Archives par mot-clé : comédies musicales

Séminaire LPCM – Séance 5, Jeudi 8 février 2024, 17h-19h : (Trans)médialité, transculturalité (Université Paris Cité/En ligne)

Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM, “Dans l’atelier des chercheur·se·s en littératures populaires et culture médiatique”, vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…).

Séminaire LPCM – Séance 5, Jeudi 8 février 2024, 17h-19h : (Trans)médialité, transculturalité (Université Paris Cité/En ligne)

Lieu : Université Paris Cité, salle 679C, Bâtiment des Grands Moulins, esplanade Vidal-Naquet, bâtiment C, 6e étage

Attention : ne pas confondre le bâtiment des Grands Moulins avec la Halle aux Farines, de l’autre côté de l’esplanade. En arrivant depuis la passerelle, il s’agit du grand bâtiment administratif sur votre gauche. L’entrée se fait au niveau de la grille située près de la sculpture de bateaux “Monochrome for Paris” de Nancy Rubins

 À distance :  en ligne sur Zoom

Lien de connexion : pour obtenir le lien de la réunion et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Interventions

  • Laurence Riu-Comut (Université de Pau et des Pays de l’Adour) : Quand le roman contemporain compose avec les films de genre : formes et enjeux de la transposition intermédiale du western et du film noir
  • Ada Lipman (INALCO) : Bien plus que des comédies musicales kitsch : comment étudier le cinéma populaire hindi (Bollywood) ?
  • Enzo Le Guiriec (Université Jean Moulin Lyon 3) : Le fait religieux japonais dans le jeu vidéo et le dungeon crawler

Continuer la lecture de Séminaire LPCM – Séance 5, Jeudi 8 février 2024, 17h-19h : (Trans)médialité, transculturalité (Université Paris Cité/En ligne)

Parution : Politiques du musical hollywoodien

Aurélie Ledoux, Pierre-Olivier Toussa (dir.), Politiques du musical hollywoodien, Presses Universitaires de Nanterre, 2020. 

La comédie musicale offre à ses publics des divertissements « familiaux » et en apparence inoffensifs, dont la fantaisie semble éloignée de tout réalisme et de tout souci critique. Pourtant le musical, émanation parfaite de l’ âge d’or hollywoodien, expose de façon ouverte les tensions idéologiques et culturelles qui le traversent.
Rassemblant les contributions de spécialistes de cinéma, de danse et de musique, cet ouvrage propose une exploration des « politiques » de ce genre protéiforme – depuis les cycles de musicals des années 1930 et jusqu’aux films à grand spectacle des années 1960 – à partir de trois questions principales : la place spécifique de la comédie musicale dans le système d’autocensure orchestré par le Code de production hollywoodien ; les normes de représentation, en particulier raciales, liées à la reprise de traditions musicales ou chorégraphiques ; les enjeux idéologiques, enfin, d’un genre situé au cœur de la culture de masse et, à ce titre, inséparable d’impératifs technologiques et médiatiques.

Contributions de Marion Carrot, Marguerite Chabrol, Steven Cohan, Todd Decker, Gaspard Delon, Laurent Guido, Aurélie Ledoux, Adrienne L. McLean, Karen McNally, Allison Robbins, Pierre-Olivier Toulza. Continuer la lecture de Parution : Politiques du musical hollywoodien

Colloque "Voyez comme on chante! Films musicaux et cinéphilies populaires en France (1945-1958), 11-12 avril, Toulouse

Colloque “Voyez comme on chante! Films musicaux et cinéphilies populaires en France (1945-1958), 11-12 avril, Toulouse.

Genre délaissé par la critique, le film musical français des années 1950 frappe pourtant par sa vitalité et son succès auprès d’un vaste public. Les revues de cinéphilie populaire de l’époque témoignent de cet engouement pour les films musicaux à la française, mais aussi pour des sons et des spectacles venus d’ailleurs, importés par les cinémas hollywoodien, italien ou britan- nique. Ce colloque se propose d’explorer ce genre mal connu et son foisonnement qui exprime la complexité des échanges entre cinéma et scène (de l’opérette, du cabaret et du music-hall), radio, industrie du disque, puis télévision, dans un contexte de mutations technologiques et de tensions entre tradition et modernité. Sous leurs dehors de pur divertissement, les films musicaux sont à l’image du cinéma populaire dans la France de l’après-guerre et des années 1950 : ils articulent l’ancien et le nouveau, le local et l’exotique, et sont le site de négociations générationnelles et identitaires

PROGRAMME

Jeudi 11 avril

Matinée | modératrice : Natacha Laurent

9h30-10h30 • Ouverture

Natacha Laurent, présentation du colloque Zoom Arrière
Raphaëlle Moine et Sébastien Layerle, introduction
Delphine Chedaleux, « Quand vous ne les voyez pas… écoutez-les ! » Cinéma, musique, chansons et cinéphilies populaires dans Cinémonde (1946-1958)

Pause

10h45-13h • Un genre « vedette » : l’opérette

Phil Powrie, Luis Mariano et l’exotisme ordinaire
Geneviève Sellier, « Le chéri des midinettes » : Luis Mariano dans le courrier des lecteurs de Cinémonde (1949-1956)
Laurent Creton et Kira Kitsopanidou, Le genre « opérette » et la production française en Cinémascope des années 1950 : le cas du film Le Chanteur de Mexico (Richard Pottier, 1956)

Après-midi | modérateur : Christophe Gauthier

14h30-16h45 • À la française ?

Chantal Meyer-Plantureux, Le burlesque musical « à la française » : Robert Dhéry, Gérard Calvi et les Branquignols
Michel Chion (conférence filmée), Les films d’orchestre swing après 1945 : une joyeuse survie
Thomas Pillard, Une « curieuse rencontre ». La « francisation » du musical hollywoodien dans Folies-Bergère (Henri Decoin, 1956)

Vendredi 12 avril

Matinée | modérateur : Pierre Molinier

9h15-12h30 • Des musiques venues d’ailleurs

Jean-Marc Leveratto, La popularisation de l’opéra par le cinéma en France. La réception du Verdi (1953) de Raffaello Matarazzo dans les années 1950
Jean-François Baillon, On connaît la chanson : musicalités du cinéma britannique dans la mémoire populaire de la France d’après-guerre

Pause

Camille Gendrault, Un vent de mambo sur les écrans français. Usages et réception d’un rythme venu d’ailleurs
Jean-François Brieu, « Un vent de folie souffle d’Amérique du Nord… ». La déferlante rock’n’roll sur le cinéma français (1954-1958)

Après-midi | modératrice : Gwénaëlle Le Gras

14h10-16h15 • Au-delà du film musical : les films à chansons

Ginette Vincendeau, Les scènes de cabaret dans le film policier des années 1950
Sébastien Layerle, La ronde des « petits lieux de minuit ». Scènes de cabarets dans trois « comédies-poursuites » des années 1950
Raphaëlle Moine, Edith Piaf : une chanteuse réaliste dans le cinéma français des années 1950 ?

16h15 • Conclusion : Geneviève Sellier

Organisé dans le cadre du programme ANR Cinépop50,
« Cinémas et cinéphilies populaires en France (1945-1958) » avec le soutien de l’IRCAV (Université Paris 3).

Lieu

La Cinémathèque de Toulouse | 69 rue du Taur – 31000 Toulouse Réservations : 05 62 30 30 10 | accueil@lacinemathequedetoulouse.com

Contacts

Sébastien Layerle : sebastien.layerle@univ-paris3.fr Raphaëlle Moine : raphaelle.moine@univ-paris3.fr

Projections

Pour accompagner ce colloque, des films musicaux français seront présentés dans le cadre du 7e festival Zoom Arrière : Casino de Paris, Le Chanteur de Mexico, Cherchez l’idole, Étoile sans lumière, Nous irons à Paris, Oh ! Qué mambo !. Retrouvez le détail de la programmation
sur www.lacinemathequedetoulouse.com et dans le programme tiré-à-part.