Archives par mot-clé : artistes

Parution : On ne vit pas de la bande dessinée. Trajectoires professionnelles d’auteurs à Angoulême (PUL)

Sylvain Aquatias, On ne vit pas de la bande dessinée. Trajectoires professionnelles d’auteurs à Angoulême,  Liège, Presses Universitaires de Liège, collection ACME, 2024. 

Présentation

Les albums de bandes dessinées ont envahi les rayons des librairies et les médias annoncent tous les ans des ventes records. Mais qu’en est-il de ceux qui réalisent ces albums ? Comment sont-ils devenus auteurs de bande dessinée ? Où se sont-ils formés ? Vivent-ils de leur art ?
Si le titre de l’ouvrage laisse peu d’illusions sur la réponse finale à cette dernière question, c’est en suivant quarante-quatre artistes habitant Angoulême ou ses environs, depuis leurs premiers dessins jusqu’à leur carrière actuelle, que l’on pourra comprendre comment se construisent les carrières professionnelles des auteurs de bande dessinée.
Arpentant les pavés angoumoisins pendant trois ans, le sociologue et son complice ont essayé de décrypter les logiques de création, de publication et de rétribution des auteurs de bande dessinée, contribuant à la fois à une meilleure compréhension de leurs conditions de vie, mais aussi, plus largement à des questions tenant à la socialisation, aux modes de travail, au fonctionnement des réseaux et à la transformation des statuts des artistes de bande dessinée.
 
Sylvain Aquatias, MCF HDR à l’Université de Limoges, GRESCO (UR 15075).

Appel à contributions : Nouvelles Vues, n°25 : « Transferts culturels : Hollywood – Québec » (prolongation)

Transferts culturels : Hollywood – Québec

Nouvelles Vues, n°25

Université de Montréal

Date d’échéance (prolongation) : 31 janvier 2024

Texte de l’appel :

C’est avec enthousiasme que nous partageons à nouveau avec vous l’appel de textes pour le vingt-cinquième numéro de Nouvelles Vues intitulé « Transferts culturels : Hollywood – Québec », codirigé par Thomas Carrier-Lafleur (Université de Montréal) et Baptiste Creps (Université de Montréal), dont la période d’appel à contributions est présentement prolongée.

Nouvelles Vues est une revue savante bilingue en libre accès consacrée aux pratiques, aux théories et à l’histoire du cinéma au Québec. Elle convie les réflexions entourant le cinéma québécois et le cinéma au Québec dans une perspective de renouvellement des approches traditionnelles de ces corpus, selon des champs et méthodes variés. Continuer la lecture de Appel à contributions : Nouvelles Vues, n°25 : « Transferts culturels : Hollywood – Québec » (prolongation)

Parution : Écrivains et artistes en revue. Circulations des idées et des images dans la presse périodique entre France et Italie (1880-1940) (dir. Alessandra Marangoni, Julien Schuh)

Alessandra Marangoni, Julien Schuh (dir.), Écrivains et artistes en revue. Circulations des idées et des images dans la presse périodique entre France et Italie (1880-1940), Turin, Rosenberg & Sellier, coll. “Biblioteca di studi francesi”, 2022.

Au tournant des XIXe et XXe siècles, les «petites revues» de littérature et d’art ont été de véritables laboratoires d’expérimentation esthétique, mais aussi des lieux de discussion, de débats, d’échanges à une echelle internationale. C’est aussi au sein de ces périodiques, qui circulaient à travers toutes les grandes villes européennes, que se sont tissées et consolidées les relations culturelles entre la France et l’Italie. Leurs collaborateurs, tels Remy de Gourmont, Ricciotto Canudo, Guillaume Apollinaire ou Giovanni Papini, ont oeuvré de concert à l’émergence de réseaux artistiques et littéraires.

Les revues, objets collectifs, hétéroclites, mêlant les genres (poésie, roman, chroniques, critique, beaux-arts) et les médias (texte, illustration, photographie, experimentations typographiques voire musique) sont par nature des lieux de comparaison, de dialogue, de réappropriation, de jonction entre des champs et des espaces culturels différents.

L’étude de ces périodiques permet de dévoiler les mécanismes des échanges culturels internationaux dans l’Europe de la Belle Époque.

Ce volume collectif, issu de deux Journées d’étude à Padoue et à Paris, offre des pistes pour repenser l’histoire des circulations culturelles entre l’Italie et la France au prisme des revues. Continuer la lecture de Parution : Écrivains et artistes en revue. Circulations des idées et des images dans la presse périodique entre France et Italie (1880-1940) (dir. Alessandra Marangoni, Julien Schuh)

Parution : Généalogies imaginaires (À l’épreuve, n° 7)

À l’épreuve, n° 7, “Généalogies imaginaires”, sous la direction de Sixtine Audebert, Sara Maddalena et Julie Moucheron, 2021.

Revue interdisciplinaire dirigée par les doctorants du RIRRA21

L’engouement pour la généalogie, non encore démenti depuis sa survenue dans les années 1980, traduit une fascination largement partagée pour le mystère des origines. À travers la recherche d’un lignage, la personne qui mène une enquête généalogique en amateur vise à inscrire son existence dans un continuum familial et mémoriel. Le lien recherché est tout à la fois biologique et social, intime et « extime ». À l’échelle des groupes et des communautés, la pratique est universelle : chaque religion, chaque dynastie, commence par énoncer le nom des ancêtres et des patriarches qui l’ont fondée, en fusionnant au besoin les régimes du mythe, de l’histoire et de la légende. Ces questions ont déjà été abondamment étudiées par la psychologie, l’anthropologie ou encore l’histoire. On propose de les aborder du point de vue individuel ou collectif des écrivains et des artistes.

Cette septième livraison de la revue interdisciplinaire À l’épreuve est l’occasion d’investiguer la construction et les usages des « généalogies imaginaires » dans les pratiques et les discours artistiques et littéraires. En accord avec l’esprit d’ouverture de la revue et la volonté d’accueillir des contributions variées en sciences humaines et sociales, aucune restriction de corpus liée à des critères historiques ou géographiques n’a été suggérée. La problématique du numéro suggère un cadrage plutôt sociologique  des travaux : là aussi, les auteur·e·s ont été libres de leurs choix théoriques.

Continuer la lecture de Parution : Généalogies imaginaires (À l’épreuve, n° 7)