-même et qu’il ne faut pas tant percevoir en termes d’héritage du passé qu’en termes de projet d’avenir. UNESCO (2009) Investir dans la diversité culturelle et le dialogue interculturel. Paris, Rapport mondial de l’UNESCO (résumé), 7.

En 2009, l’UNESCO a choisi de recourir, non par hasard, à une sémantique fluide pour souligner le dynamisme et la prospective des négociations des identités culturelles postcoloniales et postmigratoires des issues à la fois des individus et collectifs, et qui s’expriment par des processus complexes. Il existe déjà de nombreux concepts tels que le mestizaje, la créolisation et l’hybridité, la transculturalité, la perméabilité et l’interpénétration, la fluidité et l’émergence, les croisements (par exemple dans les mémoires croisées) et les palimpsestes, les rhizomes, les structures en archipel et la relationnalité, la transformation et la transmutation. Continuer la lecture de Appel à communications : Confluences littéraires québécoises. Aspects inter- et transculturels de l’extrême contemporain au Québec (Passau, Allemagne)

Appel à communications : L’intelligence imaginaire : enjeux esthétiques des IA (cinéma et arts visuels)

L’intelligence imaginaire : enjeux esthétiques des IA (cinéma et arts visuels)

 14 mars 2024

Quai des Savoirs (Toulouse)

Date d’échéance : 20 janvier 2024

Journée d’études organisée par Camille Prunet (Maitre de conférences en théorie de l’art, Université Toulouse Jean Jaurès) & Vincent Souladié (Maître de conférences en histoire et esthétique du cinéma, Université Toulouse Jean Jaurès).

Texte de l’appel :

À partir du 2 février 2024 à Toulouse, le présente sa nouvelle exposition « IA, double je », à l’occasion de laquelle La Cinémathèque de Toulouse propose de janvier à mars une rétrospective de films sur le sujet. Associée à ces manifestations scientifiques et culturelles, cette journée d’études s’intéressera précisément aux « imaginaires esthétiques » des intelligences artificielles dans le cinéma et les arts visuels, c’est-à-dire aux représentations qu’elles suscitent et génèrent, aux modalisations artistiques de leur système perceptif et énonciatif, à l’épistémologie du vrai et du faux induit par leurs images.

Les intelligences artificielles sont impliquées de manière exponentielle dans les activités de secteurs très variés de l’industrie, du commerce, de l’éducation, de la culture, ou des arts. L’amplitude des champs sur lesquels elles peuvent agir pose la question des niveaux de relation au monde concernés par leur assistance virtuelle. Continuer la lecture de Appel à communications : L’intelligence imaginaire : enjeux esthétiques des IA (cinéma et arts visuels)

Appel à communications : La fabrique du paysage dans la littérature, les arts visuels, le cinéma et le design (Nabeul, Tunisie)

La fabrique du paysage dans la littérature, les arts visuels, le cinéma et le design

Colloque international les 28 au 30 avril 2024

Complexe Culturel Néapolis Nabeul, Nabeul, Tunisie (5800)

Date d’échéance : 29 février 2024

Texte de l’appel : 

Le paysage n’est pas synonyme de la « nature » autant qu’il constitue l’une de ses constructions intellectuelles. Le jardin, à titre d’exemple, est un morceau arraché de la nature. Le paysage constitue son tableau. Il est en l’occurrence l’équivalent construit de la nature. Au lieu de faire nature, le paysage la traduit plutôt à travers une série de sublimations linguistiques et visuelles. Il n’est pas une image qui la représente. Il en constitue plutôt son icône. Dans ce paysage/icône, il y a une plus-value sublimatoire qui donne à ses attributs visuels ou linguistique une fonction rhétorique transposant l’artificiel sur le naturel ; ce qui rend les composantes du paysage visibles ou lisibles dans l’espace.

De ce fait, le « paysage » s’annonce comme une notion très ouverte à différents domaines. Elle peut toucher les arts visuels, la littérature, l’histoire, la géographie, l’écologie, le cinéma, le design… Sa présence se manifeste de façon variable suivant ses différents champs d’applications et ses multiples représentations culturelles. Continuer la lecture de Appel à communications : La fabrique du paysage dans la littérature, les arts visuels, le cinéma et le design (Nabeul, Tunisie)

Appel à communications : Samouraïs et chevaliers à l’écrit et l’écran, cultures des mondes médiévaux et de la première modernité : regards croisés sur les enjeux historiques, mythologiques et artistiques (Poitiers)

Samouraïs et chevaliers à l’écrit et l’écran, cultures des mondes médiévaux et de la première modernité : regards croisés sur les enjeux historiques, mythologiques et artistiques

16 et 17 octobre 2025

Poitiers, CESCM

Date d’échéance : 31 mars 2024

Conférence internationale organisée par Université de Poitiers & Université de Paris Sorbonne-Nouvelle Laboratoires de recherche CESCM (UMR 7302) & PRISMES (EA 4398).

Texte de l’appel : 

SCROLL DOWN FOR ENGLISH

Ce colloque international propose d’explorer les points de jonction ou passerelles culturelles, les différences et/ou les similitudes essentielles dans le monde oriental et occidental de la période médiévale et de la première modernité tels que représentés dans les productions artistiques, littéraires, picturales et cinématographiques. Si les aires d’exploration sont larges, une place prépondérante est accordée au Japon pour l’Orient, sans pour autant exclure la Perse ou l’Asie (Inde et Chine), ainsi qu’à l’Europe anglaise, septentrionale et méditerranéenne pour l’Ouest.

Le premier volet, consacré aux définitions et aux repérages chronologiques, s’attachera à cerner l’étude des grandes valeurs sociales, politiques et culturelles prévalant à ces périodes. Si les termes « médiéval » et « de la première modernité » s’appliquent tout autant au monde oriental qu’à l’occident, ils peuvent néanmoins être à géométrie variable selon les approches adoptées par les historiens et les pays ou les parties du monde concernées. Continuer la lecture de Appel à communications : Samouraïs et chevaliers à l’écrit et l’écran, cultures des mondes médiévaux et de la première modernité : regards croisés sur les enjeux historiques, mythologiques et artistiques (Poitiers)