Les Espionnage de Michel Gourdon

Les Espionnage de Michel Gourdon 3 4

Michel Gourdon (1925-2011) a illustré les couvertures de plus de 1400 romans de la collection Espionnage du Fleuve Noir entre 1950 et 1978. Quintessence de son art, Les ESPIONNAGE (sans ” S “) de Michel GOURDON ont à présent leur livre. Pour rendre compte de cette mosaïque, le livre présente, parmi plus de 680 illustrations, des couvertures introuvables et des reproductions de gouaches originales.

Attention le tirage est limité à 300 exemplaires numérotés.
L’ouvrage est disponible auprès de l’ “Association des Amis de Michel Gourdon”  2 rue Rousselle – 92800 PUTEAUX

Séries et dépendance / Dépendance aux séries

Appel à contributions,  pour le colloque “Séries et dépendance / Dépendance aux séries”

invention

“It’s like the people who make potato chips. They know how to put the right chemicals in there to make you want to eat the next potato chip. Our goal is to make you want to watch that next episode.” / « On fait comme les fabricants de chips. Ils savent quels additifs mettre dans leur produit pour vous pousser à en manger encore plus. Nous, on fait en sorte que vous vouliez voir l’épisode suivant. »
Carlton Cuse
Imaginons un instant des propos semblables tenus non pas par Carlton Cuse, le scénariste réputé de plusieurs épisodes de Lost, mais par un chimiste de l’industrie du tabac. Impossible ! Une telle déclaration reviendrait à avouer non seulement que le tabac est addictif, mais également qu’il est conçu pour l’être le plus possible, à des fins mercantiles. En comparaison, la position de Carlton Cuse ne semble choquer personne. Elle atteste cependant une double réalité. Premièrement : les séries possèdent indéniablement une dimension addictive. Produits de consommation courante, elles peuvent engendrer un besoin frénétique. Et, comme pour les produits de l’industrie agroalimentaire évoqués par Cuse, leur surconsommation peut entraîner un nombre important de symptômes problématiques. Deuxièmement : les séries sont pensées pour susciter la dépendance. Leurs concepteurs affinent une recette miracle, dont les ingrédients et les savoir-faire mis en jeu contribuent à créer ou à entretenir leur dimension addictive. La série télévisée serait-elle l’une des dernières drogues légales à pouvoir organiser ainsi sa prolifération incontrôlée ? Continuer la lecture de Séries et dépendance / Dépendance aux séries

Informaticiens et médecins dans la fiction. Exploration 1

http://www.neotheque.com/

INFORMATICIENS ET MÉDECINS
dans la FICTION CONTEMPORAINE

Exploration 1

Sous la direction de Catherine Allamel-Raffin, Philippe Clermont & Jean-Luc Gangloff

Comment étudier non seulement les sciences, mais également l’image de la science ou de sciences particulières que se forge le grand public (c’est-à-dire chacun d’entre nous) ?

Continuer la lecture de Informaticiens et médecins dans la fiction. Exploration 1

Images du savoir pratique: informaticien et médecin (Strasbourg, 2015-2016)

house-apple

Séminaire 2015-2016

« Images du savoir pratique : les figures de l’informaticien et du médecin dans les récits de fiction populaire contemporains »

Pour saisir la teneur de l’image de la science que se forge le grand public, il paraît indispensable de consacrer une attention soutenue aux figures du savoir et au poids symbolique qui leur est couramment associé. Le projet MISHA 2013-2017, « Images du savoir pratique : les figures de l’informaticien et du médecin dans les récits de fiction populaire contemporains », interroge la puissance intrinsèque de la fiction et son rôle spécifique dans la formation d’une certaine image de la science au travers de figures relevant de l’association d’un savoir scientifique avec une tekhnè spécifique. Cette année, le séminaire sera consacré à la thématique: «Institutions et déviances ».

Continuer la lecture de Images du savoir pratique: informaticien et médecin (Strasbourg, 2015-2016)