Colloque: La Parisienne, du Second Empire aux années folles

parisienne

La Parisienne, du Second Empire aux années folles

Université de Paris Ouest

Salle des Colloques

Bâtiment B

Jeudi 16 janvier

 

9 h 45 : Ouverture

I. La Parisienne : un type social : la vie quotidienne et l’histoire

Histoire d’un type social et Physiologies

 

10 h – Emmanuelle Retaillaud-Bajac, Université de Tours

Histoire d’un type social et littéraire

 

10h 25- Jean-Didier Wagneur, Conservateur BNF

« La Parisienne dans les Physiologies »

Pause

11h 15 -Alex Lascar, Docteur d’Etat

« La Parisienne de  Gozlan »

 

11h 40 – Jean de Palacio, Paris IV Sorbonne

« La Parisienne : entre l’être et le néant »

Déjeuner

Modes de vie

14 h- Véronique Cnockaert, Université du Québec à Montréal

« Territoires de la Parisienne.»

 

14 h 25 – Marie Ange Voisin Fougère, Université de Bourgogne

« La Figure de la Parisienne à la grande porte de l’Exposition  1900. »

Pause

15 h 15 – Joëlle Ponnier, ITEM CNRS Goncourt

« La Parisienne au bal »

 

15 h 40 – Gabrielle Melison, Université de Lorraine

« Figures de Parisiennes dans les interviews d’Alphonse Daudet »

 

Vendredi 17 janvier 2014

 

9h 30

II La Parisienne au miroir des Arts

 

9h 30- Françoise Tétart-Vittu, Historienne d’art et du costume, ancien responsable du cabinet des arts graphiques du musée Galliera.

« La Parisienne et l’art de la mode »

 

9h 55- Philippe Thiébaut, Conservateur général du patrimoine

« La Parisienne dans la rue, dans la peinture impressionniste. »

 

10h 20- Cyril Barde, Doctorant Paris 8

« La Parisienne 1900. Reine de l’attitude et princesse du geste. »

Pause

11h 15 Myriam Kohnen, ITEM Zola  (Luxembourg)

« La Parisienne dans l’œuvre d’Hector Malot »

 

11h 40 – Noëlle Benhamou, ITEM CNRS Zola

« La Parisienne au Bois dans la fiction de 1850 à 1914 : victoire du corps féminin, défaite de la femme ? »

 

III. La Parisienne et la Mode

 

14 h- Muriel Berthou-Crestey, ITEM (CNRS – UMR 8132 – ENS)

« La Comtesse de Castiglione. Reflet de l’élégance parisienne. »

 

14 h 25-Aurélia Moulin, Doctorante Paris IV Sorbonne

« La Parisienne dans le périodique de mode »

 

14 h 50 – Gaëlle Viémont, Doctorante Université de Strasbourg, costumière de théâtre

« Les couturières : agents anonymes du mythe de la Parisienne, ambassadrices de la Mode »

Pause

La Parisienne au théâtre

 

15 h 45 – Guy Ducrey, Université de Strasbourg
«La Figure et la  Forme: Parisiennes du théâtre de moeurs à la fin du XIXe siècle.»

 

16 h 10 – Hanan Hashem, Doctorante Université de Strasbourg,

« Mondaines et demi-mondaines dans le Théâtre du Second Empire »

 

Université d’Angers

Jeudi 30 janvier 2014

MSH Amphi Germaine Tillon

 

9h 30 : Accueil

 

IV La Parisienne, une héroïne littéraire

 

10 h- Jean-Louis Cabanès, Université Paris Ouest Nanterre

La Parisienne : variations du Journal des Goncourt.

 

10 h 25 – Hemlata Giri, Doctorante Université de Paris III Sorbonne-Nouvelle

« La Parisienne à la bicyclette dans Paris (1898) d’Emile Zola »

 Pause

11h 15 – Simona Montini, Université de Paris III (Arts du Spectacle)

« La Parisienne » d’Henry Becque : une figure contradictoire aux contours incertains ? »

 

11h 40 Sophie Pelletier, Université de Québec à Montréal

« La Célibataire parisienne : mademoiselle Vatnaz, icône d’un livre sur rien. »

 

Déjeuner

14h – Anna Kaczmarek, Université d’Opole (Pologne)

« La grâce facile d’une Parisienne déjà lasse et rompue à tous les sujets… » : la bourgeoise et la grande mondaine dans le Paris de Pot-Bouille et de La Curée d’Emile Zola

 

14 h 25 – Sébastien Roldan, Université de Québec à Montréal

« La Parisienne, un fléau naturaliste. »

Pause

15 h 15 –  Nolwenn Pamart, Doctorante Paris IV-Sorbonne

« Sur quelques figures parisiennes dans l’œuvre de Jean de Tinan »

 

15 h 45 – Cyril Piroux, Chercheur associé au Centre Jacques Petit (Université de Franche-Comté)

Les dessous de la Parisienne. Figures féminines interlopes dans quelques romans des années 20.

 

18 h 00 Réception offerte par la mairie au Musée des Hospices Saint Jean

20 h Dîner

 

Vendredi 31 janvier 2014

 

9h 30 -Jean-Sébastien Macke, ITEM CNRS

« La Parisienne en chansons »

Souvenirs et correspondances

9h 55   Anne-Simone Dufief , Université d’Angers

« L’Enfance d’une parisienne Julia Daudet »

 

10h 20 – Virginie Meyer, BNF

« Aspasie, Marguerite, Georgette : trois générations de Parisiennes autour de l’éditeur Georges Charpentier »

Pause

11h 15 Edouard Galby-Marinetti, Université de Montpellier

« Les Parisiennes, auteurs et héroïnes sociales dans les carnets du siège de Paris (septembre 1870 – janvier 1871) »

 

11 h 40 – Pierre Dufief, Université de Paris Ouest

« Portraits de Parisiennes : Octave Uzanne. »

Déjeuner

V La Parisienne à l’étranger

 

14 h – Silvia Disegni, Université Federico II, Naples

« La Parisienne de Vallès. »

 

14 h 25 – Valérie Boulain, Université de la Réunion

« Adieu Paris !… L’écriture de l’appartenance par la Parisienne en voyage du Second Empire

aux Années Folles. »

 

– 14h 50 Jean-Pierre Ricard

« Paul Bourget, la Parisienne et les autres. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parution: Le polar africain

polar africain

Le Polar africain

Textes édités par Bernard De Meyer, Pierre Halen et Sylvère Mbondobari.
Metz : Centre de recherches « Ecritures », coll. Littératures des mondes contemporains, série Afriques, n°8, 2013, 260 p. – ISBN : 978-2-917403-23-5.

La distinction jadis entretenue entre la littérature et une « paralittérature » qui serait sans intérêt, – caractérisée par le fait divers et par un lectorat peu instruit ou pressé, – est aujourd’hui caduque. Sans doute la critique a-t-elle longtemps été abusée par l’origine populaire des premiers auteurs ou bien par les thèmes abordés, négligeant le travail de création et l’imaginaire mis en œuvre.
Les contributeurs du présent ouvrage, attentifs à l’évolution du genre policier et à ses développements, singulièrement dans le champ francophone, éclairent le corpus récent du roman policier africain à partir de plusieurs perspectives : histoire littéraire, poétique, réception, herméneutique, etc. Ils mettent en évidence la singulière créativité d’auteurs comme Bolya Baenga, Achille Ngoye, Modibo Sounkalo Keita, Mongo Beti ou Alain Mabanckou et prennent la mesure d’un genre en pleine évolution dans toutes ses dimensions littéraire, sociologique, anthropologique et politique.
Quels sont les enjeux profonds de la réappropriation, par les auteurs du continent africain ou de ses diasporas, du genre policier, associé par Jacques Dubois à l’idée de « modernité » ? Y a-t-il une spécificité africaine du genre, ou cette appropriation signifierait-elle que les littératures africaines rejoignent ainsi, simplement, les pratiques les plus répandues de la littérature contemporaine ? Quelles valeurs, de conformité à l’ordre social ou au contraire de protestation et de résistance, sont-elles ainsi mises en œuvre ?
Table des matières
Bernard De Meyer & Sylvère Mbondobari
Introduction…………………………………………………………………………………………………………………………………. 5
Daniel Delas
Le polar africain. Pour cartographier un continent……………………………………………………………………. 17
Sylvère Mbondobari & Bernard De Meyer
Polars d’Afrique noire francophone : influences et confluences………………………………………………. 43
Pierre Halen
Des énigmes criminelles dans le contexte de l’ère coloniale finissante :
une lecture policière de La Termitière de Daniel Gillès…………………………………………………………… 61
Florian Alix
Le polar satirique postcolonial : Driss Chraïbi et Mongo Beti…………………………………………………… 81
Susanne Gehrmann
L’enquête comme quête du savoir. Les usages du roman policier
chez Boubacar Boris Diop………………………………………………………………………………………………………. 105
J.-J. Rousseau Tandia Mouafou
Pour une sociopoétique des valeurs dans le polar d’Afrique francophone……………………………. 127
Bernard De Meyer & Guilioh Merlain Vokeng Ngnintedem
Le polar d’Afrique francophone comme (ré)écriture de l’histoire.
À propos des dernières œuvres de Mongo Beti…………………………………………………………………….. 145
Sylvère Mbondobari
Les lieux de l’immigration dans le roman policier africain postcolonial…………………………………. 157
Thorsten Schüller
L’« africanisation » des genres (para-)littéraires.
La déconstruction du roman policier chez Théo Ananissoh et Alain Mabanckou…………………. 179
Katia Meintel
Le sorcier enquêteur : le roman policier et la magie en Afrique francophone……………………….. 195
Karen Ferreira-Meyers
Le roman policier africain et les arts de l’oralité en Afrique :
deux mondes parallèles ?………………………………………………………………………………………………………. 217
Thérèse De Raedt
Entretien avec Abasse Ndione……………………………………………………………………………………………….. 235
Le roman policier d’Afrique noire francophone
(bibliographie succincte)………………………………………………………………………………………………………… 251