Archives par mot-clé : caricature

Appel À contribution: Quêtes littéraires, N°10, Caricature – l’art de démesure

Intrinsèquement liée aux arts plastiques, la caricature graphique a l’habitude d’accompagner le texte sous forme de feuilles volantes, gravures, dessins ou illustrations. Cependant, elle n’hésite pas à se parer de mots pour tenter les plus illustres des hommes de lettres, tels que Molière, Zola, Balzac ou Baudelaire, qui lui ont consacré de longues réflexions théoriques, ou bien l’ont pratiquée en composant des portraits ridicules de leurs personnages. Tout en reconnaissant la valeur de la caricature elle-même, les artistes étaient pourtant loin de la jauger unanimement. Les uns, tel Racine dans Les Plaideurs, louaient le procédé de « pousser les choses au delà du vraisemblable » pour faire « discerner le vrai au travers du ridicule ». Les autres, au contraire, avouaient la mépriser profondément, comme les frères Goncourt qui rabaissaient au niveau du loisir bourgeois « ce plaisir bas de la dérision plastique, cette récréation de la laideur, cet art qui est à l’art ce que la gaudriole est à l’amour » (Journal, 1860). Or, tous s’accordent à dire que la caricature s’assoit sur une charge ou un poids (de l’italien caricare « charger »), ce qui fait qu’elle n’est point une reproduction ni une imitation, mais qu’elle consiste à interpréter la réalité.
Continuer la lecture de Appel À contribution: Quêtes littéraires, N°10, Caricature – l’art de démesure

Parution: Comicalités, mai

cham

Comicalités

mai

En ce mois de mai, Comicalités. Études de culture graphique vous propose deux nouveaux articles (résumés plus bas) explorant la dimension médiatique de travaux graphiques. Analysant un dispositif éditorial se fondant sur l’exploitation d’une tradition narrative, le premier d’entre eux traite du label Vertigo et de son entreprise de « réécriture » (terme que l’auteur et nous-mêmes souhaiterions interroger plus avant). Étudiant des innovations narratives et graphiques au regard d’une culture de l’imprimé et notamment de la naissance de la presse illustrée, le second est consacré à Cham et sera très prochainement suivi par la publication d’un second texte. Artiste encore aujourd’hui méconnu, celui-ci participa notamment à la création de « comicalités »  que notre revue a adoptées comme intitulé : sa parution est donc l’occasion d’une réorganisation et de la création d’une nouvelle « thématique » (« Histoire et bande dessinée : territoires et récits ») qui accueillera d’ici peu de nouveaux textes que vous êtes toujours libre de commenter sur les Carnets de Comicalités

  • « The rewriting ethos of the Vertigo imprint: critical perspectives on memory-making and canon formation in the American comics field » de Chritophe Dony
  • « Rhétorique texte/image, minimalisme et jeux de perspective : l’héritage de Cham » de Philippe Willems

Colloque: « Robida et l’anticipation » Jeudi 19 juin – Vendredi 20 juin

Colloque Robida. programmeColloque « Robida et l’anticipation »

Jeudi 19 juin – Vendredi 20 juin

Lyon (Institut des Sciences de l’Homme)

 

Programme

Jeudi 19 juin

Matinée :

Une écriture de l’anticipation

(10h30-13h)

10h30 : Ouverture du colloque : Accueil et introduction par Claire Barel-Moisan et Matthieu Letourneux

10h45 : Valérie Stiénon (Université Paris 13) :

« Un panorama du temps. Robida chroniqueur des expositions universelles »

11h30 : Yves Citton (Université Grenoble 3)

« L’anticipation électrique d’Albert Robida à la lumière de l’archéologie des médias »

12h15 : Carine Goutaland (INSA) :

« Robida et la cuisine du XXe siècle : un réalisme d’anticipation ? »

 

Après-midi :

La société du futur

(14h30-18h30)

 

14h 30 : Amélie Chabrier (Université Montpellier 3) :

« Satire de presse et écriture romanesque. La femme « moderne » d’Albert Robida »

15h15 : Caroline Grubbs (Université de Pennsylvanie)

« Dépêches du front d’une guerre imaginaire : les récits de guerre au vingtième siècle d’Albert Robida »

16h : Jean-Claude Viche (Société des Amis d’Albert Robida) :

« La Campagne de Jujubie, manuscrit inédit de la première anticipation guerrière de Robida. » Présentation de l’Association des Amis d’Albert Robida.

 

17h 15 : Projection d’adaptations cinématographiques d’œuvres d’Albert Robida

Vendredi 20 juin

Matinée :

L’anticipation en images

(9h30-13h)

9h30 : Sandrine Doré (Université Bordeaux 3)

« L’art pictural à l’épreuve de l’anticipation dans Le Vingtième siècle de Robida. »

10h 15 : Bertrand Tillier (Université de Bourgogne) :

« Robida et la conquête du futur par les airs »

11h 15 : Philippe Willems (Northern Illinois University)

« Généalogie du texte illustré robidien : l’héritage de la littérature panoramique des années 1830-1840 »

12h : Claudine Grossir (ESPE) :

« Le Vingtième siècle en images : imagination poétique et réalisme satirique »

 

Après-midi :

Robida et le livre

(14h30- 17h)

14h30 : Jean-Christophe Valtat (Université Montpellier 3) :

« Robida : les livres de la fin des livres »

15h 15 : Dominique Lacaze (Société des Amis d’Albert Robida) :

« Un roman inédit d’anticipation politique : Le Petit Lendemain du grand soir ». Présentation de la revue Le Téléphonoscope.

16h : Heinrich Raatschen (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg) : « Le Vingtième Siècle de Robida et la publicité du livre au XIXe siècle : stratégie marketing, positionnement et genre littéraire »