Archives par mot-clé : bande dessinée

Colloque : Images fixes et Images animées

Colloque international 

Images fixes et Images animées. Livres illustrés, bandes dessinées et courts métrages d’animation 

du 19 au 21 mars 2020 – Roanne 

Contexte et argument

Ce colloque poursuit une réflexion initiée lors d’une journée d’études organisée à l’occasion de l’édition 2019 du Festival Ciné Court Animé de Roanne. Les travaux de cette journée d’études feront l’objet, avec ceux de ce colloque, d’une publication au sein de la collection Cinémas d’animations de L’Harmattan – elle-même faisant suite à l’édition d’un premier ouvrage reprenant la journée d’études et le colloque qui se sont tenus en 2017 et 2018.

Alors que la première phase de ces réflexions se consacrait principalement à la problématique de l’adaptation littéraire dans le cadre du court métrage d’animation, ce colloque souhaite les prolonger en ouvrant à d’autres espaces artistiques dans un monde où « toutes les formes de communication fonctionnent maintenant comme des vases communicants. » (A. Martin).

Nous nous proposons donc de nous pencher sur les rapports – terme qui inclut l’adaptation mais se propose aussi de lui échapper – entre, d’un côté, les formes courtes du cinéma d’animation et, de l’autre, des formes livresques unissant textuel et visuel, à l’image des livres illustrés et des bandes dessinées.  Continuer la lecture de Colloque : Images fixes et Images animées

Parution : Comics of the New Europe. Reflections and Intersections

Edited by Martha Kuhlman and José Alaniz, Leuven University Press, 2020

A new generation of European cartoonists

Bringing together the work of an array of North American and European scholars, this collection highlights a previously unexamined area within global comics studies. It analyses comics from countries formerly behind the Iron Curtain like East Germany, Poland, Czechoslovakia, Hungary, Romania, Yugoslavia, and Ukraine, given their shared history of WWII and Communism. In addition to situating these graphic narratives in their national and subnational contexts, Comics of the New Europe pays particular attention to transnational connections along the common themes of nostalgia, memoir, and life under Communism. The essays offer insights into a new generation of European cartoonists that looks forward, inspired and informed by traditions from Franco-Belgian and American comics, and back, as they use the medium of comics to reexamine and reevaluate not only their national pasts and respective comics traditions but also their own post-1989 identities and experiences. Continuer la lecture de Parution : Comics of the New Europe. Reflections and Intersections

Parution : Producing Mass Entertainment. The Serial Life of the Yellow Kid

Christina Meyer, Producing Mass Entertainment. The Serial Life of the Yellow Kid, The Ohio State University Press, 2019

Emerging mass culture in nineteenth-century America was in no small way influenced by the Yellow Kid, one of the first popular, serial comic figures circulating Sunday supplements. Though comics existed before, it was through the growing popularity of full-color illustrations printed in such city papers as Inter Ocean (Chicago) and the World (New York) and the implementation of regular, weekly publications of the extra sections that comics became a mass-produced, mass-distributed staple of American consumerism. It was against this backdrop that one of the first popular, serial comic figures was born: the Yellow Kid.

Producing Mass Entertainment: The Serial Life of the Yellow Kid offers a new take on the emergence of the Yellow Kid comic figure, looking closely at the mass appeal and proliferation of the Yellow Kid across different media. Christina Meyer identifies the aesthetic principles of newspaper comics and examines the social agents—advertising agencies, toy manufacturers, actors, retailers, and more—responsible for the Yellow Kid’s successful career. In unraveling the history of comic characters in capitalist consumer culture, Meyer offers new insights into the creation and dissemination of cultural products, reflecting on modern artistic and merchandising phenomena.

Site de l’éditeur

Parution: Rebuilding Story Worlds The Obscure Cities by Schuiten and Peeters, Jan Baetens

Rebuilding Story Worlds

The Obscure Cities by Schuiten and Peeters

by Jan Baetens

 

About This Book

A collaboration between Belgian artist François Schuiten and French writer Benoît Peeters, The Obscure Cities is one of the few comics series to achieve massive popularity while remaining highly experimental in form and content. Set in a parallel world, full of architecturally distinctive city-states, The Obscure Cities also represents one of the most impressive pieces of world-building in any form of literature.
 
Rebuilding Story Worlds offers the first full-length study of this seminal series, exploring both the artistic traditions from which it emerges and the innovative ways it plays with genre, gender, and urban space. Comics scholar Jan Baetens examines how Schuiten’s work as an architectural designer informs the series’ concerns with the preservation of historic buildings. He also includes an original interview with Peeters, which reveals how poststructuralist critical theory influenced their construction of a rhizomatic fictional world, one which has made space for fan contributions through the Alta Plana website.
 
Synthesizing cutting-edge approaches from both literary and visual studies, Rebuilding Story Worlds will give readers a new appreciation for both the aesthetic ingenuity of The Obscure Cities and its nuanced conception of politics.

Continuer la lecture de Parution: Rebuilding Story Worlds The Obscure Cities by Schuiten and Peeters, Jan Baetens

Création du master « La Bande Dessinée : édition, théorie et critique » à l’Université Bordeaux Montaigne à la rentrée 2020

Bande Dessinée : édition, théorie et critique, MASTER

Le parcours de master « Bande dessinée : édition, théorie et critique » est un programme universitaire unique en France combinant formation à l’édition et à la recherche sur la bande dessinée. Issu d’une collaboration entre le Pôle Métiers du Livre de l’IUT Bordeaux Montaigne et une équipe pluridisciplinaire d’enseignants-chercheurs de l’Université Bordeaux Montaigne, ce parcours propose une spécialisation visant à acquérir une connaissance approfondie de la bande dessinée comme « industrie culturelle et créative », tout autant secteur économique que domaine artistique.

Contact : Jean-Paul Gabilliet, Jean-Paul.Gabilliet@u-bordeaux-montaigne.fr Continuer la lecture de Création du master « La Bande Dessinée : édition, théorie et critique » à l’Université Bordeaux Montaigne à la rentrée 2020

Appel à communication : La fabrique de la bande dessinée

La fabrique de la bande dessinée. Perspectives socio-logiques sur la bande dessinée.

Colloque international organisé dans le cadre de l’année de la bande dessinée, organisé par l’Enssib – Elico, sous la responsabilité de Pascal Robert. Du 5 ou 6 mai 2020 à l’Enssib, 17-21 bd du 11 novembre 1918, 69100 Villeurbanne, France.

La bande dessinée a souvent été abordée au travers d’un prisme sémiotique, ce qui est en soi tout à fait légitime. Mais la bande dessinée ce n’est pas seulement un Texte, ou plutôt un hybride texte-image, c’est aussi des auteurs qui en font les scénarios et qui les dessinent, des éditeurs (et des imprimeurs ainsi que des distributeurs), petits ou grands, aux logiques plus ou moins expérimentales, des supports variés, de la revue au numérique en passant par l’album notamment, des festivals qui la célèbrent, du plus connu au plus méconnu, des libraires –souvent passionnés- qui la vendent, notamment dans des boutiques spécialisées, des bibliothécaires –non moins passionnés- qui la mettent en avant dans leurs médiathèques grâce à des expositions ou des conférences, des critiques également qui en parlent et singulièrement dans des revues papiers ou sur des sites internet… Bref, la bande dessinée c’est tout un monde de créateurs et de médiateurs qu’il faut décrire et analyser pour mieux le comprendre.

Continuer la lecture de Appel à communication : La fabrique de la bande dessinée

Parution : “Bande dessinée et culture matérielle”

Source : https://graphique.hypotheses.org/1493

Image du bandeau : Mariano Casas, Mensajes, 2009, p.42 (détail)

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’ouverture d’une nouvelle thématique sur Comicalités, et la parution de trois articles en son sein et trois textes complémentaires (une introduction, un entretien, un article de synthèse) : Bande dessinée et culture matérielle, dirigée par Sylvain Lesage et Bounthavy Suvilay.

Que trouverez-vous dans cette thématique ? Son objectif est d’ouvrir un chantier de recherche encore relativement neuf : les rapports de la bande dessinée et la “culture matérielle”. Dans quelle mesure penser la matérialité de la bande dessinée peut nous aider à réfléchir sur ce média ? Trois axes, présentés dans l’introduction (par Sylvain Lesage et Bounthavy Suvilay), illustrent la richesse des pistes ainsi ouvertes.

Continuer la lecture de Parution : “Bande dessinée et culture matérielle”

Appel à communications : colloque “la fabrique de la bande dessinée”

Colloque international La Fabrique de la bande dessinée. Perspectives socio-logiques sur la bande dessinéeorganisé par Pascal ROBERT dans le cadre de l’Année de la bande dessinée 2020

 

École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB) / École de recherche de Lyon en sciences de l’information et de la communication (Elico)

ENSSIB, 5-6 mai 2020

Date limite d’envoi des propositions : 14 février 2020

 

La bande dessinée a souvent été abordée au travers d’un prisme sémiotique, ce qui est en soi tout à fait légitime. Mais la bande dessinée ce n’est pas seulement un Texte, ou plutôt un hybride texte-image, c’est aussi des auteurs qui en font les scénarios et qui les dessinent, des éditeurs (et des imprimeurs ainsi que des distributeurs), petits ou grands, aux logiques plus ou moins expérimentales, des supports variés, de la revue au numérique en passant par l’album notamment, des festivals qui la célèbrent, du plus connu au plus méconnu, des libraires – souvent passionnés – qui la vendent, notamment dans des boutiques spécialisées, des bibliothécaires – non moins passionnés – qui la mettent en avant dans leurs médiathèques grâce à des expositions ou des conférences, des critiques également qui en parlent et singulièrement dans des revues papiers ou sur des sites internet… Bref, la bande dessinée c’est tout au monde de créateurs et de médiateurs qu’il faut décrire et analyser pour mieux le comprendre.

Il nous a semblé que, dans le cadre, de cette année 2020 consacrée à la bande dessinée, il serait peut-être judicieux de faire le point sur les travaux qui rendent compte de ces différentes facettes du monde, complexe, de ceux qui font la bande dessinée. Autrement dit, il s’agit d’ouvrir la boîte noire de la fabrique de la bande dessinée. L’approche ne peut être que pluridisciplinaire, c’est pourquoi il est bien question de socio-logies au pluriel, qui ne sont pas forcément des sociologies au sens disciplinaire du terme, mais au sens d’un type d’approche que peut pratiquer aussi bien le civilisationniste, le littéraire, que l’historien du présent et de la culture, le spécialiste d’information-communication comme le sémioticien ouvert à la question de la pluralité des supports.

Les mémoires, thèses, livres et articles se multiplient sur ces questions ces dernières années, il est temps d’essayer de dresser la carte de ce vaste paysage. Ce colloque voudrait être l’un des lieux où ces approches vont pouvoir à la fois s’exposer, se rassembler, se découvrir parfois, dialoguer, apprendre les unes des autres, bref s’enrichir mutuellement.

Continuer la lecture de Appel à communications : colloque “la fabrique de la bande dessinée”

Parution: Luciano Curreri – La Comune di Parigi e l’Europa della Comunità? Briciole di immagini e di idee per un ritorno della Commune de Paris (1871)

Luciano Curreri

La Comune di Parigi e l’Europa della Comunità? Briciole di immagini e di idee per un ritorno della Commune de Paris (1871)

Elements, Studi culturali, 2019, 144pp., € 12,00

ISBN 9788822903235

Site de l’éditeur

 

English below

Résumé

Ce livre est un pari, c’est une sorte de corde tendue entre deux moments-monuments différents de notre histoire moderne : deux moments que nous avons célébré et nous allons célébrer, à savoir le Traité de Rome, 1957, et la Commune de Paris, 1871. Il s’agit d’un fil quasi invisible et extensible sur lequel l’auteur, comme un saltimbanque, essaie de marcher d’avant en arrière, récupérant un certain nombre de correspondances imaginaires et idéales entre la Commune de Paris et la Communauté européenne. Ce sont des miettes d’images et d’idées qui tentent d’« inventer » – entre quelques notes utopiques et un caillou dans la chaussure – un retour de la Commune. Continuer la lecture de Parution: Luciano Curreri – La Comune di Parigi e l’Europa della Comunità? Briciole di immagini e di idee per un ritorno della Commune de Paris (1871)

Parution : Présence de la science-fiction dans la bande dessinée française

Parution du numéro 14 de la revue littéraire en ligne ReS Futurae dont Alain Boillat a assuré la direction, et qui est consacré à la bande dessinée francophone. Le numéro est accessible en ligne: https://journals.openedition.org/resf/

La bande dessinée a en propre une capacité fabulatrice qui consiste à dessiner les contours d’artefacts technologiques et d’environnements urbains du futur, ou de mondes découverts par les pionniers de la conquête spatiale, en spéculant, à partir de ce qui existe, sur ce qui pourrait exister ou aurait pu exister, et à inscrire ces « visions » dans un récit qui tend à métaphoriser des enjeux de société. Ce numéro de ReS Futurae entend se concentrer sur certaines spécificités de la bande dessinée que l’on appelle communément « franco-belge », pour faire ressortir en quoi cette capacité fabulatrice est cruciale au sein de la science-fiction.