Parution: Guillaume Apollinaire, Henry Desnar et Eugène Gaillet Que faire ? Feuilleton du Matin paru en 1900.

Parution
Médias19
Guillaume Apollinaire, Henry Desnar et Eugène Gaillet

Séminaire « Histoire et poétique de la petite presse (1815-1870) » (Paris Ouest)

2012-2013. Séminaire

« Histoire et poétique de la petite presse (1815-1870) »

(Alain Vaillant, université Paris Ouest, et Jean-Didier Wagneur, Bibliothèque nationale de France)

Pour la deuxième année, le PhisTeM (équipe « Poétique historique des textes modernes » du CSLF de l’université Paris-Ouest) consacre l’un de ses séminaires, suivi d’une journée d’études, à l’étude de la « petite presse » du XIXe siècle.

Rappelons que, dans le cadre de l’ANR franco-québécoise « Médias 19. Pratiques et poétiques journalistiques du XIXe siècle » qui est pilotée par le RIRRA 21 de l’université Montpellier 3 (Marie-Ève Thérenty) et par la faculté des Lettres de l’université Laval de Québec (Guillaume Pinson), le PHisTeM, l’un des trois partenaires français de l’ANR,  s’est fixé pour objectif de mener un travail systématique de repérage, de description et d’interprétation de la « petite presse » de 1815 à 1881. Il est en effet admis que la « petite presse » – la presse littéraire et peu ou prou satirique, « petite » par différence avec la « grande » presse politique, plus contrôlée et moins libre – constitue au xixe siècle un lieu d’invention et d’innovation culturelles d’une importance historique capitale et qu’elle a même été, sans doute, le creuset de notre modernité.

Le séminaire du PHisTeM, ouvert à tous les chercheurs ou étudiants intéressés par la poétique de l’écriture journalistique, se veut un lieu de questionnement historique, de réflexion méthodologique et de débat théorique sur le lien « presse et littérature » au XIXe siècle.

25 janvier – Vincent Laisney (université Paris Ouest) : « sociabilité cénaculaire et petite presse ».

15 février – Fanny Bérat (PhisTeM) : « les origines journalistiques du poème en prose ».

15 mars – Corinne Saminadayar-Perrin (RIRRA 21, Montpellier 3), « Jules Vallès, acteur et témoin de la petite presse du second Empire ».

19 avril – Fabrice Erre (Centre d’histoire du XIXe siècle, Paris 1), « La caricature dans la petite presse ».

24 mai : Journée d’études sur le thème « Qu’est-ce que la “petite presse” ? » (interventions d’Olivier Bara, Jean-Louis Cabanès, Matthieu Letourneux, Marie-Ève Thérenty, Alain Vaillan, Yoan Vérilhac, Jean-Didier Wagneur).

Les séances du séminaire ont lieu le vendredi de 17h à 19h, à l’université Paris Ouest (Nanterre la Défense), bâtiment L, salle R 5 (rez-de-chaussée).

Parution: Cahiers Robinson n°32, Le jeu dans les dramaturgies jeunes publics, sous la direction de Françoise Heulot-Petit et Sandrine Le Pors

Parution

Cahiers Robinson n°32

Le jeu dans les dramaturgies jeunes publics

sous la direction de Françoise Heulot-Petit et Sandrine Le Pors

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution des Cahiers Robinson n°32, Le jeu dans les dramaturgies jeunes publics, sous la direction de Françoise Heulot-Petit et Sandrine Le Pors

Au-delà du plaisir et de son caractère gratuit, le jeu est le lieu d’un excédent de vitalité mais aussi l’expression d’une intériorité complexe parce qu’en devenir. Son caractère spontané met à jour les instincts, les peurs, les désirs et les rêves qui habitent l’enfant. Au théâtre, l’auteur, en se plaçant du point de vue de l’enfant, interroge et ménage pour le lecteur/spectateur un espace de jeu « depuis l’enfance ». Ainsi, la diversité des écritures qui s’exprime aujourd’hui dans le théâtre jeune public nécessite un premier repérage des enjeux de cette notion, à la fois comme jeu dans l’écriture et écriture du jeu.

L’espace et le temps du jeu s’inscrivent dans la fiction, ébrèchent l’écriture du dialogue et participent à une inclinaison de l’écriture contemporaine vers la narration : l’épique (raconter et se raconter des histoires) et l’action ludique (le jeu concret, précisé ou non dans les didascalies) sont autant d’échappées vers le lyrisme et l’onirisme qui déplacent les catégories du drame.

D’autre part, oscillant entre ludisme et « paysages dévastés », l’auteur habité par le souci de ne pas « blesser l’enfance » arpente un territoire et pose des balises qui devraient permettre à l’enfant de se repérer. Si l’enfant peut s’y perdre, éprouvant frayeur et plaisir, il retrouve souvent le chemin de la stabilité qui l’aide à grandir et à faire face au monde.

Les cahiers robinson explorent, sans s’y limiter ni s’y enfermer, le domaine de la littérature de jeunesse, des lectures, des récits et des activités de l’enfant.

imagination et savoir sont considérés dans une perspective ouverte aux questions historiques, sociales, esthétiques.

à paraître :

Filmer la classe

Le livre de poche comme bibliothèque de la jeunesse

L’enfance et la question animale



Le Jeu dans les dramaturgies jeunes publics

Françoise Heulot-Petit & Sandrine Le Pors

Introduction

Françoise Heulot-Petit

Figurations de l’ami imaginaire : jouer avec son ombre ?

Christiane Page

Du jeu comme acte au jeu comme discours

Denise Schropfer

Le jeu des sept familles ou la dialectique du jeu entre parents et enfants

Anaïs Bonnier

Jeux macabres et jeux cruels : l’exemple de Monsieur Fugue de Lilian Atlan

Sibylle Lesourd

Mise en jeu identitaire et jeu de rôles dans le théâtre pour adolescents :
le cas Hart-Emily de Fabrice Melquiot

Sandrine Le Pors

L’énigme didascalique et l’instance ludique

Marie Bernanoce

La voix didascalique du jeu dans l’écriture théâtrale jeunesse :
portée esthétique, portée éthique

Marie-Aude Hemmerlé

À l’épreuve du récit. Les jeux du récit dans les dramaturgies québécoises contemporaines

Marie-Isabelle Boula de Mareuil

Jouer à l’enfant : la promesse du retour
Étude de Bled de Daniel Danis

Julie Valero

Les jeux du numérique : Christophe Pellet, Qui a peur du loup ?

Katell Tison-Deimat

L’action « Thea »

Textes d’auteurs

Joseph Danan

Écrire est un jeu d’enfant

Eugène Durif

Ouaouarons, maudits ouaouarons (extrait)

Thibault Fayner & Sandrine Le pors

Écrire une pièce jeune public

VARIA

Notes de lecture

Jocelyne Lassale-Gharios

L’édition francophone pour la jeunesse au Liban

Kimiko Wanatabe

Les traductions de Sans famille au Japon à l’Ère Meiji

Enfances au cinéma

Alain Arnaud

La rhétorique de la grâce dans True grit de Joel et Ethan Coen

CFP: Gender and Sexuality in the Crime Genre (15 février 2013)

CALL FOR PAPERS

Gender and Sexuality in the Crime Genre

for the Fifth Interdisciplinary Conference of the Crime Genre Research Network, Ireland,

supported by the NUIG-UL Gender ARC

Gender and Sexuality in the Crime Genre

to be held at

The National University of Ireland, Galway

Friday 21 – Sunday 23 June, 2013

We invite papers that examine how gender and sexuality are treated in literature and/or in film and television within the crime genre. Papers are welcome from any language area, (although papers must be delivered in English and should be no more than twenty minutes in length).

Papers will be welcomed from a range of disciplines (modern languages, English studies, comparative literature, history, film studies, cultural studies, political science and sociology etc.)

Conference organisers: Dr Kate Quinn, Spanish and Latin American Studies, National University of Ireland, Galway

Dr Marieke Krajenbrink, German Studies, University of Limerick

Abstracts (of 300 words maximum) should be sent to Dr Quinn and/or Dr Krajenbrink

Deadline for receipt of abstracts: Friday, 15 February 2013

Contact details: Dr Kate Quinn

email: kate.quinn@nuigalway.ie

tel: 00353 91 492792

Contact details: Dr Marieke Krajenbrink

email: marieke.krajenbrink@ul.ie

tel: 00353 61 202453

Parution: Isabelle Antonutti; Cino Del Duca; de Tarzan à Nous Deux, itinéraire d’un patron de presse (PUR)

Isabelle Antonutti

Cino Del Duca

De Tarzan à Nous Deux, itinéraire d’un patron de presse

Presses Universitaires de Rennes, 2013

Créateur de Nous Deux, Télé Poche, producteur de Touchez pas au grisbi et de L’Avventura, éditeur des Rois maudits, Cino del Duca (1899-1967) a construit un empire médiatique populaire. Au moment de son décès, il pilotait le quatrième groupe de presse français. Mais comment ce vendeur de comics est-il devenu un magnat de la presse ?

Avec une préface de Jean-Yves Mollier.

Auteur(s) :

Isabelle Antonutti est conservateur à la bibliothèque du centre Georges-Pompidou et enseignante à l’IUT métiers du livre de l’université Paris-Ouest-La Défense-Nanterre. Docteur en histoire, elle est membre du laboratoire du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines).

Domaines : Histoire contemporaine, Information-Communication

Collection : Histoire

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 222 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2124-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

Parution : Cahiers du GRIT, n° 2, « Des mots qui construisent le monde »

Parution du deuxième numéro des Cahiers du GRIT.

SOMMAIRE :

L’atelier du GRIT

Cette rubrique présente les travaux en cours des membres du GRIT en mettant l’accent sur la méthodologie, le dépouillement, la construction d’hypothèses et de typologies, toutes activités scientifiques qui disparaissent souvent dans la publication des résultats, mais participent néanmoins de l’élaboration du savoir.

Dossier : « Des mots qui construisent le monde : 
modernité, modernisme, postmodernité… »

Le dossier de ce deuxième numéro des Cahiers du GRIT fait suite à un cycle de conférences qui s’est tenu à l’UCL entre 2009 et 2010, dans le cadre des activités scientifiques du séminaire interacadémique de 3e cycle « Texte, Image, Musique » (École doctorale « Langues et Lettres » – ED 3, École doctorale « Histoire, Art et Archéologie » – ED 4), du Groupe de Contact FNRS « Recherches sur les relations texte-image » et de la collaboration GRIT (UCL)-CRI (UCL)-Figura (UQAM).

Varia

Consulter la page des cahiers du GRIT : http://grit.fltr.ucl.ac.be/rubrique.php3?id_rubrique=59

Consulter la page de ce numéro : http://grit.fltr.ucl.ac.be/rubrique.php3?id_rubrique=63

Consulter le volume complet : http://grit.fltr.ucl.ac.be/article.php3?id_article=214&date=2012-11

Réédition : Image et pédagogie, Geneviève Jacquinot

Geneviève Jacquinot, Image et pédagogie,  Nouvelle édition revue et augmentée avec une Introduction de Geneviève Jacquinot et Joëlle Le Marec

En 1977, « Image et pédagogie » de Geneviève Jacquinot est publié. Le point de départ de la réflexion était alors le suivant : les pédagogues et chercheurs ne pouvaient se contenter de suivre des évolutions des environnements technologiques de nos sociétés, mais devaient les vivre, les habiter, se les approprier, les questionner, en un mot les penser et donc en orienter le devenir. Il s’adressait donc, et s’adresse encore, à toutes les personnes qui s’interrogent sur les possibilités offertes par l’image pour apprendre et propose d’interroger la structure du message audiovisuel à intention didactique. Il ouvrait ainsi la voie à quantité de travaux portant sur l’analyse sémiotique de la spécificité des audiovisuels pédagogiques..

Mais au-delà, cet ouvrage témoigne également d’un style de recherche impliquée dont l’actualité est très vive : l’alliance entre réflexion critique, appropriation et mise à l’épreuve permanente des nouveaux contextes techniques de la transmission et de la construction des savoirs. L’analyse de corpus audiovisuels développée dans l’ouvrage combine ainsi rigueur scientifique, ouverture au dialogue interdisciplinaire, et forte relation entre pertinence académique et pertinence sociale et politique

Cette manière de faire, alliant l’exigence analytique à l’intérêt passionné pour les contextes techniques et institutionnels des pratiques de transmission des savoirs est en effet un enjeu central du domaine des recherches sur les sciences, les techniques et la société. Cette nouvelle édition est ainsi augmentée de textes et d’un entretien qui met en perspective la longue portée des questions posées et des dialogues nouées autour des problèmes posés par l’évolution des environnements techniques de l’enseignement et de l’apprentissage.

No. ISBN: 978281300104

Editions des archives contemporaines
collection: Etudes des sciences et Histoire des techniques

http://www.archivescontemporaines.com/

Res Futurae – parution et CFP

La revue ReS Futurae a mis en ligne fin 2012 son premier numéro:

http://resf.revues.org/

L’appel à contributions pour le numéro 3: « La science-fiction française depuis 1970 » (automne 2013) est prolongé jusqu’au 20 janvier 2013. Toutes les informations sont à retrouver sur le carnet de ReS Futurae:

http://resf.hypotheses.org/

Tous nos voeux pour une année 2013 sans fin du monde.

Irène Langlet, directrice du projet ReSF.

CFP Revue Artéfact "Auteurs et cinémas, cinéma d’auteur"

APPEL A CONTRIBUTIONS – Revue Artéfact

Thème : “Auteurs et cinémas, cinéma d’auteur”

Artéfact, revue trimestrielle en ligne (pdf), est le produit de l’exploration des possibilités entre l’art, le reportage et la société multiculturelle d’aujourd’hui. Nous parions sur la critique, la recherche et la diffusion des idées. Artéfact prétend être une plate-forme pour les artistes et un lien entre les grandes œuvres et le grand public.

Après notre dossier sur la Pornographisation de la pop culture (disponible sur : http://issuu.com/revue-artefact/docs/artefact_2), notre troisième numéro élabore une étude à propos du cinéma d’auteur. Né des expériences de ses auteurs mais aussi des cultures imposés -ou choisis- par la société Occidentale, ce cinéma va au-delà de son acception littéraire et de l’élitisme intellectuel qui l’a toujours entouré. Non sans raison Brigitte Louichon et Jérôme Roger (L’auteur entre biographie et mythographie) défendent la thèse que dans le cinéma d’auteur « les connotations culturelles y jouent également un rôle [important] ». En effet, il est très facile de repérer les références à d’autres éléments des cultures populaires, minoritaires, marginales ou contestataires, qui sont au sein des cultural studies. Qu’est-ce que le cinéma d’auteur ? Quels sont ses enjeux esthétiques et culturels ? Quels sont les référents et les significatio! ns de ce cinéma ? S’il raconte les histoires qui nous parlent au plus près, pourquoi a-t-il tant de mal à s’insérer dans les goûts du grand public ? Afin de mieux connaitre et comprendre ce cinéma si particulier notre prochain numéro tentera de faire le point sur les propositions les plus personnelles du cinéma d’auteur d’hier et d’aujourd’hui.

Avec l’intention de générer un réel dialogue sur ce courant cinématographique, Artéfact encourage les artistes, les chercheurs et les amateurs d’art à soumettre leurs essais, photos, dessins et autres travaux autour de ce thème. Des sujets libres pourront également enrichir notre site et nos diverses rubriques (ciné, théâtre, danse, expositions, portrait, littérature et musique). Ces textes peuvent être en français et/ou en anglais, la rédaction décidera ou non de les traduire. Pour toute contribution, voir ci-dessous les consignes aux auteurs.

Date limite : 15 février 2013
CONSIGNES AUX AUTEURS

Les auteurs doivent soumettre leurs travaux (INEDITS) par mail à la rédaction : contact.revue.artefact@gmail.com. Les propositions prennent les formes suivantes :
•    Recension d’articles : Des textes critiques (en français et/ou en anglais) de 4 000 à 6 000 signes, au format *.rtf ou *.doc,
•    Nouvelles (entre 7 000 et 10 000) et micro-nouvelles ou poèmes (1500 signes maximum), au format *.rtf ou *.doc,
•    Notes de lecture : 5 000 signes maximum, espaces compris, au format *.rtf ou *.doc,
•    Illustrations : photos (*.jpeg) et dessins (jpeg, *.doc) de bonne résolution (300 dpi).

Chaque document soumis comportera :

1. Une page de titre avec le titre complet, et une présentation des auteurs.
2. Un résumé de 100 à 200 mots, bilingue si possible.
3. Une bibliographie
4. Autorisation de reproduction pour toute illustration

Refus d’un article :
Les conditions ci-dessous résument les raisons qui peuvent nous amener à refuser la publication d’un article :
•    Contributions qui ne suivent pas les consignes données aux auteurs ;
•    Article avec un problème de droit d’auteur ;
•    Article décrivant des faits faux ou non vérifiables ;
•    Article confus, peu clair et peu précis ;
•    Article à caractère diffamatoire ;
•    Article à caractère pornographique ;
•    Article incitant à la haine, au racisme, au sexisme, à l’homophobie ;
•    Article à caractère promotionnel ;
•    Article à caractère commercial.

L’auteur sera avisé par mail du refus ainsi que de son motif.
http://revue-artefact.weebly.com/all-issues.html