Archives par mot-clé : brésil

De Oliveira Joao (docteur de l’université Paris III)

Franco-brésilien, Joao de Oliveira est professeur de portuguais, d’histoire du Brésil et du cinéma brésilien, de littérature brésilienne.

Il a soutenu en 2013 un Doctorat en recherches cinématographiques et audiovisuelles à Paris 3 (avec les félicitations du jury) : “La constrution idéologique de la culture populaire dans le cinéma brésilien (1950-1975)”, Continuer la lecture de De Oliveira Joao (docteur de l’université Paris III)

Parution: «Si tu vas à Rio…» La musique populaire brésilienne en France au XXe siècle

Parution

«Si tu vas à Rio…»

La musique populaire brésilienne en France au XXe siècle

Anaïs Fléchet, enseignant-chercheur au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines publie «Si tu vas à Rio…»  La musique populaire brésilienne en France au XXe siècle aux éditions Armand Colin.

Longtemps ignorés des Européens, les rythmes du Brésil ont connu un fort engouement dans la société française et suscité de véritables modes musicales tout au long du XXe siècle. Dès la veille de la Première Guerre mondiale, la maxixe fait son apparition dans les dancings parisiens, bientôt suivie par les Saudades du Brésil de Darius Milhaud et les Choros d’Heitor Villa-Lobos. Samba, baião, bossa nova, chanson engagée et tropicalisme sont ensuite venus enrichir le paysage sonore français et ont donné lieu à des transferts culturels complexes entre les deux rives de l’Atlantique.
Comment ces musiques brésiliennes sont-elles parvenues dans l’Hexagone et que nous apprend leur réception sur la société de l’époque ? Quelles pratiques rythmiques et instrumentales ont été adoptées, adaptées et revendiquées par les musiciens français ? Comment écoutait-on le monde avant les « musiques du monde » ? Autant de questions auxquelles cet ouvrage, à la croisée de l’histoire culturelle et de l’histoire transnationale, se propose de répondre.
En retraçant l’itinéraire de la musique populaire brésilienne en France, en interrogeant les médiations qui ont permis ces circulations musicales et en déconstruisant les imaginaires du Brésil qui y sont associés, c’est aussi le cadre plus général de la mondialisation culturelle qui est ici interrogé.

Anaïs Fléchet est maître de conférences en histoire à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, membre du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines et chargée d’enseignement à Sciences Po Paris.

« Si tu vas à Rio… »  La musique populaire brésilienne en France au XXe siècle • Anaïs Fléchet • Armand Colin • Collection Recherches • 392 pages • ISBN : 9782200277253 • 25 €.

Contact éditeur : Irène Nanni 01 44 39 42 21 inanni@armand-colin.fr

Sommaire

Partie I : La révélation d’un nouveau monde sonore : 1905-1940
1. Premiers échos du Brésil
2. Passeurs culturels et médiations musicales
3. Un art sauvage ?

Partie II : Le rêve exotique : 1945-1959
4. Le Brésil en chansons
5. Quand samba rime avec coca-cola
6. Un exotisme populaire

Partie III : Brésil, nouvelle vague
7. Le chant feutré de la bossa nova
8. Les relais de la culture de masse
9. L’art de bien entendre

Épilogue
Entretiens
Caetano Veloso, Rio de Janeiro, 23 avril 2005
Pierre Barouh, Paris, 11 septembre 2003
Chico Buarque de Hollanda, Rio de Janeiro, 7 mai 2004
Georges Moustaki, Paris, 30 août 2004
Violeta Arraes Gervaiseau, Rio de Janeiro, 24 mai 2005

Guimarães Valéria (UNESP-Brésil)

Valéria Guimarães est professeur de théorie de l’histoire et d’histoire de la lecture (UNESP-Brésil), docteur en histoire (USP) et chercheuse associée du CHCSC.

Actuellement, sa recherche concerne les faits divers dans la presse brésilienne de la “Belle Époque Tropical”, et plus largement les transferts culturels entre la France et le Brésil dans le domaine de la presse, au tournant du XIXe au XXe siècle.

Continuer la lecture de Guimarães Valéria (UNESP-Brésil)