Archives par mot-clé : allophone

Appel à contributions : “Au cœur de la presse allophone transnationale : production, financement, distribution, circulation et réception, XIXe-XXe siècles” (10e Rencontre Transfopress, Séville)

10e rencontre Transfopress (Réseau transnational pour l’étude de la presse en langues étrangères) : Au cœur de la presse allophone transnationale : production, financement, distribution, circulation et réception (XIXe-XXe siècles)

16-17 mai 2024

Université de Séville

Échéances des propositions : septembre 2023

Organisé par Diana Cooper-Richet, Isabelle Richet, Maria José Ruiz Acosta, Rosalba Mancinas Chávez

Appel  à contributions :

Aux marges du système médiatique global, longtemps ignorée des spécialistes, la presse en langue étrangère existe pourtant dans la plupart des pays. Dans certains d’entre eux, plus particulièrement ceux vers lesquels d’importants flux d’immigrants, d’exilés et d’expatriés se dirigent, ces organes sont très nombreux et d’une grande variété. Grâce, notamment, aux travaux des chercheurs réunis au sein du réseau Transfopress, dont les rencontres annuelles sont le reflet, ce genre de médias commence à être mieux cerné. Au cours des dix premières rencontres une cartographie de cette presse dans le monde (Paris 2013, Sao Paulo 2014), mais aussi à l’échelle d’une ville comme Paris, considérée comme polyphonique (Paris 2022), a été ébauchée. Les questions relatives à la langue dans laquelle elle est rédigée ont été abordées (Paris 2017). La presse francophone en Europe du Sud (Bucarest 2018) et la presse anglophone (Paris 2017) ont, naturellement, fait l’objet d’une attention particulière. La diversité et le dialogue culturels que représentent et qu’induisent ces journaux ont aussi été au centre des préoccupations des chercheurs du réseau (Malaga 2015, Valparaiso 2021), tout comme les nouvelles formes, les nouveaux contenus et les nouvelles fonctions qui les caractérisent (Mexico 2016). Certaines manifestations de la contestation passent par ces organes (Rome 2019), d’autres au contraire contribuent à l’intégration de leurs lecteurs dans le pays qui les accueillent (Valparaiso 2021). Si en 2023, à l’Université de Saarbrück, les journalistes de la presse allophone ont été à l’honneur, il est maintenant nécessaire de comprendre comment ces journaux fragiles, dont le lectorat est par essence limité, ont été produits, financés, puis distribués, comment ils ont circulé, de quelle réception ils ont bénéficié, dans des conditions qui ne sont pas celles de la presse considérée comme/dite nationale.

 

Continuer la lecture de Appel à contributions : “Au cœur de la presse allophone transnationale : production, financement, distribution, circulation et réception, XIXe-XXe siècles” (10e Rencontre Transfopress, Séville)