Appel à communications: Représentations animales dans les mondes imaginaires: vers un effacement des frontières spécistes?

Colloque interdisciplinaire jeunes chercheurs

Université d’Artois, Arras, « Textes et Cultures » (E.A. 4028)

Organisé par Marie Lucie Bougon (Artois), Charlotte Duranton (Ethodog – Research in Canine Ethology), Laura Muller-Thoma (Artois) et coordonné par Anne Besson (Artois)

14-15 Novembre 2019
Date du rendu des communications : le 1er octobre 2018

Continuer la lecture de Appel à communications: Représentations animales dans les mondes imaginaires: vers un effacement des frontières spécistes?

Parution : Narration et jeu vidéo

Sciences du jeu n°9

Du ludique au narratif. Enjeux narratologiques des jeux vidéo

https://journals.openedition.org/sdj/894

Extrait de la présentation du dossier par Sébastien Genvo :

Parler de narration lorsque l’on parle de jeu incite généralement à raconter l’histoire de la constitution du champ des game studies ou de l’émergence d’une discipline qui serait consacrée à l’étude du jeu, la ludologie. Il est alors usuel de rappeler le rejet du « paradigme narratif » qui a prévalu lors de ces deux moments, formalisé par exemple par Gonzalo Frasca dans un texte intitulé « Simulation versus Narrative : introduction to ludology » (Frasca, 2003) ou encore par Jesper Juul dans le premier numéro de la revue en ligne Game Studies (2001). Rappelons en effet que l’utilisation de notions issues de la narratologie a prévalu lorsqu’il s’agissait de mener les premières recherches sur les jeux vidéo comme forme d’expression fictionnelle, notamment à travers l’ouvrage Hamlet on the Holodeck : The Future of Narrative in Cyberspace de Janet Murray (1997), portant sur les nouvelles formes de fiction à venir. En étant rapproché du cinéma, du théâtre et de la littérature, le jeu vidéo se trouvait alors inclus dans un ensemble plus large lui permettant d’être davantage accepté sur le plan institutionnel.

Parution : Res Futurae « Maurice Renard »

Res Futurae n°11, 2018 : « Maurice Renard »

https://journals.openedition.org/resf/

Sous la direction de Émilie Pézard et Hugues Chabot

Considéré comme un « Wells français », Maurice Renard (1875-1939) occupe une place cruciale dans l’histoire de l’anticipation française, tant par son œuvre de fiction que par la réflexion théorique qu’il a menée sur le genre. Le « merveilleux logique », rebaptisé ensuite « merveilleux scientifique » puis « roman d’hypothèse » s’est vu ainsi défini dans plusieurs articles fondateurs et illustré dans des romans et des nouvelles, comme Le Docteur Lerne, sous-dieuLe Péril bleuLes Mains d’Orlac, L’Homme truqué, Un homme chez les microbes, « Le professeur Krantz », Le Maître de la lumière.

Journée d’études: Paul-Jacques Bonzon, à l’ombre des séries, des œuvres singulières

Vendredi 15 juin 2018, Université d’Artois
Salle des colloques de la Maison de la Recherche

Organisé par : Christine Prévost et Aurélie Gille Comte-Sponville
Équipe d’accueil n°4028 : « Textes & Cultures »

Paul-Jacques Bonzon : à l’ombre des séries, des œuvres singulières

La partie la plus connue de l’œuvre de l’instituteur-écrivain Paul-Jacques Bonzon a été remise en lumière grâce au colloque « Les Compagnons de la Croix-Rousse : qu’est-ce qu’une série culte ? », organisé en juin 2016 par Anne-Marie Mercier et François Quet à l’université de Lyon et à l’ESPE. L’objectif était alors de contribuer à mieux cerner les caractéristiques d’écriture d’une série pour jeune public amateur d’énigmes policières, à mieux comprendre la réception d’un long succès, dans le contexte des Trente Glorieuses, et jusqu’aux rééditions aujourd’hui. La conclusion de ce colloque, dont les actes sont en cours de publication, avait mis l’accent sur un revers du succès des six compagnons : l’oubli avec le temps des œuvres de Bonzon écrites sans intention de les inscrire dans une série. La journée d’études sera consacrée à ces œuvres, dont Yves Marion a dressé une liste à l’occasion de son travail publié en 2008 sur la vie, l’œuvre, et la carrière de l’auteur : De la Manche à la Drôme : Itinéraire de l’écrivain Paul-Jacques Bonzon, instituteur et romancier pour la jeunesse (Eurocibles).

Continuer la lecture de Journée d’études: Paul-Jacques Bonzon, à l’ombre des séries, des œuvres singulières

Publication: Fiction et culture médiatique à la Belle Époque, D. Couégnas

Daniel Couégnas, Fiction et culture médiatique à la Belle Époque dans le magazine Je sais tout (1905-1914)

Enquête et essai, ce livre se focalise sur l’étude des fictions (nouvelles et romans) publiées dans le magazine Je sais tout avant la Première Guerre mondiale, parmi lesquelles les premières aventures d’Arsène Lupin, La Guerre du feu de Rosny, Le Fauteuil hanté de Leroux, Moi et l’Autre, de Jules Claretie…

Créé en 1905 par Pierre Lafitte, Je sais tout affiche un projet « encyclopédique » qui s’estompera à partir de 1914. Il participe de la culture médiatique, s’efforçant d’atteindre, par les procédés du « syncrétisme homogénéisé » (Edgar Morin) le plus large éventail socio-culturel de lecteurs. Miroir brillant de la « Belle » Epoque, il en naturalise les choix idéologiques dominants, les partis pris, les préjugés, les conformismes. Son enthousiasme moderniste pour le dynamisme techno-scientifique des débuts du XXe siècle ne parvient pas à masquer totalement les interrogations, les doutes, les hantises de la bonne conscience occidentale.

Continuer la lecture de Publication: Fiction et culture médiatique à la Belle Époque, D. Couégnas

Des lieux pour penser, musées, bibliothèques, théâtres : colloque

colloque

DES LIEUX
POUR
PENSER
Musées, Bibliothèques, Théâtres
Colloque international
20-22 juin 2018 | Paris
Musée de l’Homme – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

PROGRAMME
MERCREDI 20 JUIN
M USÉE DE L ’HOMME
9h00 – – 9h30 Accueil.
9h30 Inauguration, par André Delpuech , Directeur du Musée de l’Homme, François Mairesse ,
Président d’ICOFOM, université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Flore Garcin- – Marrou , université
Toulouse Jean Jaurès et Aurélie Mouton- – Rezzouk , université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
10h00 – – 10h45 Christian Jacob , EHESS/CNRS : Les topographies de la pensée. Discussion : Aurélie
Mouton-Rezzouk, université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
1 1 0h45 – – 11h30 Chris Dercon, ancien directeur de la Tate Modern, Londres, et de la Volksbühne,
Berlin : Is there a future for the museum? Which future? Discussion : Cécile Camart , université
Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
11h30 – – 12h15 Patrizia Laudati, université de Valenciennes : Penser les lieux. La conception
architecturale des espaces comme déclencheur de reconnaissance et réflexivité. Discussion :
Daniel Schmitt, université de Valenciennes.
12h15 – 14h00 Pause déjeuner.
14h00 – – 14h45 Marie José Malis, directrice de La Commune, CDN d’Aubervilliers, et Florian Gaité,
critique : « Réapprendre le goût de la parole assumée, orientée, vive ». Discussion : Flore Garcin-
Marrou, université Toulouse Jean Jaurès.
14h45 – – 15h45 Laurence Engel, directrice de la Bibliothèque nationale de France et Sandrine
Treiner, directrice de France Culture : Des voix et des voies, France Culture et la BnF comme lieux
pour penser. Discussion : Bruno Nassim Aboudrar , université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
15h45 – 16h15 Pause-café.
16h15 – – 17h30 Yves Citton et Martial Poirson , université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis :
Performances de reenactment et laboratoires de curiosités.
17h30 – – 19h30 Le musée de l’Homme, un lieu pour penser? Table ronde animée par Yves
Bergeron (université du Québec à Montréal) avec Frédérique Chlous (Muséum national d’histoire
naturelle), André Delpuech (Musée de l’Homme), Benoît de l’Estoile (ENS/CNRS), André
Langaney (université de Genève), Christine Laurière (EHESS).

Contact : cyclelieuxdepensee@gmail.com .
Traduction simultanée français / anglais le mercredi 20 juin,
Le Musée de l’Homme
17 place du Trocadéro, Paris 16 e

Researching, Teaching, and Learning the Middle Ages through Popular Culture

Researching, Teaching, and Learning the Middle Ages through Popular Culture : Medievalism and All That

logo

The World Languages and Cultures Department of Elon University and the Modern Language Department of Université Grenoble Alpes are pleased to invite submissions – in English or in Italian – for a conference on “Researching, Teaching, and Learning the Middle Ages through Popular Culture: Medievalism and All That.” The conference will take place at the Accademia Europea di Firenze (Via Camillo Cavour, 37) on Thursday 17 and Friday 18 January 2019.

In addition to presentations selected through this call for papers, we are pleased to confirm keynote lectures by:

  • Tommaso di Carpegna Falconieri (Università degli Studi di Urbino)
  • Matteo Sanfilippo (Università della Tuscia)

Call for Papers Continuer la lecture de Researching, Teaching, and Learning the Middle Ages through Popular Culture