Archives par mot-clé : Afrique

Appel à communication : Imaginaire et pensée du futur africain dans les fictions et essais francophones (Ottawa)

Imaginaire et pensée du futur dans les fictions et essais francophones

Colloque : 8-9 mai 2025

Université d’Ottawa

Date d’échéance : 31 octobre 2024

Texte de l’appel :

Afrofuturisme, Afroprophétisme, Afrotopisme, utopies africaines, Afrique au futur. A partir de la fin des années 1990, la catégorie du futur s’est imposée sur la scène de production intellectuelle, artistique et littéraire, comme s’il fallait conjurer avec force, au début du nouveau millénaire, la représentation de l’Afrique comme un continent à la dérive ou sans avenir. Outre les interventions de certains essayistes comme Achille Mbembe, l’accueil enthousiaste réservé à l’essai de Felwine Sarr, Afrotopia (2016), a été un moment fort. A la rhétorique teintée de pessimisme qui avait dominé les décennies précédentes (Tidiane Diakite, L’Afrique malade d’elle-même (1986), Alain et Edgar Hazoume, Afrique, l’avenir, en sursis(1988), Axelle Kabou, Et si l’Afrique refusait le développement (1992)) s’est substituée une rhétorique de l’euphorie. Des romanciers et romancières africains comme Abdourahmane Waberi et Léonora Miano, ont aussi produit des fictions futuristes d’une nouvelle Afrique n’ayant plus rien de commun avec celle au sujet de laquelle le philosophe congolais Kä Mana (1989) et l’économiste camerounais Daniel Etounga Manguelle (1991) pouvaient se demander si, faute de changer d’imaginaire, ou d’un Programme d’Ajustement Culturel elle n’allait pas mourir ou disparaître de la carte de l’humanité inventive, créatrice. Continuer la lecture de Appel à communication : Imaginaire et pensée du futur africain dans les fictions et essais francophones (Ottawa)

Parution : Littératures francophones et musiques de l’Atlantique noir

Sylvie Brodziak et Marion Coste (dirs), Littératures francophones et musiques de l’Atlantique noir, Presses Universitaires de Vincennes, « Littérature Hors Frontière », 2024.

Lire avec les oreilles et les pieds, tel est le défi relevé par Littératures francophones et musiques de l’Atlantique noir qui analyse les formes et les rythmes d’écritures artistiques issues de l’expérience commune de la domination occidentale.

Ancrés dans l’oralité, les écrits de cet espace océanique se nourrissent de la musique dans son ardente diversité : jazz, biguine, reggae, funk, soul, blues, rumba, rap puisent dans l’histoire et les mémoires de la colonisation et de l’esclavage pour faire chanter et danser la langue. A partir d’un corpus classique et contemporain, allant de Batouala de René Maran à l’Afrotrap, les chercheuses et les chercheurs analysent  formes et rythmes, et font des  littératures francophones un art vivant.

Continuer la lecture de Parution : Littératures francophones et musiques de l’Atlantique noir

Appel à contributions : Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident (revue Communications)

Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident

Revue Communications (2026)

Date d’échéance : 1er juin 2024

Texte de l’appel :

English Version Below

Mots-clés : Industries culturelles, Franchises, Worldbuiling, Fandoms, Asie, Afrique, Amérique latine

Les sciences humaines et sociales ont pris acte de deux phénomènes caractéristiques de l’évolution récente des formes narratives. D’un côté les récits de longue haleine se multiplient dans la plupart des médias ; de l’autre, des encyclopédies (cartographies, généalogies, étymologies, bestiaires, etc.) s’y développent bien au-delà de la narration proprement dite. Ce sont aujourd’hui les mondes, davantage que les récits ou les personnages, qui structurent l’activité des industries de loisirs, dessinent le périmètre de la propriété intellectuelle et créent du lien au sein des communautés de fans.

De Balzac au jeu vidéo, l’idée d’« œuvre-monde » s’est ainsi imposée, au risque de se trivialiser. Pour autant, tout récit long ne donne pas forcément lieu à une diégèse qui « fait monde » ; en retour, le worldbuilding ne produit pas automatiquement de l’intrigue. Le numéro interrogera les articulations qui existent entre narration longue et construction de mondes, au lieu de les traiter comme des phénomènes nécessairement conjoints. Continuer la lecture de Appel à contributions : Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident (revue Communications)