Archives par mot-clé : archives

Appel à communications : Autour du Grabuge : évocation des films mystérieux, sulfureux, désavoués, oubliés, perdus (Orléans & en ligne)

Autour du Grabuge : évocation des films mystérieux, sulfureux, désavoués, oubliés, perdus

11 juin 2024

Orléans

Date d’échéance : 31 mars 2024

Journée d’étude organisée par Laurène L’HERMITE (CRHIA), Cécile CHANTRAINE-BRAILLON, (CRHIA) et Michel FERRY (Documentariste et Directeur du cinéma Les Carmes à Orléans).

Texte de l’appel :

En 1968, le cinéaste français Edouard Luntz (1931-2009) réalise Le Grabuge, film franco-brésilien, produit par la 20th Century Fox et scénarisé par le sociologue rochelais Jean Duvignaud (1921-2007). Le film, l’auteur et le scénariste ont un point commun : ils sont oubliés, voire reniés, en dépit du fait qu’ils ont laissé des traces dans la culture et le patrimoine français et même international. Il nous semble que remettre sur le devant de la scène ces œuvres et figures marginales et oubliées est légitime et éclairant dans un environnement culturel souvent enclin à la reproduction et au discours aseptisé. L’objectif de cette journée d’étude est non seulement de révéler un fragment du patrimoine cinématographique, mais aussi d’évoquer et d’encourager l’étude des origines mythologiques, des répercussions sociologiques, culturelles, géographiques,… des films mystérieux, sulfureux, désavoués, oubliés, perdus. Continuer la lecture de Appel à communications : Autour du Grabuge : évocation des films mystérieux, sulfureux, désavoués, oubliés, perdus (Orléans & en ligne)

Appel à communications : Des corpus audiovisuels en Humanités. Méthodes, expériences, résultats (MSH Paris Nord)

Des corpus audiovisuels en Humanités. Méthodes, expériences, résultats.

Colloque les 30 et 31 mai 2024

MSH Paris nord

Date d’échéance : 19 février 2024

Texte de l’appel :

La conception, l’analyse, la mise en circulation ou encore l’archivage de films ou de vidéos sont au cœur d’un nombre croissant de projets de recherche en Arts, Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales. L’avènement d’outils numériques a accéléré ce mouvement : annoter, conserver, partager des documents audiovisuels sont ainsi devenues des pratiques courantes pour nombre de chercheur·se·s, malgré les difficultés techniques et scientifiques que ces corpus continuent de poser. Ce colloque international porte sur les différentes approches et méthodes appliquées à l’exploration de documents audiovisuels nativement numériques ou numérisés. Il vise à réunir des chercheur·se·s de différentes disciplines (histoire, sociologie, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, études cinématographiques, arts de la scène, anthropologie, etc.) autour de cas d’études et d’expériences concrètes. Continuer la lecture de Appel à communications : Des corpus audiovisuels en Humanités. Méthodes, expériences, résultats (MSH Paris Nord)

Appel à contributions : Retour vers le vivant : valoriser les archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle

Retour vers le vivant : valoriser les archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle

Date d’échéance : 15 mai 2024

Texte de l’appel :

Dans le prolongement du colloque 2023 du Centre d’études théâtrales de l’UNIL, consacré à la valorisation des archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle, voici un appel à contributions complémentaires pour les actes. Ceux-ci paraîtront chez un éditeur à confirmer. Si vous êtes intéressé·e à participer, n’hésitez pas à nous envoyer votre texte (après une prise de contact préalable avec les responsables.

Les textes sont attendus pour le 15 mai 2024. Ils devront comporter 35000 signes au grand maximum, notes comprises, hors bibliographie ni résumés (en français et en anglais). Les consignes de rédaction à suivre sont celles de la revue Fabula-LhT, que voici.

Pour mémoire :

Retour vers le vivant : valoriser les archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle

Journées d’étude 2023 du Centre d’études théâtrales consacrées à la question de la valorisation des archives filmiques et sonores dans la recherche, l’enseignement, la médiation culturelle ou la création contemporaine.

Les archives filmiques et sonores qui documentent les spectacles connaissent aujourd’hui une multiplicité d’usages. Qu’il s’agisse de captations, avec ou sans public, ou de moments de répétitions, elles fournissent des sources précieuses aux historien·nes intéressés par les pratiques performatives du passé. Le plus souvent sous forme d’extraits, on les retrouve sur les cimaises des expositions, sur les sites internet des institutions à vocation patrimoniale, dans des bases de données élaborées par des chercheur·ses et au cœur de nombreuses activités d’enseignement et de médiation culturelle. Elles contribuent aussi à la formation des praticien·nes de la scène et nourrissent une création contemporaine volontiers réflexive, critique ou mélancolique. Continuer la lecture de Appel à contributions : Retour vers le vivant : valoriser les archives filmiques et sonores dans le domaine des arts du spectacle

Projection-débat du documentaire “Arcadeologia: qui préserve l’héritage du jeu vidéo ?” (Gircam, UCLouvain)

Projection-débat du documentaire Arcadeologia

Date: 07 décembre 2023

Lieu: salle de projection a.004 du Miil Studio (Chemin des sages, 6, 1348 Louvain-la-Neuve)

Lien vers le formulaire d’inscription

Organisé par le Gircam

Présentation

Un documentaire sur l’archéologie du jeu vidéo

Vous êtes-vous déjà demandé qui est chargé de préserver l’héritage des jeux vidéo ? Suivre les traces des experts en émulation, ingénierie et conservation technologique qui, avec les créateurs de jeux vidéo et des associations comme Arcade Vintage, luttent pour récupérer notre patrimoine numérique et sont responsables de la création du musée du jeu vidéo le plus important d’Espagne (Ibi, Alicante), tel est le projet du documentaire Arcadeologia. Continuer la lecture de Projection-débat du documentaire “Arcadeologia: qui préserve l’héritage du jeu vidéo ?” (Gircam, UCLouvain)

Hélène Veilhan (Université Clermont Auvergne)

Conservatrice des bibliothèques. Université Clermont Auvergne. Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand

Hélène Veilhan est responsable du centre de documentation de la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand depuis 2017.  Elle coordonne les projets autour de la Collection Bastaire.  (projet CollEx-Persée Itinéraires de la Collection Bastaire et Les Carnets Jean Bastaire).

La Collection Bastaire est riche d’environ 8000 ouvrages et autant de journaux et revues illustrées publiés en France entre 1850 et 1940, en plein âge d’or du roman populaire. Elle est accompagnée d’un ensemble d’archives qui regroupent notamment les archives d’enfance de Jean Bastaire ainsi que ses archives de collectionneur et ses archives personnelles d’écrivain et de publiciste.

Call for papers : Replaying Japan 2024 – The 12th International Japan Game Studies Conference (University at Buffalo and The Strong National Museum of Play)

Image

Replaying Japan 2024 – The 12th International Japan Game Studies Conference

Conference Theme : Preservation, Innovation and New Directions in Japanese Game Studies

Dates : 

  • Monday, August 19 (University at Buffalo, SUNY)
  • Tuesday, August 20 (University at Buffalo, SUNY)
  • Wednesday, August 21 (The Strong National Museum of Play)

Locations : University at Buffalo (SUNY (North Campus) and The Strong National Museum of Play

Call for papers

Are you interested in Japanese game culture? How about exploring the largest collection of Japanese video games at The Strong National Museum of Play? Do you want to be a spectator of an epic Esports Match between the University at Buffalo and Rochester Institute of Technology? Then submit a proposal to the Replaying Japan International Game Studies Conference happening in August 2024!

Since 2012, the Replaying Japan conference has hosted researchers from various fields conducting research on Japanese and Asian game culture. In August 2024, New York State (Western New York) will become a hub for Game Studies scholars as Replaying Japan makes its way to Buffalo, alongside the History of Games Conference and the Video Game Preservation Conference, which will take place at The Strong Museum of Play in Rochester. In celebration of this synergy between cities and conferences, the 12th International Japan Game Studies Conference will be held at The University at Buffalo, SUNY (North Campus) in Buffalo, New York, USA, and in tandem with The Strong National Museum of Play in Rochester, New York, USA.

With collaborators and/or cosponsors from local and international institutions and organizations, this year’s conference will bring together a wide range of researchers and creators from around the globe to present their work on topics related to the theme of preservation, innovation and new directions in Japanese Game Studies in a post-Covid world. We invite researchers and students to submit paper proposals related to this theme.

We also invite papers on other topics relating to games and game cultures in East Asia and the Global South, digital narratives, artificial intelligence and education from the perspectives of humanities, social sciences, business, or education. We also encourage undergraduate panels (with advisor supervision), posters/demonstration proposals of games or interactive projects related to these themes. For previous approaches related to these topics, see the 2023 program: https://replaying.jp/nagoya-2023-conference-information/

Replaying Japan 2024 will begin in Buffalo, NY, at the University at Buffalo, SUNY (North Campus), then transition to The Strong National Museum of Play in Rochester, NY, via coach bus, where there will be a shared, full day of museum tours, presentations, and other exciting events on Wednesday, August 21. We highly recommend that guests who attend Replaying Japan join The Strong and their scheduled special events.

Submission Guidelines

Important Dates

Abstract submission deadline: Friday, November 17, at 11:59 pm Eastern time

Notification of Acceptance: Friday, December 15, 2023

[Conference Format] The following paper categories are welcome:

  • Full Papers and Panels: Each session will be 90 minutes and will have a moderator. Each Presenter will have up to 20 minutes to present followed by 10 minutes for Q&A. For Panel sessions, we ask that one of the panelists be the moderator of the panel. If your paper is accepted, we will ask you to submit a revised version of your presentation for the Replaying Japan Journal (around 2,000 words).
  • Poster/Demo session: A 90-minute session will be set aside during the event schedule for poster/demonstration proposals of games or interactive projects. The date and time will be communicated to presenters after the program is finalized. Note: Presenters who want to demonstrate innovative work best shown visually rather than submit a written paper should take advantage of our poster/demo session.
  • Lightning Talks: At least one 60-minute session will be secured for Lightning Talks for works in progress. If you have work in progress that you would like to present we will have a Lightning Talk session. Abstracts can be shorter than 500 words. In the session, each Lightning Talk presenter will get 1 minute to talk to a single slide.

All papers must be original. Abstracts must be submitted to replayingjapan@gmail.com as an anonymized abstract in PDF format. The abstract should be no more than 500 words. Figures, tables and references do not count toward the word limit.

Please include your name, affiliation, and email address in the email, but not in the submitted abstract. In addition, please add the title of your presentation/demo in the email when submitting. Information for the submission email (only):

  • Type of submission (poster/demonstration, lightning talk, paper, or panel):
  • Title of submission:
  • Name of author(s):
  • Affiliation(s):
  • Email address(es):

Sessions will be in English, but we will have some interpretation support for most panels as they will be chaired by bilingual speakers of Japanese and English and/or student volunteers.

Accommodations

Information regarding hotels will become available once notifications are sent out. We highly recommend that you plan and book early, as it will be a very busy season in Buffalo in August 2024.

Transportation

Roundtrip Travel between the University at Buffalo and The Strong National Museum of Play will be provided. Conference participants will be given priority as there are limited seats for the coach bus. A sign-up form to secure your spot will also be available when notifications are sent out.

The Prince Takamado Japan Centre Essay Contest

The Prince Takamado Japan Centre (The University of Alberta) will be awarding two essay prizes (2000 words) to the best student presentations on Japanese games. Cash prize amount TBD.

Contact information

This year’s conference is made possible thanks to members, collaborators, organizers and/or cosponsors from the following institutions and organizations:

From the University at Buffalo, SUNY

 

●      Asian Studies Program

●      Asia Research Institute

●      College of Arts and Sciences Events Team

●      Department of Media Study

●      Department of Art

●      Department of Linguistics

●      Department of Computer Science and Engineering

●      Institute of Artificial Intelligence and Data Science

●      Level Up

●      Red Jacket

 

 

 

●      The Strong National Museum of Play

●      Rochester Institute of Technology

●      RIT Esports

●      Ritsumeikan Center for Game Studies (Ritsumeikan University)

●      Seijoh University

●      Université de l’Ontario français

●      University of Delaware

●      University of Alberta

●      Visit Buffalo

●      Visit Rochester

 

Questions regarding the conference should be directed to Dr. Mimi Okabe (tsugumio@buffalo.edu) with the subject line: Replaying Japan 2024 – xxxx

Séminaire commun LPCM / Patrimonialitté, 2023–2024 : Patrimonialisation des cultures populaires et médiatiques

Produites en masse et en série, sur des supports souvent fragiles ou éphémères, les cultures populaires et médiatiques semblent presque par définition résister à toute patrimonialisation. Ce séminaire commun entre LPCM et Patrimonialitté s’interrogera sur les rapports complexes entre patrimoine et culture populaire, et plus particulièrement des imprimés et éditions populaires, par le prisme des archives éditoriales et de pratiques de collection en amateur. 

Les trois séances du séminaire auront lieu en mode hybride et sont organisées entre la KBR, l’UGent et la KU Leuven. Pour recevoir un lien de connexion, veuillez remplir ce formulaire ; ou pour infos complémentaires, contacter benoit.crucifix [a] kuleuven.be.

Séance 1 – Vendredi 24 novembre 2023 (14h à 16h) : Archives de l’édition populaire

Lieu : KBR, Salle Panorama Mont des Arts 28, 1000 Bruxelles

  • Matthieu Letourneux (Paris Nanterre) & Loïc Artiaga (Université de Limoges), “Faut-il patrimonialiser le populaire ?” 
  • Suivi d’une table-ronde avec Virginie Clayssen (Editis)

Séance organisée dans le cadre du Pop Heritage Lab.

Séance 2 – Mercredi 21 février 2024 (14h à 16h) : Périodiques de jeunesse

Lieu : UGent, Faculteitsbibliotheek Letteren en Wijsbegeerte, Library Lab Loveling, Rozier 44, 9000 Gent

  • Maaheen Ahmed (UGent), “(Re-)mettre en boîte : les plusieurs vies de la collection Van Passen”
  • Hélène Veilhan (MSH Clermont-Ferrand), “L’intention patrimoniale de Jean et Michel Bastaire, collectionneurs de littérature populaire”

Séance 3 – Mercredi 24 avril 2024 (14h à 16h) : Cinéma sur papier

Lieu : KU Leuven Central Library, Colloquium, Ladeuzeplein 21, 3000 Leuven 

  • Jan Baetens (KU Leuven), “Collectionner pour transmettre et partager”
  • Cécile Fourrel de Frettes (Sorbonne Paris Nord), “Quand l’éditeur espagnol Francisco-Mario Bistagne faisait son cinéma (1922-1932) : un patrimoine de papier pour le celluloïd ?”

Séance organisée dans le cadre d’une exposition sur le ciné-roman-photo à la KU Leuven Central Library (infos à suivre).



Appel à contributions : Autour du père Castor (Strenae, n° 24)

“Autour du père Castor”

Strenae, n° 24

Échéance des propositions : 25 septembre 2023

Date prévue de parution : 2024

Dirigé par Cécile Pichon-Bonin (CNRS-LIR3S) et Dorena Caroli (Université de Bologne)

Appel à contributions :

Label connu et apprécié du grand public, le Père Castor joue un rôle majeur dans l’histoire de l’édition de l’album en France depuis près de 100 ans. Cette collection, emblématique du renouveau de l’album dans les années 1930 et comprenant de nombreux classiques toujours réédités, a commencé à susciter l’intérêt des spécialistes de l’édition pour enfants et des historiens de la littérature et de la culture enfantines dans les années 1990. 25 ans après le début de ces recherches, nous souhaitons mettre en avant les tendances, approches et sujets qui traversent les réflexions pluridisciplinaires et internationales consacrées à cet objet du patrimoine littéraire et visuel enfantin.

Ce numéro repose sur un partenariat établi entre l’Association Française de Recherche sur les Livres et les Objets Culturels de l’Enfance (Afreloce) et les Archives du Père Castor. Ce numéro sera dirigé par Cécile Pichon-Bonin (CNRS-LIR3S) et Dorena Caroli (Université de Bologne).

En 1931, les premiers Albums du Père Castor paraissent aux éditions Flammarion dans un format maniable, avec une typographie très lisible, permettant différents niveaux de lecture. Parmi les premiers titres, nous trouvons des livres d’activités comme Je fais mes masques, Je découpe, Masques de la jungle de Nathalie Parain (1897-1958) ou Je fais mes jouets avec des plantes de Ruda (Jarušek Rudolf Václav, (1902-1983)). Différentes collections apparaissent rapidement. Leur identité se fonde sur l’âge des lecteurs visés, des thématiques comme la découverte de la nature ou des peuples du monde, des formats de livres ou des types d’approches. Ainsi, le « Roman des bêtes » est lancé en 1934, puis « Le Montreur d’images » en 1947 (la collection s’arrête en 1958), « Enfants de la Terre » en 1948, tandis que le premier Imagier est publié en 1952. Les années 1980 voient se développer quatre collections associées chacune à une tranche d’âge sous le label Castor poche. Depuis 1989, le Père Castor propose également des supports audio pour accompagner ses ouvrages. Et ses histoires ont fait l’objet d’adaptations en dessins animés en 1993. Cette histoire éditoriale s’accompagne d’expériences pédagogiques formalisées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Le Centre de recherche biblio-pédagogique de l’atelier du Père Castor ouvre en 1946 puis une école expérimentale l’année suivante.

Continuer la lecture de Appel à contributions : Autour du père Castor (Strenae, n° 24)

Colloque : Comment préserver et étudier les jeux vidéo… sans y jouer ? (BnF)

Colloque “Comment préserver et étudier les jeux vidéo… sans y jouer ?”

Date : 12 mai 2023, 9 h 30-17 h 30

Lieu : Site François Mitterrand de la BnF

Organisé par la BnF

Présentation de l’événement

En écho à la mise en place du dépôt légal dématérialisé, une journée d’étude porte sur les formes de préservation du jeu vidéo à l’ère des jeux en ligne (multijoueurs) ou qui nécessitent des accès internet, difficiles à conserver dans le temps.

Chargée du dépôt légal des jeux vidéo depuis une trentaine d’années, la BnF est confrontée à des défis complexes : comment les conserver ? Comment constituer des archives qui gardent trace de ces jeux et des façons d’y jouer ? Cette journée d’étude se penche sur ces questions et explore les « archives de la jouabilité », constituées à la fois des documents annexes aux jeux, des captations de parties, des archives de développement ou encore de l’expérience des joueurs et joueuses.

Programme (provisoire)

Introduction

9 h - 9 h 30 : Accueil

9 h 30 – 9 h 40 : Accueil et réflexion scientifique en cours autour du dépôt légal
Avec Emmanuel Aziza (BnF)

9 h 40 - 10 h 10 : Comment constituer des archives autour des jeux, en plus du dépôt légal ? Passer d’une logique d’exhaustivité à une logique archivistique de tri. Quel cadre réglementaire ? Interroger les traces
Dialogue avec Geoffroy Gawin (Enssib)

Présentation des problématiques du service Multimédia
Avec Laurent Duplouy (BnF)

Documenter l’étude des jeux vidéo

10 h 10 – 10 h 40  : Les émissions de jeux vidéo
Avec Nicolas Bonzom

10 h 40 – 11 h 10 : Le code source
Avec Stéphanie Mader (CNAM)

11 h 10 – 11 h 30  : Pause

11 h 30 – 12 h  : Traces de l’expérience des joueuses/joueurs
Avec Mathieu Triclot (université de technologie Belfort-Montbéliard)

12 h – 12 h 50  : Table ronde sur les archives
Avec Marine Macq (Galerie Gamma), modératrice ; Exserv ; Bertrand Brocard (CNJV)

12 h 50 – 13 h 20  : Séance de dédicaces

La vidéo comme témoignage

14 h 20 – 14 h 50   : Introduction sur le dépôt légal du web
Nola N’Diaye avec David Benoist (BnF)

14 h 50 – 15 h 20  : Retour sur le projet AUREJ (Accès unifié aux ressources de la jouabilité)
Les pratiques informationnelles relatives aux études autour du jeu. Quelles sources d’informations ? Quels relais ? Quels contenus ? Sites web, officiels ou amateurs, réseaux sociaux, forums, blogs, podcasts, importance du tchat, etc.
Avec Raphaëlle Cretin-Pirolli (Le Mans Université)

15 h 20 – 16 h 10  : Table ronde sur la culture vidéoludique sur YouTube, Twitch, etc.
Typologie des vidéos de jeu et leurs utilités respectives pour les chercheur(e)s
Avec Geoffroy Gawin (Enssib), modérateur ; Boris Urbas (université de Bordeaux) ; Anna Rivière (Liège GameLab, Ubisoft) ; Pauline Brouard (Celsa)

16 h 10 – 16 h 30 : Pause

16 h 30 – 17 h  : Archives de la jouabilité, actualité de la question
Avec Simon Dor et Hugo Montembeault (université de Montréal)

17 h – 17 h 30 : Retour sur le projet Pixelvetica
Avec Magali Vetter (Pixelvetica)

Conclusion

17 h 30 – 18 h : La patrimonialisation du numérique (ou le concept de patrimoine numérique)
Avec Emmanuelle Bermès (École nationale des chartes)

Informations pratiques

Cet événement sera diffusé sur la chaîne Youtube de la BnF le 12 mai à 9h30.

Entrée gratuiteRéservation conseillée
Il est recommandé de se présenter en avance (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation)

Parution : Les éphémères imprimés et l’image (dir. O. Belin, F. Ferran, B. Tillier)

Olivier Belin, Florence Ferran, Bertrand Tillier (dir.), Les éphémères imprimés et l’image, Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, coll. “Art, Archéologie & Patrimoine”, 2023.

Les éphémères imprimés forment une part importante de notre culture visuelle. Affiches, tracts, cartes postales, prospectus : non seulement tous ces documents produits en masse depuis le XIXe siècle sont abondamment illustrés, mais leur efficacité même est tributaire d’un certain usage – politique, commercial, artistique – de l’image. Comment se déploie l’inventivité technique des éphémères illustrés ? Quelles relations établissent-ils entre textes et images ? Quelles fonctions occupent-ils dans les pratiques sociales d’une époque ? Quelles sont les valeurs, les représentations voire les fétichisations qui s’attachent à ces documents ? Telles sont quelques-unes des questions traitées dans ce volume, qui réunit des conservateurs d’institutions patrimoniales (musées, archives, bibliothèques) et des chercheurs de disciplines différentes (études littéraires, histoire de l’art, histoire culturelle ou politique, graphisme), afin d’aborder les éphémères dans toute la richesse de leur prisme.

Olivier Belin est professeur de littérature française du XXe siècle à l’université de Rouen, chercheur au CÉRÉdI.

Florence Ferran est maître de conférences en littérature et arts du XVIIIe siècles à l’Université CY Cergy Paris Université, UMR 9022 Héritages : Cultures, Patrimoines, Créations.

Bertrand Tillier est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et historien de l’art.

Continuer la lecture de Parution : Les éphémères imprimés et l’image (dir. O. Belin, F. Ferran, B. Tillier)