Parution : Cahiers Robinson n°43

Cahiers Robinson n°43

« Soigner, guérir, occire… en littérature de jeunesse » , Isabelle-Rachel Casta (dir.), Arras, 2018.

SOMMAIRE

Isabelle-Rachel Casta  : Médecins, Guérisseurs, Thaumaturges : Soigner, guérir ou occire… en littérature de jeuness

Thierry Jandrok : Fictions médicales et adolescence du désir

Guillaume Sioly  : Guérir l’humanité ou guérir de l’humanité :la médecine engendre-t-elle des monstres ?

Christiane Connan-Pintado  : À la recherche des « princesses de science » en littérature de jeunesse, Docteures, savantes et/ou sorcières

Gérald Préher & Tanya Tromble  : Se sentir plus libre? Les pouvoirs de la médecine dans Un endroit où se cacher de Joyce Carol Oates Continuer la lecture de Parution : Cahiers Robinson n°43

Appel : Centenaire de Zévaco

Journée du Centenaire Zévaco

Appel à communications, pour le 15 juin 2018

Le 8 août 2018 sera le centenaire de la mort de Michel Zévaco, emporté par une maladie d’estomac à Eaubonne, où il est enterré. A cette occasion, le Centre International Michel Zévaco organise une journée d’étude consacrée à l’écrivain, en collaboration avec le CSLF, l’Université Paris Nanterre et l’Université de Lleida. Cette journée vient compléter la parution, prévue pour octobre 2018, d’un hors-série de la revue Le Pardaillan, numéro-hommage qui a pour thématique l’une des dimensions les plus importantes de la vie de Zévaco, la révolte et sa mise en fiction.

Journaliste à la plume acérée, militant farouchement engagé, et romancier à succès, grand maître du roman de cape et d’épée, Zévaco est emblématique de la littérature de son époque. Ses romans, célébrés par Jean-Paul Sartre ou François Le Lionnais, ont fait rêver des générations, et ont été adaptés au cinéma (avec Jean Marais et Gérard Barray dans les rôles-titres) mais aussi à la radio, en bande-dessinée, ou encore en opérette. C’est dans la deuxième moitié du XXe siècle qu’il tombe dans un oubli relatif, sans doute partiellement dû à la désaffection du genre de cape et d’épée, et à la permanence de l’aura d’Alexandre Dumas.

L’un des objectifs de cette journée d’étude est donc de remettre à l’honneur ce romancier injustement oublié, et de faire le point sur Continuer la lecture de Appel : Centenaire de Zévaco

Appel : Faith in technology

4th International Conference ComSymbol « Believe in Technology: Mediatization of the Future and the Future of Mediatization »

 

Organizers: IARSIC-CORHIS EA 7400, Paul Valéry University of Montpellier and Research Center Serge Moscovici, Aurel Vlaicu University from Arad (Romania) on the occasion of the Great Union Centenary

 

Conference venue

Aurel Vlaicu University, Arad, Romania

http://www.uav.ro/en/index

November 8-9, 2018, Arad, Romania

Deadline for submission: April 6, 2018

Short description:

The 4th International Conference ComSymbol aims at identifying, emphasizing and questioning the characteristics and issues of the mediatization of mankind and society’s future in the specific context of believes and dogmas of faith in technology.  Understood as part of Continuer la lecture de Appel : Faith in technology

Appel : EUPOP 2018

CFP: EUPOP 2018

Charles University, Prague, July 24th – 26th, 2018

Extended deadline: April 12th 2018

Individual paper and panel contributions are welcomed for the seventh annual international conference of the European Popular Culture Association (EPCA), to be held at the Charles University, Prague (Celetná 20), July 24th – 26th, 2018.

EUPOP 2018 will explore European popular culture in all its various forms. This includes, but is by no means limited to, the following topics: European Film (past and present), Television, Music, Costume and Performance, Celebrity, The Body, Fashion, New Media, Popular Literature and Graphic Novels, Queer Studies, Sport, Curation, and Digital Culture. A special emphasis this year will be on the idea of European Identity in all its diversity.

Papers and Complete Panels for all strands will be subject to peer review. Proposals for individual presentations must not exceed 20 minutes in length, and those for panels limited to 90 minutes. In the latter case, please provide a short description of the panel along Continuer la lecture de Appel : EUPOP 2018

Parution : Personnages de TV

Télévision n°9, 2018, « Troubles personnages », CNRS Editions

 

« Depuis quelque temps déjà, le héros sériel a perdu de sa superbe : il est devenu  »multiple », problématique, parfois breaking bad, protagoniste de récits aux valeurs de plus en plus mal définies. Mais voici qu’il se dédouble, se multiplie, se cache dans des identités d’emprunt et prolifère, dans un mouvement de cross over généralisé, au point parfois de rompre le contrat de conformité entre lui et l’acteur qui l’incarne et qui, d’ordinaire, lui collait à la peau

Les contours du personnage se troublent en même temps que le trouble envahit le spectateur. Comment définir aujourd’hui les métamorphoses de ces êtres de fiction ? Et quels en sont les retentissements sur notre attachement aux séries ?

Professeur émérite à la Sorbonne nouvelle-Paris III, sémiologue, fondateur du Centre d’Études sur les Images et les Sons médiatiques, François Jost est l’auteur de nombreux livres sur l’image et les médias, dont Les Nouveaux Méchants. Quand les séries américaines font bouger les lignes du Bien et du Mal (2015). »

 

Appel : Cultures juvéniles de l’amour

Cultures juvéniles de l’amour. Socialisation amoureuse et construction du genre par les pratiques culturelles

Appel à contribution pour le numéro 9 de la revue Genre en séries : cinéma, télévision, médias (http://genreenseries.weebly.com/)

Image : Violetta

Coordination du numéro :
Viviane Albenga : Université Bordeaux Montaigne, MICA (EA 4426)
Elodie Hommel : Ecole Normale Supérieure de Lyon, Centre Max Weber (UMR 5283)
Mélie Fraysse : Université Toulouse 2 Jean Jaurès, CRESCO (EA 7419)

Les analyses concernant le rôle des pratiques culturelles dans les socialisations différenciées se sont développées depuis quelque temps en France, montrant comment on « devient » fille ou garçon et comment l’on construit une appartenance de classe sociale par ses consommations culturelles (Octobre, Détrez et Mercklé, 2010). Ces travaux s’inscrivent également dans un courant de recherche mettant en évidence les trajectoires de pratiques culturelles sous l’angle du genre, c’est-à-dire les effets réciproques du genre et des consommations culturelles à différents moments de la trajectoire sociobiographique (Albenga Hatzipetrou-Andronikou et Marry, 2014 ; Macé et Rui 2014). L’un des apports essentiels de ces études, dans la lignée des Cultural Studies, a été de montrer que les stéréotypes, aussi forts et caricaturaux soient-ils, ne disent rien de Continuer la lecture de Appel : Cultures juvéniles de l’amour

Table ronde : Cinéma bis

Table ronde  : « Que faire du cinéma « bis » et d’exploitation ? Lieux et objets de culte en contexte numérique » 

Organisée dans le cadre de la 3e semaine des Arts & Médias de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 le jeudi 15 mars 2018 de 14h à 16h, Centre Censier, Amphi D02

Présentation

Depuis son essor dans les années 1960, le cinéma « bis » et d’exploitation se caractérise d’abord par une économie créative particulière : faible budget, caractère commercial et populaire assumés, représentations transgressives de la violence et de la sexualité. Loin de se réduire à un mode de production et à des contenus esthétiques, cet univers hétéroclite et foisonnant renvoie également à des pratiques cinéphiles intimement liées aux lieux (salles de quartier, boutiques et vidéoclubs) et aux objets (fanzines, cassettes vidéo) qui ont participé à l’édification de sa mémoire culturelle.

Dans un contexte de dématérialisation engagée par la démocratisation du numérique et de l’Internet, où l’on peut observer à la fois un repli du marché vidéo et de la presse spécialisée, les dernières décennies ont vu la disparition successive de certains vecteurs « traditionnels » de ce secteur de l’industrie cinématographique et de cette cinéphilie. On constate cependant depuis les années 2000, et de manière plus nette encore depuis les années 2010, une résurgence remarquable de ce continent cinématographique, marquée tout d’abord par la revitalisation de pratiques anciennes (comme dans le cas du fanzine, qui a trouvé un nouveau souffle à l’ère numérique) et leur appropriation par de nouveaux publics. Parallèlement à ce phénomène, les modes de transmission et de patrimonialisation du cinéma d’exploitation Continuer la lecture de Table ronde : Cinéma bis

Colloque « Mauvais genre », Amiens

Colloque interdisciplinaire : « Mauvais genre ».  L’énergie noire du système littéraire

15-17 mars, Logis du Roy, Amiens 

La mauvaise littérature est condamnée à l’oubli. Limitée aux seules œuvres reconnues, notre connaissance de l’espace littéraire est de fait réduite à une part infime de l’ensemble des œuvres. Le « bon goût » opère inlassablement sa sélection parmi elles, malgré sa versatilité à travers l’histoire et en dépit de l’instabilité du canon des grands textes tout comme des institutions chargées de les transmettre. Sont ainsi implacablement rejetés dans l’obscurité des textes de nature diverse : ouvrages ratés, textes mercenaires ou illégitimes, écritures du dimanche, plagiats ou autres impostures, mais aussi ce qui s’est trouvé recueilli sous la notion problématique de paralittérature. Mais le « mauvais », ainsi refoulé par le « bon goût », ne pourrait-il pas être semblable à cette énergie noire, invisible mais fondamentale et prédominante dans l’univers ?

L’espace littéraire fait coexister, à travers des systèmes de relations et d’appréciations qui sont au fondement de ce colloque, la grande littérature, avec son alignement de monuments consacrés, et une masse informe d’œuvres oubliées ou méprisées. Pourtant, la première semble bien avoir besoin de la seconde pour exister, s’en détacher comme sur une espèce de fond hétéroclite et anonyme. Au-delà du rôle de faire-valoir qu’on ne saurait lui dénier, quelles sont les fonctions de cette mauvaise littérature dans l’économie du système littéraire ? Quant à notre jugement, qui se forme largement sur le patrimoine accessible et élaboré avant nous, n’est-t-il pas en grande partie déterminé par le jugement de nos devanciers ?

 

Jeudi 15 mars (Logis du Roy)

9h30 – Accueil des participants. Ouverture du colloque par Anne DUPRAT (Pr, directrice du CERCLL, doyenne de l’UFR de Lettres, UPJV)

10h00 – La valeur du mauvais  (Mod. C. GRALL)

Nathalie HEINICH (Pr, EHESS) La hiérarchie des genres à la lumière de la sociologie des valeurs Continuer la lecture de Colloque « Mauvais genre », Amiens