Appel à contribution : Le détour de l’événement au prisme du journalisme

Appel à contributions pour un dossier de Communication, Revue du département d’information et de communication de l’Université Laval

Le détour de l’événement au prisme du journalisme

VOLUME 38/1

Numéro thématique coordonné par Gloria AWAD (Université d’Artois) et Nicolas PELISSIER (Université Côte d’Azur)

Date limite d’envoi des propositions : 20 avril 2020

Crise, risque, catastrophe, urgence, scandale, affaire, fait divers, guerre, conflit, fait politique, fait de société, acte terroriste, cérémonie, fête, exposition … autant de catégories invoquées, tant par la couverture journalistique dont ils font l’objet que par leurs différentes parties prenantes, pour nommer ce qui arrive. Ces catégories se caractérisent par leur porosité du fait de leur inscription dans la catégorie matricielle de l’événement.

L’événement en tant que catégorie analytique constitue un objet d’étude classique pour les sciences humaines et sociales, qu’il s’agisse de la philosophie, de l’histoire, de la sociologie ou de la psychologie, ainsi que pour les sciences du langage. L’irruption du nouveau, à quoi l’événement nous confronte, a trait à la fois au monde humain, à l’action humaine et à la communication humaine. L’événementialité est à la fois « un mode d’être » de ce qui arrive et de ce que nous faisons arriver par des modalités sociotechniques d’avènement dans des espaces de visibilité et des réalités. Continuer la lecture de Appel à contribution : Le détour de l’événement au prisme du journalisme

Colloque : Images fixes et Images animées

Colloque international 

Images fixes et Images animées. Livres illustrés, bandes dessinées et courts métrages d’animation 

du 19 au 21 mars 2020 – Roanne 

Contexte et argument

Ce colloque poursuit une réflexion initiée lors d’une journée d’études organisée à l’occasion de l’édition 2019 du Festival Ciné Court Animé de Roanne. Les travaux de cette journée d’études feront l’objet, avec ceux de ce colloque, d’une publication au sein de la collection Cinémas d’animations de L’Harmattan – elle-même faisant suite à l’édition d’un premier ouvrage reprenant la journée d’études et le colloque qui se sont tenus en 2017 et 2018.

Alors que la première phase de ces réflexions se consacrait principalement à la problématique de l’adaptation littéraire dans le cadre du court métrage d’animation, ce colloque souhaite les prolonger en ouvrant à d’autres espaces artistiques dans un monde où « toutes les formes de communication fonctionnent maintenant comme des vases communicants. » (A. Martin).

Nous nous proposons donc de nous pencher sur les rapports – terme qui inclut l’adaptation mais se propose aussi de lui échapper – entre, d’un côté, les formes courtes du cinéma d’animation et, de l’autre, des formes livresques unissant textuel et visuel, à l’image des livres illustrés et des bandes dessinées.  Continuer la lecture de Colloque : Images fixes et Images animées

Parution : Les Émotions imaginaires. Une esthétique des séries télé

Stéphane Benassi, Les Émotions imaginaires. Une esthétique des séries télé, Garnier, 2020. 

En pensant l’esthétique des fictions plurielles de la télévision, cet ouvrage dépasse les approches particulières qui dominent leur étude depuis une dizaine d’années pour les appréhender de façon globale en se concentrant sur la relation sensible qui lie ses productions à leurs publics.

Parution : Serial Pinboarding in Contemporary Television

Anne Ganzer, Serial Pinboarding in Contemporary Television, Palgrave Macmillan, 2020 

This book provides an in-depth study of pinboards in contemporary television series and develops the interdisciplinary and innovative concept of Serial Pinboarding. Pinboards are character attributes; they visualize thought processes; are used for conspiracy theories, as murder walls, or for complex cases in any genre. They significantly condition, and are conditioned by, seriality. This book discusses how the pinboards in Castle, Homeland, Flash Forward, and Heroes connect evidence, knowledge, and seriality and how through transmediality and fan practices an “age of pinboarding” has formed. Serial Pinboarding in Contemporary Television will appeal to TV enthusiasts, professionals and researchers, and students of TV and production studies, fan studies, media studies, and art theory.

Site de l’éditeur https://www.palgrave.com/de/book/9783030352714

Appel à contribution : Du texte à l’écran

Intercâmbio nº 13, 2º série – 2020

Adaptation et transposition des œuvres littéraires d’expression française vers d’autres médias

Appel

La transposition des œuvres littéraires – notamment d’expression française – dans de nouveaux supports a gagné depuis les années 1980 un nouvel éclairage théorique et critique à la faveur de l’émergence de l’approche intermédiale, laquelle fait converger l’interaction des différents médias mobilisés dans l’élaboration et réélaboration d’une œuvre (Müller, 2000). En effet, l’étude des transpositions artistiques engage, au-delà de la simple adaptation, des phénomènes intermédiaux complexes de combinaison et de référence qui dépassent et enrichissent la perspective intertextuelle qui avait précédemment marqué les études littéraires (Rajewsky, 2005).  

Continuer la lecture de Appel à contribution : Du texte à l’écran

Parution : Transgenerational Media Industries

Derek Johnson,Transgenerational Media Industries. Adults, Children, and the Reproduction of Culture, The University of Michigan Press, 2019
Description
Within corporate media industries, adults produce children’s entertainment. Yet children, presumed to exist outside the professional adult world, make their own contributions to it—creating and posting unboxing videos, for example, that provide content for toy marketers. Many adults, meanwhile, avidly consume entertainment products nominally meant for children. Media industries reincorporate this market-disrupting participation into their strategies, even turning to adult consumers to pass fandom to the next generation.

Derek Johnson presents an innovative perspective that looks beyond the simple category of “kids’ media” to consider how entertainment industry strategies invite producers and consumers alike to cross boundaries between adulthood and childhood, professional and amateur, new media and old. Revealing the social norms, reproductive ideals, and labor hierarchies on which such transformations depend, he identifies the lines of authority and power around which legacy media institutions like television, comics, and toys imagine their futures in a digital age. Johnson proposes that it is not strategies of media production, but of media reproduction, that are most essential in this context. To understand these critical intersections, he investigates transgenerational industry practice in television co-viewing, recruitment of adult comic readers as youth outreach ambassadors, media professionals’ identification with childhood, the branded management of adult fans of LEGO, and the labor of child YouTube video creators. These dynamic relationships may appear to disrupt generational and industry boundaries alike. However, by considering who media industries empower when generating the future in these reproductive terms and who they leave out, Johnson ultimately demonstrates how their strategies reinforce existing power structures.

This book makes vital contributions to media studies in its fresh approach to the intersections of adulthood and childhood, its attention to the relationship between legacy and digital media industries, and its advancement of dialogue between media production and consumption researchers. It will interest scholars in media industry studies and across media studies more broadly, with particular appeal to those concerned about the current and future reach of media industries into our lives.

Derek Johnson is Professor of Media and Cultural Studies in the Department of Communication Arts at the University of Wisconsin–Madison.
 

Parution : Comics of the New Europe. Reflections and Intersections

Edited by Martha Kuhlman and José Alaniz, Leuven University Press, 2020

A new generation of European cartoonists

Bringing together the work of an array of North American and European scholars, this collection highlights a previously unexamined area within global comics studies. It analyses comics from countries formerly behind the Iron Curtain like East Germany, Poland, Czechoslovakia, Hungary, Romania, Yugoslavia, and Ukraine, given their shared history of WWII and Communism. In addition to situating these graphic narratives in their national and subnational contexts, Comics of the New Europe pays particular attention to transnational connections along the common themes of nostalgia, memoir, and life under Communism. The essays offer insights into a new generation of European cartoonists that looks forward, inspired and informed by traditions from Franco-Belgian and American comics, and back, as they use the medium of comics to reexamine and reevaluate not only their national pasts and respective comics traditions but also their own post-1989 identities and experiences. Continuer la lecture de Parution : Comics of the New Europe. Reflections and Intersections

Chedaleux, Delphine (Université de Lausanne)

Je m’appelle Delphine Chedaleux, je suis post-doctorante à l’Université de Lausanne (Section d’histoire et esthétique du cinéma) et mon travail consiste à analyser le rôle des cultures populaires et médiatiques (fictions sentimentales, cinéma mainstream, presse féminine, réseaux socionumériques) dans les processus de construction et de négociation des rapports et des identités de genre (mais aussi de classe, d’âge et de sexualité). Mon travail est résolument interdisciplinaire et mobilise un large corpus de sources et de données principalement interrogées sous l’angle des épistémologies féministes et des Cultural Studies.

J’ai soutenu en 2011 une thèse consacrée à la représentation du genre et de la jeunesse dans la culture cinématographique de la France occupée. J’ai publié en 2016 une version remaniée de ce travail aux Presses Universitaires de Bordeaux.

Mes recherches actuelles portent principalement sur :

Carnet : L’objectif de ce carnet est de présenter ces différentes recherches mais aussi de partager mes questionnements théoriques et méthodologiques, mes impressions de lecture, etc. Réagissez et commentez à votre guise!

Page institutionnelle

Page Academia

Parution : La fémis présente n°1 : la réalité virtuelle, une question d’immersion !

RÉSUMÉ

En décembre 2019, La Fémis s’est associée avec les éditions Rouge Profond pour créer la revue : La Fémisprésente. La ligne éditoriale de la revue consiste, à partir d’une riche combinaison d’articles et d’entretiens, à proposer une réflexion sur la recherche-création afin de promouvoir un dialogue entre théorie et pratique, entre le « penser » et le « faire » dans le champ du cinéma et des écritures audio-visuelles.

Le premier numéro est consacré à la réalité virtuelle. Il propose une incursion dans l’histoire des techniques et des dispositifs. Il analyse également les spécificités de l’écriture, de la mise en scène et de la production de ces œuvres, et la manière dont elles font évoluer en profondeur les métiers de l’image et du son. Ce numéro dessine ainsi pour chacun, spectateur, chercheur ou praticien, de nouvelles perspectives créatives.

Source : https://www.rougeprofond.com/produit/la-femis-presente-n1-la-realite-virtuelle-une-question-dimmersion/ Continuer la lecture de Parution : La fémis présente n°1 : la réalité virtuelle, une question d’immersion !

COLLOQUE : L’INTERSECTIONNALITÉ DANS LES SÉRIES TÉLÉVISÉES ET LE CINÉMA ANGLOPHONES

5 et 6 mars, Université Le Havre Normandie 

Dans le cadre du projet RIN Genre & écrans, nous avons le plaisir de vous convier à notre colloque intitulé « L’intersectionnalité dans les séries télévisées et le cinéma anglophones » qui se déroulera les 05 et 06 mars prochain dans la salle Olympe de Gouges au sein du bâtiment AI/LSH sur le site Lebon.

Ce colloque adoptera une approche intersectionnelle pour examiner les questions de genre, race/ethnicité et classe sociale au sein des séries télévisées et des films produits par des pays anglophones. Le concept d’intersectionnalité permet d’indiquer clairement que si l’oppression peut revêtir bien des formes, elle est encore plus épouvantable quand plusieurs d’entre elles se rejoignent. Regroupant des disciplines telles que les études cinématographiques, télévisuelles, culturelles, les gender studies, la Queer theory, les études afro-américaines, les études postcoloniales, etc., ce colloque s’efforcera de mettre en lumière non seulement les éléments intersectionnels au cœur des fictions à l’écran, mais aussi la critique intersectionnelle, ou au contraire les écueils de la critique non-intersectionnelle.

Source : https://genreecrans.hypotheses.org/365 Continuer la lecture de COLLOQUE : L’INTERSECTIONNALITÉ DANS LES SÉRIES TÉLÉVISÉES ET LE CINÉMA ANGLOPHONES

Association internationale des chercheurs en « Littératures populaires et culture médiatique » / International Research Association in Popular Literature and Media Culture